Pier-Luc Venne

Pier-Luc Venne

Homme | 28 ans
St-Côme

202
coéquipiers
68
abonnés


visites

FEAR THE OCTOPUS !!!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Villeneuve et Ranger, la pédale au plancher ...

Vues: 5 votes
Pier-Luc Venne Catégorie : Courses

J’ai longtemps détesté Jacques Villeneuve. Non pas mononc’, le sympathique pilote kamikaze, mais bien Jacquot, l’ancien champion du monde de Formule 1, le fils de la légendaire étoile de Ferrari. À l’époque, lorsqu’il baignait dans les hautes sphères du monde superficiel et totalement démesuré de l’infâme Bernie Ecclestones, celui qui, en 1995, remportait le Indy 500, était un être hautain, imbu de lui-même, qui passait son temps à mettre la faute de ses abandons sur ses mécanos ou autres membres d’écurie. Un genre de « petit prince » gâté qui agissait comme si le monde entier lui revenait de droit, comme si le fait d’être le fils d’une légende de la course, d’un guerrier sur roues, lui donnait l’absolution complète.

S’il est vrai que je n’ai jamais aimé Jacques, le pilote de Formule 1, il en est tout autrement de JV, le pilote de Nascar. Encore en fin de semaine, à Road America, en Nationwide, j’ai revu l’étincelle, la passion qui le caractérisait à ses débuts en course automobile. Un Villeneuve qui, comme un gamin, s’est amusé du premier au dernier tour de l’épreuve. Le couteau entre les dents, les yeux brillants, Jacques a offert une prestation inoubliable.

Fidèle à son habitude, le québécois, efficace et dans une classe à part au freinage, à réussi à remonter à deux reprises afin de terminer sur le podium. Après une pénalité coûteuse qui l’a relégué en 22ème position, Villo aurait facilement pu baisser les bras. Il s’est plutôt relevé les manches afin de revenir en avant du peloton, utilisant et forçant ses freins au maximum de leurs capacités.

Bien sûr, les détracteurs de JV parleront surtout de son erreur lors de la première relance en supplémentaire. Un geste risqué et dangereux qui a mis fin aux brillantes courses de Papis et de Scott. D’ailleurs, Papis, frustré, ne s’est pas gêné pour déblatérer contre Villeneuve. Même chose dans les puits où certains chefs d’équipe étaient à prendre avec des pincettes suite à l’incident. Pourtant, le vétéran Papis a assez de millage dans le corps pour comprendre que des incidents de course, ça peut survenir, surtout en Nascar. Dans une série où personne n’a l’habitude de se faire de cadeaux, dans une série où la poussette, les coups de par chocs sont monnaies courantes, Villeneuve à tout simplement été téméraire, témérité qui, cette fois-ci, a été payante. Sorry, Mad Max, mais Villeneuve n’avait pas à s’excuser.

Cet incident pourrait toutefois s’avérer négatif pour Jacques, à certains égards, du moins. Malgré sa combativité, il est clair qu’il a perdu des points aux yeux de quelques équipes, surtout dans un milieu tissé-serré comme celui du Nascar. Espérons seulement qu’on ne tentera pas délibérément de le sortir au NAPA 200 à Montréal, au mois d’août prochain.

En terminant, je m’en voudrais de passer sous silence l’excellente performance d’Andrew Ranger, un pilote que j’aime beaucoup. Avec une voiture « neuve » et sans qu’il n’ait pu tourner lors des premiers essaies libres, Ranger est tout de même parvenu à terminer l’épreuve en 6ème position. Un véritable coup de maître. Non seulement sera-t-il à surveiller sur le circuit Gilles Villeneuve, mais je lui prédis même la victoire ! (Oui, oui et ce, même malgré la présence des gros guns de la Sprint).

Feed

Jeff Beaulieu a dit...

Pourrais tu élaborer un peu plus Yankees?

Juste comme ca, tu dois être un des seuls a espèrer que sa soit sa dernière course au napa 200 ;)

Aller, retourne regarder ta F1, le Nascar ne doit pas etre fait pour toi.

stadiumyankees a dit...

pauvre villeneuve ,encore une crampe au cerveau
j'espère sa derniere course hier au napa 200

noel arpin a dit...

de ce que j,ai vu ``a la première relance il était il était en 5ième place et celui qui suivait a voulu prendre sa place avant même le signal il devait se parler seul en jouant aux quilles avec ceux qui étaient dans son entourage sans trop endomagé la 22.du spectacle en NASCAR c,estde l,ivresse à regarder.félicitations JACQUES JR ,et ceux qui te méprises voudraient être à ta place.

Jeff Beaulieu a dit...

Même chose pour moi! Je n'aimais tout simplement pas Villeneuve a l'époque de la F1, mais depuis qu'il s'est mis au Nascar c'est rendu mon pilote favorie, surtout depuis qu'il est venu courser en Nascar Canadian Tire ici a Trois Rivieres (Ranger, Tagliani et autres aussi étaient présent.. toute une course).

Il a fait 2 courses formidable sur le circuit de Road America (quel piste!) l'an passé et cette année. Tu vois qu'il l'a comme on dit. Quand a son accident, et bien j'ai beau l'aimé mais un erreur comme ca ca se pardonne générallement pas.. Un geste beaucoup trop aggressif mais bon, comme plusieurs l'on dit le Nascar c'est le Nascar! Certain vont lui en vouloir pour un petit bout mais en général je crois pas du tout que ca va lui mêttre des batons dans les roues pour son avenir en Nascar. Il a donné tout un show et c'est ce que les amateurs veulent voir. Qui est resté sur son appétit suite a cette course? Pauser la question est y répondre!

Pier-Luc Venne a dit...

Merci pour ton commentaire Catherine, c'est apprécié.

Catherine Bourgoin a dit...

Salut Pier-Luc, bon billet. En effet certains ont analysé sa remontée d'une façon négative, en critiquant JV. Ce n'est rien de nouveau par contre.

Mais je suis d'accord avec toi, il n'avait pas à s'excuser.
J'aime bien ta prédiction en conclusion :)

Bonne soirée

Pier-Luc Venne a dit...

Merci pour vos commentaires, c'est apprécié.

@ Joëlle

Haha ouais les cheveux bleaché c'était la grosse mode lol

Joëlle Lavoie a dit...

Salut Pier-Luc!

Quel bon billet!!!

Je me rappelle de l'époque de Villeneuve fils en F1...l'époque des cheveux courts bleachés blonds et des airs hautains :p

Je commence seulement à m'intéresser au Nascar pour l'écouter hebdomadairement. Je trouve que c'est beaucoup plus intéressant, excitant que la F1. Les revirements de situations sont toujours plus spectaculaires.

Il semble que ce soit chose commune dans le milieu que les pilotes fassent du "bashing". C'est plutôt drôle!

Bonne chance à Andrew pour Montréal, il ne serait pas si surprenant de la voir sur le podium!

robert asselin a dit...

Je suis tout a fais encore avec toi,il avait le feu sacré,peut etre que la passion est de retour?

étiplam a dit...

Excellent billet!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010