Joëlle Lavoie

Joëlle Lavoie

Femme | 29 ans
Prévost

1380
coéquipiers
264
abonnés


visites

J'ai finalement réussi à retrouver ma page du GC. Est-ce que quelqu'un d'autre a rencontré un bogue ne lui permettant pas de se connecter?
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Patrick Roy : le sauveur ou l'art de faire de la partisanerie aveugle

Vues: 21 votes
Joëlle Lavoie Catégorie : Canadien

Définition du mot sauveur (dictionnaire le Multi) : 1. Jésus-Christ. Le Sauveur. Un Dieu sauveur.

Plus de 24 heures se sont écoulées depuis que l’organisation du Canadien et son propriétaire Geoff Molson ont congédié Pierre Gauthier de son poste de directeur général.

La question qui s’impose: qui prendra la relève?

Le nom de Patrick Roy est celui qui revient le plus souvent sur la table. Avec 4 matchs à jouer au calendrier du Tricolore et Randy Cunneyworth qui bénéficie toujours que d’un statut d’entraîneur-chef par intérim, le nom de Roy ressort deux fois plutôt qu’une. Un sondage effectué par la firme CROP révèle que 38% des Québécois voient en Patrick Roy le candidat idéal pour occuper le poste de directeur général et que 44% espèrent qu’il sera derrière le banc de l’équipe dès la saison 2012-2013.

Stéphane Leroux s’est entretenu avec le principal intéressé, voici ce qu’il avait à dire :

Patrick Roy écoutera et réfléchira

Roy à Montréal, j’ai mes réserves

Rassurez-vous, vous n’avez pas affaire ici à une fan des Nordiques qui ne cherche qu’une bonne occasion pour cracher sur le Canadien, j’ai le CH tatoué sur le coeur depuis ma tendre enfance.

Blague à part, transportons-nous en 2007 alors que Guy Carbonneau était l’entraîneur-chef de la Sainte-Flanelle, le 15 janvier plus précisément. Le CH venait de subir la défaite par blanchissage 2-0 aux mains des Red Wings à Detroit. L’équipe s’inclinait pour une 7e fois à ses 10 plus récentes sorties. La tension et la frustration étaient palpables dans les commentaires d’après-match de Carbonneau. Il s’en est suffit de peu pour que les choses dégénèrent…

Quand on écoute ça avec du recul, impossible de ne pas esquisser un sourire. Mais je me souviens très bien de ce qui s’en était suivi; des commentaires fusaient de toutes parts comme quoi c’était là la preuve irréfutable qu’il n’était l’homme de la situation…comment diable pouvait-il avoir le plein contrôle de son vestiaire et faire figure d’autorité auprès des joueurs s’il n’arrivait même pas à maîtriser ses émotions devant les journalistes?! Carbonneau venait de diriger son 46e match seulement derrière le banc du Canadien et nous en étions presque rendu à un constat d’échec.

Vous me voyez venir? Si Carbo s’était attiré les foudres de partisans et analystes pour si peu, je me demande bien ce que ce sera le jour où le Patrick Roy sortira de ses gonds. Bon communicateur vous dites? Faut croire que certains ont la mémoire courte. Mon but ici n’est pas de faire le procès de Patrick, mais bien de remettre en contexte à quel genre d’individu nous avons affaire.

Ne pas brûler les étapes

À sa façon de marquer l’histoire du Canadien et surtout avec ce qu’il a réussi à accomplir à Québec derrière le banc des Remparts, nul doute que Roy a un bon sens du hockey. Cela dit, la marche est haute entre la LHJMQ et la LNH. Roy n’a aucune expérience à la barre d’une équipe dans le circuit Bettman. Dans une position aussi précaire, je ne vois pas comment il pourrait sortir gagnant en assumant des fonctions aussi importantes que celle de DG ou d’entraîneur-chef. En fait, je ne vois pas comment quiconque pourrait en sortir gagnant. Plusieurs exemples à l’appui juste à Montréal, on n’a qu’à penser à Mario Tremblay, Alain Vigneault, Michel Therrien, Claude Julien et Guy Carbonneau. Sans oublier que ça fait déjà un bail que Roy a quitté la Ligue nationale, il n’a certainement plus l’autorité, les contacts et le respect qu’il aurait pu avoir à une certaine époque.

