Le Lightning affronte les Maple Leafs dès 19h00 sur les ondes de RDS2. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

Jacques P Morin

Jacques P Morin

Homme | 63 ans
Saint-Hyacinthe

140
coéquipiers
29
abonnés


149422 visites

'Sportons'-nous bien
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Randy Cunneyworth mérite d'avoir une vraie chance !

Vues:438 9 votes

Ce dernier week-end, je vous faisais connaître mon appréciation du journaliste François Gagnon. Ce matin, ce scribe nous présente sa récente entrevue avec l’ex-entraîneur-chef du Canadien, Randy Cunneyworth.

Vous pouvez lire cet article au:
http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/francois-gagnon/201302/25/01-4625076-randy-cunneyworth-prepare-son-retour.php

L’homme de hockey est présentement sans travail mais se tient à l’affût de tout ce qui entoure le Circuit Bettman. C’est un secret de Polichinelle, il espère de tout son être se trouver un job d’entraîneur-chef dans la LNH.

On l’a reconnu lors de son séjour avec le Tricolore, Cunneyworth a plusieurs connaissances et qualités qui en feraient un bon candidat. Nous savons aussi qu’il est un gentilhomme, si bien qu’il n’a en aucun moment jeté son fiel sur qui que ce soit, lors de cet interview, même si François Gagnon lui ai tendu la perche en ce sens.

Randy Cunneyworth admet aussi qu’il a fait des erreurs à ses débuts en poste avec le Bleu-blanc-rouge. À sa décharge, soyons équitable, en plus d’en être à ses premières armes, il a accepté le défi alors que le contexte était des plus négatif, à l’interne comme à l’externe. Lui-même avoue avoir été trop tolérant avec ses ouailles au départ.

Aujourd’hui, Cunneyworth attend et rien ne laisse prévoir dans l’immédiat que son téléphone sonnera pour une offre.
Cependant, je crois sincèrement que ce bonhomme qui faisait un bon tandem avec Randy Ladouceur, doit avoir une autre opportunité de démontrer sa valeur, comme coach d’une formation de la LNH.
Je suis convaincu que ce travailleur acharné et ce type honnête le mérite.

Randy Cunneyworth a eu l’air d’un plouc aux rennes du Canadien édition 2011-2012. Cette faute il la doit à sa témérité. Mais cet ancien joueur vaut mieux que cela.

Il aura appris d’une si grande épreuve. Après tout l’expérience ne s’achète pas, elle s’acquiert. Qui ne souvient-il pas, chers amis, de cet entraîneur-chef du Tricolore au veston jaune criard ?..

Feed

Matt Bov a dit...

En plus, il est clair qu'il n'avait pas le mandat de faire gagner l'équipe. Pour l'organisation, les dés étaient jetés et on préférait se pencher vers le repêchage. Quand tu fais jouer Leblanc, St-Denis, Blunden, Nokolainen et Palushaj... Je suis pas sûr que l'objectif est la victoire à tout prix.

Cunneyworth avait un boulot bien ingrat.

Jacques P Morin a dit...

@Eric Baker: peut-être n'ai je pas été assez clair. Mes excuses.

Bien entendu, quand je parle d'une vraie chance, c'est celle où tu te retrouves avec une équipe où l'on veut de toi sur le long terme et non pour tenter une dernière manoeuvre de désespoir sur un Titanic...

Et soyons un peu plus précis, je parle ici chez une autre organisation que le Tricolore.

Eric Baker a dit...

Oui, mais dans une autre organisation.

spectre73 a dit...

Certain n'ont pas compris l'essence même du billet...

Randy Cunneyworth a accepté LA job la plus ingrate de la LNH, celle d'entraineur-chef du Canadiens après un congédiement.

Compte tenu que les 2 congédiements avant Martin (Carbo et Julien) ont été interimé Bob Gainey, ancien entraineur-chef dans la LNH, c'était moins pire, mais Cunneyworth s'est ramassé dans le pire contexte pour un entraineur débutant.

C'était déjà tout croche au 7e étage alors c'était écrit dans le ciel que ça n'allait pas fonctionner, mais il avait un job dans la LNH alors il aurait été fou de refuser.

Cunneyworth a des connections à Buffalo, peut-être pourrait-il devenir le prochain coach des Sabres? Ouff! ça fait bizarre de dire ça...surtout que Lindy Ruff s'est fait engagé quand j'avais 10 ans loll

placide regis a dit...

tout a fais thérien dehord et meton randy a la place nous pouron avoir le premier choix 2013 en finisant dernier 0*

Frédérick A. Lavallée a dit...

Entièrement d'accord Jacques.

Cunneyworth a une excellente tête de hockey et c'est un bon gars. Dommage qu'il soit arrivé dans un contexte dégueulasse l'an dernier...

Jacques Martin m'a d'ailleurs dit, quand je l'ai rencontré et questionné au sujet du travail de Cunneyworth...

'' C'est un excellent coach. Il a fait ce qu'il a pu avec ce qu'il avait. Quant à moi, il a fait du bon travail dans un contexte très difficile! ''

Voilà. Content de savoir que je ne suis pas le seul à penser que l'ancien coach du CH mérite malgré tout sa chance!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010