Martin Jarry

Martin Jarry

| 32 ans

83
coéquipiers
14
abonnés


visites

Vous pouvez maintenant me lire sur www.AffairesDeGars.com et www.DansLesCoulisses.com !
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Bulletin des Canadiens : Les premiers de classe

Vues: 1 vote
155049_large

Bonsoir, membres du Grand Club RDS!

Déjà trois semaines sans que j’ai eu le temps d’alimenter mon blogue sur le GC!

Je me suis lancé dans une nouvelle aventure avec DLC du site DansLesCoulisses.com ! Nous avons mis en ligne La Page aux Sports la semaine dernière. La mission du site? Vous offrir TOUTES les nouvelles et rumeurs de la LNH, avant les autres, et surtout, en français!

Je vous invite à visiter le site, ainsi qu’à vous abonner à La Page aux Sports sur Facebook ,pour ne rien manquer de l’actualité sur la planète hockey!

Vous pouvez toujours me lire quotidiennement, le matin sur AffairesDeGars.com

Je vous offre la première portion de mon bulletin des Canadiens après 12 matchs! Les deux parties suivantes seront disponibles demain sur AffairesDeGars.com!

Revenez ici demain matin j’ajouterai les liens!!

Billet original sur AffairesDeGars.com

Généralement, les bilans dans le hockey après seulement une dizaine de rencontres disputées sont assez futiles. Par contre, cette année avec une saison écourtée et un calendrier compressé, il me semblait approprié d’évaluer les forces, et les faiblesses, des effectifs du Canadien!

Nous en sommes à douze rencontres, le quart de la saison de 48 matchs. Le Canadien a affronté jusqu’ici les Sabres, les Sénateurs, ainsi que ses grands rivaux, les Maple Leafs deux fois, il s’est également mesuré aux Bruins, aux Capitals, aux Jets, aux Panthers, aux Devils et au Lightning. Sept victoires en douze sorties, 15 points sur une possibilité de 24.

Le club montréalais provoque des choses et dicte souvent le rythme du jeu, plutôt que d’attendre et de réagir aux affronts de ses adversaires comme sous la férule de Jacques Martin.

J’ai basé mon évaluation non pas sur les standards de la LNH, mais plutôt sur les attentes qu’on avait envers les joueurs…

Les premiers de classe chez le CH
Le retour en santé d’ Andrei Markov est certes la meilleure nouvelle chez le Tricolore cette année. Son influence sur l’issu des matchs et ses coéquipiers est indéniable. Il figure au second rang des pointeurs du Canadien avec dix points en douze matchs, tous récoltés en avantage numérique. Il est en tête des marqueurs de la LNH en supériorité à égalité avec Mike Ribeiro et Joe Thornton, un point devant Evgeni Malkin et Patrick Marleau. Ses trois buts gagnants le placent également à égalité avec Marleau, Erik Staal, Matt Frattin et Marian Gaborik pour le deuxième échelon dans la LNH!

Markov se mérite une note de 9/10.

Carey Price a enregistré les sept gains de l’équipe jusqu’ici, ce qui le place en tête de la LNH ex aequo avec trois autres cerbères. Il montre la sixième plus basse moyenne de buts accordés de la ligue (2,27) chez les gardiens dits « numéro un ». Son pourcentage d’efficacité (91,5%) est bon pour le 8e rang... Cette saison, avec enfin un club digne de la Ligue nationale devant lui, Price est en voie de prouver son appartenance à l’élite du hockey, ainsi qu’à faire taire ses détracteurs.

Price, version 2013, est jusqu’à maintenant supérieur à 25 des autres gardiens de la LNH, ce qui lui vaut un 9/10.

Tomas Plekanec est un athlète sobre, il ne fait pas de vague à l’extérieur de la patinoire, mais sur la glace, le centre d’origine tchèque mène tous les attaquants de l’organisation avec une récolte de onze points. Depuis le début de sa carrière, Plekanec nous a habitués à une production offensive axée sur ses talents de passeurs, cette saison sa fiche est de six buts pour cinq passes. Il participe lui aussi énormément aux succès de l’attaque massive de son équipe, comme en témoignent ses sept points amassés dans cette phase du jeu.

Plekanec, à titre de meilleur attaquant du club, obtient un 8,5/10.

