Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

François Plourde

François Plourde

Homme |
Gatineau

41
coéquipiers
17
abonnés


visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires
2012 alouette retour calvillo alouettes alouettes 2012 calvillo trestman lcf cfl alouettes 8 octobre calvillo trestman alouettes argonauts 23 septembre calvillo guy trent london richardson whitaker jim popp marc trestman alouettes calvillo 4 juillet 2013 alouettes calvillo blue bombers winnipeg 8 octobre 2012 richardson london jenkins alouettes calvillo lcf cfl futur alouettes calvillo sommet des alouettes subban échangé trestman cahon lcf cfl football montréal alouettes calvillo trestman whitaker 2012 saison alouettes cfl calvillo fin de saison trestman journee des partisans alouettes cfl trestman lcf calvillo popp wetenhall contrat prolongation mcpherson alouettes dan hawkins anthony calvillo saison 2013 richardson bruce london green whitaker alouettes dan hawkins calvillo nouvel entraîneur-chef. alouettes dan hawkins tim tebow alouettes entre-saison trestman calvillo argonauts alouettes fan partisan inconditionnel lcf cfl calvillo coupe grey alouettes finale de l'est 2012 partisan calvillo trestman football lcf cfl alouettes finale est calvillo trestman alouettes football calvillo lcf cfl alouettes lcf calvillo whitaker cfl alouettes lcf cfl hamilton tiger-cats trestman calvillo richardson london emry parker osaisai alouettes montréal calvillo trestman alouettes saison 2013 calvillo hawkins alouettes saison 2013 calvillo hawkins richardson whitaker alouettes stampeders cfl lcf calvillo whitaker richardson alouettes trestman calvillo lcf cfl football alouettes trestman saison 2012 finale de l'est alouettes trestman succession calvillo popp alouettes trestman succession calvillo popp changements entres-saison 2013 calvillo coupe grey 100 argonauts stampeders alouettes départ marc trestman jim popp alouettes calvilloo football alouettes popp trestman desjardins calvillo départs football lcf cfl alouettes montréal anthony calvillo drew tate kevin glenn jim popp josh neiswander adrian mcpherson football lcf cfl alouettes montréal calvillo trestman popp saison train des partisans 2012 alouettes trestman calvillo toronto weightman shea emry trestman

Alouettes – Ensemble, embrassons le changement!

Vues: 9 votes

Bonjour à toutes et à tous,

Ouf! Qu’il s’en passe des choses chez nous Alouettes dans cette entre-saison! Un petit rappel de la chronologie des événements, pour ceux et celles qui ne sont pas sur le même fuseau horaire que nous tous.


Récents changements, en bref

Novembre et décembre 2012

• 27 novembre. Les Alouettes annoncent que le coordonnateur défensif Jeff Reinebold ne sera pas de retour avec l’équipe en 2013.

• 28 novembre. Les Alouettes annoncent la nomination de Noel Thorpe comme nouveau coordonnateur défensif.

• 3 décembre. Le coordonnateur offensif Marcus Brady quitte l’organisation des Alouettes pour aller occuper le même poste avec les Argonauts de Toronto.

• 4 décembre. Michael Sinclair, entraîneur de la ligne défensive des Alouettes, remet sa démission. Il se joindra au plus tard personnel d’entraîneurs des Roughriders de la Saskatchewan, avant d’aller rejoindre Marc Trestman dans la NFL, en janvier, quelques jour après la nomination de ce dernier comme nouvel entraîneur–chef des Bears de Chigago.

• 12 décembre. Pat Meyer est nommé comme nouveau coordonnateur offensif des Alouettes.

• 21 décembre. Les Alouettes annoncent qu’ils ont paraphé une nouvelle entente de trois saisons avec le quart-arrière canadien Kyle Quinlan.

9 janvier 2013

Les Alouettes signent le botteur canadien William Dion pour un contrat de trois ans.

11 janvier 2013

Le plaqueur défensif J.P. Bekasiak annonce sa retraite après six saisons dans la LCF. Compte tenu du manque de profondeur des Alouettes à cette position, c’est une perte significative. Agé de 31 ans, on peut dire que Bekasiak est un jeune retraité.

