Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
142
abonnés


visites

Nul doute que les équipes qui vont bien jouer défensivement vont avoir de meilleurs chances de participer aux éliminatoires.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le mal-aimé Scott Gomez du Canadien est un as des Aces de l’Alaska

Vues: 12 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Il a une fiche de 4-6-10 en huit matchs avec la formation de la ECHL
En cette saison 2012-2013, l’attaquant Scott Gomez, du Canadien de Montréal, connaît un regain de vie offensivement, lui qui semble être à l’aise avec les Aces de l’Alaska, dans la Ligue East Coast.

En effet, le souffre-douleur du Tricolore, qui a été pitoyable lors des deux dernières saisons dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, affichant un rendement de 7-31-38 en 80 matchs en 2010-2011 et de 2-9-11 en 38 matchs l’an dernier, a retrouvé un peu de sa confiance et même si c’est dans un circuit mineur de calibre AA, il faut souligner qu’il présente une fiche de 4-6-10 avec un différentiel de plus deux dans les huit rencontres qu’il a disputées.
Il a réussi 17 tirs au but, écopé de dix minutes de pénalité et a aussi réussi deux buts victorieux, tout en aidant son équipe à afficher un excellent rendement de 6-2-0-0 dans les huit matchs.
Il a raté quelques rencontres (cinq, dont celle de lundi soir, un revers de 2 à 1, face aux Grizzlies de Utah) depuis ses débuts, le 14 novembre dernier et il a récolté deux points ou plus (dont deux matchs de trois points) dans quatre des huit parties et fut rayé de la feuille de pointage dans les quatre autres matchs.
Son impact s’est immédiatement fait sentir, car les Aces ont gagné leurs trois premiers matchs qu’il a disputés, les trois contre les Eagles du Colorado et il fut nommé la troisième étoile lors de son premier match, le 14 novembre et la première étoile en deux occasions, le 17 novembre et le 5 décembre.
Les Aces connaissent un excellent début de saison, affichant un rendement de 18-7-0-0 pour 36 points en 25 rencontres, au sommet de la section Mountain de l’Association de l’Ouest et au 2e rang de tout le circuit, un point derrière les Gladiators de Gwinnett, dont la fiche est de 18-6-1-0 (37 points) en 25 rencontres.
Voici un petit aperçu de ses quatre buts marqués :
Le 14 novembre, but à 6:29 de la 3e période, en avantage numérique, but victorieux, gain de 4 à 3, face aux Eagles du Colorado.
Le 17 novembre, but à 6:59 de la 2e période, ce filet donnait une avance de 3 à 0 et ce fut 3 à 1, 4 à 1 et 4 à 3 vers la fin de la 3e période, lors d’un autre gain de 4 à 3, face aux Eagles du Colorado, où il fut nommé la première étoile de la rencontre.
Le 5 décembre, but à 11:46 de la 3e période, ce filet portait le pointage à 3 à 1 et s’est avéré le but décisif, dans un gain de 4 à 2, face aux Grizzlies de Utah.
Le 8 décembre, but à 14:31 de la 2e période, portant la marque à 7 à 2 et les Aces ont gagné 8 à 4, contre ces mêmes Grizzlies de Utah, un match dans lequel il y a eu 114 minutes de punition, 79 aux Grizzlies et 35 aux Aces.
Le prochain match des Aces, qui sont dirigés par Rob Murray, aura lieu mercredi, alors qu’ils visiteront les Steelheads de l’Idaho, l’équipe qui occupe le 2e rang de la section Mountain et qui présente un dossier de 16-5-1-2 pour 35 points en 24 rencontres, un seul point derrières les Aces, tout en possédant une rencontre de plus à disputer.
Par la suite, le Aces visiteront les Grizzlies de Utah pour deux matchs (vendredi et samedi), une formation qu’ils viennent d’affronter quatre fois de suite à domicile, avant leur voyage de trois rencontres qui débute aujourd’hui.
On sait qu’en raison de leur éloignement géographique, les Aces de l’Alaska doivent souvent disputer trois matchs de suite contre leurs adversaires, surtout à domicile, mais ils auront aussi deux séries de quatre matchs de suite contre la même équipe durant la présente saison, l’autre aura lieu les 15, 16, 18 et 20 février, encore une fois contre les Grizzlies de Utah, mais dans le domicile de ces derniers cependant.
Ça ressemble à une série quatre-de-sept lors des éliminatoires !
Gomez, qui endosse le numéro 23 et qui aura 33 ans le 23 décembre prochain, est natif de Anchorage, en Alaska et possède un contrat qui est encore valide pour la présente saison 2012-2013 et 2013-2014 avec le CH, mais le conflit actuel a fait en sorte que les partisans ont eu la chance de ne pas le voir pour les deux premiers mois de l’actuelle saison …

