Jean-François Gilbert

Jean-François Gilbert

Homme |
Ste-Marie

76
coéquipiers
4
abonnés


visites

Auuuuux Aaaaaaarmes!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Loulou Nicollin, un président à part

Vues: 6 votes
140713_large

Louis Nicollin, l’homme coloré

Qui n’a jamais entendu parler de Louis Nicollin, homme d’affaire français impliqué dans plusieurs sports à Montpellier et ses alentours? Qui n’a jamais entendu ses déclarations fracassantes, parfois émotives, parfois justes, parfois humoristiques, parfois cinglantes mais la plupart du temps directes?

J’aurais pu intituler cet article: Nicollin, l’homme qui ne passe jamais par quatre chemins. Mais j’ai voulu aller plus loin pour faire connaitre l’homme derrière le personnage coloré que la presse française aime bien mettre à l’avant plan.

Car aussitôt que Loulou fait une déclaration ou une entrevue, cela fait jaser et de billet fait vendre beaucoup de papier. Une vraie manne d’or pour les magasines et journaux sportifs français ce Nicollin!

Marcel Nicollin et le buisness des ordures

La famille Nicollin, habitants de Valence autrefois, décidèrent de s’installer à Lyon en 1945 pour se lancer en affaire. L’après-guerre en France était l’occasion pour plusieurs familles de repartir à neuf et recommencer une nouvelle vie, meilleure que celle dans laquelle ces années précédentes les avaient plongés.

La famille Nicollin à son arrivée en France, dont Marcel était issu, avait décidé de se lancer dans le commerce de charbon. Un travail éreintant aux dires des anciens, un travail salissant et sous-coté dont les travailleurs de cette industrie à l’époque trouvaient un des plus durs métiers à pratiquer en Europe. Aux dires de plusieurs, la famille Nicollin travaillait jour et nuit pour rejoindre les deux bouts, et ce, seulement pour subvenir aux besoins familliaux.

Les Nicollins n’étaient pas renommés pour une famille ayant un goût pour le luxe et la belle belle vie, mais bien comme d’infatiguables travaillants n’ayant pas plus que 3 repas par jours sur la table familiale.

Quatre ans plus tard, en 1949, Marcel vit plus grand et fonda une petite compagnie de nettoyage des marchés alimentaires de Lyon et de quelques petites bourgades autour de la 3ième plus grande ville de France, compagnie qu’il décida d’appeler tout simplement ‘’Nicollin et Cie’’.

En 1962, Marcel et sa nouvelle compagnie ‘’Nicollin et cie’’ décidèrent de se lancer dans ce qui allait être la marque de commerce de la famille pour le futur; La collecte des ordures!

En signant son premier contrat avec la ville de Marseille, ‘’Nicollin et cie’’ devenait ainsi la première compagnie de collecte de déchet public de l’Ile de France. Avec l’arrivée de Loulou au poste de président de l’entreprise, il décida de reprendre le premier nom donné à l’époque: ‘’Groupe Nicollin’‘, qui est le 3ième plus gros groupe du genre à opérer en France avec ses 300m de chiffres d’affaires.

Fondation de la ‘’Paillade SC’’

En 1974, Louis Nicollin, amoureux du football, décide de se lancer dans l’aventure du football français en fondant son propre club. Club qu’il décida de nommer ‘’Le Montpellier Paillade FC’’.

La paillade pour désigner un des quartiers de la Mosson. Quartier populaire cotoyant exilés de la guerre d’algérie, immigrants africains, populistes et travailleurs.

À sa première année à la tête du club, Loulou décida de mettre les moyens financiers nécéssaires pour faire de ’’Son’’ club de 4ième division un compétiteur sérieux pour les années à venir. Son premier grand coup: La signature de Fleury Di Nallo de l’Olympique Lyonnais, surnommé le petit prince de Gerland…Joueur de talent que l’on disait au bout du rouleau à l’époque.

Le pari de Nicollin de débourser une telle somme d’argent pour les services de Di Nallo paya car l’as buteur termina la saison avec 21 buts en 23 matchs faisant monter le club de la Paillade en 3ième division dès l’année suivante de sa création.

La saison suivante peut être considérée comme une saison sans artifices, saison laquelle Di Nallo décida d’annoncer sa retraite du monde du football professionnel. Saison marquée par l’élimination du champion en titre, l’OM en coupe de France en 16ième de finale face à un groupe de joueurs soit peu expérimentés ou soit en dernière ligne.

En 1980, l’équipe de Loulou, avec Kared Firoud comme nouvel entraîneur du club, attégnit de nouveaux sommets en terminant 1er de la division A de ligue 2 leur donnant le statut de promu dans la plus grande ligue française l’année suivante, la Ligue 1.