16 janvier 2013

Marc Trestman quitte son poste d’entraîneur-chef avec les Alouettes afin d’occuper le même poste dans la NFL avec les Bears de Chicago.

18 janvier 2013

Andy Bischoff quitte les Alouettes afin d’aller rejoindre Marc Trestman avec les Bears de Chicago.

21 janvier 2013

Les Alouettes signent trois joueurs: Byron Parker (demi défensif), Arland Bruce III (demi inséré) et Quinton Porter (quart-arrière).

24 janvier 2013

Pat Meyer quitte les Alouettes pour aller occuper le poste d’entraîneur adjoint à la ligne offensive des Bears de Chicago.

Agents libres potentiels, et plus…

Parmi les agents libres potentiels des Alouettes, notons que les joueurs suivants ont tous paraphé de nouvelles ententes et ne deviendront dont pas agents libres en février prochain : Andrew Woodruff, Kristian Matte, Anthony Calvillo, Patrick Lavoie.

La récente signature de Quinton Porter devrait en principe signifier la fin du séjour d’Adrian McPherson avec les Alouettes. Certaines rumeurs laissent d’ailleurs entendre que McPherson aurait été libéré par les Alouettes et serait sur le point de s’entendre avec les Eskimos d’Edmonton. Si tel est le cas, disons gros merci à McPherson pour ses services et sa patience lors de ses années avec l’équipe. Il est également possible que la signature d’Arland Bruce ait le même effet sur le futur de Brian Bratton avec l’équipe. Quant à la signature de Byron Parker, des experts affirment qu’elle pourrait être due au fait que l’organisation ne prévoit pas être en mesure de s’entendre sur un nouveau contrat avec Dwight Anderson.


À la recherche d’un nouvel entraîneur-chef

Avec le départ récent de Marc Trestman, Jim Popp s’est rapidement mis à la recherche d’un nouvel entraîneur-chef. On sait déjà que Chris Jones, actuel coordonnateur défensif des Argonauts de Toronto, s’est retiré de la course après avoir signé une prolongation de contrat avec la formation ontarienne. George Cortez semble également en dehors de la course, ayant récemment accepté le poste de coordonnateur offensif avec les Roughriders de la Saskatchewan. Cependant, les Alouettes auraient obtenu la permission de discuter avec Mike O’Shea et Marcus Brady. Personnellement, je serais étonné de voir l’un de ces deux candidats obtenir le poste d’entraîneur-chef. O’Shea n’est pas prêt pour un tel poste. Quant à Marcus Brady, même s’il pouvait s’avérer un très bon choix, je ne crois pas que Jim Popp voudra confier les rênes de l’équipe à quelqu’un qui a été très rapide à quitter le navire une fois la saison terminée.

Le propriétaire des Alouettes, M. Robert C. Wetenhall, aurait déclaré qu’une attention particulière sera accordée aux candidats canadiens et qui sont en mesure de s’exprimer en français. Et lors de l’édition du 5 à 7 du 23 janvier, il a été suggéré que cette approche est peut-être l’effet Impact, en ce sens que les Alouettes pourraient être tentés d’imiter l’Impact de Montréal et ainsi d’embaucher un candidat pouvant s’exprimer dans la langue de Molière. Personnellement, même si je suis d’accord qu’un entraîneur-chef francophone assurerait une meilleure connexion avec la population, je suis d’avis que de faire de la langue un critère d’embauche principal est un piège dans lequel l’organisation des Alouettes ne doit surtout pas tomber. Pourquoi? Car le football au Québec, bien qu’en constante progression, n’a pas encore atteint le même niveau de maturité qu’au Canada-Anglais ou aux États-Unis. Donc le meilleur candidat n’est probablement pas un Québécois. Il y aurait peut-être eu Glen Constantin mais il s’est rapidement désisté car il est totalement heureux avec le Rouge et Or. De toute manière, comme je l’ai déjà mentionné, il n’est pas assuré que le succès d’un entraîneur au football universitaire canadien puisse être un gage de réussite dans la LCF. Beaucoup d’experts affirment qu’un entraîneur issu des rangs de la NCAA aura de meilleures chances de succès dans notre ligue canadienne. Où était Marc Trestman avant son arrivée avec les Alouettes encore? Voilà… Bref, lorsque vient le moment de choisir une entraîneur-chef, au football comme dans tout autre sport professionnel, l’obsession pour la langue française constitue selon moi du nationalisme très mal placé.

