Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

Louis Fournier

Louis Fournier

Homme |
Montréal

119
coéquipiers
27
abonnés


visites

Dans mes Liens au bas de cette page : la liste mise à jour des joueurs québécois et des joueurs francophones dans la LNH.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires

LNH - Saison 2012-2013 : Liste des joueurs québécois et des joueurs francophones

Vues: 11 votes

Au total, 66 joueurs du Québec ont participé à au moins un match dans la Ligue nationale de hockey (LNH) durant cette saison 2012-2013 écourtée en raison du lock-out (voir la liste ci-dessous).

En outre, 25 joueurs francophones nés hors Québec ont également participé à un match : 15 Franco-Ontariens, deux Acadiens du Nouveau-Brunswick, deux Franco-Manitobains, deux Français et quatre Suisses (liste ci-dessous).

Au grand total donc, 91 joueurs francophones ont fait partie de l’alignement des clubs de la LNH cette saison.

Les joueurs de notre nation, le Québec, sont parmi les meilleurs dans une ligue qui se présente comme la meilleure au monde. Les Québécois représentent 7, 0 % des joueurs de la LNH.

Au total, les hockeyeurs francophones représentent 9,8 % des joueurs de la Grande Ligue.

Lors de la dernière campagne complète en 2011-2012, les joueurs québécois – réguliers, réservistes et recrues – qui ont joué au moins un match étaient au nombre de 71, soit 7, 2 % des 986 joueurs de la LNH. Les joueurs francophones, au nombre de 94, comptaient pour 9,5 % des joueurs de la ligue.

On trouve dans notre liste trois Anglos-Québécois : le gardien de but de Chicago Corey Crawford, les attaquants Torrey Mitchell (Minnesota) et Alexander Killorn (Tampa Bay).

L’équipe en tête, le Lightning

Sur les 30 équipes de la Ligue nationale, 28 ont aligné des joueurs francophones, sauf Toronto et Detroit. Plus de la moitié (18) des clubs ont fait jouer au moins trois joueurs francophones (voir le tableau ci-dessous).

L’équipe qui en a fait jouer le plus grand nombre, soit 10 joueurs, est le Lightning de Tampa Bay.

Le club a aligné neuf Québécois : les attaquants Martin St-Louis, Vincent Lecavalier, Pierre-Cédric Labrie et Alexander Killorn, les défenseurs Mark Barberio, Marc-André Bergeron (échangé à la Caroline en fin de saison) et Mathieu Roy, ainsi que les gardiens Cédrick Desjardins et Mathieu Garon. Un Franco-Ontarien, l’attaquant Benoit Pouliot, complète la liste.

Les Flyers au 2e rang

Les Flyers de Philadelphie se classent au 2e rang avec six joueurs francophones.

Il y a d’abord le capitaine et joueur-étoile du club, le Franco-Ontarien Claude Giroux. Il y a aussi un Acadien d’adoption qui a grandi à Bathurst au Nouveau-Brunswick, Sean Couturier. On compte aussi quatre Québécois : les attaquants Daniel Brière, Simon Gagné, Maxime Talbot et le défenseur Bruno Gervais.

Sénateurs, Wild, Coyotes et Stars

Quatre équipes ont chacune fait jouer cinq joueurs francophones : les Sénateurs d’Ottawa, le Wild du Minnesota, les Coyotes de Phoenix et les Stars de Dallas.

Les Sénateurs ont fait jouer deux Québécois, Guillaume Latendresse et Jean-Gabriel Pageau, ainsi que deux Franco-Ontariens, Marc Méthot et André Benoît, et un jeune Français, Stéphane Da Costa.

Le Wild a fait jouer un Franco-Ontarien, Cal Clutterbuck, et quatre Québecois : Pierre-Marc Bouchard, Torrey Mitchell, Marco Scandella et Stéphane Veilleux. Jason Pominville est arrivé de Buffalo en fin de saison.

L’attaque des Coyotes comptait trois Québécois, soit Antoine Vermette, Matthew Lombardi et Alexandre Bolduc, et deux Franco-Ontariens, Steve Sullivan et Paul Bissonnette.