Ayant un regain d’énergie face à un promotion en Ligue 1, le club recrute cette saison Victor Trossero, Jacques Santini et le Brésilien Luizinho qui ne livrèrent jamais la marchandise lors de leur passage dans la région de le Mosson. Un recrutement qui assomma même le président Nicollin:

-Certains joueurs ont abusé de mes faiblesses et ont lamentablement laissé tomber le club. Je souhaite ne jamais revivre une saison comme celle-là! dit-il en fin de saison

En 1986, Loulou décida d’élargir sa vison des choses et donna un objectif à ses joueurs, un objectif qui le mettait lui même sur la corde raide:

-On monte ou je m’en vais !

Objectif qui fut atteint et le rêve ultime de Loulou devenait encore réalité et un futur meilleur pointait au loin. Le club retournait par la grande porte en première division!

La Paillade fait place au Montpellier Hérault SC

L’année 1989 fut teintée de hauts et de bas, faisant place à un effectif plus professionnel, donc des sommes d’argent plus élevées sortirent des poches de Nicollin même si les résultats escomptés tardent encore à venir.

…Mais le meilleur restait à venir!

Des recrues de choix tels que ‘’Minute Maid’’ Carlos Valderrama, élu un an plus tôt meilleur joueur sud-américain, Éric Cantona, Stéphane Paille, Wilbert Suvrijn, ainsi que Daniel Xuereb et Vincent Guérin se greffèrent au groupe déja dirigés par la paire de défenseur Laurent Blanc et Júlio César, le dernier recruté 2 ans plus tôt du Stade Brestois.

Une équipe qui pouvait donner plusieurs mots de tête aux équipes adverses. Le club termine finalement la saison treizième et, en coupe de France, écrit une des plus belles pages de son histoire. Après avoir éliminé successivement le FC Istres, le CS Louhans-Cuiseaux, le FC Nantes et l’Olympique avignonnais, les Pailladins battent en demi-finale l’AS Saint-Étienne à Geoffroy-Guichard grâce à un but d’Éric Cantona. En finale, le club est opposé au Matra Racing et au bout d’un match tendu, les Héraultais s’imposent en prolongations grâce à un but de Laurent Blanc sur coup franc et un but de Kader Ferhaoui.

Un moment dont Loulou dit ne jamais avoir oublié…un des plus beaux moments de sa vie, dit-il avec émotions quand cette période reviens sur le tapis!

Le années de Ligue 2 et la passation des pouvoirs à son fils

Les années 2000 du Montpellier-Hérault FC n’ont pas été de tout repos pour le président, jouant au yoyo entre la Ligue 1 et la relèguation en ligue 2 flirtant même parfois avec le National à 2 reprise.

Loulou décidant de demeurer en poste comme président du club, passa le pouvoir à son fils Laurent qui a vu plus d’entraineur défiler devant ses yeux que de défilé de champions à la Paillade.

Je n’ai pas vraiment grand chose à dire de cette période sombre du club qui intéressait de moins en moins de personnes pendanr cette époque.

Un recrutement intelligent et une belle fin de championnat

À l’été 2009, ayant quittés la ligue 2, Loulou et son fils décident de faire un recrutement de qualité en faisant l’acquisition de joueurs d’expérience comme Cyril Jeunechamp, Romain Pitau, et Emir Spahic.

René Girard, le nouvel entraineur du club depuis sa montée met en place un jeu rapide à base de pressing et de passes courtes qui fait le bonheur des supporteurs et des spécialistes en football. Un système qui rapelle quelque peu le jeu du FC Barcelone du temps de Gardiola!

..Sans les Messi, Xavi et Iniesta bien sur!

Cette saison les Héraultais réalisent une première partie de saison inespérée, en étant deuxièmes lors de la 21ième journée. Les Pailladins accomplissent de beaux exploits comme la victoire à Gerland contre l’Olympique lyonnais (2-1) lors de la 19ième journée ou encore celle contre l’Olympique de Marseille (2-0) lors de la 22ième journée.

Le club à Loulou termine cinquième du championnat à la suite d’une victoire au Parc des princes (3-1) et se qualifie ainsi pour la Ligue Europa.

2011-2012, l’accomplissement d’un rêve?

Et si? Et si? Et si?

Et si Montpellier devenait champion de Ligue 1 cette saison?

Tout est permis d’y croire à une seule journée de la fin des hostilités. Le MHSC est en voie de connaitre la meilleure saison de son existence avec 3 points d’avance sur la bête noire du championnat français, le Paris St-Germain, nouveau jouet du prince Nasser Al-Khelaïfi président de QSI.

L’imergeance d’Olivier Giroud, meilleur buteur du championnat de France ex-aequo avec le brésilien Néné, la revanche du gardien Jourdren, souvent moqué par la presse du à son mauvais élocution, sa timidité extrême et son anti-blingbling, l’explosion de jeunes comme Belhanda, Cabela, Yanga-Mbiwa, Ait-Fana, Tinhan et Stambouli mixé avec l’expérience des Camara, Jeunechamps, Marveaux et Hilton font de cette équipe une belle petite machine bien huilée de football.

Plusieurs de ces joueurs n’étant pas de retour l’an prochain, le MHSC se doit de gagner ce titre, étant si près du but!

