Stéphane Leroux

Stéphane Leroux

Homme |

576
coéquipiers
397
abonnés


visites

Stephane Leroux sur Twitter stephRDSjunior
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Le retour des Olympiques frappe l'imaginaire !

Vues: 1 vote
Stéphane Leroux Catégorie : LHJMQ

On ne voit pas cela souvent une équipe, dans le hockey moderne, qui réussit à combler un déficit de 0-6 après 20 minutes pour éventuellement gagner 8-7 en tirs de barrage. C’est pourtant ce que les Olympiques de Gatineau ont réussi comme tour de force hier soir. C’est à croire que les fantômes du vétuste Aréna de la rue Carillon ont sorti de leur repaire deux semaines avant le début des séries éliminatoires!

La soirée s’annonçait pourtant longue a l’Aréna Robert-Guertin quand les Foreurs de Val-d’or ont inscrit 6 buts dès le premier engagement. Est-ce que les joueurs des Foreurs ont cru que le match était terminé ? C’est bien possible mais les joueurs des Olympiques, et l’entraîneur Benoît Groulx, ont orchestré une remontée qui va demeurer graver dans la mémoire des amateurs présents au match hier en Outaouais. Lorsque le gardien Robert Steeves des Olympiques a bloqué l’attaquant Anthony Mantha des Foreurs sur le 3e tir de barrage pour confirmer un des plus grands retours de l’histoire de la LHJMQ la scène n’était pas sans rappeler ce match au Centre Bell entre le Canadien et les Rangers le 19 février 2008. Ce soir là, la troupe alors dirigée par Guy Carbonneau, l’avait emporté 6-5 en tirs de barrage après avoir tiré de l’arrière 0-5 après 25 minutes de jeu.

Il n’existe pas de véritables records dans le grand livre de la LHJMQ sur les remontées spectaculaire du style de celle des Olympiques d’hier soir mais il n’en demeure pas moins que certains matchs reviennent à la mémoire. Je pense notamment à ce duel du 5 décembre 2000 alors que ces mêmes Foreurs de Val-d’or, défaits hier soir, avaient fait le coup à leurs grands rivaux de l’Abitibi de façon encore plus spectaculaire, les Huskies de Rouyn-Noranda. Les Foreurs tiraient de l’arrière 6-2 avec 2 minutes 15 à écouler en 3e période, ils avaient finalement inscrit 4 buts dans les 135 dernières secondes avant d’éventuellement gagner le match 7-6 en prolongation. Le but gagnant couronnant ce retour peu banal avait d’ailleurs été inscrit par l’actuel directeur général des Foreurs Alexandre Rouleau. Parions qu’hier soir il a repensé à ce match disputé il y a un peu plus de 12 ans. Vous pouvez d’ailleurs consulter la feuille de pointage sur le lien suivant

A mon sens ce retour des Foreurs contre les Huskies lors de la saison 2000-2001 demeure le plus spectaculaire de l’histoire de la LHJMQ, la feuille de pointage de ce match est d’ailleurs encadrée dans le vestiaire de l’équipe au Centre Air Creebec à Val-d’or.

On peut aussi repenser à ce match du 13 mai 1997 à la Coupe Memorial, aussi présenté à l’Aréna Robert-Guertin. Les Olympiques, en route vers l’éventuelle conquête de la suprématie du hockey junior canadien, avaient trébuchés face aux Hurricanes de Lethbridge qui comptaient entre autre dans leurs rangs le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Chris Phillips. Hull menait 5-0 après une période et 6-1 après 40 minutes avant de voir les représentants de l’ouest inscrire 5 buts en 3e période et gagner le match 7-6 en prolongation.

Reste à voir maintenant si ce match aura une incidence sur la suite des choses autant pour les Olympiques qui combattaient une série de huit revers que pour les Foreurs qui se battent pour l’avantage de la glace lors de la première ronde des prochaines séries éliminatoires.

Feed

yvon jean a dit...

es-ce un record cette remonté des olympiques et de la lhjmq pour une saison ordinaire s.v.p. éclairez-moi.

Mathieu Morin a dit...

Plus tôt cette saison, Halifax menait 5-1 après 2 périodes sur l'Océanic, ici à Rimouski. L'Océanic a égalisé en 3e et a remporté le match 6-5 en fusillade. Cette remontée n'est peut-être pas aussi impressionante en terme de buts (4) que celles mentionnées précédemment, mais en une période, contre Halifax de surcroît, c'est tout un exploit!

Sébastien Nolan a dit...

J'étais annonceur maison de ce fameux match du 5 décembre 2000. Quelle folle fin de match! Et dire que le 3/4 de l'assistance avait manqué ce spectacle, car ils avaient déjà quitté l'aréna. J'ai toujours été convaincu que ce match a tout changé à la saison des Foreurs, en route vers une surprenante Coupe du Président. Depuis ce match, j'ai appris à ne jamais croire une partie terminée tant que la sirène ne se fait pas entendre.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010