Enfin, les Stars de Dallas ont aligné les Québécois Stéphane Robidas et Alex Chiasson; les Franco-Ontariens Derek Roy et Francis Wathier, ainsi que le Français Antoine Roussel.

Les autres clubs

Six clubs comptent chacun quatre joueurs francophones : Montréal, Boston, Colorado, Columbus, New Jersey, Pittsburgh.

Six équipes comptent trois joueurs francophones : Anaheim, Chicago, la Floride, les Islanders de New York, San Jose et Vancouver.

Les changements d’équipes de certains joueurs sont indiqués dans la liste des joueurs publiée ci-dessous.

Quatre francophones avec le CH

Six équipes ont donc fait jouer davantage de joueurs francophones que le Canadien et cinq autres en ont fait jouer autant, pour un total de onze.

Le Canadien de Montréal, la seule équipe du Québec dans la LNH, a entamé cette courte saison en janvier avec deux Québécois seulement : le joueur de centre David Desharnais et le vétéran défenseur Francis Bouillon – né à New York mais qui a grandi au Québec.

Un autre Québécois, Gabriel Dumont, a été rappelé en mars du club-école d’Hamilton. L’alignement incluait en outre un Suisse, le défenseur Yannick Weber, mais il n’a joué que quelques matchs.

Ce petit nombre de joueurs québécois et francophones est difficile à expliquer, alors que le Bleu-Blanc-Rouge joue dans le seul marché francophone de hockey en Amérique du Nord et dans une nation de langue française, le Québec.

La nouvelle direction du club s’est engagée à augmenter le nombre de bons joueurs québécois. Elle a pu déjà, en cas de blessures, faire appel à des Québécois du club-école. De plus, le prochain repêchage de la LNH sera une belle occasion de sélectionner de bons jeunes joueurs québécois, qui sont fort nombreux dans cette cuvée.

La relève

Du côté de la relève québécoise dans la LNH, on a vu jouer cette saison plusieurs jeunes prometteurs, entre autres Jonathan Huberdeau (Floride), Stéfan Matteau (New Jersey), Simon Després (Pittsburgh), Patrick Bordeleau (Colorado), Jean-Gabriel Pageau (Ottawa), Alexander Killorn et Mark Barberio (Tampa Bay), Gabriel Bourque (Nashville), Marco Scandella (Minnesota), Jordan Caron (Boston) et Gabriel Dumont (Montréal).

À signaler aussi : l’Acadien d’adoption Sean Couturier (Philadelphie), les Franco-Ontariens Érik Gudbranson (Floride) et Éric Gélinas (New Jersey), le Franco-Manitobain Travis Hamonic (Islanders de New York) et deux Français : Antoine Roussel (Dallas) et Stéphane Da Costa (Ottawa).

Nombre de joueurs francophones dans les équipes de la LNH

10: Tampa Bay
6 : Philadelphie
5 : Dallas, Minnesota, Ottawa, Phoenix
4 : Montréal, Boston, Colorado, Columbus, New Jersey, Pittsburgh
3 : Anaheim, Chicago, Floride, Islanders de New York, San Jose, Vancouver
2 : Calgary, Caroline, Edmonton, Washington
1 : Buffalo, Los Angeles, Nashville, Rangers-New York, St-Louis, Winnipeg
0 : Detroit, Toronto

LNH – Saison 2013 : Liste des joueurs québécois (total : 66)

