Xavier Brunette

Xavier Brunette

Homme | 17 ans
Blainville

20
coéquipiers
3
abonnés


visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Les mauvais coups de Glen Sather

Vues: 10 votes
153298_large

Après les rachats de contrat de Scott Gomez et de Wade Redden, je me suis apperçu que c’était le même directeur général qui les avait signés. Ce directeur général en question se nomme Glen Sather et il travaille encore aujourd’hui pour les Rangers de New York. Ces deux signatures ne sont pas les seules où Sather a accordé trop d’argent à des joueurs qui n’en vallaient pas autant.

Bobby Holik

Pour commencer ce billet, parlons de Bobby Holik qui, en 2002, a paraphé une entente de 5 ans d’une valeur de 45 millions de dollars. Petit calcul rapide : 9 millions par saison! Ce qui en 2002 était une importante somme d’argent, aujourd’hui que quelque peu de joueurs peuvent se vanter d’avoir une entente de la sorte dans la poche. Je ne comprends pas pourquoi Holik a signé une telle somme après avoir connu une saison de 54 points en 82 matchs. Sa meilleure saison en carrière était de 65 points avec les Devils pendant la saison 1997-1998. Cette contribution offensive ressemble à une contribution d’un joueur de 2e trio et c’est très rare qu’on voit un joueur de la sorte empocher autant d’argent. Mais bon je vais être honnête avec vous, je suis un peu trop jeune pour pouvoir commenter les performances de Holik, donc je vais en arrêter là pour ce qui est de critiquer cette signature par M. Sather.

Scott Gomez

Plus récemment, en 2007, Sather a mis sous contrat mon joueur préféré, Scott Gomez, l’entente était d’une durée de 7 ans pour 51.5 millions de dollars. Pendant ses deux saisons passées à New York, il a accumulé 128 points en 158 matchs ce qui était acceptable, malgré son lucratif contrat. À la fin de sa deuxième saison avec les Rangers, Glen Sather s’entend avec le Canadien de Montréal pour leur échanger notamment Scott Gomez et Tom Pyatt en retour de Ryan McDonagh et Chris Higgins. Aujourd’hui cette transaction s’avère l’une des pires dans l’histoire du Canadien tandis que Sather passe pour un dieu, mais ce n’est pas le sujet de mon billet. Jusqu’à maintenant, le salaire de Gomez n’est pas encore critiqué, mais il suffit d’attendre et cela deviendra l’un des sujets les plus parlés à Montréal. Après une saison avec le Canadien, Gomez récolta 59 points en 78 matchs. À ce moment, on se disait qu’il allait rebondir la saison suivant, mais ce fût le contraire puisque sa récolte de points dimunua de 21 points. C’est à ce moment que les fans du Canadien commencèrent à critiquer ses performances et de lancer des tomates à Bob Gainey qui avait fait son acquisition en retour de McDonagh qui aujourd’hui est l’un des meilleurs défenseur des Rangers. La saison suivante, Gomez connu une saison de rêve en marquant 11 points dont 2 buts en 38 matchs. Après cette saison, on savait que la carrière de Gomez s’achevait avec le Canadien. C’est finalement le 13 janvier 2013 que Marc Bergevin annonça que sont temps était fini avec le club. Aujourd’hui on peut constater que le contrat offert à Gomez était une vraie farce, mais pas autant que la transaction qui l’a emmené à Montréal.

Chris Drury

Le troisième joueur de mon billet est Chris Drury qui, en 2007, a signé un pacte de 5 ans pour 35.5 millions de dollars. Après avoir connu de belles saisons en tant que joueur des Sabres de Buffalo, Drury s’est retrouvé agent libre sans compensation et il s’est entendu avec les Rangers. À ses deux premières saisons avec l’équipe Drury a connu deux saisons respectables de 58 et 56 points. Ces saisons ne vallaient pas son contrat qui lui avait été accordé auparavant, mais comme dans le cas de Gomez, ce n’était pas un gros sujet de conversation à ce moment. Sa troisième saison fût toutefois médiocre où il a seulement contribué à 32 buts de son équipe. C’est à ce moment que les fans des Rangers ont commencés à se douter de la valeur de Drury face à son lucratif contrat. La saison suivante s’en était finie pour lui avec sa maigre récolte de 5 points en 24 parties. Après le rachat de sa dernière année de contrat avec l’équipe, Drury décida de prendre sa retraite après 12 saisons dans la LNH. Encore une autre signature de Sather qui tomba à l’eau. Je ne suis pas un partisan des Rangers, donc je ne peux pas vous raconter comment ceux-ci ont réagis face aux performances de Drury pendant ses 3 saisons et demie avec les Rangers, mais ce que je peux vous dire c’est que son contrat était un peu trop cher payé.

