Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Nicolas J.

Nicolas J.

| 32 ans
Nancy mais né à Reims

307
coéquipiers
65
abonnés


visites

Sur Tweeter @Nicozzzzilla
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

L’étudiant français premier de la classe

Vues: 9 votes

Le Championnat universitaire américain a été marqué par l’arrivée d’un nouveau petit virtuose. Stéphane Da Costa est français et s’est fait d’ores et déjà un nom en tant que recrue NCAA, présentation.

Il a vingt ans et s’est exilé très tôt dans sa jeune carrière. Tandis que ses frères jouent en Pologne, Stéphane Da Costa traverse l’Atlantique. L’expérience US a commencé au Tornado du Texas en 2006 et les débuts sont prometteurs : 40 points en 50 parties. Le jeune hockeyeur prend ensuite la direction de Sioux City et des Musketeers. Si Da Costa est un parfait inconnu lorsqu’il revient voir ses amis à Dammarie-les-Lys en France, il va rapidement devenir la gloire locale de Sioux City. Accumulant 37 points à sa première saison, il ne va pas en rester là en doublant quasiment sa performance l’année suivante. 67 points, 31 buts, 36 aides en 48 parties, il participera au match des étoiles de la Division Ouest et sera élu meilleur joueur de son équipe durant cette saison 2008-2009.

Les propositions se font plus abondantes, Grenoble espère bien attirer la terreur en Isère. Beaucoup de jeunes français, satisfaits d’avoir emmagasiner une telle expérience, seraient rentrés au pays. Mais c’est sous-estimer les motivations de Stéphane Da Costa dont le but ultime est clair : se tailler une place en Ligue Nationale. En 2009, Stéphane Da Costa prend place dans le fameux championnat NCAA en signant au Merrimack College dont l’équipe de hockey est loin d’être une pointure. L’équipe des Warriors est en section Hockey East et les premiers coups de patins sont satisfaisants malgré un premier match discret. Mais le deuxième va être révélateur des ambitions du parisien, celui-ci débouchant sur un récital du solide attaquant d’1m80 (5’11’’).

Nous sommes le 17 Octobre 2009, Merrimack College accueille les Black Knights Army, un des ténors de la section Atlantique. Seulement voilà, les visiteurs vont se faire chahuter par un éboulement bleu blanc rouge. Il marque trois buts d’entrée au bout de vingt minutes. Au final, cinq buts vont ponctuer la performance mémorable de Stéphane Da Costa dans un gain 6-3. Ce quintuplé fera tout simplement date, le dernier ayant réalisé cette performance en NCAA se nommant Brian Gionta, en 2001. Cela dit, ce coup de tonnerre ne sera pas éphémère. Da Costa aura amassé 45 points, 16 buts et 29 assistances en 34 parties. Elu recrue du mois cinq fois de suite, il a terminé troisième meilleur marqueur de sa conférence et meilleur au général pour les recrues. Autant dire que le titre de « rookie of the year » de la NCAA lui tend les bras. Un honneur que la section collège du prestigieux Hockey News s’est empressé de lui délivrer dernièrement.

Mark Dennehy, son entraîneur, n’a cessé d’être sous le charme de l’attaquant tout au long de la campagne 2009-2010, son poulain est le joueur de première année le plus prolifique de l’histoire de Merrimack College. La Ligue Nationale, après Philippe Bozon et Cristobal Huet, pourrait bien ouvrir ses portes à un nouveau français.

Eliminé en quarts de finale, Stéphane Da Costa attend désormais patiemment le prochain championnat du monde pour briller avec l’équipe de France, histoire de satisfaire encore plus ses ambitions et d’attirer les regards.

Feed

Nicolas J. a dit...

@barst:

Merci de ton commentaire, il vaut le coup qu'on parle de lui car il a été officiellement nommé recrue de la NCAA. S'il s'améliore encore un peu plus pour sa 2ème année, ça va sentir bon le repêchage NHL;)

Stéphane Baraldi a dit...

Merci nicozzzila, je le connaissait comme un joueur de l'EdF mais sans plus.
Ces précisions sont les bienvenues
5*

Nicolas J. a dit...

Merci de ton commentaire Benteck..;-)

Je crois qu'à ce jour, c'est le plus gros espoir du hockey français même si une génération très intéressante gravite autour de lui. Après ses performances et les honneurs qu'il a reçu, nul doute que déjà des équipes de Ligue Nationale lorgnent dessus...

benteck a dit...

Da Costa un joueur que la Ligue national a surement a l'oeil n'est - ce pas???
très bon billet!salut!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010