  • Jonathan Audy-Marchessault – Columbus
  • Mark Barberio – Tampa Bay
  • François Beauchemin – Anaheim
  • Steve Bégin – Calgary
  • Éric Bélanger – Edmonton
  • Marc-André Bergeron – Tampa Bay, Caroline
  • Patrice Bergeron – Boston
  • Jonathan Bernier – Los Angeles
  • Steve Bernier – New Jersey
  • Martin Biron – Rangers de New York
  • Nicolas Blanchard – Caroline
  • Alexandre Bolduc – Phoenix
  • Patrick Bordeleau – Colorado
  • Pierre-Marc Bouchard – Minnesota
  • Francis Bouillon – Montréal
  • Gabriel Bourque – Nashville
  • Derick Brassard – Columbus, Rangers de New York
  • Daniel Brière- Philadelphie
  • Martin Brodeur- New Jersey
  • Alexandre Burrows – Vancouver
  • Jordan Caron – Boston
  • Alex Chiasson – Dallas
  • Corey Crawford – Chicago
  • Yann Danis – Edmonton
  • Jason Demers – San Jose
  • David Desharnais – Montréal
  • Cédrick Desjardins – Tampa Bay
  • Simon Després – Pittsbugh
  • Gabriel Dumont – Montréal
  • Pascal Dupuis – Pittsburgh
  • Marc-André Fleury – Pittsburgh
  • Simon Gagné – Philadelphie
  • Mathieu Garon – Tampa Bay
  • Éric Gélinas – New Jersey
  • Bruno Gervais –Philadelphie
  • Jean-Sébastien Giguère – Colorado
  • Marc-André Gragnani – Caroline
  • Jonathan Huberdeau – Floride
  • Alexander Killorn– Tampa Bay
  • Pierre-Cédric Labrie – Tampa Bay
  • Maxim Lapierrre – Vancouver
  • Guillaume Latendresse – Ottawa
  • Vincent Lecavalier- Tampa Bay
  • Kristopher Letang – Pittsburgh
  • Matthew Lombardi – Phoenix, Anaheim
  • Roberto Luongo – Vancouver
  • Stéfan Matteau – New Jersey
  • Torrey Mitchell – Minnesota
  • Jean-Gabriel Pageau – Ottawa
  • Pierre-Alexandre Parenteau – Colorado
  • Mathieu Perreault – Washington
  • David Perron – Saint-Louis
  • Jason Pominville – Buffalo, Minnesota
  • Kevin Poulin – Islanders de New York
  • Mikael («Mike») Ribeiro – Washington
  • Stéphane Robidas – Nashville
  • Mathieu Roy – Tampa Bay
  • Martin St-Louis – Tampa Bay
  • David Savard – Columbus
  • Marco Scandella – Minnesota
  • Maxime Talbot – Philadelphie
  • Alexandre («Alex») Tanguay – Calgary
  • José Théodore – Floride
  • Stéphane Veilleux – Minnesota
  • Antoine Vermette – Phoenix
  • Marc-Édouard Vlasic – San Jose

LNH-2013 : Joueurs francophones nés hors Québec (Total : 25)

  • Adrian Aucoin – Columbus
  • André Benoit – Ottawa
  • Paul Bissonnette – Phoenix
  • Daniel («Dan») Boyle – San Jose
  • Cal Clutterbuck – Minnesota
  • Patrice Cormier – Winnipeg
  • Sean Couturier – Philadelphie
  • Stéphane Da Costa – Ottawa
  • Claude Giroux – Philadelphie
  • Érik Gudbranson – Floride
  • Travis Hamonic – Islanders de New York
  • Jonas Hiller – Anaheim
  • Shawn Lalonde – Chicago
  • Marc Méthot – Ottawa
  • Daniel Paillé – Boston
  • Benoit Pouliot – Tampa Bay
  • Antoine Roussel – Dallas
  • Derek Roy – Dallas, Vancouver
  • Luca Sbisa- Anaheim
  • Mark Streit – Islanders de New York
  • Steve Sullivan – Phoenix, New Jersey
  • Jamie Tardif – Boston
  • Jonathan Toews – Chicago
  • Francis Wathier – Dallas
  • Yannick Weber – Montréal
  • Franco-Ontariens : Aucoin, Benoit, Bissonnette, Boyle, Clutterbuck, Giroux, Gudbranson, Lalonde, Méthot, Paillé, Pouliot, Roy, Sullivan, Tardif, Wathier ; Acadiens : Cormier, Couturier ; Franco-Manitobains : Hamonic, Toews ; Français : Da Costa, Roussel; Suisses : Hiller, Sbisa, Streit, Weber.

Vous pouvez consulter ci-après la liste de la saison dernière : Saison 2011-2012 : Liste des joueurs québécois et des joueurs francophones nés hors Québec dans les équipes de la LNH et leurs clubs affiliés.

Merci de me signaler tout oubli ou erreur. Merci aussi de vos commentaires.

Dernière mise à jour : le 6 mai 2013

Feed

Louis Fournier a dit...