Ceci dit, si le prochain entraîneur-chef des Alouettes devait absolument être francophone, mon choix serait Jacques Chapdelaine. C’est un gagnant et il est surprenant qu’avec tout son bagage d’expérience, il n’ait pas encore obtenu sa chance comme entraîneur-chef dans la LCF. Il excelle à travailler avec les quarts-arrières et avec la retraite imminente d’Anthony Calvillo, c’est un talent que le prochain entraîneur-chef devra absolument posséder. De plus, Jacque Chapdelaine est à l’emploi des Lions de la Colombie-Britannique depuis 2003, mis à part un bref séjour avec les Eskimos d’Edmonton en 2007. Et selon moi, dans la LCF, les Lions constituent l’organisation qui ressemble le plus aux Alouettes comme modèle de succès et Wally Buono est selon moi le meilleur directeur général de la LCF…Après Jim Popp bien sûr. Avoir œuvré dans une telle organisation depuis tant d’années, ça ne peut qu’être positif.

Quant à Danny Maciocia, sans vouloir lui manquer de respect, il ne serait pas mon choix. Il fait présentement un excellent travail au niveau universitaire avec les Carabins, nul doute là-dessus. Mais disons que son dernier passage dans la LCF avec les Eskimos d’Edmonton n’a pas été un très grand succès. Certes il a mené sa formation aux grands honneurs dans un duel épique lors du match de la 93è Coupe Grey en 2005. Mais lors des quatre années suivantes où il occupa les fonctions de directeur général de ces mêmes Eskimos, ce fût loin d’être un succès, ne réalisant pas mieux qu’une troisième place de la division Ouest en saison régulière et ne remportant qu’un seul match éliminatoire, soit la demi-finale de division en 2008. Ceci dit, si jamais Jim Popp voit quelque chose en Maciocia au point de vouloir en faire le nouvel entraîneur-chef des Alouettes, alors en bon partisan je supporterai sa décision car j’ai entièrement confiance en Jim Popp. Comme le dit le titre de mon billet, il faut voir comme du positif tout ce qui arrive avec les Alouettes et embrasser le changement. Mais il en demeure que côté entraîneurs francophones, Jacques Chapdelaine reste mon choix numéro un.

Dans les entraîneur-chefs possédant une récente expérience dans la LCF, il reste des noms tels Paul LaPolice et Marcel Bellefeuille. Personnellement, ils ne sont pas dans mes coups de cœur, pour citer une émission de télé-réalité bien connue. Et tant qu’à voir Jim Popp jeter son dévolu sur l’un d’eux, je préfèrerais le voir dénicher un inconnu issu des collégiaux (NCAA) américains.