Gagner pour les fans, gagner pour le beau jeu…et surtout gagner pour un président aux valeurs familiales transmises au club qui a tant chéri toutes ces années et qui est ce qu’il est aujourd’hui grâce à lui et son fils.

Un président qui a mis temps et argent sur ce club sans se soucier de ce que pensait les autres à son égard.

Gagner pour un président à part qui est ce grand homme…Loulou Nicollin!

Feed

Jean-François Gilbert a dit...

Bien vu Martin Brodeur! Trop hâte de voir le mercato estival

martin brodeur 30 a dit...

Tant mieux que de bonnes nouvelles
C'est vrai que nous sommes en retard par rapport à l'OL par exemple

Il faut retrouver un peu de sérénité dans cette équipe deschamps qui ne veut pas confirmer qui sera la l'année prochaine
Anigo qui avec son gros égo énerve tout le monde
Il faut que LAbrune tranche et à mon avis il doit donner carte blanche à D.D.

Jean-François Gilbert a dit...

Ça fait dur au Centre Robert-Louis Dreyfus l'ami, fies-toi sur moi! Dès cet été je vais recommencer mes billets sur l'OM, la dernière saison je n'ai pas eu le temps mais je recommencerai à faire vivre ma passion aux fans de foot...l'OM

Jean-François Gilbert a dit...

@Martin brodeur 30: J'ai trouvé un petit article qui pourrait mieux t'expliquer la situation de l'OM présentement dans sa cellule de formation!

La faillite de la formation

En ces temps difficiles, il est clair que si l’OM disposait d’un centre de formation digne de ce nom et d’une équipe réserve solide, il serait bien plus facile d’envisager l’avenir avec sérénité. La réserve de l’OM, censée être l’antichambre de nos futurs champions, n’est désormais que de l’histoire ancienne. Deschamps a bien tenté de donner un tout petit peu de temps de jeu à Omrani et Gadi, mais ceux-ci ont systématiquement déçu à chacune de leurs apparitions. Le but de l’Olympique de Marseille concernant ses jeunes est désormais bien plus de les vendre aux autres clubs, que de les conserver dans ses propres rangs, et il faut que cela change !

Jean-François Gilbert a dit...

Jordan n'a pas été formé à l'OM mais bien avec le club que son père a lui même créer au Ghana...Le FC Nania Accra!

À partir de l'époque Flamini...Juste 3 qui sont sortis de la Commanderie(CRLD). Pour un club comme l'OM c'est peu depuis le temps! Quand tu dis que le club de réserve jouait le maintient en CFA2 cette saison ça en dit long sur la formation!

On entends quelque peu parler de Gadi, Omrani et Momar Bangoura mais rien d'exceptionnel de ce que j'ai pu voir depuis 2 ans de ces trois gars!

Ils sont en train de faire faire un stage à un jeune du RC Lens de 18 ans dont je ne me souviens plus le nom, ça veut dire qu'en réserve ce n'est pas le Taj-Mahal! C'est vraiment dommage de voir son club de coeur en être rendu là

martin brodeur 30 a dit...

L'om a quand même fait des bon coups avec les deux ayew nasri flamini
Nicollin ne garde jamais sa langue dans sa poche j'adore l'écouté au cfc

Jean-François Gilbert a dit...

Merci Mario pour le compliment! J'essaie de faire de mon mieux pour faire connaitre la L1 à nos supporters québecois.

Le secret de la réussite à Montpellier est la formation. Peut-être que quelques clubs de France dont l'OM, devraient prendre exemple. Parmi les plus beaux clubs formateurs en France on trouve Montpellier, Auxerre, Sochaux, Nantes, Le Havre, Niort, Monaco et on commence à voir de belles choses du coté de Lyon et St-Étienne!

Le futur doit passer par la formation, car avec Hollande et sa nouvelle politique qu'il veut mettre en place pour taxer à 75% les hauts salariés de France, ça deviendra de plus en plus difficile d'aller chercher de super-vedettes!

mario valade a dit...

Excellent billet et en plus ce gars là prouve que l'on peut gagner sans dépenser des millions d'euros comme le PSG. Il savoure cette belle saison et son beau championnat qui viendras bientôt. Mais comme tu le dis ci-haut l'an prochain ce club ne sera plus le même, les pièces angulaires de cette équipe seront dans d'autre équipe mais j'ai confiance en cet homme et à toute l'organisation pour redonner une équipe fière et très compétitive. En tout cas cela vas être plaisant d'aller cette équope en automne.

Jean-François Gilbert a dit...

Le plaisir est pour moi de savoir que tu as aimé! Merci encore, c'est très apprécié

Mathieu Charron a dit...

Merci pour ce très beau billet !

Jean-François Gilbert a dit...

Merci à vous deux, c'est des commentaires du genre qui me portent à écrire!

Content Joelle de t'avoir fait connaître la légende Loulou Nicollin!

Joelle Cyr a dit...

Super billet, je ne le connaissais pas du tout alors éducatif en plus! :)

Michel Lévesque a dit...

Excellent billet,

On ressent bien ce que peut être la passion du "foot" que vive les français avec ton billet.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010