LA FICHE DE SCOTT GOMEZ EN 2012-2013
FICHE AVEC LES ACES DE L’ALASKA
DATES-RÉSULTATS——————————————PJ-B—A—PTS—(+/-)-PUN
14 novembre 2012-Colorado 3 Alaska 4————1-1—-1——-2——-(-1)—-2
16 novembre 2012-Colorado 4 Alaska 5 (pro.)-1-0—-0——-0——-(=)—-0
17 novembre 2012-Colorado 3 Alaska 4————1-1—-2——-3——-(2)—-2
21 novembre 2012-Alaska 1 Idaho 2——————1-0—-0——-0——-(=)—-0
28 novembre 2012-Alaska 6 Stockton 2————1-0—-0——-0——-(-1)—-4
5 décembre 2012-Utah 2 Alaska 4———————-1-1—-1——-2——-(
2)—-0
7 décembre 2012-Utah 4 Alaska 1———————-1-0—-0——-0——-(-2)—-0
8 décembre 2012-Utah 4 Alaska 8———————-1-1—-2——-3——-(2)—-2
TOTAUX POUR LA SAISON 2012-2013——-8-4—-6——10——-(
2)—-10


Feed

butch butchy a dit...

Il y en a encore pour le juger à partir de son salaire. Le gars a perdu une fraction de seconde, depuis deux ans, c'est tout. Et cette fraction ne reviendra pas, peu importe où il jouera.

Roger Leblond a dit...

Bonjour à vous tous,

Pour en revenir au cas de Scott Gomez, il est vrai que la ECHL n'est pas une ligue très puissante, qu'il n'y a aucune pression pour lui, mais au moins il produit, ne serait-ce qu'un tant soit peu.

Par contre, ce qui reste à suivre est son statut avec le Canadien et si jamais il revenait dans la formation lorsque le conflit sera terminé, il sera suivi sans arrêt et s'il ne produit pas, il va se faire indiquer la direction de la galerie de presse et par la suite, la porte de sortie rapidement.

Sans oublier qu'avec un calendrier réduit à une cinquante de matchs, si le conflit se réglait, le Canadien devra connaître un bon début, car une léthargie pour démarrer, serait catastrophique pour lui comme pour n'importe laquelle des équipes.

Francois G a dit...

C'est faible en maudit comme rendement!! Comme ça a été dit avant, Desharnais produisait plus que ça quand il est passé dans cette ligue...

Ça règle le problème. Qu'il reste ou il est!

cbj_fan a dit...

heee pas pour brimer Gomez mais la ECHL c'est une coche en dessous de la AHL.

Andre Pepin a dit...

@carlmilk

Au début de la saison, je ne sais plus trop pour quelle raison, Gomez participait seulement aux entrainements et pas aux matchs.

carlmik21 a dit...

moi ce que je me demande c'est pourquoi il n'a jouer que 10 match et dubinsky aussi a juste jouer 12 match.

De plus, 10 pts en 8 match dans l'une des meilleurs équipe de la ligue avec dubinsky et crabb c'est vraiment pas terrible oublions pas qu'Il est un des plus haut salarié de la ligue national.

Guillaume Gervais a dit...

