Jean-Luc Legendre

Jean-Luc Legendre

|

259
coéquipiers
185
abonnés


visites

suivez-moi sur twitter: jllegendreRDS
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes

5 groupes

Minimiser
Mur de commentaires

Gala Bute: la sous-carte

Vues: 11 votes
Jean-Luc Legendre Catégorie : Boxe

Le gala de samedi en est un où les amateurs de boxe présents au Centre Bell seront bien servis dès le 1er coup de cloche à 19 heures. La majorité des 8 combats nous présentent un “match making” souvent déchirant, mais bien nivellé. Bravo aux responsables des confrontations chez Interbox Ian Edery et Pierre Bouchard.

«Nous tenions a offrir une bonne carte après les déceptions du dernier gala à Montréal en mars 2011, il y avait eu plusieurs désistements» rappelle Ian Edery. «Nous voulons suivre le modèle du UFC qui est “ça passe ou ça casse”. Sauf que la défaite est moins importante lorsqu’elle survient contre un bon adversaire».

Pour faire le tour de cette sous-carte, allons y par ordre d’apparition.

Division légers (6 rounds)
Michael Gadbois (7-0-0, 3 KO) vs Pedro Navarrete ( 28-16-3, 17 KO)


C’est maintenant au tour du jeune boxeur de St-Hyacinthe de se mesurer au coriace Mexicain Navarrete. Arash Usmanee, Pier-Olivier Côté et Ghislain Maduma l’ont vaincu tour à tour par décision. Mick Gadbois trouve donc que cette opportunité est intéressante puisqu’elle servira à mesurer sa progression. Mais la durée maximale du duel de samedi n’est pas aussi longue que celle qu’ont eu droit les autres boxeurs québécois. C’est pourquoi Mick Gadbois prédit des flammèches dès le 1er round.

Le boxeur de 25 ans vivra une première expérience sur une aussi grosse carte. «C’est excitant et impressionnant de me retrouver sur la même carte que Bute, St-Juste et Gauthier. C’est impressionnant.» Toutefois il est familier avec cet environnement puisque c’est lui qui a pour tâche d’amener les boxeurs sur le ring lors des galas du Groupe Yvon Michel. «J’ai déjà dit à Bernard Barré qu’un jour, ce serait mon tour.»

Lorsque je l’ai rencontré mardi lors de l’entraînement public, le protégé de Marc Seyer m’a expliqué que son rêve ultime aurait été de se battre sur la même carte qu’un autre athlète de St-Hyacinthe, Sébastien Demers. «C’était mon idole. Je le suivais quand j’étais plus jeune et qu’il s’est battu en championnat du monde. Et je me suis souvent entraîné avec lui.»

Division Mi-moyens (4-6 rounds)
Sébastien Bouchard (3-0-0, 2 KO) vs Glissandy Mejia (3-0-0, 2 KO)


Premier duel déchirant pour les amateurs de boxe québécois, entre 2 boxeurs de chez-nous, et qui ont le même dossier. Dans un sens, c’est triste car à l’issue du combat, la carrière de l’un des 2 prendra une trajectoire différente en raison de la défaite. Je connais un peu Sébastien Bouchard, qui pour moi est comme le “frère jumeau” de Pier-Olivier Côté. Ils partagent d’ailleurs le même entraîneur, François Duguay. Je n’ai jamais vu ces 2 boxeurs à l’action, par contre, les gens du “milieu” attendent beaucoup de ce combat. À ne pas rater!

Division Poids lourd (6-8 rounds)
Bogdan Dinu (7-0-0, 4 KO) vs Éric Martel-Bahoeli (7-2-0 4 KO)


Le poids lourds de Québec vient de subir 2 défaites, et la tâche s’annonce ardue contre Bogdan Dinu, un géant roumain, que l’on a pu voir brièvement lors de l’entraînement public de mardi. Dinu s’entraîne entre-autres avec Stéphan Larouche.

Division Mi-lourds (6-8 rounds)
Schiller Hyppolite (5-0-0, 2 KO) vs Francy N’Tetu (7-0-0 2 KO)


Autre duel fratricide entre boxeurs Québécois. Ce duel se veut un combat revanche pour un affrontement qui a eu lieu chez les amateurs. À ce que l’on m’a raconté, N’Tetu aurait alors remporté le combat par une très faible marge, alors que dans les faits, c’est Hyppolite qui aurait dû l’emporter. Il semble que la guerre soit déjà commencée entre les 2 sur les médias sociaux.

