Alain Lavoie

Alain Lavoie

Homme | 34 ans
st-jean-sur-richelieu

32
coéquipiers
6
abonnés


39060 visites

Players Fehrs Bête-Man ...
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Joe Girardi: Le cran d'un vétéran.

Vues:345 5 votes
Alain Lavoie Catégorie : Baseball
149308_large

Si les Yankees parviennent à remporter le championnat du baseball majeur, il faudra se souvenir d’un homme, d’un vétéran, d’un gérant qui aura fait preuve d’un cran hors du commun afin de parvenir à ses fins.

En effet, pendant qu’à Montréal, les entraîneurs-chef sont trop frileux pour laisser de côté Scott Gomez car il est le plus haut salarié de l’équipe, à New-York, ce gérant-là n’a pas hésité à " caller all-in " afin de passer son message qui peut librement être interprété comme suit: Chez les Yankees, il n’y a PERSONNE qui passe avant l’équipe! Je vous présente donc, Joe Girardi!

Laisser une patate chaude de 28 millions sur le banc lors d’un cinquième et ultime match, c’est significatif, c’est représentatif du faible niveau de confiance que A-Rod inspire actuellement, c’est de mettre en doute la pertinence de dépenser autant pour si peu en retour lorsque ça compte vraiment. Mais le remplacer au bâton en plein milieu d’un match par un vétéran de 40 ans et ce, dans le marché sportif le plus intimidant, là où la pression tant médiatique que populaire dépasse toute notion de normalité, aurait mit la tête de pas mal n’importe quel gérant du baseball majeur sur le billot si le pari avait été perdu. Heureusement pour Girardi, ses décisions se sont avérées fructueuses et c’est ce qui fait en sorte qu’il faudra s’en souvenir.

On a affaire ici à un genre de dilemme que seul un vétéran pouvait envisager. Je n’apprendrai rien à personne en disant qu’un gérant recrue n’aurait probablement jamais osé mettre sa propre carrière en jeu en prenant ces décisions si lourdes de conséquences en cas d’échec.

Girardi a eu l’intuition qu’il était temps de faire passer le bien de l’équipe avant l’orgueil et la fierté d’un multimillionnaire qui ne répond pas aux attentes, qui sont sensiblement aussi élevées que son salaire. Pour ça, il faut le remercier.

Ibanez, fort de ses 40 ans, a su chausser les coûteuses chaussures de A-Rod lorsqu’on le lui a demandé. Il avait sur ses épaules l’énorme pression de justifier la décision de son gérant, il devait prouver qu’elle était la bonne et il a relevé le défi bien au dessus des espérances avec ses 2 circuits solo et pour ça, Girardi peut sincèrement le remercier.

Au delà de la victoire, de la présence des Yankees en championnat d’association et du fait d’avoir su laisser de côté l’énorme pression qui plane autour de l’équipe afin de prendre deux décisions audacieuses, Girardi s’est mérité un très grand respect, le mien, en plus de prouver à George Steinbrenner que tout comme lui, il est prêt à tout pour atteindre les grands honneurs quitte à reléguer les folles dépenses de son propriétaire au rancart s’il le faut!

Feed

Elie Pilon a dit...

Bon billet! 5*

Alain Lavoie a dit...

@Jacques P.Martin: L'entourage New-Yorkais est nettement plus intense que le marché du hockey Montréalais, mais, oui, c'est un comparatif somme toute représentatif.

@coliseum: Merci.

@Catherine Bourgoin: Merci à toi. Ne reste maintenant qu'à A-Rod de saisir et le message et l'occasion de ne plus mettre son gérant dans ce genre de dilemme car ce genre de décision ne pourra pas porter fruit à chaque fois.

Catherine Bourgoin a dit...

Très beau billet Alain, il a fait preuve d'audace Girardi et ça a aidé les Yankees dans cette série. La série contre les Tigers devrait être exceptionnelle. Le coup de bâton contre la défense! On verra ce que ça donne. Ça commence ce soir, playball!

coliseum a dit...

BRAVO.

Jacques P Morin a dit...

Je l'aime ce Girardi. Il en a d'acier !

Il a fait un geste de même niveau qu'un un entraîneur-chef du Canadien qui aurait laissé Patrick Roy sur le banc, en séries éliminatoires ...

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010