À ne pas oublier qu'en raison du lock-out certains joueurs de calibre LNH ont signer là-bas et que plusieurs joueurs de calibre AHL ont été rétrograder dans la ECHL à cause de jeunes comme Hall, Eberle, Nugent-Hopkins qui sont de calibre LNH qui joue dans la AHL, donc le calibre de jeu est certainement meilleur cette année que dans les années passée! Parfois même ce n'est pas des gars de 3e/4e trio AHL qui sont descendu mais des gars de 2e trio qui ne peuvent pas faire partie du Top 6 dans la AHL à cause justement des gars nommée ci-haut donc on l'envoie ECHL pour qu'il joue son style de jeu offensif. Bref si ça peut lui redonner confiance c'est toujours bon et au moins lui il joue, pas comme Cole, Gorges, Gionta, etc, qui ne font que s'entrainer donc c'est un plus pour Gomez selon moi! Prenons tout le positif que nous pouvons de cette situation.

Martin Trepanier a dit...

Je ne suis pas un fan de Scott Gomez, mais dans la ECHL il y a certain bon joueur qui y sont passer avant de venir, ou revenir dans le circuit.

Nous loin de nous il y a David Desharnais qui a jouer la avant de jouer dans la AHL.

Il a cumuler une moyenne de 1.55 points par parties alors que presentement Gomez en a une de 1.25

Au lieux de voir le verre a moitier vide, regarder le donc a moitier plein. Il va peux etre avoir une bonne saison si jamais il reprend confiance.

Si il reprend confiance, il va revenir un joueur d'instinct et arreter de penser sur la glace, ce qui est nuisible.

Andre Pepin a dit...

Ceci dit, si ça peut le remettre en confiance... Qui dit confiance dit aussi avoir l'audace d'essayer autre chose sur la glace et ne pas toujours faire le même jeu! Gomez a toujours été un fabriquant de jeu, et depuis 2 ans, il ne l'estt plus! Il ne vaudra jamais les $$ qui lui sont payés, mais s'il produisait un tant soit peu cette "demie-saison" à Montréal, on trouverait possiblement preneur pour lui en mars, contre un 3e choix au repêchage, avec une équipe qui a de la place sous le cap et qui a besoin de profondeur... C'est beau rêver! LOL

Andre Pepin a dit...

@François Charest

Ça va dans les deux sens! Les joueurs avec qui Gomez joue ne sont pas assez bons pour être dans la AHL, mais les défenseurs et les gardiens qu'ils affrontent ne le sont pas non plus! Alors, ça s'équivaut pas mal...

Si Brandon Dubinsky, un joueur qui produit une quarantaine de points par saison fait un point par match dans la ECL, ça nous donne une idée de la valeur de Gomez... Même si Gomez arrivait à produire une quarantaine de points dans la NHL, à $7,3 millions sur la masse c'est trop peu! Ça empêche la signature d'autres joueurs dont on a besoin, notamment à l'aile!

François Charest a dit...

Certe la ECHL n'est vraiment pas une ligue forte, mais il ne faut pas juger Gomez sur son apport offensif dans cette ligue.

Il a décidé de joindre cette équipe/ligue en raison du fait qu'il est originaire de l'Alaska. Mais un joueur ne peu dominer une ligue tout seul... il doit avoir des joueurs avec lui capable de compléter ses jeux, ce qui n'est pas le cas. Dites vous que les joueurs avec qui il joue ne sont pas assez bon pour l'AHL en général, donc fort probablement que de nombreux jeux que prépare Gomez n'aboutissent à rien.

Pour votre info, Brandon Dubinsky joue aussi avec l'équipe et a 12 pts en 12 matchs..

Je ne cherche pas à défendre Gomez, j'ai bien hâte que son contrat soit terminé ou que nous l'envoyons dans l'AHL, mais il faut porter un jugement objectif sur ses stats dans l'ECHL.

Yves Poupart a dit...

Qui reste là !!!!

Y doit être fier de produire dans sa ligue de garage.

mise_o_jeu a dit...

Wow a peine 1 point par match dans une ligue 2 coches en bas il doitt être fier en ti-ti

noully a dit...

Si ça peut lui redonner confiance,çmême si la ligue où il évolue présentement est 2 coches sous la LNH,la valorisation qu'il en tire ne peut que le rendre meilleur;parce que Gomez n'était pas un mauvais élément avant son arrivée à Montréal.

Il est aussi beau dans le Bleu-Blanc-Rouge!

Andre Pepin a dit...

C'est vrai que le bleu pâle va bien avec son teint basané! LOL

hogantock a dit...

Quand même dommage! Son but dans le premier match de la série CH/Capitals était de toute beauté! Si seulement...mais non!