Division Super-mouches (10 rounds)
Sébastien Gauthier (21-3-0, 13 KO) vs Rodrigo Guerrero (17-4-1, 11 KO)


Après un superbe combat contre le gaucher Steve Molitor l’an dernier, Sébastien Gauthier s’est débarrassé de David Kanalas le mois dernier. Le revoici face à un adversaire valable contre un ancien (bref) champion du monde. Et Gauthier entend encore en mettre plein la vue. «On se prépare pour une guerre pour 10 rounds intenses on va voler le spectacle le 3 novembre.»

Voici mon entrevue avec Sébastien Gauthier:

«Ce sera encore mieux que mon combat contre Molitor. Il réagissait et se déplaçait. Guerrero va être devant moi, il va se battre. C’est un gaucher qui change parfois en mode droitier. Il a toujours des coups larges et en puissance. Si on fait 10 rounds, ça peut être un combat de l’année, je pense que ça peut être une grosse guerre.»

Division Mi-moyens (8 rounds)
Mikael Zewski (16-0-0, 12 KO) vs Cesar Chavez (20-2-0, 9 KO)


Le retour de l’endant prodigue sera intéressant, puisque Zewski se frottera à un nouveau type d’adversaire. Face à Cesar Chavez, le talentueux boxeur de 23 ans augmente de catégorie d’opposition pour son 17e combat. Sauf que selon boxrec.com, le Mexicain a subi 2 k.-o. au cours de la dernière année. Et à voir Zewsky frapper lors des entraînement, le combat pourrait bien ne pas atteindre la limite des 8 rounds.

Division Mi-lourds (10 rounds)
Renan St-Juste (23-3-1, 15 KO) vs Allan Green (31-4-0, 21 KO)


Voici un autre combat où l’on pourrait assister à un k.-o. Mais de quel côté?

Renan St-Juste disputera un 1er combat depuis sa défaite survenue il y a près d’un an contre Anthony Dirrell. «Je suis en forme. C’est une continuité de mon entraînement à Las Vegas avec Julio Cesar Chavez Jr. Quand on est sûr d’avoir tout fait en notre pouvoir, on est sûr de ne pas se battre soi-même. Il va falloir qu’il sorte son meilleur “Green” comme lorsqu’il avait 18 ans, mais il ne l’a plus.»

Voici mon entrevue avec Renan St-Juste:



À propos de sa dernière défaite, le représentant du Club de boxe 35 de Repentigny explique qu’il a été déjoué par son adversaire.
«Je sentais qu’il était craintif. Il me gardait loin avec sa grandeur, avec son jab. J’ai décidé de foncer et la blessure est apparue.»

Pour revenir à Green, on sent une grande confiance pour St-Juste. Il refuse toutefois de dire que Green est “fini”. «Ceux qui sont finis sont dans leur maison de retraite. On l’a vu à son meilleur, je suis sûr que c’est le meilleur Green qui va se présenter. À moins qui se soit dit “ah un gars de 40 ans qui s’est pogné le …”. À sa place c’est pas ce que j’aurais dit. Mais c’est sûr que si je l’accroche, il ne tient pas debout. On ne va pas rentrer comme un fou. C’est un gars avec un bon background amateur qui a fait partie du Super 6. Mais il le sait que son menton est fragile, toute sa famille le sait, son équipe aussi et nous aussi.»

Feed

Bern Vachon a dit...

Wow Bouchard de justesse!!!!

Danik Du Temple a dit...

oui St-Juste vs Stevenson svp!

therickster a dit...

J'adore St.-Juste,

Quel gars Sympatique!

Vous savez quoi, j'aimerais le voir affronter Stevenson.

pierre allos a dit...

pk les cotes mise o jeu complete de la carte sont pas encore faite lol

Michel Gravelle a dit...

Bon compte rendu M.Legendre,

Green vs St-Juste est passionnant j'adore les combats ou ont ne connait pas le résultat d'avance.

Un petit $10 sur Renan à Mise o Jeu combiné avec le sure bet de Lucian m'aidera à payé une caisse de Molson.

philippe rivet a dit...

Belle carte et bon billet.

Yes man ;-)

Joe Bleau a dit...

J'aime bien ce Renan St-Just :

Quel gars sympathique !

Et drôle en plus !

En parlant du menton d'Allan Green, il termine cette suave entrevue par ce rigolo commentaire :

- "Il le sait que son menton est fragile. Tout sa famille le sait. Son Team le sait. Pis nous autres on le sait aussi. Ça fâ que y'a pas de trouble !"

Cinq étoiles pour Renan !

Joe Bleau

pandoraboxe a dit...

Merci, je regarderais du début cette fois ci.

marc normandin a dit...

Excellent résumé de ce qui dans l'ensemble est une sous carte très intrigante.

françois pelletier a dit...

Merci pour ce très bon résumé de la sous-carte, Jean-Luc!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010