@ Samuell : merci de votre visite et de votre bonne note. Concernant Crosby, tous les journalistes sportifs que j'ai consultés m'ont dit qu'il ne parle pas français COURAMMENT aujourd'hui. Il l'a déjà parlé mieux quand il était à Rimouski avec l'Océanic, là où il a appris notre belle langue, mais c'était il y a bien des années déjà. La conférence de presse qu'il a donnée à Montréal remonte à janvier 2006.

On peut quand même apprécier qu'il sache dire quelques mots de français à l'occasion. C'est mieux que Saku Koivu et tant d'autres joueurs.

Au plaisir de vous lire encore.

Samuel Blais a dit...

Crosby est parfaitement capable d'entamer une conversation en français, il a donné une longue conférence de presse aux médias, uniquement en français! ;)

http://www.youtube.com/watch?v=eIwPeaGAj3E

Pour le reste excellent billet!

5*****

Louis Fournier a dit...

En date du 6 mai, le nom de Stéphane Veilleux (Minnesota) a été ajouté à la liste. C'est le 65e joueur québécois dans la LNH cette saison.

Louis Fournier a dit...

En date du 30 avril 2013, j'ai ajouté à la liste les noms de 3 joueurs : le Québécois Mathieu Roy (Tampa Bay) et les Franco-Ontariens Éric Gélinas (New Jersey) et Shawn Lalonde (Chicago).

Au grand total, pour la saison régulière qui vient de prendre fin, 95 joueurs francophones et bilingues ont joué au moins un match dans la LNH : 64 Québécois et 31 joueurs nés hors Québec.

Louis Fournier a dit...

Deux autres Québécois s'ajoutent à la liste : Nicolas Blanchard (Caroline) et Jean-Gabriel Pageau (Ottawa) pour un total de 63 joueurs du Québec dans la LNH cette saison.

Louis Fournier a dit...

@Alexander: Merci de votre commentaire. Oui, plusieurs joueurs ont changé d'adresse récemment, je les laisse avec leur premier club cette saison. Ainsi, le Lightning aura fait jouer huit joueurs québécois et un Franco-Ontarien.

Vous avez raison : les espoirs québécois de la LHJMQ sont nombreux et intéressants cette année. Vivement le repêchage.

alexander a dit...

Marc-André Bergeron est passé à la Caroline récemment, ce qui modifie un peu la première position; ça bouge toujours.

Pour le prochain repêchage des jeunes comme Frederick Gauthier, Anthony Mantha, William Carrier, Zach Fucale et Emile Poirier sont probablement dans la mire du CH... ce sont tous des joueurs intéressants... Et francophones.

À suivre...

Louis Fournier a dit...

Mark Barberio a joué hier soir (le 9 avril) son premier match dans la LNH avec Tampa Bay. Cela porte à 61 le nombre de Québécois qui ont joué dans la ligue jusqu'à présent cette saison.

Louis Fournier a dit...

En date du 9 avril, j'ai ajouté les noms du Québécois Alex Chiasson et du Franco-Ontarien Francis Wathier, tous deux rappelés par Dallas. Ces ajouts portent à 60 le nombre de Québécois ayant joué au moins un match dans la LNH cette saison et à 85 le nombre de joueurs francophones, incluant les Québécois et les joueurs francophones ou bilingues nés hors Québec.

Louis Fournier a dit...

Le 19 mars, j'ajoute le nom de Tye McGinn, des Flyers de Philadelphie, un Ontarien bilingue comme son frère Jamie (Colorado).

Louis Fournier a dit...

Woods : j'ignorais que Dan Girardi était un Franco-Ontarien. Pouvez-vous me référer à un article ou document à ce sujet sur Internet ? Merci à l'avance.

woods223 a dit...

Tu as oublié Dan Girardi et Tye McGinn, francos-Ontariens

Louis Fournier a dit...

Le 16 mars, j'ai ajouté le nom de l'Acadien Patrice Cormier, rappelé par les Jets de Winnipeg.

Louis Fournier a dit...

Le 10 mars, j'ai ajouté à la liste les noms de trois Québécois : Gabriel Dumont (Montréal), Jordan Caron (Boston) et Cédrick Desjardins (Tampa Bay). Desjardins est né au Nouveau-Brunswick, mais il a grandi au Québec.