D’ailleurs, à ce sujet, un nom qui circule dans les rumeurs est celui de Dan Hawkins. En effet, trois sources auraient mentionné le nom de ce dernier à Herb Zurkowsky, du Montreal Gazette, comme candidat au poste d’entraîneur-chef des Alouettes. Qui est Dan Hawkins? Si jamais il est le candidat choisi, je rédigerai peut-être un billet biographie…Mais en bref, il a été entraîneur-chef de trois formations dans la NCAA: Willamette (1993-1997), Boise State (2001-2005) et Colorado (2006-2010). Il n’a pas remporté de championnat national mais lors de son séjour avec Boise State, il a mené son équipe à deux championnats de division (Humanitarian Bowl en 2002 et Fort Worth Bowl en 2003). Il a cumulé des fiches gagnantes lors de ses deux premiers séjours dans la NCAA : 40-11-1 avec Williamette et 53-11 avec Boise State. Son passage à la barre du Colorado Buffaloes ne fût cependant pas impressionnant avec une fiche de 19-39. Un séjour qui s’est d’ailleurs très mal terminé lorsque, le 6 novembre 2010, l’équipe laissa filer une avance de 28 points au quatrième quart, perdant le match 52-45 contre le Kansas Jayhawks. C’est l’obsession de Hawkins à utiliser le jeu aérien plutôt d’utiliser le jeu au sol qui a permis à l’adversaire d’accomplir une telle remontée. De plus, on raconte que Hawkins était alors davantage concentré à aider son quart-arrière à briser le record de son école pour le nombre de passes qu’à mener son équipe à la victoire. Et qui était le quart-arrière en question? Son fils Cody Hawkins! Si l’on se base uniquement sur cet événement, disons qu’au niveau des priorités, on repassera…Il fût finalement congédié le 9 novembre 2010, trois jours plus tard. Ceci dit, il en demeure que globalement, Hawkins a tout de même cumulé une fiche de 112-61-1 comme entraîneur-chef dans la NCAA. Alors encore une fois, si jamais Dan Hawkins est le candidat retenu par Jim Popp au poste d’entraîneur-chef, ayons donc confiance au jugement de notre directeur général.


Du nouveau au poste de quart-arrière

Comme je l’ai mentionné précédemment, les Alouettes ont récemment mis sous contrat Quinton Porter. Un quart-arrière libéré par les Tiger-Cats de Hamilton et récupéré par Jim Popp…N’est-ce pas là une histoire familière? Sérieusement, ce serait un peu de la pensée magique que de prendre pour acquis que l’histoire va se répéter et que Porter deviendra un Calvillo 2.0. Mais sait-on jamais: Peut-être que dans le système des Alouettes, il deviendra un quart-arrière très efficace dans la LCF.

Les Alouettes ont également Josh Neiswander, Stephen Garcia et Kyle Quinlan dans leurs rangs. Dans les trois cas, il s’agit de projets. Il y a aussi un certain Tim Tebow qui est sur la liste de négociation des Alouettes. Je suis bien d’accord que la venue de Tebow serait tout un coup de marketing. Mais je crois que ce dernier serait d’une inefficacité totale dans la LCF, une ligue où le jeu aérien, une grosse faiblesse chez Tebow, est d’une importance cruciale afin d’avoir du succès. C’est bien beau le hype et tout…Mais selon moi, Tim Tebow avec les Alouettes ne serait ni plus ni moins qu’un gros stunt publicitaire et de la pensé à court terme. Dois-je rappeler ce qui est arrivé dans les années 1980 lorsque Nelson Skalbania y était allé d’un coup d’éclat en signant plusieurs vedettes de la NFL? Ce fût alors le début de la fin pour les Alouettes à l’époque, menant ainsi à la disparition de l’équipe quelques années plus tard.

Bien que rien n’est encore clair quant au poste de quart-arrière pour l’après-Calvillo, j’ai confiance que les Alouettes, avec ou sans Jim Popp, sauront dénicher un bon successeur.


Ensemble, embrassons le changement

Embrassons le changement à venir chez nos Alouettes…Voilà l’essentiel du message que je veux livrer avec le présent billet.

Que ce soit dans les médias traditionnels, les forums ou les médias sociaux, il semble y avoir une sur-dramatisation de tous ces changements qui se produisent chez nos Alouettes en cette entre-saison. Et personnellement, je trouve cela très exagéré. Certains alimentent, volontairement ou involontairement, que tout ce qui arrive présentement avec nos Alouettes est inquiétant pour le futur de l’équipe.

On fait un drame du départ des entraîneurs…Ce n’est pourtant pas la première fois que l’équipe passe à travers un tel changement et à ce que je sache, elle a très bien su s’en relever dans le passé.

