Quelques heures après avoir appris que Thomas Vanek rejoindra leurs rangs, les joueurs du Canadien, affrontent les Ducks, dès 22h sur RDS!. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

Daniel Lequin

Daniel Lequin

|
Sorel-Tracy

89
coéquipiers
42
abonnés


222733 visites

Courir...pour survivre !
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Le respect chez l'être humain

Vues:920 4 votes
152033_large

Le respect existe-t-il aujourd’hui dans le merveilleux monde du sport ?

Au hockey par exemple, quand un joueur a la chance de frapper son adversaire même s’il est conscient du danger de blessure, il fonce malgré tout. Il pense à lui. Il se dit qu’il va impressionner son coach, ses coéquipiers, la tribune et qu’on parlera en bien de son agressivité.

L’abondance des commotions cérébrales n’est pas étrangère à cette ligne de pensée. Je n’ai rien contre les contacts solides mais parfois, avouez que l’on exagère.

Aussi, quand on a la chance de dénigrer son adversaire, souvent d’une façon surnoise, on passe à l’action. Toutes ces interventions ne sont pas nécessaires pour le sport proprement dit. Par contre, pour le “show”, ça procure une frénésie auprès des spectateurs et des médias.

Des aspects qui brillent par leur absence en course à pied.

Je n’ai jamais été témoin d’un coureur qui se plaisait à dénigrer un autre coureur. En course à pied, c’est le talent qui tranche et pas question d’utiliser un manque de respect pour abaisser un concurrent.

Lors d’une course, vous ne pouvez absolument rien faire si vous devez concéder un rang à un autre coureur. Vous n’avez pas le choix que de le féliciter et de l’encourager.

Et aucunement question de l’abaisser après la course. Vous ne pouvez rien faire sauf admettre qu’il est plus talentueux que vous ou d’attendre à la prochaine épreuve en espérant que vous pourrez prendre votre revanche.

Il m’est déjà arrivé lors d’un marathon de suivre un ou des coureurs pendant un certain temps. Soudainement, l’un d’eux décidait d’accélérer, laissant les autres derrière lui. Rien à faire quand le talent l’emporte. On doit tout simplement respecter ce phénomène.

Le respect représente une facette importante sur l’ensemble de l’être humain et je crois que le monde du sport ne doit pas faire exception et cela même si souvent on utilise comme excuse que l’athlète pris en défaut avait le sang chaud.

Je pense que le manque de respect est suscité par la présence de l’argent et l’importance de donner un spectacle, des alibis qui ne tiennent pas debout.

Regardez la photo ci-haut. Deux meneurs lors d’une course qui s’encouragent mutuellement. Avouez que l’esprit sportif, c’est vraiment cette attitude.

Feed

Francois G a dit...

Je crois que c'est plus une question de culture que d'argent.

Quand on regarde le football, il y a parfois des contacts violents et souvent, un adversaire aide sa «victime» à se relever... Au hockey y'a une espèce de mentalité de gros colon pas de classe qui prévaut malheureusement.

charles Dion a dit...

Le sport professionnel en général manque de respect entre les joueurs car le bottom line est la victoire à tout prix. Ce qui est arrivé avec les Saints de la NO est tout simplement déguelasse. J'espère que les joueurs auront plus de respect entre eux dans l'avenir mais j'ai de sérieux doutes là-dessus.S'il y a un sport où il y a plus de respect, je dirais que c'est le baseball.

coliseum a dit...

Bravo pour ce billet. 5*

pardosa a dit...

J'ai bien aimé ton billet: bien écrit et s'applique à tous le sports.

François Drouin a dit...

Tu as tout à fait raison. Il y a beaucoup plus de respect entre les athlètes dans les sports individuels que dans les sports d'équipe.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010