Je ne suis pas en train de vous dire que ce serait une erreur d’engager Roy à Montréal. D’un autre côté, je ne comprends pas et je n’approuve pas la partisanerie aveugle dont font preuve plusieurs fans. Oui je crois en le potentiel de Patrick Roy, mais pas qu’il devrait bénéficier d’un statut de vedette avec le Tricolore. Si certains perçoivent d’un oeil négatif l’expression “faire ses classes”, moi je vois ça plutôt comme l’occasion de se donner le plus de chances possible de réussir et de connaitre une longue et brillante carrière dans la LNH. Est-ce que la solution serait de donner un rôle de second plan à Patrick, comme entraîneur adjoint par exemple? C’est une possibilité à envisager. Et tant qu’à spéculer…Patrick Roy attend peut-être le retour des Nordiques pour accepter un poste de dirigeant! À ça moi je réponds : laissons-le faire ses classes à Québec :-p

Feed

Patrick Gauthier a dit...

Très intéressant comme point de vue mes amis... Moi j'ai rien contre une petite crise bien placé une fois de temps en temps que ce soit envers les journalistes qui pose 5 fois la même question de facon légèrement differente ou envers un joueur qui ne pousse pas dans les matchs et qui en plus lève le pied à l'entrainement. Par contre, il ne faut pas que ça deviènne un cirque. Il faut un équilibre et c'est la la difficulté et ce peu importe l'entraineur et/ou DG. Super bon billet!

fanfed a dit...

Satisfaite de constater que je ne suis pas la seule à douter du bien fondé de Patrick Roy derrière le banc du CH.Faut pas avoir froid aux yeux pour être gardien de but et il l'a prouvé durant sa brillante carrière, mais avoir des coups de gueule envers des jeunes juniors impressionnent sûrement ses gars, mais devant des gars qui gagnent des millions??? Et je passe les crises médiatiques qu'il susciterait...ça ferait de l'action mais le bien de l'Équipe, lui pas certaine. Bien d'accord avec ton analyse.

alexander a dit...

@Joelle Lavoie
J'ai aussi des doutes sur le caractère intempestif de Casseau; il faut être mature et au dessus de la mêlée dans l'adversité pour rallier les joueurs.

Il y a une grande différence entre coacher des juniors de 18 ans et des millionnaires de 25 ans.

Et Roy est-il un vrai stratège; peux-t-il implanter un système de jeu efficace et rallier ses joueurs? Je l'ignore.

Joëlle Lavoie a dit...

Merci à tous de m'avoir lu et d'avoir commenté mon billet, vraiment très cool et pertinent de vous lire!

Norm Duchesnil a dit...

@alchimiste77
Es-ce que nous voulons gagner ou bien paraître...

Norm Duchesnil a dit...

alexander a dit...
Si le Canadien choisit un autre coach que Patrick Roy, le nouveau coach devra subir la pression des comparaisons avec Casseau...
Dans cette éventualité, comment pourront-ils faire la comparaison puisqu'il n'y aura rien à comparer étant donné que Roy n'aura pas été choisi?

special a dit...

j'suis daccord avec Mike Donavan Patrick Roy va devenir un coach qui va rester longtemps avec montreal .. merci a Joëlle Lavoie pour son billets et aussi pour son ecritures qui est de bcp superieur a moi a cause jai pas été longtemps a l'écoles je le regrette asteur mes il est trop tard pour que je retourne a écoles je me force de pas faire trop de fautes .. et jessais de mieut faire a chaques foi j'ecrits des billets go habs go si je mentionne ceci c'est que je me fait dires souvent jécrit mal .. je suis desoler et meme je me demande si je devrais laché l'ordinateur.. car jattend que plusieur membres du grand club me dise j'écrit mal sur mon drnier billets que jai fait

alexander a dit...

Si le Canadien choisit un autre coach que Patrick Roy, le nouveau coach devra subir la pression des comparaisons avec Casseau, ce qui ne sera pas vivable, si le Ch a le malheur d'en perdre 4 de file!

