lefrenchy

lefrenchy

Homme | ans
LANTRIAC

5
coéquipiers
1
abonnés


5579 visites

SALUT LES COUSINS ! GO HABS GO !
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Résultat France Norvege Hockey

Vues:630 4 votes
lefrenchy Catégorie : Canadien Mots-clés : hockey france

Voila le résultat d’un match international entre notre équipe de France et la Norvége. C’est sûr c’est pas le Canada ni la NHL mais bon on s’en contente et on adore quand même.

Notre équipe de France version 2011-2012 a lancé sa saison en amical contre la Norvège avec les championnats du monde en vue qui auront lieu en mai prochain en Suède et en Finlande. La quatorzième nation mondiale accueillait la neuvième nation au classement IIHF et les Bleus se sont inclinés sur le score de 2-1. Une équipe de France qui n’était certes pas favorite dans ce match contre un adversaire qu’elle n’a battue qu’à une seule reprise sur les dix dernières confrontations (lors du match à Grenoble le lendemain, les Français se sont imposés face aux Norvégiens, 4 à 3) (1).

Devant une salle comble de 4.200 places, l’équipe de France étaient coachée par Dave Henderson et menée par un enfant de la région, Laurent Meunier. Pour ce match, la Norvège est amputée de cinq joueurs blessés et la France se présente sans son joueur qui joue en NHL, Stéphane Da Costa. Après le coup d’envoi, donné avec quelques minutes de retard en raison d’un problème de fixation de la cage française, les premières hostilités n’ont pas tardé avec une première occasion moins de deux minutes plus tard avec un magnifique arrêt. La première pénalité n’a pas tardé non plus, puisque le français Teddy Da Costa a été le premier joueur de la soirée à connaître la prison au bout de deux minutes trente, pour avoir fait trébucher son adversaire. Les Norvégiens ont alors profité de la supériorité numérique pour faire briller le gardien Lhenry, habituel portier des dragons rouannais, mais natif de Lyon.

Les Bleus ouvrent le score
Chaque équipe essaye d’imposer une supériorité physique pendant ce premier tiers et les mises en échec deviennent de plus en plus musclées. C’est à ce moment-là que les premiers « Allez les Bleus ! » commencent à résonner dans la patinoire, suivis des « Olé ! » à chaque interruption du jeu. Une petite tension commence à se faire sentir sur la glace après une charge contre la bande d’Adreas Martinsen qui entraine un début de bagarre. Les Français en profitent alors pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Kevin Hecquefeuille, habituel pensionnaire du club suisse du Servette Genève, assisté par Desrosiers et le capitaine Meunier. Mais les Scandinaves égalisent avant la fin du premier tiers par Martinsen, qui réussit à glisser le palet au-dessus du gardien français, assisté par Olsen et Froshaug sur cette action. À la fin du premier tiers-temps le score est de 1-1. Quelques spectateurs en profitent pour transformer la glace en aéroport et envoyer des avions en papier sur la glace.

Le deuxième tiers-temps se déroule dans un rythme un peu moins élevé et il ne se passera pas grand-chose jusqu’à une double infériorité numérique des Français suite à la mise en prison du joueur de Prague Yorick Treille et de Johann Morant, permettant aux Norvégiens de prendre l’avantage grâce à un but de Martin Roymark qui va mettre le puck dans un trou de souris avec l’assistance de Marius Holtet. Il ne se passera plus grand chose jusqu’à la fin du deuxième tiers-temps ; la double infériorité a permis aux Norvégiens de prendre l’avantage.

Le troisième et dernier tiers sera plus animé : le puck va d’un camp à l’autre et les gardiens sont mis à contribution, notamment le Français Fabrice Lhenry qui sortira des arrêts importants ; son nom sera scandé par le public. Un début de bagarre maintient la salle à température. Et le public pousse dans les dernières minutes devant les assauts des Français en cette fin de match animée avec un accrochage entre l’attaquant vedette Bellemare et Kunismaki qui entraine pénalité pour les deux. L’Équipe de France finit sans gardien de but pour être en supériorité numérique, elle en profite pour pousser, le public retient son souffle et l’encourage, mais rien n’y fera, la Norvège s’impose 2-1 et est vraiment la bête noire de l’équipe de France.

À l’occasion des vingt ans de présence en bleu de Lhenry, une cérémonie spéciale est organisée pour l’enfant de Lyon, qui se voit remettre un maillot floqué du numéro 20.

Prochaine rencontre France/Norvège : début février 2012 pour le tournoi EIHC au Danemark et les 20 et 21 avril 2012 en Norvège pour préparer les Championnats du Monde.

Espere que vous avez aimé se billet. Tchao les Cousins à la prochaine

Feed

powerforward a dit...

Je te dirais de pas désesperer... avant les Bozon, Huet et DaCosta...

on en oublie un ..... pas facile à trouver:

Paul MacLean (l'instructeur des Sens) est né à Grostenquin, en France, mais il a grandit au Canada. :)

Nicolas J. a dit...

Super billet, EVIDEMMENT !

Le hockey reste un sport régional en France selon moi. Tu as des coins dans l'hexagone où il est relativement populaire (Normandie, massif alpin). L'image fausse d'un sport violent, les déboires économiques des clubs et le manque d'investissements pour soutenir cette discipline par le passé lui ont fait beaucoup de tort.

Je crois qu'on est toutefois sur la bonne voie mais il est important de consolider les infrastructures, renforcer la formation, créer un championnat solide avec un calendrier plus lourd... et une équipe à Paris. Je suis né à Reims, j'adore les Phénix mais un grand club parisien casserait cette image de sport "exotique". En ce sens, je pense qu'on aurait beaucoup à apprendre du rugby qui s'est imposé désormais à Paris.

Encore bravo, continue ! Allez les Bleus !

lefrenchy a dit...

Merçi wowbang ! Nous aussi on rêve de ce moment. Mais soyons sérieux la structure du hockey elite français semi professionel voir amateur.C'est un sport trés mineur et qui dit sport mineur dit peut d'argent, de sponsors, d'exposition dans les médias etc etc....
Mais qui sait on ne sait jamais. Il y a eu trois joueur français évoluant en NHL dont 1 actuellement.Même si c'est vrai que les deux autres n'ont pas fais une grande carriere et que le troisiéme reste pour l'instant un joueur de bon niveau commen en regorge la nhl

jean-Guy Fournier a dit...

Bon billet lefrenchy,c'est bon d'avoir des nouvelles de chez vous et je constate que le hockey français prend du mieux d'année en année.Je rêve du jour où on verra la France parmi les 6 meilleures équipes au monde,on pourra peut-être espérer des finales entre nos 2 pays...qui sait!Nous aussi au Canada on a la 'French connection'!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010