On fait aussi un drame du fait que l’équipe n’ait pas remporté de match éliminatoire depuis 2010 et moi, j’ai un énorme problème avec ça. Il est normal d’espérer que notre équipe favorite remporte les grands honneurs à chaque saison. Mais il est totalement anormal de l’exiger comme condition essentielle à notre support de l’équipe. Je ne me lancerai pas dans le jeu des comparaisons avec d’autres formations de la LCF, je l’ai déjà fait auparavant. Mais je le répète : Le succès des Alouettes depuis leur retour en LCF fait l’envie de milliers de partisans des autres équipes de la LCF et devrait aussi, dans un monde idéal, faire l’envie des partisans d’équipes des autres sports professionnels au Québec. Alors de grâce, arrêtons de dramatiser la situation et peu importe qu’il faille 8 mois, 2 ans, 5 ans ou 10 ans avant que nos Alouettes remportent leur prochaine Coupe Grey, efforçons-nous de supporter inconditionnellement cette équipe qui nous présente du football de qualité à chaque saison. S’il y a des années de reconstruction, approchons cela comme une télésérie pleine de rebondissements que l’on suit avec intérêt d’un saison à l’autre. Voir notre équipe progresser et grandir d’année en année, d’un mois à l’autre ou même de jour en jour…Avec une approche rationelle et ouverte d’esprit, combinée à de la partisanerie bien dosée, cela peut être très intéressant!

Les Alouettes auront sous peu un nouvel entraîneur-chef et de nouveaux entraîneurs adjoints. Il faut voir ça comme du positif! Ce sera une philosophie passablement revampée qui nous sera présentée au cours de la prochaine saison et surtout des saisons suivantes. Depuis le temps que certains se plaignent que l’équipe est devenue trop prévisible…Cessons de voir ce changement de garde comme l’hécatombe ou la fin du monde et ayons confiance. Car si l’équipe ne sent pas cette présence et cette confiance de la part de ses partisans, elle aura difficulté à avoir confiance elle-même une fois sur le terrain.

Ceux et celles qui me connaissent bien savent à quel point je suis de quelqu’un qui aime la stabilité et qui n’est pas super confortable avec le changement. Alors si moi je suis capable d’avoir une telle ouverture envers les changements récents et à venir chez nos Alouettes, une majorité de partisans devrait être en mesure d’en faire autant.

Alors je le répète…Que se soit pour un nouvel entraîneur-chef, de nouveaux joueurs, un nouveau quart-arrière ou même un nouveau directeur général…Ensemble, embrassons le changement présent et à venir chez nos Alouettes!


N’oubliez pas de visiter les blogues de Denis Beauchamp, CFLman, Luc Marcotte, Philippe Rousseau-Raymond, lestaf et tous mes autres coéquipiers que j’oublie. Le contenu du Grand Club, c’est le fruit de nos efforts collectifs!


ALOUETTES DE MONTRÉAL – BILLETS DE SAISON 2013


GO! ALS! GO! JUSQU’AU BOUT!


Feed

luc marcotte a dit...

françois je viens d'apprendre que tu viens de perdre un proche de la famille en ton père. pour avoir vécu la même situation voila quelque année je vous comprend. sincère sympathie a vous et votre famille.(amis bloqueur)

Louise Charpentier a dit...

@Francois Excellent billet 5***** félicitations pour ton texte qui a été placé sur les Réseaux Sociaux du Grand Club. Moi j'irais interview M.Chapdeleine. C'est celui qui pour moi mériterai d'être au moins interviewer

Excellent travail François comme toujours l'excellence !

Joelle Cyr a dit...

Wow François, encore un billet splendide! Il a été placé sur les réseaux sociaux du Grand club.

François Plourde a dit...

@Luc: Merci et belle façon posifive de voir les choses. En effet on a dû avoir toute une équipe d'entraîneurs, dont beaucoup de morceaux seront difficile à remplacer. Ce qui est étonnant, s'est qu'on vient piger davantage dans nos talles que dans celles des Argonauts, pourtant champions de la Coupe Grey...

François Plourde a dit...

@lestaf: Ce n'est qu'un sondage sur le site de RDS. Sur les 40%, il doit y en avoir un bon 20-25% qui écrivent ça juste par qu'il le connaissent de nom...N'oublie pas que le hockey vient de recommencer, beaucoup d'adeptes du RDS.CA sont de retour au bercail...Ils ne sont pas au fait des pauvres résultats - sauf une Coupe Grey remportée à l'arraché - médiocres de Maciocia lors de son passage avec les Eskimos d'Edmonton.