Les médias et les blogueurs sont sans pitié, bien campés dans leurs salons!

Norm Duchesnil a dit...

@Serge Dufour,
Entièrement d'accord avec ton opinion sur les médias. J'ajouterais que Roy n'est pas l'homme de la situation. Plus tard, peut-être, mais ce serais le jeter en pâture aux médias de Montréal.

richard deschambault a dit...

Les partisans auront tôt fait de demander la tête de Roy. Il n'est pas plus l'homme de la situation que je suis premier-ministre.

Joëlle Lavoie a dit...

@Guy

Patrick Roy devra se plier aux demandes de l'organisation et comme toujours il y aura un mutisme dans plusieurs dossiers. Ne faut pas oublier que Roy est propriétaire des Remparts, ce ne sera pas le cas avec le Canadien. Comme DG ou comme entraîneur, il ne sera lui aussi qu'un pion.

Joëlle Lavoie a dit...

@Nicolas J.

Venant d'un gars dont j'admire la plume et les efforts mis dans chacun de ses billets, je le prends comme un MEGA compliment :-)

guy5555555 a dit...

joelle

moi je dit que roy étant une personne qui accepte pas une pomme pourrite dans son pommiers ferais un tres coach et irais sur la place publique sans gene pour s expliquer et dire les vrais affaires

Nicolas R. a dit...

T'as raison y'a des fans mal intentionnés des deux bords.

Quest-ce que tu penses de ça, Patrick Roy coach à Québec et Bob Hartley à Montréal (ou vice-versa)? Il me semble que ça alimenterais les journaux, bulletins de télé et blogues! :D

Nicolas J. a dit...

Ouch, vous écrivez bien, vous devriez être trop blogueuse :p

Et Montréal qui repart (enfin!!!!!!) de zéro...

Bonne soirée ;)

Chantal Samson a dit...

Roy a tous se qu'il faut pour réussir, et MTL a grandement besoin d'un leader qui veut gagner, qui a le feu au cue lorsqu'il perd. Tu trouve que Guy Carbonneau a pété les plonds dans cette vidéo, ben la, ouvrons nous les yeux. Depuis que Serge Savard est partie que le CH joue sans guts, sans vouloir gagner, qui se contente de peux. Moi j'aime le hockey mais depuis quelques années l'intérêts à diminuer. En majorité, les games sont plates, y manque d'action, de guts, de vouloir. J'ai regarder les red wings de détroit jouer et c'était plus intense qu'un game du CH. Donc oui Roy à sa place comme coach du CH, je veut de l'intensité, de la vie dans les games de mon équipe

guy5555555 a dit...

yobongo

5*******

Serge Dufour a dit...

joelle lavoie vous avez exprime exactement ce que je pense de cette situation mais nos propos ne sont pas populaire car elle ne va pas dans le meme sens que les medias veulent qui soient.Les medias au complet veulent patrick roy car ils auront du materiel pour remplir leur s calepins au jour le jouer avec la competition mediatique je peux meme affirmer que les medias ont plus besoin de patrick roy que le club de hockey canadien.Heureusement serge savard sera dans le processus et va s'assurer de l'objectif ultime de cette nomination et non ce que les medias veulent.Vous pouvez menez n'importe qu'elle campagne pour patrick roy monsieur les medias mais je repete ce n'est que pour votre travail que vous voulez patrick.

alchimiste77 a dit...

Être Molson, Roy serait mon prochain coach peu importe qui est le DG! Pourquoi? Simplement pour ne pas voir la dernière vedette de l'équipe se retrouver derrière le banc des Nordiques!

Bien sûr, je crois que Roy est très compétent mais pour une question marketing et d'honneur, c'est un incontournable!

Je préfère courir la chance de le voir se planter à Montréal que de prendre une chance de le voir réussir à Québec. Le monopole hockey achève et il faut commencer à penser dans cette optique! Avoir une équipe compétitive ne sera plus l'unique but...il faudra mieux faire dans tout que l'autre équipe au bout de la 20!

