Le Canadien s’attellera à une tâche des plus difficiles lorsqu’il tentera de battre les Sharks de San Jose à leur domicile. L’affrontement vous sera présenté à RDS dès 21 h 30 Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct


Saul Alvarez remonte sur le ring après sa 1ère défaite en carrière face à Floyd Mayweather! Il affrontera son compatriote, le solide cogneur Alfredo Angulo dès 21h! Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!

Alain Usereau

Alain Usereau

|

12
coéquipiers
4
abonnés


16988 visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Un calendrier significatif? Bien sûr!!!

Vues:1052 9 votes
Alain Usereau Catégorie : Hockey

Un calendrier significatif?

Nous voilà donc repartis pour une nouvelle saison dans la Ligue nationale de hockey, avec un départ retardé qui limitera donc le nombre de parties.
La question qui se pose ici : est-ce que le nombre réduit de matchs affectera le classement final? On disputera une trentaine de parties de moins que lors d’une saison « normale ». D’un point de vue strictement statistique, plus on joue de parties, plus les chances d’avoir des équipes surprises sont minces. De là à dire qu’on en aura plusieurs, il y a une marge….que je refuse de franchir.
D’abord, dans un calendrier de 82 matchs, oui, il arrive que des équipes se qualifient pour les séries sans vraiment le mériter. C’était le cas du Canadien il y a deux ans et sa descente l’an dernier n’avait rien de vraiment surprenant, même si son classement de dernière place n’était pas un juste reflet de sa saison, l’équipe jouant beaucoup mieux que sa fiche ne l’indiquait. Donc, un calendrier plus long ne garantit pas qu’il n’y aura aucune surprise. Est-ce qu’un calendrier plus court pourrait avoir un impact? La réponse est oui. Et j’insiste que le conditionnel. Nous sommes dans un milieu où il n’y a pas de certitude, sinon la meilleure équipe gagnerait tous ses matchs. Combien de matchs faut-il au minimum afin que le classement soit vraiment significatif? Encore une fois, sur la plan statistique, l’échantillon minimum lors de la réalisation d’une étude est de 30 sujets afin qu’on puisse s’y attarder de façon sérieuse. Il y a plusieurs nuances scientifiques sur lesquelles je ne veux pas m’attarder. Mais je veux rassurer les amateurs : oui, le calendrier réduit tel qu’il sera disputé et le classement qui en résultera cette saison aura une réelle signification et la différence entre 2013 et un horaire régulier ne sera que mineure. Conclusion: on ne peut repousser cette saison du revers de la main sous prétexte qu’il y a 30 matchs de moins. Bonne saison!!

Feed

Michel Vigneault a dit...

Meilleure preuve de ce que tu avances, combien de fois dit-on que le classement à Noël est un bon signe du classement final? Et combien de parties sont jouées alors, une quarantaine? Bref, 48-50 parties ne changera donc pas beaucoup par rapport à un calendrier de 82 matchs. Le changement touche surtout les positions 7-8-9-10 (+-1)dans chaque conférence.

Alain Usereau a dit...

Merci Joëlle! Difficile à évaluer si les changements auront un effet. Dans le sport professionnel, à ce niveau, ça tient à peu de choses, dont le facteur chance. Moins il y a de matchs, plus la chance joue un rôle. Les joueurs de poker vont vous le confirmer. Même chose ici. Mais le nombre de matchs demeure tout de même significatif.

Joelle Cyr a dit...

Intéressant Alain!

Est-ce que tu crois que le résultat sera un avantage envers les équipes qui ont moins changées dans les derniers mois? où les joueurs se connaissent plus?

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010