Francis Paquin

Francis Paquin

Homme |
Montréal

56
coéquipiers
45
abonnés


visites

Pour me suivre sur Twitter : @FPaquinRDS
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

L'année 2012 au Qc en cinq temps

Vues: 11 votes

L’année 2012 en est à ses derniers jours, ce qui fait que l’occasion est idéale pour revenir sur les événements qui ont marqué la scène québécoise du merveilleux monde de la boxe.

Je vous invite d’abord à lire cet article qui résume les grands moments des derniers mois avant de vous prêter à un exercice un brin moins sérieux.

Pour une deuxième année de suite, je vous suggère mes récipiendaires des titres de boxeur, combat, knock-out, surprise et retour de l’année. Évidemment, ces choix ne feront pas l’unanimité, alors n’hésitez pas à faire connaître les vôtres.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais souhaiter aux lecteurs et participants de plus en plus nombreux de ce blogue de Joyeuses Fêtes et une Bonne Année. Nous nous retrouverons dans les prochains jours pour la revue internationale de l’année.

Boxeur de l’année : Adonis Stevenson

Après avoir profité de 2011 pour remettre sa carrière sur les rails, Stevenson est devenu en 2012 aspirant obligatoire au titre des poids super-moyens de la IBF en battant Jesus Gonzales, Noe Gonzalez et Donovan George.

Grâce à l’équipe du regretté entraîneur Emanuel Steward, Stevenson est passé d’un boxeur qui lançait des bombes larges à un athlète beaucoup plus complet. Steward est malheureusement décédé en octobre, si bien qu’il ne pourra jamais voir où son dernier coup de cœur ira.

Le promoteur Yvon Michel a assuré que le prochain combat de son protégé sera pour la ceinture. Si jamais elle était laissée vacante par le champion Carl Froch, Stevenson affronterait alors Thomas Oosthuizen le 2 mars au Connecticut sur HBO.

Combat de l’année : Adonis Stevenson contre Donovan George

En octobre, Stevenson et George se sont affrontés dans un combat éliminatoire des super-moyens de la IBF. Malgré les lourdes frappes de Stevenson, George se relevait systématiquement et ne semblait pas avoir l’intention d’abandonner.

Mais après 5 chutes au plancher, George en a finalement eu assez et a dû s’avouer vaincu au 12e round. Le corps de l’Américain avait été tellement touché qu’il ne pouvait même plus se servir de sa main droite après le 3e round.

Mention honorable à Schiller Hyppolite et Francy N’tetu qui ont transporté dans le ring la guerre qui avait commencé sur les réseaux sociaux en novembre. N’tete l’a emporté par décision partagée des juges, au grand plaisir des bruyants partisans du Saguenay venus l’encourager. Sylvera-Jacques Louis a également offert toute une opposition à Oscar Rivas en juin.

Knock-out de l’année : Adonis Stevenson sur Jesus Gonzales

À l’occasion du premier combat qu’il disputait à titre de membre en règle du Kronk Gym, Stevenson a fait honneur à la réputation du gymnase avec un seul coup de poing.

À mi-chemin du premier round, Stevenson a envoyé une combinaison droite-gauche au visage de Gonzales, la main arrière le faisant immédiatement entrer en convulsions.

Réussi en février, le knock-out de Stevenson est demeuré pendant toute l’année l’un des plus beaux réussis sur la scène internationale.

Surprise de l’année : Défaite de Lucian Bute contre Carl Froch

Même si certains avaient prédit – ou surtout souhaité – une défaite de Bute, personne n’avait vraiment imaginé qu’il se ferait dominer de la sorte par Froch.

Sur papier, Bute était censé avoir le dessus parce que le style de Froch était apparemment taillé sur mesure pour lui.

Mais dans les faits, Froch a foncé comme un train de la première à la dernière seconde avant de s’offrir une percutante victoire par knock-out technique au cinquième round.

Retour de l’année : David Lemieux

Après avoir perdu les deux combats qu’il a disputés en 2011, Lemieux est revenu en force en 2012 en remportant ses trois duels par knock-out.

Lemieux n’a évidemment pas affronté l’élite de la division des poids moyens, mais sa dernière victoire sur Albert Ayrapetyan lui permettra de se mesurer à Jose Miguel Torres sur ESPN en février prochain.

Les combats de Lemieux n’ont pas été assez longs afin de déterminer si son travail en compagnie de son nouvel entraîneur Marc Ramsay a rapporté, mais l’avenir est devenu soudainement beaucoup moins sombre qu’à pareille date l’année dernière.

*Amateurs de boxe, vous pouvez également me suivre sur Twitter

Feed

Francis Paquin a dit...