Bref, un sondage qui n'a rien de scientifique...Du moins je l'espère...

lestaf a dit...

Ce qui me sidère, c'est que plus de 40% des répondants au sondage pensent que Maciocia est un choix logique pour remplacer Trestman. Faut vraiment dire n'importe quoi!

lestaf a dit...

@luc

C'est normal que Meyer saisisse cette opportunité. Il sera mieux payé et c'est Trestman qui l'avait choisi. Bonne nouvelle, ça laisse le champ libre pour engager Berry ou LaPolice comme coordonnateur à l'attaque.

Si Popp choisit un coach américain qui n'est pas dans la LCF, il aura besoin de coordonateurs qui connaissent bien le football de la LCF.

luc marcotte a dit...

un autre de nos entraîneur quitte la formation pou rejoindre les bears je commence a pensé que nous avions le meilleur système d'entraîneur a Montréal l'ans passé.

très bon billet françois p. 5 ****

lestaf a dit...

Oui, ç'était sans les cartons.

J'avais fait un talkback au sujet de Maciocia, hier. Il n'a pas été publié. Pas à dire, Joey est puissant.

François Plourde a dit...

C'est confirmé. Pat Meyer quitte les Alouettes pour aller occuper le poste d'entraîneur adjoint à la ligne offensive des Bears de Chicago.

Source: RDS.CA

François Plourde a dit...

@Alain: J'ai lu l'article moi aussi. J'espère que Herb a raison, mais si je serais prêt à vivre avec Chapdelaine comme choix.

J'espère que la direction des Alouettes lis les différents forums...Si j'étais eux, selon les commentaires, je dirais à Maciocia d'annuler son voyage en Floride lundi...

Pour les intéressés, voici l'article en question:
http://www.montrealgazette.com/sports/football/montreal-alouettes/Herb+Zurkowsky+experience+required/7862998/story.html

Alain Desautels a dit...

Selon Herb Z. de la Gazette, le prochain coach viendra du sud, en plus de Dan Hawkins(NCAA), il y a deux instructeurs en chef avec de longs CV dans le football professionnel: Turk Schonert(UFL) et Kurt Schottenheimer(UFL), on oublie souvent qu'entre la NCAA et la NFL, il y a la UFL, ça prend moins de $$$ pour les embaucher...habituellement Herb est bien branché...

lestaf a dit...

Tout à fait d'accord pour Meyer.

Si Maciocia devient entraîneur-chef, je perds toute confiance en Popp et je ne suis plus l'équipe jusqu'à son départ, ce qui ne sera qu'une question de mois. Par la suite, je serai très sceptique des décisions de Popp. Je pense que Popp le passe en entrevue seulement pour la visibilité que ça apporte, en tout cas, je l'espère! Noel Thorpe serait déjà bien meilleur que lui, à la limite. Thorpe à la tête de l'équipe, Berry à la tête de l'attaque, ça serait déjà pas mal mieux que Maciocia n'importe où dans l'équipe. Porteur d'eau, à la limite.

François Plourde a dit...

Juste pour clarifier: Si jamais Danny Maciocia s'avérait le candidat retenu par Jim Popp, malgré mes réserves, je supporterait la décision car j'ai confiance que Jim Popp aurait alors vu en lui les qualités nécessaires pour mener les Alouettes à ce point-ci de leur existence.

Il ne faut pas oublier que ce sont de très grands souliers à chausser, que ceux de Marc Trestman.

François Plourde a dit...

@Alain Desautels: Merci! Effectivement, je me tue à dire que la langue ne doit pas être un critère. Mais certains médias tentent de nous faire avaler le contraire. Pourquoi? Je l'ignore et ce n'est pas à moi de juger. Je crois que médiatiquement parlant, ils ont une bonne intention mais côté football, ça manque de réflexion et ce n'est pas de la pensée "outside the box". Si nos entraîneurs Québécois étaient si qualifiés que ça, il me semble qu'il y en aurait au moins 1 qui serait actuellement entraîneur-chef dans la LCF.

