rhine_24

rhine_24

Homme | 20 ans
Montréal

31
coéquipiers
12
abonnés


visites

J'espère vivre de mon existence la 25e conquête de nos Glorieux. La dernière fois, je n'étais même pas né!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Une pluie de québécois avec l'équipe nationale junior!

Vues: 1 vote
rhine_24 Catégorie : Soccer
154655_large

C’est aujourd’hui qu’était rendu publique la liste des 23 joueurs qui feront le voyage au Mexique pour le camp final et vraisemblablement partie de la route tumultueuse vers Turquie 2013.

Turquie 2013?? Mais kossé ça??
Je parle bien évidemment de la coupe du monde de soccer des moins de 20 ans. C’est un peu comme le championnat mondial junior au hockey, mais il laisse place aux équipes du monde entier, et non seulement 10 équipes venant d’Amérique du Nord et d’Europe. Ironiquement, même si cet évènement est environ deux fois plus gros en terme de compétition, il est beaucoup moins médiatisé ici... et je trouve cela extrêmement dommage étant donné la croissance fulgurante de ce sport au Québec et à travers le Canada.

Pour en savoir davantage sur ce tournoi, je vous invite à jeter un coup d’oeil à un de mes autres billets: Le Canada a une réelle chance d’aller à la Coupe du Monde!
_______________________________________________________________________

Championnat de la CONCACAF

Avant de pouvoir même plier bagage pour la Turquie, le Canada doit se qualifier via un tournoi de sa zone, la CONCACAF. Ce tournoi aura lieu au Mexique vers la fin février. 12 équipes se disputeront quatre places. Le Canada n’aura aucun complexe devant les autres équipes, ayant soutiré une nulle au Mexique en Juillet passé ainsi qu’une victoire face aux États-Unis et au Costa Rica. De plus, le Canada a joué de chance, ayant été placé dans le groupe B, le plus faible des quatre, avec le Nicaragua et Cuba.
D’ailleurs, le groupe A ou «le groupe de la mort» est composé des USA, Costa-Rica et Haïti.
Le groupe C contient la Jamaïque, le Panama et Puerto Rico
Le Mexique, El Salvador et Curaçao figureront dans le groupe D.

On peut noter la non-présence du Honduras et du Guatemala, ainsi que de la surprenante présence du Curaçao, petite île caribéenne d’à peine 140 000 habitants qui a joué de chance alors qu’elle doit cette participation à un tirage au sort, au détriment d’Antigua-et-Barbuda, qui étaient à égalité après le tournoi de qualification.
_______________________________________________________________________

Le Québec fait belle figure!

Pour revenir à mon titre, sur les 23 joueurs sélectionnés, 7 proviennent de notre belle province, soit 30% (le Québec contient 24% de la population canadienne). Je vous présente donc un petit survol de l’équipe et du talent en place, piloté par Nick Dasovic.

Gardiens de but
Félicitation au gardien de but de l’Académie de l’Impact, Maxime Crépeau, pour s’être taillé une place dans l’effectif après avoir subi une sérieuse blessure l’an passé. L’autre portier est Ricky Gomes, qui évolue pour un club de D3 portugaise. Je reste surpris de voir que Quillan Roberts, 3e gardien du TFC, ne soit pas là, moi qui croyait pourtant qu’il allait être le gardien partant.

Défenseurs
6 défenseurs ont été choisis pour ce camp et la compétition sera forte pour obtenir un rôle sur le onze partant. Beaucoup de profiles différents composeront la brigade défensive canadienne. D’un côté, on a les «professionnels» ou ceux qui jouent pro si vous le voulez, Doneil Henry du TFC (beaucoup de minutes en MLS et expérience avec l’équipe nationale senior et olympique) et Jon Dollery de Crawley Town (club de D3 anglaise). D’un autre côté, on a les «colosses» si on peut les appeler ainsi puisque Daniel Stanese, qui joue avec les U19 du FC Nürnberg, un club en Bundesliga allemande, et Manjrekar James, qui joue avec l’équipe seconde du Pécsi MFC-Matias, club hongrois, mesurent respectivement 6’5’’ et 6’4’’. Finalement, Marco Lapenna, ancien protégé de l’Impact et maintenant avec les jeunes du FC Ezgebirge en D2 allemande, et Jordan Murrell, joue dans le système universitaire américain avec Syracuse, viennent compléter le tout.

Murrell n’avait pas participé à l’un des 4 camps d’équipe canada en automne passé.


Doneil Henry fait une très belle passe à 1:14 et fait une belle montée à 6:22.

Milieux de terrain
Avec 10 milieux, la compétition sera encore plus forte pour une place parmi les partants. Les milieux défensifs seront de qualité et expérimenté avec Samuel Piette (Dusseldorf U19) et Bryce Alderson (Vancouver Whitecaps). Au poste de numéro 10, la lutte se fera sûrement entre le talentueux Keven Aleman (Real Valladolid) et l’académicien montréalais Zakaria Messoudi, qui a très bien fait aux dires de certains lors du récent camp d’entraînement de l’Impact.

Sinon, les deux surprenants jeunes évoluant chez les U19 de QPR en Premier League, Mike Petrasso et Dylan Carreiro, sont d’ailleurs les Drouin et MacKinnon de cette formation, étant les seuls nés en ’95 (17 ans) et jouent pour le même club.

Le versatile Ben Fisk, académicien des Whitecaps, pourrait être un atout sur les ailes, tandis que l’autre Ben, McKendry celui-ci, est un autre produit de l’Université du Nouveau-Mexique (tout comme Blake Smith) et pourrait se retrouver à la défense. Finalement, de la 4e division portugaise proviennent l’ex-IMFC Alessandro Riggi (Reguengos) et Mauro Eustaquio (Pombal).

Attaquants
L’attaque de la sélection misera beaucoup sur le prolifique Caleb Clarke, lui qui a marqué 3 buts en 2 rencontres contre les USA et le Costa-Rica. Le prometteur Stefan Vukovic, lui qui a perdu des plumes puisqu’il est toujours à la recherche d’un club depuis l’été passé, fait aussi partie de la formation. Anthony Jackson-Hamel, qui fait sa première apparition avec l’équipe junior, apportera une dimension nouvelle du haut de ses 6 pieds et avec toute sa puissance. Yassin Essa (Vancouver Whitecaps) fera de même avec sa rapidité, malgré sa petitesse. Finalement, le québécois d’origine française Allan Zebie sera le seul représentant du FC Edmonton, lui aussi qui peut être utilisé à la défense.
_______________________________________________________________________

Pour résumé, le Canada a sous la main une formation qui possède le potentiel pour se qualifier pour le Mondial U-20. Il suffit de battre Cuba et le Nicaragua en phase de groupe et ensuite d’affronter vraisemblablement le Costa Rica (qui finira deuxième de son groupe selon la tendance), eux qu’ils ont battus 2-0 dernièrement.

Merci!

Feed
Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010