@billy talent,

ç'a effectivement été une année difficile pour la boxe au Québec, surtout si nous comparons avec le passé. Aucun combat de championnat du monde présenté au Québec, alors qu'il y a en avait 4-5 par année. On tombe de haut.

J'espère qu'il ne s'agit que d'un pas en arrière en attendant plusieurs autres en avant. Mais en même temps, pourrons-nous bientôt revivre dans un avenir rapproché l'âge d'or de la boxe québécoise des dernières années?

billy talent a dit...

Salut Francis,

Je te lis régulièrement, tes opignions ressemble beaucoup aux miennes mais sauf tout le respect que je te dois, je dois aussi mentionner que si Adonis Stevenson remporte le titre de Boxeur de l'Année ainsi de Combat de l'Année ça m'indique que la boxe au Qc se porte plutôt mal !

Faut dire que nous avons pas eu l'embarras du choix sur la scène locale avec la défaite de Lucian, celle de Sébastien Gauthier au Centre Bell, Lemieux qui se bat vs personne, Alcine qui s'écrase sur HBO, Pascal qui finit plus d'être blessé, Bizier qui fait du surplace, les ennuis de santé de P-O Côté sans parler des nouveaux retraités Diaconnu et Gaudet. AYOYE !

Je dois dire que le choix du Retour de l'Année (David Lemieux) est assez ordinaire aussi. Pour ma part le Combat de l'Année irait à Antonin Décarie et le Retour de l'Année irait à Jean Pascal tant qu'à moi pour avoir vaincu Kuzmeski sans ses 2 mains.

Mon opigion est aussi bonne que la vôtre. Bonne Boxe tout le monde

Andre Dallaire a dit...

retour de lannee david lemieux ces une joke sa la jespere

Martin Lefrancois a dit...

@ Michel Gravelle

Pour donner suite à ta réponse les refus à la tonne de l'IBF comme tu dit n'est pas que les boxeurs avaient peur du moins pas tous ! Mais les refus sont dût au faire que un combat contre Stevenson est pas attirant pour les réseaux et non plus dans les estrades et pas payant du tout pour ce qui est des bourses !

Donc je te retourne à mon tour une question ! Où étais tu en 2012 ? car faut savoir décortiquer les phrases et je trouve drôle qui en a qui pense que Froch à peur de Adonis ??? mais ce même Froch veut Kessler ? Heuuu tu conviendra avec moi que Kessler est de loin supérieur à Adonis ! Mais on s'enttend aussi que s'ai plus payant un combat Froch vs Kessler que Adonis vs Froch ! Donc faut arrêtez avec Adonis.

Alexandre Carrière a dit...

Pour Adonis, je suis intrigué mais prudent. J'aime beaucoup les cogneurs et les gars qui ont du coeur comme Froch, mais je pense que j'ai plus de plaisir à voir l'agileté des Kahn et Bute au menton fragile. Ceci dit, pour moi 2013 c'est une question de timing et de faire le bon move au bon moment. Bref, c'est le maître de l'écurie qui va faire la différence en 2013. De ce côté, je penche en faveur de GYM.

Yvon va réussir quelque chose d'intéressant je pense. King Arthur est à la portée d'Adonis. Froch moins. Même que je pense que je mettrais Adonis contre Ward avant de le mettre contre Froch. Même chose pour Bute. Pour moi, juste quelqu'un d'extrêmement rapide pourra battre Froch - rapide et qui n'essaiera pas d'échanger coup pour coup comme l'a fait Bute.

Pour Pascal, isch. J'ai peur. J'aimerais qu'on oublie Dawson et qu'on se concentre sur Cloud ou autre. Pour Lemieux, on en reparlera dans 3 combats... pour un total de 10 rounds. ;)

Michel Gravelle a dit...

100% d'accord avec toi Francis 2012 a été l'année de Stevenson.

@Martin Lefrancois tu était ou toi quand le IBF recevait des refus à la pelle pour organiser un combat contre Stevenson. La différence ici est que personne a dit que Adonis est le meilleur mais il n'attend que ce chance et gare à celui qui sera devant cette locomotive à cracher des bombes.

@Alex tu est tellement réaliste et joyeuses fêtes

@Luc St-Pierre tu as raison le même genre d efaire valoir que Lucian a affronté pendant 3 ans sauf que pour Adonis c'est pas un choix IL PREND QUI VEUT BIEN L'AFFRONTER.

Marc Monaneau a dit...

