Amélie Delobel

Amélie Delobel

| 18 ans

737
coéquipiers
84
abonnés


283772 visites

À lire: « Steven Mercier de retour là où il a commencé». Vous pouvez également me lire sur PJ et me suivre sur Twitter à @AmelieDelobel:)
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Antoine Corbin veut faire sa place avec les Bulldogs!

Vues:2116 4 votes
154161_large

Antoine Corbin est un jeune défenseur qui a vu le jour et qui a grandi dans la ville de Granby, dans la région de la Haute-Yamaska en Montérégie. Comme beaucoup de Québécois, Corbin est tombé en amour avec le hockey dès ses premiers coups de patin. Puis, alors qu’il était âgé de 13 ans, Antoine a décidé avec sa famille de partir en Saskatchewan pour parfaire son anglais. Une décision réfléchie, même si ce n’est pas une situation facile de quitter ses amis à un si jeune âge. « J’avais fait ma 6ème année en anglais enrichi et lorsque je suis rentré au secondaire, mon professeur d’anglais m’avait dit que j’étais trop avancé pour son cours. Comme je voulais à tout prix devenir parfaitement bilingue, mes parents et moi avons décidé de partir dans l’ouest canadien l’année suivante, soit avant mon secondaire 2. C’est sûr que ce fut un peu déstabilisant au début, mais après 1 mois, tout en redevenu normal. »

Le Québécois a continué de pratiquer son sport préféré si bien que deux ans après son arrivée dans les Prairies, soit lors de l’été 2007, il a été sélectionné par les Rockets de Kelowna dans la WHL (Western Hockey League) lors de cinquième ronde. Une journée qui restera à jamais gravé dans la mémoire de l’arrière de 6 pieds et 3 pouces. « Je revenais de mon camp de hockey lorsque le téléphone a sonné chez nous. C’était mon ancien entraîneur qui me félicitait d’avoir été repêché par les Rockets. Je ne comprenais pas trop au début ce qui se passait, puis je suis allé voir sur l’ordinateur et c’est à ce moment que j’ai vu que j’avais été choisi par l’équipe de Kelowna. J’étais très content! »

Cependant, avant de faire le saut chez les juniors, Corbin a disputé une année Midget en Colombie-Britannique. C’est lors de la saison 2009-2010 que le Granbyen a donné ses premiers coups de patin avec les Rockets. En 60 rencontres au total, il a récolté 14 points, dont 5 buts. Lors des séries d’après-saison où son équipe s’est inclinée lors de la deuxième ronde face à l’ancienne équipe de Carey Price, les Americans de Tri-City, l’arrière a marqué 2 buts. La même année, Antoine et sa famille sont allés à Los Angeles pour prendre part au repêchage annuel de la LNH. Malheureusement pour lui, son rêve d’être sélectionné par une des 30 équipes du circuit Bettnam ne s’est pas concrétisé. « J’étais allé à Los Angeles, car mon agent m’avait dit que j’avais de bonnes chances d’être repêché entre le 5e et le 7e tour. Lorsque les Bruins ont choisi Zach Trotman pour conclure l’encan, j’étais très déçu. »

Toutefois, à peine deux minutes après la sélection de Trotman, les Stars de Dallas ont offert au défenseur québécois la chance de prendre part à leur camp d’entraînement. Selon le principal intéressé, le camp s’est plus ou moins bien passé, mais il a malgré tout aimé son expérience où il a beaucoup appris sur lui-même et sur ce que ça prend pour jouer avec les professionnels.

L’année suivante, alors qu’il avait à peine disputé une dizaine de rencontres avec les Rockets, Antoine a appris qu’il avait été échangé aux Raiders de Prince Albert en retour d’un choix de 3e ronde. Un transfert qui n’a pas vraiment surpris le jeune athlète. « Au courant de l’été, notre équipe est allée chercher deux arrières, car un de nos meilleurs défenseurs allait se tailler une place chez les pros. Malheureusement, il a subi une blessure, donc il est retourné avec notre formation pour sa remise en forme. On se retrouvait alors avec beaucoup trop de défenseurs dans l’alignement, c’est pourquoi je n’ai pas été surpris d’avoir été échangé. »

En 45 joutes avec sa nouvelle organisation, Corbin a noirci 25 fois son nom sur la feuille de pointage en plus de récolter 3 autres points en 5 rencontres en série. Pour un deuxième été consécutif, le #18 a pris part à un camp d’entraînement d’une équipe de la Ligue nationale, cette fois-ci avec les Sharks de San Jose. Contrairement à l’année précédente, Corbin a beaucoup mieux joué et a impressionné les dirigeants des Sharks, si bien qu’il a presque signé un contrat avec la formation californienne. Cependant, San Jose comptait déjà sur 8 défenseurs de l’âge d’Antoine, c’est donc dire que cela aurait ralenti sa progression s’il avait évolué pour une formation avec autant de défenseurs devant lui. Malgré tout, le Québécois ne garde que de bons souvenirs de cette expérience.