En tout cas,

yobongo a dit...

En passant, je ne vois pas Patrick Roy comme DG. Surtout qu'il a bien dit que ce n'était pas l'aspect du hockey qui l'intéresse. Avec un bon DG, il pourrait se consacrer uniquement à la stratégie qui est son point fort.

yobongo a dit...

Il serait peut-être temps comme partisans de sortir de la grande sensiblerie, du moumounage et du "politiquely correct" et de penser aux victoires ;)

yobongo a dit...

Salut Joëlle. Roy n'est pas Guy Carbonneau, je crois que Roy a beaucoup plus de talent comme communicateur. Je reste convaincu que s'il accepte le job d'entraîneur c'est qu'il y a beaucoup réfléchis avant et qu'il sera capable de bien faire le travail. À chaque fois qu'il a fait un geste, c'était positif et c'est un gagnant. En passant pour ce qui est de l'expérience dans la LNH, ça prend toujours une première fois comme pour tous les autres entraîneurs qui le sont dans la LNH présentement.

Joëlle Lavoie a dit...

@Nicolas R.

Il y a des fans mal intentionnés d'un côté comme de l'autre.

Joëlle Lavoie a dit...

@stadacone_nhl

Tu n'as visiblement pas compris le deuxième sens à ma dernièrement phrase en référence aux Nordiques. Quelques lignes plus haut dans mon texte, je dis :

"Si certains perçoivent d’un oeil négatif l’expression “faire ses classes”, moi je vois ça plutôt comme l’occasion de se donner le plus de chances possible de réussir et de connaitre une longue et brillante carrière dans la LNH."

Je crois que Roy serait plus à sa place à Québec pour la simple et unique raison qu'il est devenu une figure de proue pour cette ville depuis plusieurs années. Je crois qu'il appartient désormais plus à Québec qu'au Canadien.

Même en tant que fan du Canadien depuis toute jeune, je n'ai pas honte de dire que j'ai été une des premières à adhérer au mouvement "J'ai ma place" et ce que je souhaite plus que tout c'est d'avoir une concession LNH à Québec, à 200%. Est-ce un crime d'aimer deux équipes?

Joëlle Lavoie a dit...

@Max Stanley

Puisque tu en parles, si on pousse la comparaison Boucher-Roy plus loin, on se rend vraiment compte que Guy boucher avait beaucoup plus d'expérience dans le corps derrière un banc avant de faire le saut avec dans la grande ligue avec le Lightning...

Boucher:

Huskies de Rouyn-Noranda
Lions du Lac Saint-Louis
Océanic de Rimouski
Voltigeurs de Drummondville
Canada 18 ans
Canada 20 ans
Bulldogs de Hamilton

Patrick Roy:

Remparts de Québec

coliseum a dit...

Il ferait rire de lui et ne pourrait pas avoir le respect de ses joueurs!!!
****
J'ai bien ri en lisant ça...Lis La Presse de ce matin : ce que pensent les joueurs du CH de la probable nomination de Roy. Un seul mot : respect.

Roy est un athlète qui impose le respect.

Alors...n'écris pas n'importe quoi sans savoir pascalfou.

Max Stanley a dit...

Je comprendrais ton point de vue ''faire ses classes'' si on parlait d'un Guy Boucher. Mais Patrick Roy c'est autre chose. Les classes de la LNH il les a, certifiées Or. Il devait apprendre le coaching, ce qu'il a fait avec brio. De par ses convictions et son désir de vaincre tout simplement contagieux et insatiable, all check.

Tu crois en le potentiel de Patrick Roy, mais Montréal en ferait une vedette, etc.. etc.. bref tu ne crois pas en Montréal ni à Geoff Molson. Tu laisses simplement ton coté critique parler, soyons septique au lieu de laisser la chance au coureur suite au congédiement de l'état major et la reconstruction de l'équipe en mode Winner. Rien ne change, du pareil au même, on laisse couler l'encre comme si rien ne venait de se passer.

guy5555555 a dit...

salut

gauthier un gars de l exterieur ,qui a rien voir avec la grande histoire du ch
qui a reussit a mettre l omerta dans cette organisation,ou était les anciens juste pour lui demander pour qui il se prennais

mario tremblay disait a antichambre ,que lorsqu il croissait gauthier dans les corridors impossible de rentrer en communication avec lui , aucun regard,aucun respect ,meme les anciens se sentait paas bien ,s est peut dire

imaginons maintenant les joueurs ,les journalistes certain doive avoir eu des menaces de ne plus pouvoir se presenter au centre bell si il adoptait la pensé a gauthier

je crois que juste le fait que la communication seras maintenant accepter le millieux s en porteras mieux pour tous

stadacone_nhl a dit...