Et pour Tebow, jamais je ne comprendrai ce que certains lui trouvent pour dire que les Alouettes devraient à tout prix le convaincre de joindre l'équipe. Ce serait un bon coup de marketing, mais les Alouettes deviendraient rapidement la risée de la LCF avec Tebow.

François Plourde a dit...

@Martin Bouchard: Si Pierre Vercheval devenait l'entraîneur des Alouettes, nous le perdrions comme analyste à RDS! Juste pour ça, je suis contre cette candidature ;). Sérieusement, je crois que M. Vercheval est excellent dans son rôle actuel et que le "coaching" ne fait pas partie de ses plans.

François Plourde a dit...

@lestaf (suite)

Certes l'embauche de Maciocia ou Chapdelaine ferait plaisir au journalistes etc qui laissent leur nationalisme interférer dans leur travail. Ils seront les premiers à vanter leur embauche parce qu'enfin, les Alouettes auront un entraîneur qui peut s'exprimer en "françàs". Mais ils seront les premiers aussi à le traîner dans la boue lorsque l'équipe connaîtra des ratés.

À ce sujet, j'aimerais FÉLICITER le Baron, Alain Chantelois, pour avoir tenu tête à ses collègues du 5 à 7 la semaine dernière, en répondant que "winning is the name of the game" et qu'il ne faut pas comparer les Alouettes aux CH, lorsqu'ils ont tenté de le convaincre que le prochain entraîneur devrait être francophone. Bravo M. Chantelois!

Alain Desautels a dit...

Beau billet! Belle attitude!

Ce n'est pas parce que l'Impact a choisi un coach qui parle français que les Alouettes doivent faire la même chose, la planète Soccer est polyglotte mais la planète Football est anglophone.
Je doute que Tebow vienne à Mtl, c'est le Cleo Lemon de la NFL, on lui a fait commencer des matchs avant qu'il ne fasse ses classes, il faudrait le reprendre depuis le début...pas sûr qu'un salaire de QB réserviste de la LCF l'intéresse...

François Plourde a dit...

@lestaf: Effectivement, beaucoup de médias américains rapportent que Pat Mayer aurait été engagé dans le personnel d'entraîneurs de Marc Trestman à Chicago. Mais il est toujours affiché comme coordonnateur offensif sur le site officiel des Alouettes. D'ailleurs, la page sur le personnel d'entraîneurs commence à être passablement blanche :)

Pour Chapdelaine, tu as de très bon points. Mais je le prendrais cent fois avant Maciocia. Si Maciocia devient le nouvel entraîneur-chef, ça risque d'accentuer la perception de "bush league" que certains Québécois ont envers les Alouettes et la LCF. Espérons que Popp réalise les implications de l'embauche d'un tel candidat.

François Plourde a dit...

@Louise, Denis et tout le monde: Merci! J'ai simplement tenté d'avoir une approche positive en cette période de turbulence. J'ai confiance que Popp fera le bon choix, malgré le fait que je trouve TRÈS surprenant et assez inquiétant que Danny Maciocia semble être dans les finalistes.

lestaf a dit...

@ Gilbert Rochon

C'est très vrai que les Alouettes possèdent une base intéressante. Mais si ces joueurs sont mal dirigés, si les bonnes décisions ne se prennent pas sur le terrain, ils n'auront pas de résultats. C'est un peu ce qui est arrivé à la défensive cette saison avec Reinebold, et d'une autre façon ce qui lui est arrivé en 2011 avec Tibesar.

Les Alouettes devraient se retrouver avec entraîneur-chef recrue dans la LCF, qu'il faudra assister de coordonnateurs qui connaissent la LCF. Cortez ayant signé avec les Roughriders, le prochain coordonnateur à l'attaque pourrait être Doug Berry si Meyer quitte pour Chicago; il serait un excellent candidat pour faire évoluer Porter également. Calvillo a pris son envol après avoir été dirigé par Berry. Reste à savoir qui s'occupera des nullités spéciales.