Gilbert Rochon a dit...

Couturier est née à Phoenix, a été élevé à Ste-Catherine Québec et a vécu à Bathurst Nouveau Brunswick que deux ans au niveau junior puisse que son père était DG de l'Acadie Bathurst, puisse qu'au Québec personne ne voulait le faire jouer Midget `s 14 ans.

Louis Fournier a dit...

Le 28 février - j'ai ajouté à la liste des joueurs québécois les noms de l'attaquant Alexander Killorn (Tampa Bay), du défenseur Marc-André Gragnani et du gardien Kevin Poulin (Islanders de New York).

Simon Gagné revient jouer avec son ancienne équipe, les Flyers de Philadelphie, qui comptent maintenant six joueurs francophones. Les Flyers se classent en 2e position après le Lightning de Tampa Bay qui en compte sept.

Louis Fournier a dit...

Le 9 février - J'ai ajouté le nom du Français Stéphane Da Costa, rappelé par les Sénateurs d'Ottawa. C'est la deuxième joueur originaire de France à jouer dans la LNH cette saison, après Antoine Roussel (Dallas). Da Costa est inscrit dans la liste des joueurs francophones nés hors Québec.

Louis Fournier a dit...

Le 2 février - Jamie Tardif, un Franco-Ontarien natif de Welland (comme Daniel Paillé), a joué son premier match dans la LNH dans l'uniforme des Bruins de Boston. L'attaquant de 28 ans a été rappelé du club-école de Providence (AHL). Il est le deuxième meilleur buteur de la Ligue américaine en ce moment avec 21 buts.

Louis Fournier a dit...

Le 31 janvier - Deux joueurs francophones ont été rappelés pour jouer dans la LNH : le Québécois Jonathan Audy-Marchessault (Columbus) et le Français Antoine Roussel (Dallas). J'ai écrit un billet à ce sujet.

Louis Fournier a dit...

Un bon commentaire sur le sujet de mon coéquipier Alexander : «Un autre aspect où Marc Bergevin pourrait nous surprendre est dans sa quête de talent francophone. Avec un meilleur effort de dépistage au Québec et une manne annoncée en 2013 dans la LHJMQ, on a un alignement de planètes favorable pour nous dénicher quelques beaux talents francophones en prime, surtout avec plusieurs choix en banque et une LHJMQ souvent négligée des dépisteurs.»

Louis Fournier a dit...

Le 29 janvier - Le défenseur Marco Scandella a joué son premier match avec le Wild du Minnesota. Il devient le 54e Québécois dans la LNH cette saison. Le jeune Montréalais d'origine italienne devrait passer toute la saison avec le Wild. Il a joué 63 matchs avec l'équipe la saison passée.

vickie6535 a dit...

@Louis
je suis passablement bien d'accord avec toi pour les joueurs québécois que LE Canadien a laissé partir, quoi que pour certains, il y avait tout de meme des raisons...par exemple, Streit désirait un rôle que LE Canadien ne voulait pas lui donner...Ribeiro était bien plus une distraction qu'autre chose...Lapierre n'aimait pas son temps de glace, et pourtant, celui-ci a été légèrement réduit à Ahaheim, puis encore un peu à Vancouver...j'étais aussi de ceux qui espérait le départ de Latendresse parce que je trouvais qu'il s'asseoyait sur son statut de joueur québécois, pensant qu'il ne serait pas échangé...on pourrait en nommer d'autres...LE Canadien aurait pu repêcher Giroux, mais 29 autres équipes l'ont aussi laissé passer pendant quelques rondes...A vouloir repêcher absolument québécois, on fini par repêcher des Leblanc à des rangs qui sont peut-être trop élevé pour le talent qu'il avait, et on peut "oublier" des joueurs du type Halak, que

vickie6535 a dit...

