Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Nicolas J.

Nicolas J.

| 32 ans
Nancy mais né à Reims

307
coéquipiers
65
abonnés


visites

Sur Tweeter @Nicozzzzilla
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Des Diables au paradis en pleine fête du hockey

Vues: 2 votes
155268_large

Dimanche 10 février 2013, le hockey français a la gueule de bois. Son équipe nationale n’a pu se qualifier pour les Jeux Olympiques 2014 malgré le fait qu’elle en soit passée près. C’est d’autant plus rageant que la jeune Fédération Française de Hockey sur Glace, crée en 2006 pour développer enfin correctement ce sport dans l’hexagone, misait beaucoup sur cette qualification. Représenter le pays aux Jeux Olympiques, cela aurait été une immense campagne publicitaire pour un sport encore loin d’avoir les structures et la médiatisation qu’il mérite.

Après avoir trébuché, il vous faut vous relever pour continuer votre chemin. Une semaine après le cauchemar, le hockey français organisait sa grande fête annuelle : la finale de la Coupe de France, une épreuve ressuscitée et parallèle à la Ligue Magnus. Sa finale connaît un succès monstre puisqu’elle attire depuis plusieurs années plus de 13.000 spectateurs au Palais Omnisports de Paris-Bercy, une des plus grandes affluences en Europe pour un match de hockey. Ils sont précisément 13.354 ce dimanche après-midi, chiffre qui sera porté à plus de 15.000 dans les années à venir puisque des travaux d’amélioration sont prévus en vue de la candidature franco-allemande pour l’organisation du Mondial 2017.

C’est toute une performance de la FFHG d’avoir su implanter un tel évènement, structuré, couvert par les médias nationaux et attendu par tous les amateurs de hockey en France. Cette épreuve est en plus ouvert à tous les clubs du pays. Comprenez donc que chacun rêve désormais de pouvoir patiner à Paris.

Cette année, on pouvait difficilement rêver meilleure affiche puisque le duo mène la Ligue Magnus depuis plusieurs semaines : les Ducs d’Angers et les Diables Rouges de Briançon. Angers s’est imposé successivement dans cette Coupe de France 2012-2013 contre Tours (7-3), Caen (6-0), Anglet (7-1) et Rouen (3-0). Briançon s’est débarrassé de Marseille (14-0), Morzine-Avoriaz (7-2), le tenant du titre Dijon (5-2) et Grenoble (4-1). Les Diables Rouges partent néanmoins avec un handicap psychologique : en quatre confrontations cette saison, les Ducs les ont vaincus quatre fois. La Coupe de France, les Angevins l’ont remportée en 2007 et furent malheureux finalistes en 2011. Les Briançonnais ont quant à eux brandi la coupe en 2010 après deux échecs en finale en 2005 et 2006.

Nous retrouvons donc les deux meilleures équipes françaises, la meilleure attaque (Briançon) contre la meilleure défense et par la même occasion les deux meilleurs gardiens actuellement en activité en France : Florian Hardy pour Angers, Ronan Quemener pour Briançon. Hardy, 27 ans, et Quemener, 24 ans, qui sont des successeurs potentiels au poste de numéro 1 en équipe de France (Cristobal Huet n’étant pas éternel), ont remporté les deux derniers trophées Jean Ferrand, remis chaque année au meilleur portier de la Ligue Magnus.


Ronan Quemener, jeune et solide gardien parmi les Diables Rouges de Briançon

Et ces deux-là, à leur meilleur niveau, n’ont pas démérité, au contraire, au cours d’un match très engagé. Briançon a dû se rabattre sur les supériorités numériques, le capitaine Marc-André Bernier ouvrant le score à la 15e minute, puis le bien nommé Toby Lafrance a permis aux Haut-Alpins de prendre les devants 2-0 en deuxième période. Si Brian Henderson réduira l’écart dans la foulée, la défense des Diables Rouges ne cédera pas. Briançon remporte sa deuxième Coupe de France sur le score de 2-1, Angers s’incline en finale une deuxième fois en trois ans. Ronan Quemener, crédité de 30 arrêts, est élu meilleur joueur du match.

C’est un nouveau trophée pour la ville la plus haute de France (12.000 habitants perchés à 1300 mètres d’altitude dans les Alpes) dont le club fêtera ses 80 ans l’année prochaine et qui récompense une fois de plus le travail remarquable accompli par le tacticien italo-québécois Luciano Basile, natif de Montréal et en poste depuis dix ans derrière le banc des Diables Rouges. La saison n’étant pas terminée, ces derniers n’ont pas fini de promettre l’enfer à leurs adversaires.

Vidéo du match en musique !

Feed

Gilbert Rochon a dit...

Je crois que ce n'est qu'une question de temps avant que la France puisse faire partie des grands, si seulement pour se qualifier elle pouvait utiliser des joueurs comme Da Costa (Ottawa), Roussel (Dallas) et même Bozon (encore junior mais très performant), ça ferait toute une différence.

Nicolas J. a dit...

A noter que Florian Hardy, gardien d'Angers, a été élu très récemment meilleur joueur français exerçant en Ligue Magnus...

Nicolas J. a dit...

Oh Capitaine... Mon capitaine... Merci de votre passage !

Le Capitaine a dit...

Superbe billet Nicolas. Dommage que les français n'aient pu se qualifier toutefois. Un plaisir de lire ton billet, il a été suggéré pour le carrousel du Grand club!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010