Louise Charpentier

Louise Charpentier

Femme | 57 ans
St.-Alphonse-de-Granby

81
coéquipiers
69
abonnés


visites

Repose- toi d'avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu'ils veulent !
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Et si on jasait du hockey féminin : Un incontournable !

Vues: 5 votes

Bonjour chers coéquipiers, coéquipières . Ce matin je viens vous jaser de ce que plusieurs nomme un Incontournable:
Le Hockey Féminin .

Hockey Québec est toujours bien représenté au sein des équipes nationales de hockey féminin. Qu’il soit question des joueuses étoilés de longue date comme CAROLINE OUELLETTE , et KIM ST-PIERRE, ou encore de jeunes hockeyeuses de talent comme MARIE-PHILIP POULIN et LAURIANE ROUGEAU, les patineuses du Québec sont une fierté à l’échelle internationale.

Afin de maintenir la cadence et de permettre à une nouvelle génération de joueuses de réaliser leurs rêves , il faut continuer d’investir effort et temps envers le développement du penchant féminin de notre sport national. Le nombre de joueuses à grandement évolué en hockey féminin depuis quelques années au Québec, passant de 3000 membres en l’an 2000 à plus de 7000 en 2012 ! L’engouement pour le sport prend de plus en plus d’ampleur t il faut faire la promotion de la qualité du niveau de jeu de hockey féminin québécois.

Effectué sur plusieurs fronts du travail à la fédération est fait afin de favoriser le développement du réseau féminin du hockey québécois . Hockey Québec, avec 14 régions qui le supportent a souligné en grand , la seconde édition de la Journée mondiale du hockey féminin, en octobre dernier, en tenant des activités uniquement consacré au hockey féminin , partout en province. Cette initiative de la Fédération internationale de hockey sur glace vise à favoriser la croissance du volet féminin de la discipline sportive .

Yvan Dallaire directeur de la régie responsable du développement du hockey féminin à Hockey Québec a dit, La fédération investit beaucoup d’efforts pour le hockey féminin afin de s’assurer de continuer de participer à la croissance de ce volet du sport .

Un autre projet qui est certain d’ enflammer les passions est la réalisation d’une version québécoise originale d’un DVD de recrutements pour nos filles. Le produit final puisera bien sur dans le matériel disponible à la fédération canadienne, mais mettra également de l’avant des Québécoises qui se distinguent sur la scène sportive.

Qu’est-ce que le Showcase Féminin et son importance .

Hockey Québec, la Ligue de hockey féminin AA du Québec (LHFDQ) et le RSEQ ( réseau du sport étudiant du Québec) ont également uni leurs forces afin d’offrir une vitrine méritée à nos hockeyeuses midi et AA à l’ Olympia Yvan Cournoyer, de l’association du hockey mineur de Drummondville, en accueillant les quelque 31 matchs de la LHFDQ et de la Ligue collégiale au Showcase féminin. Cet évènement évoque un sentiment de fierté par tous les intervenants du hockey féminin au Québec. Trois grandes orientations guident leurs décisions. La promotion du hockey féminin, la création de structures régionales et provinciales et l’adaptation d’une règlementation et d’une classification propre au hockey féminin , ajoute Monsieur Dallaire.

L’objectif premier du Showcase Midget AA Collégial féminin est de démontrer la qualité des joueuses et le haut niveau de jeu du hockey féminin au Québec et d’offrir une vitrine de recrutement aux équipes collégiales. Par le fait même , il s’agit d’une occasion unique de faire la promotion des avenues et des alternatives qui sont offertes aux joueuses de haut niveau dans la poursuite de leurs objectifs académiques et sportifs. Le Showcase est donc une occasion unique de mettre en valeur les bienfaits et les avantages du réseau de développement d’excellence du hockey féminin québécois, tant au niveau pédagogique qu’athlétique. De plus les joueuses en présence peuvent bénéficier de l’exposition qui leur est offerte et faire la démonstration de l’étendue de leurs talents.

Nous avons tout à gagner en mettant à l’avant -plan la qualité du développement , des intervenants et de l.‘encadrement scolaire qui sont aujourd’hui accessibles pour les jeunes hockeyeuses québécoises . Grâce à la disponibilité de ces ressources primordiales pour l’épanouissement personnel et professionnel d’une jeune athlètes , le hockey féminin québécois se transforme et devient de plus en plus un INCONTOURNABLE !

Référence : Hockey le magazine
Journal de l’Université de Montréal ( équipe de hockey de l’U de M )

Feed

Patrick Cédilotte a dit...