Roy a son retour au Québec n'est pas allé s'installer à Brossard, Mont-Tremblant, Lac Memphey-Magog ou en Gaspésie. Roy est à Québec, de Québec et nous les ptits villageois, nous sommes quelques peu obtus d'esprit, pas trop fin fin de la tête...Laissez nous imaginer que ROY sera encore un excellent HOMME DE HOCKEY. On se souvient de Bergeron qui montait sur le banc et cassait des batons sur la bande. à Mtl tout comme votre maire, vous n'appréciez pas le`s caractères bouillants.
SVP, grands sieurs de Mtl, laissez nous notre Patrick, on vous donnera toutes nos récoltes sans demander d'écu. Pitié, syouplait de tout coeur snifff!

stadacone_nhl a dit...

Laissons Patrick se faire la main avec cette pauvre équipe de province, les NORDIQUES (Comme si Mtl était encore une organisation de prestige, mais plutot une grand-mère qui vous raconte son passé et le cinéma à 10¢). C'est en regardant Détroit, la référence depuis les années 90' que le CH peut apprendre mais encore là, vous n'aurez pas réglé le chauvinisme mal placé qui ressemble plus à de la bipolarité que du caractère et la compréhension comme tel d'un organigramme et d'un team work.
Roy a surement de bons souvenirs du CH et justement, il se souvient de son départ.
Vu que Roy est allé gagné une Coupe Stanley avec ses coéquipiers de Québec déménagés à Denver et qu'il a répété l'exploit et que SURTOUT, il a pris sa retraite en bon terme avec l'Avalanche, Roy logiquement doit revenir dans la LNH avec les NORDIQUES pour reprendre là où il a laissé.

Jacques Begin a dit...

@Bonjour Joëlle

Personnellement je ne vois pas M.Roy comme D.G,mais plutôt comme entraineur.
C'est un gagnant et surtout un très bon leader.Des traineux de pieds,lui il n'endura pas ça longtemps. Surtout s'il est bien appuyer par un bon DG.
Que ce soit à MTL ou à Québec, nul doute qu'il va être bon!
Très bon blogue Joëlle
Passe une belle fin de semaine

stadacone_nhl a dit...

Pour ce qui est de se cracher dessus l'un l'autre...c'est ok, ce n'est que du hockey.
Bon billet madame mais il manque de quoi...
Vous racontez des faits et ces derniers semblent renvoyer tjrs vers le même problème à Mtl; L'organisation et ses fans sont cette grande adolescente qui change d'humeur selon ce qu'elle voit dans son miroir chaque matin.
Roy est acclamé et oupsss en peu de temps, on lui dira comme vous le faites qu'il n'est pas si super pour le CH car il n'a pas été coach d'une équipe de la LNH.
J'ai dit ailleurs que Roy devrait y penser 2 fois si le CH le voit à un poste d'entraineur car il va s'en dire que avant la fin du prochain calendrier, Planète Montréal aura su le lyncher.
Et si on admet que Roy n'a pas d'expérience derriere le banc LNH, une raison de plus pour vous sa Sainteté (fans de CH qui croient connaitre le hockey mais ne connaissent que le CH) de rejeter sans hésitation sa candidature.

moi007 a dit...