(suite) toutes les équipes avaient laissé passer pendant quelques rondes...j'aime bien que LE Canadien compte beaucoup de québécois, mais je ne suis de celles qui en veulent à tout prix...j'ai beaucoup plus une mentalité nord-américaine sur ce point...lol...je ne dis pas que LE Canadien n'a pas de tort, toutes les trente équipes n'ont pas une fiche parfaite...Le point de vue que tu me donnes est effectivement partagé par par plusieurs bons journalistes sportifs : Yvon Pedneault, Bertrand Raymond, François Gagnon, Marc De Foy, Mario Langlois, Dany Dubé, etc...mais ça ne changera évidemment pas mon opinion sur le sujet...désolée...je reste persuadée que LE Canadien garde en tête la réalité québécoise et je n'adhère vraiment pas à l'idée que des dirigeants québécois et des entraineurs québécois ne voudraient pas de joueurs québécois...je suis persuadée qu'ils font vraiment de leur mieux...

Louis Fournier a dit...

@ Vickie - Vos remarques sur les joueurs québécois à Montréal sont pertinentes, mais on doit souligner un autre point majeur : la direction du CH a pris plusieurs mauvaises décisions à cet égard.

On a en effet largué ou laissé partir plusieurs bons et même très bons joueurs francophones : Tanguay, Ribeiro, Robidas, Beauchemin, Streit, etc. Il y a aussi tous ces joueurs qu'on a laissé filer au repêchage ou lors de ballotages : Giroux, Pominville, Patrice Bergeron, Letang, Burrows, etc. Bien sûr, il est normal de faire de mauvais choix au repêchage, mais autant que cela ? Le point de vue que je vous donne est partagé par plusieurs bons journalistes sportifs : Yvon Pedneault, Bertrand Raymond, François Gagnon, Marc De Foy, Mario Langlois, Dany Dubé, etc.

Il faut désormais se tourner vers l'avenir et espérer que le tandem Bergevin-Therrien aura, comme il s'y est engagé, un préjugé favorables envers les bons joueurs québécois et francophones .

Louis Fournier a dit...

Ajout d'un joueur québécois : j'ai ajouté à la liste Gabriel Bourque, rappelé par les Predators de Nasville avec lesquels il a déjà joué la saison passée. Son retour porte à 53 le nombre de joueurs du Québec dans la LNH jusqu'à présent.

arn24 a dit...

Merci désolé, c'est vrai que je n'ai pas lu tout votre billet. Ça aurait été plus simple.

Louis Fournier a dit...

@ Vickie : merci de l'info. La différence de chiffres s'explique bien. NHL.com classe trois des Québécois de ma liste parmi les joueurs américains : Bouillon, Pominville et Stefan Matteau. Pour les autres, vous pouvez lire la réponse que j'ai donnée ci-dessous à Arn24. Au plaisir de vous lire.

vickie6535 a dit...

@Louis
en refaisant l'opération, je me rends compte qu'il ne s'agit pas de 33 québécois, mais bien de 43!...désolée...

vickie6535 a dit...

@Louis
effectivement, s'il y avait plus de québécois avec LE Canadien, ça serait bien cool, mais, encore faut-il qu'ils veulent tous jouer pour LE Canadien, et aussi, LE Canadien ne peut pas tous les repêcher, puisque les meilleurs sont souvent sortis avant que LE Canadien ne puisse parler...de nos jours, est-il vraiment souhaitable d'en avoir beaucoup, les partisans sont souvent plus intolérants face à leur égard...je me souviens comment mon idole de jeunesse, Guy Lafleur, a été la cible de certains lorsqu'il a prit trois ans pour se dégeler, lorsqu'il a eu son accident d'auto, lorsqu'il a eu une "possible" histoire avec Mireille Mathieu, etc...de nos jours, certains auraient perdus patience bien avant trois saisons et auraient varloper la direction de l'équipe, exigeant que Lafleur soit échangé...ils s'en sont prit à Brisebois, Ribeiro, Latendresse, Pouliot, etc...les "certains" aiment bien s'en prendre à la "vedette du moment"...

vickie6535 a dit...

