hors-jeu

hors-jeu

|

221
coéquipiers
80
abonnés


visites

Reconstruire. objectif 2015-16 le CH devient compétitif. Faut se rappeler du mot magique: patience.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mur de commentaires

La LNH évolue? Vraiment??

Vues: 11 votes

Depuis les charges contre Marc Savard, David Booth et Sidney Crosby, la LNH avait promis de s’attaquer aux coups à la tête. Brendan Shanahan, devenu préfet de discipline, avait agité le bâton de sa colère en commençant son règne.
Les suspensions pleuvaient dans la LNH et plusieurs se frottaient les mains de satisfaction face au sérieux de la LNH pour protéger les meilleurs joueurs.

En 2013, en 470 parties, environ 15 parties par équipes, 114 joueurs (16 % des joueurs de la LNH ) ont subi une blessure, dont 18 commotions cérébrales dévoilées... ce qui représente 16 % des blessures…
Combien de joueurs ont écopé de suspensions? 5

Raffi Torres a purgé les 8 derniers matchs de sa suspension récolté pendant les séries 2011-12.
Les 4 autres n’ont eu que 3 matchs et moins pour des gestes pour le moins douteux et dangereux.
Erskine (3), Braydon Schenn (2), Jannik Hansen (1) et Colin McDonald (2) ont été suspendus.
Cinq joueurs marginaux dont la LNH pourrait se passer sans que ça ne diminue d’un iota la qualité des matchs….

Plus ça change, plus c’est pareil….

Même l’Association des joueurs est muette sur le sujet. Aucun joueur ne parle de faire la grève pour protéger leur santé. Pourtant, ils étaient prêts à tout pour du cash…..

La LNH a repris ses bonnes vieilles habitudes. Faut bien ramener les fans dans les arénas en promettant que les joueurs s’assommeront sur la glace... comme si c’était la clientèle-cible!

Ceux qui gèrent la LNH s’accrochent au «old canadian hockey style», véhiculant des légendes urbaines du joueur qui marque des buts, corrige ses adversaires et joue malgré les blessures.

Pendant ce temps des joueurs de talent tombent au combat à chaque semaine. Fait troublant, les joueurs aux prises avec une commotion cérébrale ne sont pas des goons ou des «joueurs d’intensité», sinon Steve Montador et Darryl Powe... Tous les autres ont du talent. Tous les autres ont plus de talent que leur agresseur ... bizarre non??

Pourtant, si les blessures font partie de la vie des équipes de hockey, au cours d’une saison, les commotions devraient touchées tous les types de joueurs et elles devraient être occasionnées par tous les types de joueurs.
Or, ce n’est pas le cas.

Trop souvent, les commotions sont provoquées par une charge ou un geste d’un joueur marginal contre un joueur de talent.
Les rares suspensions imposées ne sont nullement coercitives et nuisent rarement aux équipes des agresseurs. D’où illogisme de la LNH.

Il n’y a qu’un pas à faire pour imaginer que certains joueurs, certains coachs commandent des gestes délibérés envers les meilleurs éléments adverses pour augmenter les chances de victoires. La lecture des blessés, leur nature et l’identité des agresseurs laisse songeur….

Bien sûr, certains s’insulteront et plusieurs «experts» jureront n’avoir jamais eu connaissance de demandes «précises». Pourtant une tape dans le dos du goon de service après une mise en échec douteuse est comprise par 95 % des gens qui voient le geste….
Il est de bonne guerre que des joueurs mettent de l’argent en jeu lors de rencontres de hockey, histoire de motiver les troupes. Affronter une ancienne équipe, un ancien coach, un ancien coéquipier est perçu comme un plaisir bon enfant et les milliers de dollars mis en jeu comme une manie sans prétention.
Pourtant…

La ligne est tellement mince entre 1000 $$ pour un but gagnant et «moucher» un vilain qui a donné un coup vicieux... et elle devient encore plus mince entre «punir» et «blessé» intentionnellement un adversaire…..
Prétendre que ces directives n’existent pas est aussi simpliste que de jurer que la collusion n’existe pas à Montréal.

Pendant que les dirigeants et les responsables tergiversent sur le sexe des anges, les plus beaux talents du hockey tombent au hockey chaque jour…

Où est le risque de blesser les meilleurs éléments adverses? Nulle part. Aucune contrainte pour l’équipe de l’agresseur, mais que dire de l’Équipe de l’agressé!!
On se croirait à un cas de l’église catholique!!.... on protège les agresseurs et on oublie les victimes….

