Le Lightning affronte les Maple Leafs dès 19h00 sur les ondes de RDS2. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

Sylvain Alain

Sylvain Alain

Homme | 31 ans
Trois-Rivieres

129
coéquipiers
57
abonnés


199571 visites

Je préfère gagner en anglais que perdre en français...
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Agréable sentiment de déjà vu à Chicago.

Vues:357 2 votes
Sylvain Alain Catégorie : Hockey
155481_large

Ce soir et depuis quelques soirs déjà, je n’ai pu m’empêcher de ressentir cette nostalgie de mon enfance qui me ramène en 1995-1996.
Chaque fois que j’apprend que la séquence victorieuse des Hawks se poursuit ça me ramène à mon jeune temps alors qu’âgé de seulement 13 ans j’étais fan de hockey bien sur mais également de Basketball.

Mais quel est donc ce parallèle à dresser entre les victoires successives des Hawks, l’année ‘95-’96 et le Basketball?
Hé bien cette année là, les Bulls de Michael Jordan (Entres autres) étaient simplement invincibles.
Tellement qu’ils ont fracassé un record de ligue en terminant la saison avec une fiche de 72-10!
Cette saison-là la formation de Chicago de la NBA, se voyait surnommée “UnbeataBulls” car effectivement, les défaites se faisaient très rares!
Ils avaient entrepris la saison fort d’une fiche de 41 victoires pour seulement 3 défaites!
Les Bulls n’avaient absolument pas l’intention de ralentir une fois les séries arrivées comme le démontre leur fiche de 15-3 en match d’après-saison!
Ils avaient effectués deux balayages sur 4 séries pour enlever les grands honneurs!

Encore plus curieux, les Bulls comme les Hawks étaient sortis enragés du Lock-Out qui avait paralysé la NBA en 1995!
Si la tendance se maintient, les gens de Chicago en viendront presque à souhaiter des Lockouts vu le rendement de leur formation suite à ceux-ci! =P

Reste à voir si les Hawks sauront être aussi solides que les Bulls de cette année-là mais une chose est sûre les gens de Chicago peuvent compter sur une formation de tête bien équilibrée qui un peu à l’image des Bulls de ‘95-’96 n’a pas de réel maillon faible et démontrent de beaux efforts d’équipe.
En Patrick Kane et Jonathan Toews, ils ont là un “One-Two Punch” qui n’est pas piqué des vers! (Jordan-Pippen) =)
D’accord Kane ne domine pas son sport autant que Jordan pouvait le faire à ses belles années mais n’empêche qu’auprès des Hawks comme auprès des Bulls, le talent y est!

Longue vie aux Hawks qui nous rappellent drôlement les défunts Bulls et leur dynastie des années ‘90!
Profitons-en pendant que ça passe car comme on l’a vu lors de la dissolution des Bulls à peine deux années plus tard, la gloire est éphémère.

Feed

Jacques P Morin a dit...

Monsieur Alain, les Black Hawks ont ce qu'il faut pour aller jusqu'au bout... C'est comme toujours cet impondérable nommé "BLESSURES" qui pourrait brouiller les cartes.

Je suis partisan du Tricolore. Imaginez-vous une grande finale Canadien-Chicago, quel "glamour" ça aurait... Mais là, trève de rêverie, il y a plus de chances que nous assistions ce printemps, à Boston-Chicago, ce qui serait pas pire non plus. Et parions que le Québec se rangerait alors en grande majorité derrière Jonathan Toews et ses troupes, moi le premier.

constantinm biciola a dit...

tant mieux pour toi si sa te raméne tes souvenirs d'enfance mais le basket na jam,ais était fort a montréal a part du temps des bulls justement même moi qui déteste se sport j'écoutais le grand michael, quand aux hawks qui daprés moi ont le plus beaux chandail de la ligue j'en ait porté un blanc longtemps ils m'intéressent pas du tout je nais qune seule équipe au hokey et son nom sait le ch, je sais qon a pas le talent des hawks mais si on les rencontrent en séries je mets mon cash sur le ch meilleur gardien et systéme de jeu voila la différence maintenant je ne suis pas voyant se nait que mon opinion

Gilbert Rochon a dit...

Superbe billet, mais dans tout ça il ne faut pas oublier que les Hawks sont tout simplement devenus une équipe à maturité.

Louise Charpentier a dit...

@Sylvain Excellent billet 5*****. Quel merveilleuse comparaison. Je ne me souvenais pas de cette époque car le basketball n'était pas ma tasse de thé mais Impossible d'oublier Michael Jordan et son complice tout comme Kane et Toews...un One two punch comme tu le dis si bien.....oui Chicago se rendra loin en cette année coupée de moitié......qui vivra verra......mais ton exemple entre NBA BULLS of Chicago et NHL Chicago font un pour moi on verra qui gagnera la coupe suite à ce lockout stupide qui aurait pu se régler bien avant .......tant qu'à moi.

Un excellent travail encore mon coéquipier , tu es un super blogueur et un merveilleux coéquipier .

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010