Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Valérie Sardin

Valérie Sardin

|

537
coéquipiers
231
abonnés


visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

La question Sports30 Le Magazine

Vues: 2 votes
Valérie Sardin Catégorie : Autre

Est-ce que la loyauté entre une équipe et ses joueurs existe toujours?

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/un-an-de-plus-pour-bouillon-1.599555

Feed

guy loiselle a dit...

Je pense que maintenant dans le sport professinels c,est l,argent qui mene tout,les joueurs sont rendus des hommes d,affaire au meme titre que les proprio,a quelques minimes exceptions.

Marc Dionne a dit...

Je crois qu'elle existe peut-être un peu plus du côté des joueurs ou plutôt de certains joueurs qui sont établis dans une communauté qui y sont bien et qui désir y rester. Du côté des DG... le buisness c'est le buisness, pas d'amis en affaire.

jean-pierre rainville a dit...

La loyauté du directeur général et l'entraîneur, vers n'importe quel joueur sur l'équipe n'est rien plus qu'un temps a gouverné le système de marchandage.
Dans ce système présent, n'importe quel joueur est sacrifiable, si un meilleur est disponible sur le marché ouvert. C'est la grande entreprises, et la popularité du joueur, sans tenir compte de ce que les partisans disent, comptes seulement dans ce qu'il extraira dans un marché ouvert. Sans doute, faire d'argent, en atteindant la poste saison, est l'objectif ultime de toutes les directions dans la LNH.

Lyne Pinet a dit...

Je le pensais par le passé mais j'ai changé d'avis quand Maxime Talbot a signé pour les Flyers après que les fans de Pittsburgh l'avaient adulé comme un dieu il a decidé de signé 5 ans avec eux au lieu de 4ans avec ceux qui ont grandit et gagner avec lui. Suite à ceci j'ai compris que pour certains la loyauté passe par leur poche et que d'autre somme Sid sont près a diminuer leur salaire pour que ses coéquipers soient décemment rémunérés.

Gilbert Rochon a dit...

La loyauté existera toujours, mais il ne faut pas oublier que c'est un processus qui se joue des deux côtés.

samme a dit...

Présentement avec le nouveau CH je serais porté à dire oui.
Michel Therrien et Marc Bergevin démontrent qu'ils seront loyaux envers ceux qui démontrent que le CH est important pour eux.
Bouillon en est un bel exemple.

Yanick Blouin a dit...

Non plus vraiment, les joueurs peu importe le sport vont vouloir gagner un championnat et il vont tout faire pour y parvenir quitte a quitter l'équipe qui la repêché. Ces comme Lebron James dans la NBA il a quitter Cleveland car il n'avait aucune chance de gagner. Les joueurs vont rester en contact, mais ne seront plus loyal envers une équipe.

damien binette a dit...

Dam Oui regarder Bouillon et le C H ainsi que Desharnais .

Robert Lefebvre a dit...

La loyauté ca existe toujours,mais on dirait que c'est plus vrai encore pour les 6 équipes originales.Ils ont tous leur logo tatoué sur le coeur.Mais l'argent a changer la donne,c'est triste.

Sylvain Lauzon a dit...

Oui mais il faut que la règle du donnant-donnant soit en vigueur. Martin Brodeur, Joe Sakic, Steve Yzerman, Vincent Lecavalier ont passé toute leur carrière avec la même organisation mais faut dire que ce sont des athlètes d'exception qui ont réussi à faire des concessions au fil du temps!

Michel Winner a dit...

Oui! tant que le contrat soit en vigueur. Après, faut oublier ça... 95% du temps!

Robert Trépanier a dit...

Avec le plafond salarial il sera rarissime de voir un joueur passer toute sa carrière avec la même équipe.Cela ne veut pas dire que le joueur ou l'organisation ne sont pas loyal pour autant.

Francois G a dit...

Les joueurs de hockey sont carrément des PME et ils sont conseillés par leur entourage dans leur prise de décision. Les agents par définition cherchent le meilleur deal et doivent influencer les joueurs à jouer aux mercenaires.

C'est du cas par cas mais "money talks" et ce n'est pas un problème.

sanslarondelle a dit...

La philosophie de la LNH n'est pas articulé envers la loyauté où c'est le chacun pour soi.

Stevie Ray a dit...

Non et ca fait longtemps........

vickie6535 a dit...

bon billet Valérie...je crois que ce doit être passablement comme dans toutes industries et compagnies: certains ont une grande loyauté envers ceux qui les paient, d'autres pas...certains gardent un très grand attachement à la région dont ils sont originaires, d'autres pas...au hockey, il y a des joueurs, comme Markov, qui aiment beaucoup LE Canadien et la ville de Montréal et n'aimeraient pas la quitter, d'autres pas...un jour, une compagnie m'a offert un salaire passablement plus intéressant dans une autre entreprise, et, lorsque mon contrat fut terminé, j'ai changé sans hésiter...il peut être intéressant pour un Desharnais d'évoluer pour une équipe tout près de sa famille, mais si une équipe lui offrait 25% de plus ailleurs, il devrait probablement y penser...

david frizon-peresa a dit...

Je pense mais lorsqu'un DG donne renouvelle le contrat d'un il va toujours demander l'avis de l'entraineur-chef.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010