Brendan Gallagher a raté un match, le premier de la saison, mais ses quatre filets depuis lui ont assuré de conserver son poste! Il n’a qu’un point de moins que Galchenyuk, avec qui il forme le duo le plus électrisant du Tricolore, et son différentiel est légèrement inférieur (+5) à son compagnon de trio. Il n’est devancé que par Cory Conacher, Vladimir Tarasenko, Jonathan Huberdeau et Nail Yakupov pour les buts marqués par une recrue. Ajoutez à cela ses 23 mises en échec, ce qui fait de lui le 2e attaquant le plus robuste du club du haut de ses cinq pieds, neuf pouces!

Puisqu’il a marqué autant de buts que Markov, Gallagher reçoit une note de 8,5/10.

Raphael Diaz est troisième dans la colonne de marqueurs du Tricolore avec neuf points (9 passes), il est quatrième dans la LNH chez les défenseurs, sa production est égale à celle d’Alexander Edler, un des défenseurs les plus en vue de la Ligue. Il a été complice à six reprises en supériorité numérique, il complète admirablement bien Markov lorsque le Canadien évolue avec l’avantage d’un homme.

Diaz, avec un but à sa fiche, obtiendrait la même note que Plekanec et Gallagher, je lui octroie toutefois un 8/10.

Alexei Emelin ne noircit pas souvent la feuille de pointage, il ne compte que deux passes à sa fiche, mais son apport à l’équipe ne vient pas de ses points, ses 47 mises en échec en douze parties, près de double de son plus proche poursuivant Erik Cole (29), le placent loin devant tous ses coéquipiers. Il est le second joueur qui frappe le plus dans la LNH! Et Emelin n’a écopé que de six minutes de pénalité. La preuve que robustesse et discipline peuvent aller de pair.

Emelin est indispensable à l’équipe, son rôle ne peut être rempli par aucun autre athlète, pour cette raison, il mérite un 8/10.

Alex Galchenyuk a connu trois soirées de deux points depuis le début de la saison, il a inscrit un but, ce qui lui donne une fiche de sept points. Il a aussi réussi un filet en tirs de barrage. Il vient au quatrième rang des recrues de la Ligue, position qu’il partage avec Marcus Foligno et Justin Schultz. Son différentiel de plus six (+6) lui confère le premier échelon chez les joueurs de première année.

Le premier choix du Canadien en juin dernier, 3e au total, surprend même les observateurs les plus positifs avec la tenue sur la glace. Dans les circonstances, je décerne à Galchenyuk un 8/10.

Mon palmarès sera découpé en trois parties, vous pourrez consulter les deux autres portions dès demain!

Feed

vickie6535 a dit...

bon billet Martin...je suis amplement satisfaite des joueurs dont tu fais l'analyse, et je suis particulièrement d'accord avec ton analyse...j'ai toujours cru que l'équipe dont Gauthier avait entreprit la construction il y a deux ans était bien meilleure que son classement l'indiquait...la défensive était très peu expérimentée, Markov n'y était pas, et l'absence de Gionta et le boudage de Cammaleri avait détruit ce qui devait être le premier trio...les trois problèmes pouvaient être résolus rien qu'en attendant que le temps passe, et il est passé...la défensive est plus expérimentée, et elle est maintenant appuyée par Markov et Bouillon...les gardiens sont donc mieux protégés, les retours sont plus souvent prit par les défenseurs plutôt que par les attaquants adverses,

vickie6535 a dit...

(suite) et on peut mieux apprécier la réelle valeur de nos gardiens...Bourque a remplacé Cammaleri et Gionta est revenu, ce qui fait que le trio de Plekanec est à nouveu celui qui amasse le plus de points...très peu de choses ont changées, Prust, Armstrong et Bouillon sont les nouveaux venus, pendant que Galchenyuk et Gallagher remplacent les Leblanc, Geoffrion, Dumont, Palushaj, Enqgvist, Staubitz et Weber attaquant...les mêmes joueurs qui étaient là la saison dernière ont pu partir l'année à zéro, et la confiance vient avec les victoires...le moral suit de la même façon...l'équipe est porteuse d'espoir, espérons que Markov, Price, Plekanec, Diaz, Emelin, Galchenyuk, Gallagher et compagnie restent en santé et poursuivent sur leur lancée...

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010