Sa troisième campagne dans l’ouest du pays a été un peu plus difficile pour l’ancien des Rockets. En 26 rencontres de plus que l’année précédente avec les Raiders, l’athlète québécois a récolté le même nombre de points, soit 25, en plus de présenter un différentiel négatif de -17. Il faut dire que c’est difficile de se faire valoir lorsque ta formation termine au dernier rang de la ligue avec une faible récolte de 48 points en 72 rencontres. Puis, après avoir inscrit 2 buts en autant de parties au début de la présente saison, Corbin a été invité à prendre au camp des Bulldogs de Hamilton. À la surprise générale, le joueur originaire de Granby s’est taillé une place dans la formation dirigée par Sylvain Lefebvre et prend part même au match d’ouverture, qui se déroulait à Grand Rapids, au Michigan. « Au départ, j’étais supposé prendre part au camp officiel des Canadiens, mais à cause du lock-out, le camp a été annulé et c’est pourquoi j’ai pris part dès le 16 septembre au camp des Bulldogs. Je ne me suis pas mis de pression et j’ai donné tout ce que j’avais! Je crois que j’ai seulement réalisé que j’étais maintenant chez les professionnels lors de mon premier match à Grand Rapids contre les Griffins (club-école des Red Wings de Détroit). J’étais très content! »

Jusqu’à présent cette année, Corbin a pris part à 22 des 41 matchs des Bulldogs, car Hamilton compte sur 8 défenseurs depuis le retour au jeu de Morgan Ellis au mois de novembre dernier. Au cours de ces 22 rencontres, celui qui endosse maintenant le #3 a amassé 3 points, dont son premier but chez les pros le 16 décembre face aux Admirals de Milwaukee dans une cause perdante. Celui qui a signé un contrat de seulement 1 an c’est qu’il doit tout donner cette année pour faire sa place s’il vaut revenir l’an prochain. « Mon objectifs est de m’améliorer à chaque jour. Je ne veux pas avoir de regrets, seulement jouer le plus possible, mais si c’est un peu difficile à cause de la situation actuelle (surplus de défenseurs). Je veux continuer de travailler fort pour signer à la fin de la saison mon “Entry-Level Contract” (contrat de 3 saisons accordé aux recrues) avec le Canadien! »
__________________________________________________________________________

Merci de me lire et laissez vos commentaires! :-)
Pour toutes les nouvelles concernant notre merveilleuse ligue québécoise, la LHJMQ, allez au ParlonsJunior !
Suivez-moi aussi sur Twitter à @AmlieDelobel :D

Feed

Amélie Delobel a dit...

Merci beaucoup Réal et contente de t'en apprendre sur les différents espoirs :)

Réal Olivier a dit...

Excellent billet et je trouve cela agréable d'en apprendre sur la relève.Merci.

Amélie Delobel a dit...

@ Louis

Merci beaucoup et oui je vais aller faire un tour :)

@ Guillaume

Merci beaucoup! :-)

Guillaume Lambert-Héon a dit...

Excellent billet Amélie, comme à l'habitude!! :-) 5*

Louis Fournier a dit...

Encore un bon billet, félicitations, Amélie.*****

Voilà un jeune qui peut dire merci à ses parents !

Mon dernier billet s'intitule précisément : Neuf Québécois avec les Bulldogs de Hamilton, dont Antoine Corbin. Je vous invite à le lire et à me dire ce que vous en pensez. Merci.

Amélie Delobel a dit...

Merci beaucoup à vous deux pour les bons commentaires! :-)

Dave Witty a dit...

Bin voyons, j'ai jamais entendu parler de ce joueur. Tu me surprends encore avec un billet qui sort de l'ordinaire et bien écrit. Ça sera difficile mais espérons pour lui qu'il goûtera un jour à la LNH...mais je crois pas que se sera avec le Canadien.

guy5555555 a dit...

bonne chance lache pas 5*********

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010