Gilbert Rochon a dit...

Super intéressant comme reportage, les alouettes sans aucun doute vont changer totalement d'image en 2013, une année de transition peut-être,vois-tu Calvillo un jour ou l'autre va en jouer une de trop, encore là parfois je me demande si la police d,assurance n,est justement pas devenu Calvillo lui-même.

Par contre même si nous aurons droit à une nouvelle direction sur le terrain, les alouettes possèdent tout de même une base de joueurs des plus intéressants.

alain boutin a dit...

Excellent article. 10 sur 10

lestaf a dit...

Je suis confiant que Popp va trouver de bons entraîneurs. S'il engage un entraîneur-chef recrue, il serait bon de l'entourer de coordonnateurs qui connaissent la LCF. Il ne faut pas commettre l'erreur que les Argonuls avaient faite lors de l'embauche de Bart Andrus. Les dernières acquisitions de Popp sont de bons choix, sauf le Turd, à mon avis. Celui-là, c'est un égoîste qui n'a de cure pour l'équipe qui le paye. J'aime le choix de Porter, qui sera une amélioration par rapport à ce que McPherson était devenu à Montréal. J'aime surtout le choix de Byron Parker, qui est une alternative à Dwight Anderson, si celui-ci ne veut pas rester avec les Alouettes. Popp peut maintenant discuter avec Anderson alors qu'il a une solution dans sa manche. Mais si Anderson reste, imaginez le champ arrière défensif : Parker, Parker, Brown, Anderson et Hebert! On ne pourra probablement pas garder tout ce monde-là, ce qui fait qu'on doit s'attendre au départ d'Anderson.

lestaf a dit...

Bon billet François. Tu pourrais bientôt ajouter Pat Meyer à la liste de ceux qui ont quitté. Tout à fait d'accord que le critère de la langue maternelle serait idiot pour choisir le prochain entraîneur-chef. Qu'on nous amène le meilleur candidat possible, et ce n'est pas Maciocia, ni Chapdelaine. Tu dis que Chapdelaine est un gagnant, mais on ne peut pas dire qu'il ait tant gagné avec les Lions. Ce n'est que depuis que l'équipe a une défensive terrifiante que Chapdelaine passe pour une bonne tête d'attaque. Disons que les années Pierce et Printers n'ont pas été reluisantes et ce n'est que depuis qu'ils ont bati autour de Lulay que les choses se sont améliorées. Je ne vois pas Chapdelaine comme entraîneur-chef maintenant. S'il était prêt, il aurait sans doute eu le poste en 2012 à Vancouver.

Martin Bouchard a dit...

Personnellement je verrais très bien Pierre Vercheval comme entraineur des Alouettes.

Louise Charpentier a dit...

@Francois Excellent billet des millions d'étoiles pour toi . Oui tu as raison le positif reste la meilleure façon de vivre de grands changements et de les accepter . Je me joins aux dires de mon coéquipier et ami Denis Beauchamp car il a tout dit. Que puis-je rajouter d'autres. ....? Il n'y a rien à rajouter.

François tu as toujours fait de très bon billet, mais celui-là frôle l'excellence ! Je te félicite François pour ce magnifique travail !

deuvl a dit...

On veut Denis G., on veut Denis G, on veut Denis G.

Desole c'est mon etroitesse d'esprit.

On veut Tebow, lol

(5*)

Denis Beauchamp a dit...

François,tu es mon héros! Etre positif, voilà un bon moyen d'accepter les changements que notre équipe de football nous offre présentement. Car, dans tous changements, rien n'est fait pour s'afflaibir mais bien pour s'améliorer. Jim Popp nous prouve depuis 20 ans qu'il veut que les Alouettes soient les meilleurs et ce ,année après année. Je lui fais confiance pour nous dénicher une autre perle rare à la Don Matthews et Marc Tretsman.

Je ne reprendrai pas tous les points de ton excellent billet,simplement dire à tous les partisans qu'il ne faut surtout pas s'énerver et laissez faire les ouï-dire. Prenez le concret, c'est tellement mieux et sur!

Une pléiade d'étoiles*****

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010