Moi, Joëlle depuis que Martin c'est faite sortir en sauvage par Gauthier (pour moi le DG le plus incompétant du CH jusqu'à maintnant point de vu communication et transparance) je vois Bob Hartley dans ma soupe pour le poste d'entraineur chef du CH et Patrick Roy adjoint à Hartley dans un optique de préparation et étude du poste d'entraineur du CH lorsque Hartley aura son coton. dans un article que j'avais fais ultérieurement, je disais que savard à sa place comme DG du CH et dans le temps on m'avait dit que j'était imbécile.... donc je suis comptant que je ne le suis pas tout à fait même s'il n'est que comme conseillé à Geoff Molson, il reste que pour moi il serait l'homme de la situation.

La passion, le sentiment d'appartenance et l'implication du joueur de souche Québecois français devrait être le point le plus important dans une formation d'esprit d'équipe pour le futur du CH autrement dit un CANADIEN DE MONTRÉAL.

Imagine lorsque Québec aura son équipe en 2014.

Dominic Bourgeois a dit...

Ça fait déjà 4 mois que ça parle juste que Gauthier va se faire congédier ici. Là il est congédié on est reparti avec cette nouvelle pour un autre 4 mois. On parle depuis 3 mois que Cunneyworth est là par intérim. Il va être remercier à la fin de la saison donc on a pas fini d'en entendre parler. On va embaucher un autre entraineur donc on va encore parler de ça mur à mur 24 heures sur 24. Idem pour l'embauche du nouveau DG. Donc dans le fond à Montréal et sur ce site la planète sport tourne seulement autour du canadien. Et dire que le CH était pas mal sortie du portait des séries après une semaine au calendrier. Allooooo ya dautre chose que le hockey et le canadien à suivre. Les médias n'en ont que pour le CH donc ils sont en grande partie responsable du manque d'éducation des Montréalais coté sportif. Le 1er avril le sitre Montreal Baseball Project sera mis en ligne (www.mbp2012.com)et le 4 avril une grande annonce sera faites. Joignes la page facebook Montreal baseball project.

dancool18 a dit...

@QcFan
Roy à Québec ??? Avec quelle équipe ? Ca doit être les Remparts car il n'y a pas d'autre équipe de hockey à Québec.

coliseum a dit...

Je suis pour le retour de Roy comme entrianeur chef, pas comme DG. Oui, il n'a aucune expérience comme coach dans la NHL mais il apportera ce qui manque au CH : la passion.

Il fera des erreurs, on chialera (normal au Québec), on dira qu'il n'était pas prêt...mais il apprendra. Et un jour...

Salutations.

weziwezo a dit...

On serait rendu avec 2 sauveurs, l'autre étant Jésus Price !

hors-jeu a dit...

se débarrasser de Gauthier-Gainey est un pas dans la bonne direction, mais ça ne change pas réellement le tableau du CH qui demeure mal construit.
Le prochain DG ne pourra pas tout changer en un claquement de doigt....
et le prochain coach, aussi "sauveur" proclamé que les fans le voudront ne pourra pas faire "pousser" le talent chez les marginaux majoritaires chez le CH....
Si les fans espèrent une équipe compétitive, ça va, mais s'ils rêvent d'une équipe dans le Top 6 de la Conférence, ils vont déchanter.... encore 2 ou 3 ans pour transformer le CH......

Jocelyn Ringuet a dit...

Ben voyons-donc... Roy a 8 ans de coaching dans le corps, 1 coupe Mémoriale et un club représentatif à chaque saison et Carbonneau n'en avait aucune. D'ailleurs, Carbo s'est essayé dans le junior et on connait la suite, 10 défaites en ligne... Out ! Roy ne peut être le DG, trop émotif et avec lui, la moitié se retrouverait dans les mineures avec des salaires des majeures.
J'espère qu'ils vont échanger les frileux Plek et Markov et garder Bourque.
Pas certain de Damphousse. Il n'a pas été capable de gérer ses conflits avec son ex, comment pourrait-il le faire avec un Roy ?

Joëlle Lavoie a dit...

@QcFan

C'est bien ça ;-)

Joëlle Lavoie a dit...

@André Pépin @Denis Beauchamps

Merci d'avoir souligné mon erreur (Michel Tremblay au lieu de Mario Tremblay), c'est une de mes meilleurs à vie :-)

Joëlle Lavoie a dit...