En 2013, Skinner, Landeskog, Gallagher, Nash, Hossa, Tarasenko, Read, sont déjà tombés au combat sous un assaut ou un coup salaud d’un adversaire.
Le 21 février 2013, il y a 18 blessés par commotion déclarées dans la LNH. Sur les listes de blessés officielles, 40 joueurs ont une blessure «non spécifiée»... une hypocrisie pour dire Commotion la plupart du temps.. mais surtout pour éviter le protocole bidon mis en place par la LNH….

À la lumière des événements, les équipes doivent se taire et les joueurs doivent cesser de parler «du respect» et autre insignifiance.... Ce sont des complices silencieux et qui ne dit mot, consent.

Alors, que les équipes de la LNH cessent l’hypocrisie et visent ouvertement les meilleurs éléments adverses pour les blesser afin d’augmenter leurs chances de victoire. Car, en visionnant tous les coups qui ont mené à une commotion, ils sont pour la plupart, tous, inutilement violents ou sournois.

Shanahan n’est qu’une parure, un déguisement... quand on fouille dedans, c’est Colin Campbell qui s’y cache….

Combien de joueurs subiront une commotion cérébrale lors de cette mini-saison??

Si la tendance se maintient, 55 joueurs, 8 % des joueurs souffriront de commotion. La plupart, plus talentueux que leur agresseur, rateront des parties à cause d’une commotion cérébrale.... mais sans doute que les équipes peuvent se forcer un peu et atteindre le chiffre de 60 et pourquoi pas, 75.... on est macho ou on ne l’est pas! «Eweye! Gèle-lé!! y’avait jusse à se lever la tête... c’est pas du ballet, sti…»

La LNH est d’une hypocrisie sans nom….

Feed

stephane Grenier a dit...

On appele cela une ligue de sports professionelle fier. Désolé. mais la NFL prend pas 60% des parts américain pour rien. :) 16 parties en 16 semaine avec une recherche incroyable.

pl girard a dit...

La nfl a reussi a proteger les qb, meme si le travail de la defensive est de le defoncer. La nhl ne peut proteger les gardien de but meme si il on une zone juste pour eux.

pl girard a dit...

stephane Grenier

La nfl est une reference pour la nhl.

Ils ont interdit les contact casque a casque tout les coup a la tete son puni accidentel ou non et je pense que l'amende est automatique.

Le fameux casque bien qu'il est peut changer de notre point de vue depuis 20 ans la nfl a investit des fortune pour faire developper un casque anti commotion celebral.

pl girard a dit...

Amen!

Je voie pas quoi ajouter.

guy5555555 a dit...

salut

..............ou est le millieux .....................

le hockey pour certain ne devrais pas faire parti des sports extreme

pourtant il en est un
on s offusque lorsqu un joueur se fait bléssé

s est un des seul sport de contact avec le foot qu il n y a pas de catégorie de poids
tu peut avoir un gars 260 lbs 6.8 qui joue avec un gars de 170 lbs 5.7
sur une meme surface glacé puis le coach leur dit allez donne tout se que tu peut et laisse pas personne passé
s est meme enseigner chez les jeunes comment plaqué ,comment bloqué,jouer le joueur et non la rondelle

le jeux se déroule tres vite et nous mene a se que nous voyons

goofy55 a dit...

@ stephane Grenier,

Je ne savais pas pour la NFL, mais ils font bien.

La formule 1 aussi agit dans le même sens.
Des autos qui se défont morceaux par morceau pour absorber le choc au lieu que ça soit le conducteur, des aires de dérapage pour ne pas que les autos frappent des murs, des colliers pour les chauffeurs et j'aimerais bien savoir comment leur casque est fait. Des combinaisons anti feu Etc. Etc, Etc,

La première pieces qui serait étudiée pour ma part est le casque.

stephane Grenier a dit...

@Goofy je suis entièrement d'accord avec toi, la NFL renoue chaque année avec des nouveautés pour protégé ses joueurs, la LNH non.

Pour ta question: sac gonflables. Mécanicien à l'appuie :D

goofy55 a dit...

Dans la même veine que je parlais tantôt.

Qu'est ce qui a le plus diminué les accidents mortels sur la route ?

La diminution de la vitesse maximale et les tickets ou les sacs gonflables dans les voitures ?

stephane Grenier a dit...