Wade Redden

Pour finir, je vais vous parler du défenseur Wade Redden. Le contrat de 39 millions pour 6 ans que Sather lui a accordé en 2008 était selon moi juste payé puisqu’il avait connu 11 bonnes saisons avec les Sénateurs d’Ottawa. Seulement 2 fois il n’avait pas franchi la marque des 30 points en une saison. Mais bon, mon avis ne valait pas grand-chose puisqu’aujourd’hui Redden n’a pas d’emploi. Ses deux premières saisons dans l’organisation des Rangers ne furent pas fructueuses, puisqu’il a seulement accumulé 40 points pendant ces deux saisons. Suite à ces deux saisons décevantes, Redden fut cédé au club-école des Rangers, les Whalers du Connecticut où il passa deux saisons acceptables pour un joueur de la ligue américaine, mais certainement pas acceptable pour un joueur payé 6.5 millions par saison. C’est pourquoi, aujourd’hui, il n’appartient plus aux Rangers puisque son contrat a été racheté. Encore une fois, Sather aurait dû réfléchir un peu avant d’accorder ce contrat à Redden même si sa valeur ressemblait à son contrat lorsqu’il l’a signé.

Dernière chance?

Pendant la saison morte, les Rangers sont allés cherchés Rick Nash en cédant les joueurs Tim Erizon, Artem Anisimov et Brandon Dubinsky aux Blue Jackets ainsi qu’un premier choix au repêchage. Personnellement, je crois que c’est la dernière chance de Sather puisque dans les dernières années il a souvent fait des erreurs comme je vous l’ai démontré plus tôt. Si Rick Nash ne produit pas dans les prochaines saisons et que les Rangers ne sont pas capables de mettre la main sur la Coupe Stanley, tout le monde pointera du doigt le directeur général et celui-ci se ferait montrer la porte si cette situation arrive.

J’espère pour Sather et les Rangers que ces prochaines saisons soient fructueuses pour l’équipe pour faire oublier aux gens tous les mauvais coups que Sather a fait durant les dernières années. Je voudrais seulement ajouter que Sather a également accordé des contrats à Michal Roszival et Darius Kasparaitis qui se sont avérés des ‘’flops’’.

Voila, c’est ce qui conclut mon premier billet depuis quelques mois, j’espère que vos commentaires m’encourageront à recommencer à en écrire d’autres au cours des prochains jours.

Bonne saison écourtée à tous!

Feed

Robert-M Auclair a dit...

et pourtant, il a été capable de construire l'une des meilleurs équipes de la ligue national.

fritzlechat a dit...

neil smith gm des rangers en 1994 lors de leur conquete de Lord Stanley

mise_o_jeu a dit...

Excellent billlet

Sather avait un chèque en blanc dans le temps il s'en foutait de signé des joueurs a gros prix même si il le valait pas.Tous ses contrats là aucun de ses joueurs méritaient ca on parle quand même pas de crosby ou shea weber.Gomez fesait même pas 1 point par game,holik un attaquant a caractere défensif,drury même chose que holik,redden était bon mais pas un défenseur tout étoile qui fait tout sa glace.

@gilbert rochon de quoi tu parles sather a jamais gagné la coupe comme dg des rangers.La derniere coupe des rangers remontent a 1994,je sais pas qui était le dg mais se n'était pas sather.

Gilbert Rochon a dit...

Bon billet, voilà un GR surestimé, avec les Rangers il a gagné une Coupe Stanley, mais nous devrions dire qu'il a acheté une Coupe Stanley, cettesaison ilpossède une très bonne équipe mais encore là elle côute très chère, cependant imaginez dans deux ans quand les jeunes vont comenc à cogner à laporte à Subban.

alexander a dit...

Effctivement, Sather a effectué une tonne de mauvaises signatures dans les années 2000, mais , bizarrement, il a présentement entre les mains une des équipes les plus solides de la ligue. Il s'est bien repris de ses gaffes.

La preuve qu'il y a toujours de l'espoir!

Coors Light a dit...

Très bon billet!

Pour ce qui est de la dernière chance, je suis très hésitant! Malgré tout ces ratés, Sather a réussi a monter ce qui est, actuellement, l'équipe la plus imposante en terme de talent de la ligue!

Il a fait une erreur en signant Gomez à un tel prix? Certes. N'oubliez toutefois pas de la façon dont il la réparé; En allant chercher Ryan McDonagh qui s'enligne pour être un très bon défenseur numéro 2 ou 3.

Sinon on ne peut pas dire que le coup de Gaborik était mauvais. On ne peut pas dire qu'il s'est fait avoir dans l'échange Nash! Brad Richards? Je ne penses pas que quelqu'un puisse dire que c'est un coup désastreux!

Par la suite, que dire des produits maisons des Rangers? Henrik Lundqvist (choisis 205e au passage), Derek Stepan, Kris Kreider, Ryan Callahan, Mark Staal, Michael Del Zotto! Sans oublié Artem Anisimov et Brandon Dubinsky, 2 joueurs échangés pour Nash, qui étaient très efficace!

Xavier Brunette a dit...

@Jean-Philippe: Leur dernière coupe fut en 1994 face aux Canucks

Jean-Philippe Lavoie a dit...

Ca fait combien de temps que les rangers n'ont pas gagné la coupe?

mathieu beauregard a dit...

Bon billet ****

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010