Amélie Delobel

Amélie Delobel

| 18 ans

737
coéquipiers
84
abonnés


283800 visites

À lire: « Steven Mercier de retour là où il a commencé». Vous pouvez également me lire sur PJ et me suivre sur Twitter à @AmelieDelobel:)
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Dominic Poulin vise la coupe avec le Drakkar!

Vues:1443 3 votes
Amélie Delobel Catégorie : LHJMQ Mots-clés : entrevue Publié dans les groupes:
153989_large

Le défenseur Dominic Poulin a été échangé le 2 janvier dernier, bien que la transaction ait été finalisée le 31 décembre, au Drakkar de Baie-Comeau en retour d’un choix de première ronde en vue de l’encan de la LHJMQ en 2013 et de l’arrière de 16 ans Marc-Olivier Crevier-Morin. L’ancien des Olympiques de Gatineau n’a pas été trop surpris de ce transfert. « Je n’étais pas vraiment surpris de mon échange parce que je voyais que quelque chose se préparait tranquillement dans mes dernières semaines à Gatineau. Je savais que certaines équipes étaient intéressées et que mes jours à Gatineau étaient comptés. Je suis cependant très content de cet échange qui m’amène avec le Drakkar! » Retournons en arrière pour connaître le parcours complet de ce jeune joueur originaire de L’Ancienne-Lorette.

Encan de la LHJMQ

Poulin a été un choix de première ronde, 3e au total par les Saguenéens de Chicoutimi lors du repêchage de la ligue de hockey junior majeur du Québec en 2010 qui se déroulait à Drummondville. L’ancien du Blizzard du Séminaire Saint-François dans la ligue de développement midget AAA se souvient parfaitement de cette journée qui a changé sa carrière. « Cette journée a définitivement été l’une des plus belles de ma vie. Quand tu joues au hockey dans les rangs mineurs, le but ultime est bien sûr d’évoluer dans la LNH, mais ce sont les joueurs de la LHJMQ qui sont les plus accessibles à voir jouer! Après avoir vu jouer les Remparts de Québec à plusieurs reprises quand j’étais plus jeune, j’ai vite compris que je voulais devenir un joueur junior un jour ou l’autre et le fait d’avoir été repêché fut un grand accomplissement pour ma famille et moi. »

Son passage avec les Saguenéens

Lors de sa première année au Saguenay, le défenseur de 6 pieds et 2 pouces s’est bien intégré à sa nouvelle équipe ainsi qu’à son mode de vie en récoltant 17 points en 63 rencontres, dont 4 buts. Durant la période des fêtes, Poulin a pris part au Défi mondial des moins de 17 ans où il a représenté le Québec. Bien que notre province n’ait récolté aucune médaille, Dominic a su profiter de cette première expérience au niveau internationale en amassant 6 points en autant de joutes.

Puis, lors de la saison 2011-2012, sa 2e avec l’ancienne formation de Guy Carbonneau, Poulin a raté 14 rencontres dues à des blessures, mais il a tout de même marqué 8 buts et amassé 4 mentions d’assistance. Lors des séries éliminatoires, les « Bleuets » ont surpris le monde du hockey junior québécois en disposant des hôtes de la coupe Memorial en 7 rencontres lors de la 2e ronde. Avant d’affronter la formation de la Mauricie, Poulin et ses coéquipiers avaient éliminé le Titan de l’Acadie-Bathurst en 6 parties au tour précédent. Malheureusement, l’équipe de Chicoutimi n’a pu faire de même face aux puissants Sea Dogs de Saint John lors de la demi-finale de la coupe du Président, qui les ont éliminés en 5 petits matchs.

Dès l’élimination de son équipe, le Québécois a appris une autre mauvaise nouvelle. Lui et son coéquipier Gabriel Bourret ont été envoyés aux Olympiques de Gatineau pour compléter l’échange qui avait emmené le défenseur Mathieu Gagnon, l’ailier droit Christian Ouellet ainsi que le centre et espoir des Sénateurs d’Ottawa, Jean-Gabriel Pageau au Saguenay au mois de janvier. Bien que cela fut difficile pour l’athlète de 6’2’’ de déménager en Outaouais, il savait malgré tout qu’un changement d’air pouvait lui être bénéfique. « Mon parcours avec les Saguenéens fut un parcours plus qu’extraordinaire tant sur la patinoire qu’à l’extérieur! J’ai eu la chance d’évoluer dans une excellente organisation et dans une ville fantastique. Mon échange a été difficile à accepter au début, mais je crois que le temps était venu pour moi de changer d’air parce que ma deuxième saison à Chicoutimi a été plus difficile que prévu. Le plus dur pour moi a été de laisser derrière moi certaines personnes que j’ai connues et que je n’aurais pas voulu abandonner. »

