Patrick Friolet

Patrick Friolet

Homme | 30 ans
Chambly

117
coéquipiers
53
abonnés


visites

Suivez-moi sur twitter : @PfrioletRDS
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Le chant du cygne de Sebrango ?

Vues: 3 votes
Patrick Friolet Catégorie : Impact Mots-clés : sebrango impact mls
149777_large

Eduardo Sebrango aura-t-il l’occasion de faire ses adieux au public montréalais samedi après-midi ?

Après avoir impressionné Jesse Marsch lors du camp d’évaluation il y a un an, Eddy a réussi à faire le saut en MLS. Le vétéran a finalement été utilisé dans 6 matchs cette saison, pour 109 minutes au total. Le principal intéressé aurait aimé jouer un peu plus…

“Ce fut une bonne opportunité, je vais le dire ainsi” avoue Sebrango. “J’ai essayé de m’amuser le plus possible, mais évidemment le temps de jeu n’a pas été à mon goût. Ça fait partie du métier.”

À 39 ans, il y a de fortes chances que l’on ne revoit plus Sebrango la saison prochaine. Malgré tout, il n’a toujours pas reçu de confirmation de l’équipe. Sebrango est convaincu qu’il peut encore jouer, sa forme physique le confirme (il est peut-être le joueur le plus en forme du groupe !).

Mais en même temps, le numéro 16 de l’Impact n’a pas envie de revivre une saison semblable où il serait aussi peu utilisé. Peu importe le sort qui l’attend, il demeure fier de ce qu’il a accompli dans sa carrière et quitterait sans regrets.

Chose certaine, s’il ne revient pas avec l’Impact, il ne faut pas s’attendre à le voir tenter sa chance ailleurs : “Montréal est ma maison et je n’irai pas jouer ailleurs.”

Quand il résume la saison de l’Impact, Sebrango aurait souhaité que l’équipe connaisse un meilleur début de saison. Il ajoute que l’équipe n’a pas été assez bonne sur les terrains adverses, laissant filer trop de points, qui ont privé l’Impact d’une place en séries.

Maintenant que l’Impact dira au revoir à ses partisans pour le dernier match de la saison, il serait tout naturel que l’on permette à Sebrango de jouer quelques minutes pour boucler la boucle de belle façon. Ce serait pleinement mérité pour un joueur qui a toujours montré l’exemple en se comportant comme un vrai professionnel et en affichant toujours une attitude exemplaire.

Est-ce qu’on aura droit à une ovation samedi ?

Feed

Frédérick A. Lavallée a dit...

Je me souviendrai toujours du but qu'il avait compté sur une mauvaise sortie du gardien du Santos Laguna au Stade Olympique en 2008. J'ai adoré voir Sabrango, un athlète humble et accessible, porter les couleurs de l'Impact.

Bien que je ne sois pas le plus avide des fans de ''foot'', je vais t'avouer que ça m'attriste de le voir partir.

Eduardo, merci pour tout!!! ;)

Marc Bissonette a dit...

Il est faux de dire que c'est un match sans importance, car nous nous battons contre Vancouver pour finir la première équipe du Canada. Ce qui nous donnerait une place avantageuse lors de la coupe de voyageurs.
Par contre je suis d'accord avec vous j'espère voir Sebrango une dernière fois sur le terrain samedi afin que nous puissions lui chanter sa chanson une dernière fois.

marc-andré beaulieu a dit...

J'aimerais pouvoir y être pour ovationner ce grand joueur!

Denis Beauchamp a dit...

Il serait malheureux que le public pour qui il a tout donné, ne puisse le voir jouer une dernière fois dans un match sans importance en plus. L'ovation qu'il recevra battra pas mal tout ce qui s'est déjà fait pour l'Impact depuis leur existence. J'espère que le président Saputo et Desantis le ferons comprendre à l'américain Marsh.

martin brodeur 30 a dit...

pour un match sans importance jouer 89 minute et le sortir à la 90ieme
Mais est ce que Marsh connait la classe?

will lamy a dit...

Il merite pleinement d'entrer en fin de match afin de recevoir une derniere ovation, il a tous donnée pour l'Impact au cours de sa cariere, c'est maintenant a la direction de lui remettre la pareil. Merci Eddy, esperons qu'il reste dans l'entourage de l'équipe

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010