Tout a fait d'accord tres belle année de boxe pour stevenson ces vrai qu'il a affronter des boxeurs de catégorie B mais il les a humilié donc bravo a lui il pourrait devenir champion cette année il faut etre stupide ou carément raciste pour pas ne voir son talent certains!

ces drole parceque les gens qui aiment pas Pascal aime automatiquement pas Adonis par contre il aime tous bien Lemieux qui est avec Gym et Bute qui est avec i-box ....pas le choix de se demander si ces du raciste...

therickster a dit...

@Alex

J'ajouterais au C.V de Bute son nombre de K.O était vraiment important. Donc, le risque de l'affronter était relativement élevé puisqu'il semblait quasiment sans faille.

Concernant, la peur je suis d'avis que les boxeurs n'ont pas vraiment peur car se sont des bagarreurs nés.

Cependant, je crois qu'ils craignent pour leur fiche et leur carrière. De plus, ils doivent considérer l'aspect financier relié à une défaite.

Martin Lefrancois a dit...

Je comprend pas cette frénésie autour de Stevenson ? Boxeur de l'année ? Non ! Je ne donnerai pas ce prix à un boxeur qui n'a rencontré que des boxeurs de seconde catégorie et que ce dit boxeur ( Adonis) paraissait bien ! Boxeur sur évalué qui sera remit dans son vrai niveau ce qui veut dire boxeur moyen sans plus quand il rencontra la crème de la crème ce qui il ne fait pas parti.

Pour David Lemieux soyons patient avec lui il a un énorme talent et n'a si je ne me trompe pas 23 ou 24 ans donc ses meilleurs année sont devant lui mais la peur qu'il retombe dans ses vieilles habitudes reste la vrai question !

J'espère que l'année 2013 sera meilleur pour nos boxeurs !

Alexandre Carrière a dit...

Et arrêtez de dire que les boxeurs n'ont pas peur! Ils ont peur. Pas de recevoir des coups de poing (quoique), mais bien des défaites. Comme le mentionne Claude Vallée, pour plusieurs boxeurs, une défaite peut être plus que néfaste. Pour certains, c'est le début de la fin ou la fin tout court. Les boxeurs ont peur. Et surtout, les organisations derrière les boxeurs ont peur. Beaucoup d'argent en jeu... et y a aussi l'orgueil des boxeurs... parlez-en à Floyd Mayweather. Il est le meilleur, mais il a peur. Je le comprends. Meilleur ne signifie pas invincible.

Alexandre Carrière a dit...

@ Luc

Pour ta première question, la réponse est assez simple: Froch a prouvé que Bute était mortel, très mortel. Avant Froch, avoue qu'il paraissait pas mal bien notre Bute, technique et fiche parfaite avec des victoires contre Bika et quelques-autres boxeurs qui ont fait belle figure contre des gars comme Ward et Froch - le seul doute était relié à son manque d'opposition de boxeurs de catégorie A... la planète boxe a eu sa réponse par rapport à ça. Pavlik a maintenant beaucoup moins peur... surtout que son style est quelque peu similaire à celui de Froch.

luc st-pierre a dit...

Pavlik n'a pas voullu se battre contre Bute quand il était champion,je ne vois pas trop pourquois il voudrait maintenant.Stevenson boxeur de l'année?Si c'est vrai vraiment pas une grosse année pour les boxeurs Québecois,il (Adonis)a juste affronté des faire valoir de pays sous-développé.

Claude Vallée a dit...

Wow ! Qui ne risque rien n'a rien !!!

Si c'est vrai, ça serait vraiment le meilleur scénario pour Lucian.

Deux boxers qui vivent des situations qui se ressemblent !
Deux boxers qui veulent revenir au sommet suite à des défaites décisives (contre Martinez pour Pavlik, contre Froch pour Bute).
Deux boxers connus et qui ont déjà été dangereux.
Pavlik a gagné ses quatre derniers combats face à des adversaires peu connus. Lucian a gagné son dernier combat sans impressionné personne.

Des risques pour les deux boxers, car le perdant tombe dans une impasse. Toutefois, un énorme gain en confiance attend le gagnant du duel et beaucoup plus... Souhaitons que Bute laissera aller son instinct de boxer, les coups sortiront ensuite...

Alexandre Carrière a dit...

Merci Francis!!! Pourrais-tu avec tes sources nous confirmer la rumeur Bute vs Pavlik. Parait-il que c'est M. Kim de maxboxing.com qui a mis ça sur son twitter... Andre Ward ne serait pas disposé à affronter Pavlik au mois de mars non plus, alors le manager de Pavlik aurait affirmé que leur plan B est Lucian Bute.

Moi j'en serais ravis!!! C'est selon moi le meilleur test pour Bute et ça justifierait, advenant une victoire de Bute, une revanche contre Froch.

Merci!!!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010