Voulez-vous savoir ce qui est vraiment déplorable ? C'est que nos "stars féminines" ne jouent pas tous dans des ligues canadiennes lorsqu'elles ne jouent pas pour team canada. La majorité d'entre elles jouent pour des équipes universitaires américaines :( Car ici au Québec, le développement de ses joueuses est plutôt mal assuré. Avec la ligue majeure canadiennes (avec des équipes comme boston...) avec seulement 8 équipes, je croix qu'il faudrait en implanter quelques 6-7 autres pour donner la chance à plus de joueuses de pouvoir progresser dans leurs sport fétiche.

Finalement, si d'autre pays serait aussi ouvert avec leurs athlètes féminines autres que le canada et les états unis... nous aurions peut-être droit à une meilleure qualité de tournois ou bien avoir un meilleur bassin de joueur dans les ligues !!!

Louise Charpentier a dit...

@Denis Merci pour ton excellent commentaire , et surtout de venir m'encourager. Dommage qu'on ne voit pas plus nos joueuses, qui nous représentent avec tant de vouloir , et tant de gloire elles sont fières de gagner, et elles ne s'appellent pas les Stars pour rien....elles sont nos Stars.....

Merci Denis d'être passé mon cher ami !

Denis Beauchamp a dit...

J'oubliais, quelques milliers d'étoiles pour toi ma chère Louise tu trouveras bien un endroit pour les garder.

Denis Beauchamp a dit...

Désolé du temps pour venir commenter cet excellent billet. Le hockey féminin est un sport en constant développement au Québec et au Canada mais très peu de gens s'y intéressent encore. La seule visibilité que nos meilleures joueuses peuvent avoir est aux Jeux Olympiques et un peu lors du championnat mondial féminin.

Le Québec a toujours été bien représenté au sein de l'équipe Canadienne, les France St-Louis, Danielle Goyette, Manon Rhéaume, ont ouvert la voie aux Caroline Ouellette, Kim SDt-Pierre, Charline Labonté qui ,elles, montrent maintenant le chemin à Marie-Philip Poulin et Laurianne Rougeau. J'en oublie je sais, le hockey féminin est en santé au Québec.

Il ne reste plus qu'aux commanditaires et journalistes de suivrent la parade et de nous tenir informé quotidiennement de nos équipes!

Louise Charpentier a dit...

@Yobongo Comme je suis heureuse de te revoir, tu vois il pleut dans mes yeux....je suis heureuse de ton retour sur mon billet . Merci pour ton encouragement ., merci d'être passé !

Louise Charpentier a dit...

@Steve Merci mon cher ami, toi qui m'encourage depuis mes tout début ....je te remercie d'être toujours là !

Merci d'être passé mon cher ami !

yobongo a dit...

5 *

Steve lachance a dit...

Très bon billet ma chère Louise 5 étoiles !!

Louise Charpentier a dit...

M.Fournier, je suis heureuse que mes billets vous plaisent. Merci d'avoir laissé les informations pour un magnifique texte sur nos Stars , cette équipe que nous encourageons sur le GC . Je conseille a tous d'aller lire ce chef d'œuvre .

Merci infiniment M.Fournier pour vos encouragements et merci d'être passé !

Louise Charpentier a dit...

@Michel Winner Merci Michel pour ta visite et ton excellent commentaire . Il est très judicieux et comme c'est vrai ce que tu dis .

Merci d'être passé cher ami !

Louis Fournier a dit...

Très bonne idée ce billet sur le hockey féminin, merci Louise de ces informations intéressantes. À la prochaine!

Ci-joint un texte sur une superbe équipe féminine, les Stars de Montréal, écrit par un de me blogueurs préférés, Tony Patoine du site Danslescoulises.com :

http://www.danslescoulisses.com/site/sources/ken-platenpouich.html

Michel Winner a dit...

Comme quoi nos journaleux qui ont fait le pied de grues à New-York pendant quatre mois ont manqué une belle opportunité.

Louise Charpentier a dit...

Merci Joëlle pour ton excellent commentaire. Tes commentaires sont toujours judicieux.

Merci d'être passé, c'est toujours un plaisir de te lire !

Merci Joëlle !

Joelle Cyr a dit...

Excellent billet Louise :)

C'est vrai qu'on ne les voit pas suffisamment nos joueuses. Elles dominent dans le monde et ne nous déçoivent jamais!

D'ailleurs, nous avons pu voir Charline Labonté hier pendant le match des Sénateurs qui nous disait que notre équipe nationale recommencera très bientôt son entrainement à Calgary. Au plaisir de les voir avec une autre médaille olympique au cou.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010