Raphaël Hivon-Michaud

Raphaël Hivon-Michaud

Homme | 22 ans
Saint-Jérôme

52
coéquipiers
17
abonnés


97604 visites

Ne manquer pas le prochain sur le top 5 des meilleurs joueurs de la franchise d'une équipe de la LNH ! Demain : Hurricanes de la Caroline.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mur de commentaires

Mon top 5 des meilleurs joueurs de la franchise : Flames de Calgary

Vues:666 8 votes

Première équipe canadienne de cette série, les Flames ont eux aussi connus des moments inoubliables. La Coupe Stanley de 1989 fût certes leur plus beau moment, mais il y’a aussi la finale de 2004 contre le Lightning de Tampa Bay alors que la ville de Calgary s’était transformée en parc d’attraction.

Et il y a une raison pourquoi les Flames ont participés à 3 finales de la Coupe Stanley : l’équipe avait les bons joueurs, d’excellants leaders et ils suivent le système de jeu de leurs entraineurs.

Ces joueurs-là, il y en a 5 qui se sont le plus distingués selon moi.

#5 : Mike Vernon

Ses 259 victoires l’ont peut-être placé 2e au chapitre des victoires chez les Flames, mais Mike Vernon aura eu un trophée que Miikka Kiprussoff n’a pas : La Coupe Stanley.

Il fût un élément clé de l’équipe championne de 1989 en compagnie de Al MacInnis, Theoren Fleury, Joe Nieuwendyk et bien sûr, l’inoubliable Lanny McDonald. Sa moyenne de buts alloués de 2,26 dans la finale de 1989 avait suffit pour que les Flames remportent la seule Coupe Stanley de l’histoire à ce jour.

#4 : Theoren Fleury

D’accord... Fleury était peut-être excentrique, mais il savait comment avoir un impact sur le match. Non seulement il dérange constamment l’adversaire, mais le gars savait jouer au hockey.

Des 1088 points qu’il avait amassé en carrière, 830 ont été marqués avec les Flames, ce qui le place au 2e rang de l’équipe à ce chapitre. Pas si mal pour un ancien choix de... 8e ronde !

#3 Joe Nieuwendyk

Dans une carrière qui le mènera au temple de la renommée du hockey, Nieuwendyk avait fait ses premières armes avec les Flames. Faisant lui-même partie de l’équipe championne de 1989, il a connu 2 saisons de 50 buts en 1988-1989 et en 1989-1990. Ses 616 points avec les Flames le place au 4e rang de l’histoire de la franchise.

Nieuwendyk fera également partie d’un changement de garde plutôt inusité : en 1995, les Flames l’échange aux Stars de Dallas ( Où il y remportera sa 2e Coupe Stanley ) en retour d’un jeune inconnu de 18 ans du nom de... Jarome Iginla ! Et vous connaissez la suite…

#2 Al MacInnis

Al MacInnis est de loin le plus grand défenseur de l’histoire des Flames de Calgary. Il a beau se considérer comme étant un membre des Blues de Saint-Louis, dont le numéro avait été retiré, mais c’est avec les Flames qu’il avait connu ses meilleurs moment en carrière.

Reconnu pour son lancer frappé hors du commun, il avait été célèbre pour avoir brisé le masque de Mike Liut avec ce lancer. Il y marquera 215 ( dont 3 saisons de 28 buts ), le plaçant au 1er rang chez les défenseurs des Flames à ce chapitre. Il récoltera 830 avec les Flames, au 2e rang de l’équipe, tout juste derrière un certain Jarome Iginla…

Som meilleur moment est survenu en 1989, alors qu’il patinait aux cotés des McDonald, Fleury, Nieuwendyk, Vernon, Gary Boberts et compagnie, avec la Coupe Stanley au dessus de sa tête.

#1 Jarome Iginla

Tient ! En parlant d’Iginla…

Comme je vous l’avais mentionné plus tôt, il arrivait à Calgary en 1995 pour remplacer l’ancien capitaine, Joe Nieuwendyk. Personne ne le connaissait. La preuve, on le surnommait “Jarome Who ?”

1188 matchs, 516 buts, 1073 points, 2 trophées Maurice-Richard, un trophée Ted-Lindsey, une finale de la Coupe Stanley et 16 saisons plus tard, je suis certain que tout le monde le connait maintenant !

Encore aujourd’hui, occupant lui-même le poste de capitaine, Iginla est un élément-clé des Flames. Son éthique de travail irréprochable lui a valu une place de choix dans le coeur des partisans de l’équipe. Moi, en tout cas, cette place, il est tout en haut de la hiérarchie des plus grands joueurs de l’histoire des Flames de Calgary.

Feed

unomacameau a dit...

salut

t a fait de bon choix moi je pense a gary suter kent nilsson haken loob guy chouinard a l epoque j aimais bien paul reinhart et je n oublie pas kipusuff

on est pas de la meme epoque lol mais oui tes choix sont des bons

aller bonne soirée

Frédérick A. Lavallée a dit...

J'ai des doutes quant à Iginla au premier rang....

Al MacInnis aurait été le premier selon moi. Une puissance à la ligne bleue, en plus de remporter le seul Conn Smythe de l'histoire de la franchise.

J'aurais aussi classé Fleury devant Nieuwendyk, même si le deuxième a deux saisons de 50 buts et + de leadership que le petit Theo.

Cependant, c'est très subjectif et je ne critique en rien tes choix. J'te dirais même que c'est mon genre de billet, donc excellent travail au final mon cher. ;)

Catherine Bourgoin a dit...

Bonjour Raphaël, Theo Fleuy était un de mes favoris dans le temps. Je me considère chanceuse de l'avoir vu jouer. Il était fougueux et ne reculait devant rien. Un bel exemple de persévérance sur la glace.

Un autre joueur que j'aimais bien avce les Flames, Joel Otto. Il était imposant et talentueux, un attaquant de puissance.

Très bons choix pour ton top 5, bonne journée.

stang260 a dit...

go cammy go.

vincent meloche a dit...

bon choix......Lanny ...la moustache.. McDonald etait un de mes preféré meme si il n'a pas jouer toute sa carriere a Calgary......comme doug gilmour....il ont gagner la coupe contre Montréal en 89 gilmour.... but gagnant.....Joel Otto est un joueur que j'ai toujours aimer....meme si il n'est pas du meme calibre

Miikka Kiprusoff....n'est pas mauvais n'ont plus....bon billet!!!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010