Promobanner

Le 5 à 7 - Un point, c'est tout

Le 5 à 7 - Un point, c'est tout

|

145
coéquipiers
151
abonnés


461418 visites

Chaque jour, faites-nous connaître votre opinion sur un sujet chaud et courez la chance de voir votre message être lu et commenté en ondes.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

Un point, c'est tout (7 novembre)

Vues:352 2 votes
Le 5 à 7 - Un point, c'est tout Catégorie : Émissions RDS Mots-clés : c'est tout un point Publié dans le groupe:
  • “Pourquoi la LHJMQ peine-t-elle face aux Russes dans la Série Subway ? "*
Feed

Eric Duguay a dit...

Parcequ'il y a moins de très bons joueurs dans la LHJMQ. Juste à regarder l'OHL et la WHL,eux ils offrent de bien meilleures performances. Ce n'est pas pour rien si l'équipe nationale a peu de joueurs de la LHJMQ,c'est un flagrant manque de vouloir et de pouvoir.

valérie st-amour a dit...

Il faut garder en tête que l'équipe junior de Russie affrontait non pas l'équipe du Canada, mais seulement de la LHJMQ. Il est normal que les équipes ne soit pas du même calibre. Après tout, plusieurs joueurs qui nous représentait ne feront pas parti d'Équipe Canada Junior. Bref, c'est une bonne pratique pour l'équipe russe et une opportunité pour les candidats de la LHJMQ de se faire valoir, que se soit pour le Championnat du monde, pour le repêchage ou simplement d'acquérir de l'expérience en hockey international d'un niveau plus relevé.

Maxime Bergeron a dit...

Avec le temps, les jeunes Russes ont appris a jouer le style physique et robuste nord-américain. Combinez a leur vitesse et leur maniement de rondelle, cela fait d'eux une équipe redoutable !!

jonny harvey a dit...

Pour les Russes , cette série est un prélude au Championnat du monde junior tandis que pour la LHJMQ , c'est tout simplement une série sans aucun enjeu majeur , surtout qu'il y a toujours très peu de représentants québecois au sein d'Équipe Canada Junior.

Anthony Toupin a dit...

Les russes ont de meilleur élément juste en regardant Yakupov et la ligne Zukov, Grigorenko et Zlobin.

pascal jolin a dit...

cest deux différent calibre de jeux les Russes ils sont un petit peu plus fort que nos joueurs de la LHJMQ mais ont a aussi de très bon joueurs qui peut compétitionner contre les meilleur joueurs Russe

damien binette a dit...

Dam : Plusieurs des joueurs Russes jouent dans des circuits Semi -Professionnels ou Professionnele , dont 10 de leurs joueurs jouent dans la KHL .Ils jouent àvec des hommes ,donc encore plus prêts que nous .

Raynald C. Lévesque a dit...

Nos juniors sont pas prêts pour se genre de tournoi.Les Russes eux se pratiquent à l'année longue pour devenir les meilleurs.

robert lefebvre a dit...

Les séries,les tournois,les olympiques,ca toujours été plus important pour les joueurs européen,que leur propre ligue de hockey.

Sylvain Lauzon a dit...

Il faut dire qu'il n'y a pas d'enjeux dans cette série avec les Russes. Le manque de temps de préparation est un indicateur du manque de cohésion entre les joueurs de la LHJMQ mais c'est la même chose en Ontario et dans l'Ouest. À vrai dire, je ne sais pas!

Raphael Duguay a dit...

Contrairement à OHL et à la WHL ,nos joueurs ont pas encore finis de se grossir physiquement, tandis quand les russes eux leurs joueurs étaient beaucoup plus forts physiquement que nous et qu'ils avaient pratiquement aussi leurs team national

Alain Robitaille a dit...

Les Russes ont pratiquement leur équipe nationale. Ici, le talent est disséminé au travers des trois ligues juniors. Pour comparer des pommes avec des pommes, c'est au Championnat mondial en décembre qu'on pourra évaluer les Russes face au Canada.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010