Erik Cole a dit...

Feliciter son rendement dans la ECHL serait comme si on felicitait un athlete olympique d'avoir reussit a attacher ses souliers.

Gomez a mon avis a simplement perdu le gout de jouer dans la LNH, il ne met tout simplement plus d'effort dans son jeu...c'est reellement finit pour lui...ca va etre dont bon de le voir partir de l'entourage du CH, enorme deception...

coliseum a dit...

Le bleu lui va bien. Espérons qu'il restera en Alaska.

nykaan a dit...

10 points en 8 matchs dans le AA, rien d'impressionnant pour un joueur supposément de l'élite de la NHL lol!

Roger Leblond a dit...

Bonjour Vincent,

Quand un joueur qui a joué dans le circuit le plus puissant de la planète, son rendement dans les rangs inférieurs laisse toujours un peu perplexe.

Par contre, rien n'assure qu'un joueur aura un succès assuré dans un calibre inférieur, car le meilleur exemple est celui des Alouettes, d'il y a quelques décennies.
L'organisation avait recruté plusieurs joueurs de la NFL, le quart Vince Ferragamo, des Rams de Los Angeles et des joueurs comme David Overstreet et certains autres, qui avaient tous constitués des flops, autant individuellement que collectivement.

sylvain gilbert a dit...

10 pts en 8 matchs dans la est coast ce n'est pas pour écrire a sa mere, c'est une honte.
J'espere que Gomez aime ses nouveaux amis et qu'il restera la bas apres le Lock Out

Roger Leblond a dit...

Bonjour Chicoine07,

L'an dernier, le Canadien a dépensé beaucoup d'argent pour peu de résultats positifs et Brian Gionta (8-7-15 en seulement 31 matchs), Scott Gomez (2-9-11 en seulement 38 rencontres) et Andrei Markov (0-3-3 en seulement 13 matchs), ont présenté une fiche globale de 10-19-29 en 82 rencontres, n'ayant disputé que 33,33% des matchs de l'équipe.

Il est difficile de composer avec les blessures, mais encore plus lorsque les éléments importants s'absentent pour de longues périodes ou ne produisent pas les résultats espérés.

Nul doute, le visage du Canadien va beaucoup changer dans les prochains mois ...

Vincent Laverdière a dit...

Sérieusement vu le calibre de la ligue, aucune nouvelle ici.... Dès le retour de la LNH, il retournera au front page comme le choke de tout les temps...

Faites jouer Tom Brady avec les Als et il devrait être en mesure de bien faire...

En fais... faite jouer n'importe quelle joueur de la NFL dans la LCF et il sera supérieur à tous les joueurs présent...

chicoine07 a dit...

Après cette année de lockout il nous restera seulement une saison avec Gomez dans nos rangs. Son salaire réel sera de 4.5m et vaudra quand même 7.3m... C'est 22.5m sur la masse salariale qui quitte le CH l'an prochain (Gomez-Kaberle-Markov-Gionta). Gomez pourra alors retourner faire des points en Alaska et Markov se battre dans la KHL

Roger Leblond a dit...

Bonjour Sylvain,

Effectivement, le calibre doit aider Gomez à inscrire son nom la moitié du temps sur la feuille de pointage !

Mais, il faut aussi souligner que lors de la dernière saison, il avait de la difficulté à récolter des points, même pendant les périodes de réchauffement ...

Sylvain Lapointe a dit...

@ Roger

ça explique sa fiche de 10 points en 8 rencontres; comme c'est Scott Gomez, c'est la raison pour laquelle j'ai posé la question. Merci.

Roger Leblond a dit...

Bonjour Sylvain,

La Ligue East Coast est un circuit de calibre AA, qui est inférieur à celui de la Ligue américaine de hockey.

En Amérique du Nord, c'est la 3e ligue la plus puissante au niveau professionnel, derrière la NHL et la AHL.

Il n'y a pas beaucoup de joueurs exceptionnels qui évoluent dans ce circuit.

Sylvain Lapointe a dit...

Et quel est exactement le calibre de hockey là-bas?

Yvan Tremblay a dit...

Qui ?

Non mais sérieusement je trouve que ce jersey lui va très bien , belle couleur non ?

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010