(suite) il m'arrive donc de comprendre que Brière ait choisi Philadelphia, et que Gagné, Lecavalier et compagnie ne se battent pas pour venir à Montréal...la pression peut être suffocante...il y aura probablement des québécois avec les nouveaux Nordiques, rien ne nous le garanti, mais je crois que ce seront des québécois qui sont actuellement ailleurs plutôt que des québécois supplémentaires dans la ligue...si LE Canadien ne peut repêcher plus que québécois, je suis persuadée que les Nordiques n'y pourront pas plus...
p.s.: du temps des Nordiques, LE Canadien a repêché plus de québécois que les Nordiques...
p.s.2: mon chiffre de 33 n'est peut-être pas 100% fiable...j'ai l'habitude de le prendre sur :http://www.nhl.com/ice/playerstats.htm?fetchKey=20132ALLGAGCAN&sort=player.birthStateProvAbbrev&viewName=goalieBios...je dois additionner le nombre de joueurs et de gardiens...et j'ai cru comprendre que la notion de "Canada" veut dire "nationalité canadienne"...

Louis Fournier a dit...

Arn24 : merci de votre question. J'ai écrit dans mon billet, dès le début, que tous n'avaient pas joué encore cette saison dans la LNH, mais ça viendra... Daniel Brière se remet d'une blessure, Jason Demers aussi, de même que Marco Scandella (Minnesota) qui n'est pas encore dans ma liste. Jean-Sébastien Giguère est gardien de but No 2 du Colorado. Les jeunes Marc-André Bourdon et David Savard n'ont pas encore été appelés à jouer, même s'ils sont dans l'alignement officiel. Quant à Jean-François Jacques, j'en ai parlé dans mon billet.

Louis Fournier a dit...

Vickie: merci beaucoup pour vos commentaires, je les apprécie à chaque fois.

Ce qui me rendrait vraiment fier, c'est qu'il y ait le plus possible de bons joueurs québécois et francophones avec le Canadien. Je suis sûr que vous serez fière aussi lorsque ce sera le cas avec les nouveaux Nordiques. Que des joueurs québécois jouent ailleurs dans la LNH, tant mieux, mais c'est à Montréal (et à Québec éventuellement) qu'il serait normal d'en voir jouer en bon nombre.

Question indiscrète : pouvez-vous me dire où vous avez trouvé ce chiffre de 33 Québécois qui ont joué dans la LNH jusqu'ici cette saison ? Merci à l'avance.

Louis Fournier a dit...

Jérémie : bien sûr que ce sont de Suisses alémaniques mais ils parlent tous français, ce qui est mon critère pour les inclure dans la liste.

arn24 a dit...

Pouvez vous m'expliquer quels sont vos critères puisque je fais moi aussi une liste similaire et je n'arrive pas aux mêmes résultats. Parce que je ne calcule que les joueurs ayant joué au moins un match cette saison et 6 joueurs de votre liste des Québecois (Bourdon, Demers, Brière, Jacques, Savard et Giguère) n'ont pas joué cette saison.

Jérémie Sautebin a dit...

Si tu exclue Crosby, tu peux exclure les quatre suisses, ils sont tous Suisses-Alémanique et ont appris le français plus tard.

vickie6535 a dit...

bon billet Louis...il y a 52 québécois sur la liste officielle des équipes de la NHL, mais encore faut-il qu'ils jouent...la saison dernière, près de la moitié d'eux n'ont pas joué la moitié des parties, ou avaient un temps de glace réduit, comme pour Caron à Boston...cette saison, 33 québécois ont participé à au moins une rencontre, mais 133 ontariens, 43 albertains et 36 saskatchewanais l'ont aussi fait...la Saskatchewan compte pas beaucoup plus d'un million de population...je suis heureuse de voir que les bulldogs compte huit québécois, en plus des francophones et de ceux qui sont actuellement au niveau junior...le Québec ne produit plus de Lafleur et de marqueur de cinquante buts, mais il est là et je suis bien fière de voir l'un des nôtres évoluer à Montréal, ou ailleurs dans la NHL...

Louis Fournier a dit...

@Juan : Sidney Crosby a appris des rudiments de français quand il a joué pour l'Océanic de Rimouski dans la LHJMQ, il y a quelques années déjà, mais il ne parle pas couramment français et n'est donc pas bilingue. Il peut dire quelques mots de français dans une publicité, par exemple, mais ne peut pas tenir une conversation en français.

Juan Duchaine a dit...

Et Sidney Crosby ? Il peut s'exprimer très bien en francais !

Gabriel H. Picher a dit...

Je ne suis pas sur, mais je crois que Diaz peut parler le francais, juste qu'il n'est pas encore assez confiant de ses connaissances en francais

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010