De Chicoutimi à Gatineau à Baie-Comeau

Cette saison, après avoir pris part en 37 rencontres avec la formation dirigée par Benoît Groulx, où il a noirci 10 fois son nom sur la feuille de pointage, Poulin a de nouveau changé d’adresse peu après la nouvelle année. Cette fois-ci, l’arrière droitier a pris la direction de la Côte-Nord pour rejoindre le Drakkar de Baie-Comeau. En 10 parties avec sa nouvelle équipe, celui qui se considère comme un défenseur avec un bon coup de patin qui peut appuyer l’attaque et jouer face aux meilleures lignes adverses a déjà récolté 7 points en plus de présenter un différentiel positif de +1. Au cours de cette séquence, le Drakkar n’a connu que deux fois la défaite, soit le 11 janvier en prolongation face aux Huskies de Rouyn-Noranda et le 23 janvier dernier en temps régulier face aux Olympiques de Gatineau.

Pour terminer l’entrevue, Dominic a bien voulu me dire ses objectifs pour la présente saison et ce qu’il voyait pour son avenir, tant sur la glace que hors patinoire. « Comme chaque année, mon objectif demeure de gagner la coupe du Président. Nous avons une équipe compétitive et nous devons continuer à nous améliorer pour être le plus près possible pour les séries. Pour mon avenir, il est évident que je veux faire une carrière dans le hockey, mais si ce n’est pas le cas, j’aimerais posséder ma propre compagnie, peut-être dans le domaine de la construction immobilière! »
________________________________________________________________________

Merci de me lire et laissez vos commentaires! :-)
Pour toutes les nouvelles concernant notre merveilleuse ligue québécoise, la LHJMQ, allez au ParlonsJunior !
Suivez-moi aussi sur Twitter à @AmlieDelobel :D

Feed

Amélie Delobel a dit...

Merci beaucoup David et bon matin ;)

David Reid a dit...

Excellente acquisition pour le Drakkar. Un des objectif de Steve Ahern étais justement d'aller chercher un défenseur capable de relancer l'attaque, et c'est en plein ça qu'il a fait en allant chercher Poulin. Très bon billet aussi, continue ta belle job ;) Bonne soirée :)

Amélie Delobel a dit...

Merci beaucoup Jack, contente de voir que tu continues de suivre ton ancienne équipe locale! :)

jack turcotte a dit...

Bonne restropective! En tant qu'ancien resident de Baie comeau et maintenant au US. c'est plaisant de voir des gars avec du potential de vouloir jouer a BC.

Amélie Delobel a dit...

@ Jason

Merci! :)

@ Denis

Oui, les années noires du Drakkar semblent terminées! Une très bonne équipe qui a causé des surprises depuis les deux dernières saisons!Merci de ton commentaire :)

Denis Beauchamp a dit...

Bravo Amélie pour un autre excellent billet nous présentant un joueur de la LHJMQ.

En ce qui concerne le Drakkar, l'ex entraîneur des Cataractes savaient très bien où il s'en allait en acceptant le poste avec eux. Une chose est certaine, les dirigeant de Baie Comeau sont au courant qu'ils ont embauché un GAGNANT et que les jeunes jouant sous sa gouverne, comme ce vétéran Dominic Poulin et les autres, ne peuvent que se défoncer pour lui.

La misère noire est enfin terminé et nous pouvons être heureux pour la population de Baie Comeau et les partisans du Drakkar.

Jason Lefebvre a dit...

GO DRAKKAR GO !!! Poulin est une force à la ligne bleue en avantage numérique , la pièce qui manquait au Drakkar , un excellent défenseur . 5***** !!!

Amélie Delobel a dit...

Merci beaucoup Dave, très apprécié :)

Dave Witty a dit...

Bien content d'avoir découvert un autre bon joueur junior québécois et encore une fois excellent reportage.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010