@Mario Paquin

Ça me fait bien rire à chaque fois qu'on revient sur des déclarations faites par des candidats potentiels...comme si quelqu'un allait dire : "Non, je ne veux absolument rien savoir du Canadien" ;-).

Comme tu dis, il y a 30 équipes dans le circuit.

Joëlle Lavoie a dit...

@Simon Ricard

Notre meilleur joueur n'est pas supposé être notre gardien, dis-moi quand ça été le cas depuis que Price est en poste? Avec la saison qu'on connu Cole, Pacio et Desharnais, ce sont déjà là des meilleurs choix au candidat de meilleur joueurs avec le CH.

charles tourigny a dit...

Salut Denis
C'est Kevin Dineen qui coach en Floride.
DeBoer a été congédié ey travaille maintenant au New-Jersey...
Anyways ça donne juste plus de poid à ton argumentation ;)

pascalelfou a dit...

Bravo 5*

Selon moi, ca serait un très grosse erreur d'engager Roy... Oui, ce fut un grand gardien, mais je ne crois pas qu'il serait à ca place comme coach ou DG dans la LNH. Il a une attitude parfaite pour le junior, mais pas pour la grande ligue. Il ferait rire de lui et ne pourrait pas avoir le respect de ses joueurs!!!

Denis Beauchamp a dit...

Il ne faut pas virer fou avec Patrick Roy, un entraîneur qui passe du junior à la ligue nationale et qui a du succès, c'est plutôt rare.Cette saison, il y a Peter DeBors en Floride qui est l'exception, les Capitals de Washington on été chercher l'icone de London,Dale Hunter, le Patrick Roy des Knights et regarder ce que ca donne.Pourtant, lui aussi gagnait dans la ligue de l'Ontario et encore plus que Roy.On s'entend aussi que Washington a un meilleur club que Montréal...

Par contre,SI Patrick Roy est choisi , il s'agira de bien l'entourer d'hommes avec des caractères aussi forts que le sien et non pas des yesman. Avec Serge Savard comme consultant, soyons en sur, on aura un bon DG qui saura où aller ensuite.

PS: Pas Michel Tremblay mais Mario dans ton texte, même si le théatre et le hockey ca peut se ressembler :)

alain verret a dit...

Bonjour
Dans toute cette histoire, personne ne s'attarde à Patrick Roy l'homme, de son propre aveux, jamais il n'avait eu une aussi bonne qualitée de vie que maintenant, il vie dans un endroit paradisiaque où son voisinage ce compose de Marc Tardif, Simon Gagné et un autre gardien dont le nom m'échappe, ses amis personnels (famille Tanguay) sont tous autour de lui, ses enfants sont heureux, bref il a une très belle vie. Au final c'est ce qui va faire pencher la balance et Roy va demeurer là où le bonheur lui colle enfin à la peau.

QcFan a dit...

D'accord avec toi Joëlle, bravo de le dire sans retenue: ce serait une erreur d'engager Roy à Montréal.

Roy à Québec!!!

J'ai bien compris n'est-ce pas?

:)

Norm Duchesnil a dit...

Patrick a répondu à la question d'un journaliste qui demandais s'il avait eu des contact avec le CH...

"C'est confidentiel, mais ils ne m'ont pas appelé et pas parlé depuis 2009..."

Bizare s'ils ne lui ont pas parlé, pourquoi c'est confidentiel?

Dominique Tremblay a dit...

Bonjour, c'est vraiment un sujet chaud, le problème avec le Canadien de Montréal, les partisans et les journalistes sont régulièrement en contradiction soit quand il y a un entraineur-chef calme, c'est endormant et ennuyant, quand c'est un entraineur-chef énergique, c'est inquiétant et sans contrôle, le seul moyen pour moi de calmer le jeu serait trois ans dans la cave du classement, repêcher d'excellents joueurs, oublier les 24 coupes et repartir à neufs. En fait de recommencer à avoir du plaisir à les voir jouer, un peu comme les partisans d'Edmonton qui malgré le classement aiment leur équipe et savent que bientôt ils auront une belle équipe et ce sans déchirer leur chemise ent attendant.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010