Juste pour revenir à la fin de ton texte, il est vrai que des éléments sont visé mais comme dans tous les sports c'est pareil. Sauf que certain ne sont pas contact et d'autre oui. Il faut se dire que 99% des joueurs ne veulent pas enrayer la mise en échec et la bagarre car c'est l'essence même du hockey. Wayne Gretsky jouais sur le même trio qu'un dure a cuire pour le protégé maintenant, c'est gallagher qui se bat, y'a plus de respect car les "goons" ou "fouteur de trouble" sont des petits joueurs. 6' 5'11 180-200 lbs. Il manque de rigeur car maintenant, on recherche des joueurs talentueux mais dérangeant. C'est ce que cela donne. On remonter 20 ans en arrière et on en parlerait même pas car les joueurs et leur mentalité était différente. Les Scott Stevens, Darius Kasparaitis ne joue plus. Le jeu est beaucoup plus individualiste et encrer sur 1 joueur et non une équipe.

stephane Grenier a dit...

Ce que je veux dire est que nos joueurs sont de plus en plus traité, sur-entraîné et sur-utilisé. La fatigue corporelle, bien que l'on ne l'a voit pas, est une grosse cause de se problème. En 6 années de hockey et football, j'ai subit 4 commotion cérébrale dont 1 sévère et je n'ai jamais été en dehors de la glace que plus de 2 matchs. Mal de tête au non je jouais. Mais je n'étais jamais fatiguer.

C'est un débat très très difficile à venir à bout et surtout très difficile à trancher. Pour ma part, je pense que le mot et les traitements sont beaucoup moin pousser que l'on pense et les médecins ont peur de plus en plus des conséquence car nous les voyons pas.

stephane Grenier a dit...

Sérieusement en tant qu'ancien joueur très robuste, bagarreurs et surtout fouteur de trouble sur la glace. Je pense que la technologie fait en sorte que nous avons plus peur qu'autre chose avec ce nouveau phénomen. La NFL connait le même problème mais pourtant ils sont beaucoup plus physique. L'apport accorder au commotion est très haute et surtout très critique, nous en somme rendu à un point où nous tentons de comprendre a 100% le pourquoi du comment. Ce qui est tout-à-fait normal, mais dans mon sens, quand les hockeyeurs jouait sans casques, cela devait être beaucoup pire que présentement. Chose sur est que la LNH est beaucoup plus rapide, les joueurs plus entraîner et surtout beaucoup plus gros mais dans mon sens, est-ce que c'est vraiment ces facteurs qui sont en cause. Je ne crois pas. L'alimentation, l'entraînement, le temps sur la glace, tout est contrôler tandis que dans le temps, les joueurs avait des jobs, jouaient à l'extérieur.

Eric Baker a dit...

Il n'y a aucune volonté dans le clan Bêteman de changer ce qu'ils pensent être une «formule gagnante». Ils mettent l'accent dans leurs publicité sur des mises en échec fracassantes, des bagarres, des collisions avec le goalers. Ils comptent là-dessus pour attirer les amateurs américains qui aiment le football, la boxe, la lutte, etc.

Comme tu avait mentionner aussi auparavent dans un autre billet, la LNH protège les décisions douteuses des arbitres.

Bien des propriétaires et DG votent en faveur du statu quo.

Et l'association des joueurs de la LNH, rien! Aucune action, pourtant elle devrait être en faveur d'augmenter la sécurité de ses membres.

C'est totalement irresponsable de leurs part. Ça va bouger quand il y aura un trop grand nombre de vedettes blessés et que les assistances diminuent.

Tout est une question de cash. En attendant, the show must go on.

Jacques P Morin a dit...

Juste à titre de réflexion: que présente-t-on sur les écrans géants des amphithéâtres de la LNH, surtout chez nos voisins du sud, pour égayer les amateurs ?
Des bagarres, des mises en échec percutantes, quelques beaux buts ...

Le Directeur à la Sécurité de la LNH, Brendan Shanahan, a fait carrière en s'imposant par sa force et l'intimidation. C'est comme si on plaçait Vincent Lacroix de Norbourg à la tête de l'Autorité des marchés financiers du Québec ...

goofy55 a dit...

Les suspensions peuvent aider à modérer les coups à la tête et les commotions, mais cette façon de faire sera toujours du patchage selon moi.

Est ce qu'il y a moins de coupures au visage, depuis qu'il y a une pénalité automatique de 4 minutes quand un joueur saigne ?

Je ne dis pas qu'il faut abolir les suspensions pour de tels gestes, car je crois qu'il faut être plus sévère, mais ça reste que ça ne va pas régler le problème, mais juste le diminuer un peu.

Ce qu'il faut selon moi, c'est de s'attaquer aux équipements.

Aucunes pièces rigides en haut de la ceinture à part le casque. Les hockey doivent uniquement servir à lancer ou à passer la rondelle ou à couper des passes.

Mais surtout tout l'équipement doit être réétudier pour qu'il serve à ce qu'il doit servir, soit protéger et non servir d'arme.

J'ai lu ou entendu que la ligue se penchait vraiment là dessus présentement et elle est là la vraie solution.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010