Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
142
abonnés


visites

Nul doute que les équipes qui vont bien jouer défensivement vont avoir de meilleurs chances de participer aux éliminatoires.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Les Panthers de la Floride sont la bête noire du Canadien de Montréal

Vues: 9 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Ils ont une fiche victorieuse dans leur histoire contre le Tricolore

On peut dire que dans tous les sports, il existe une équipe, qui sans être dominante, donne du fil à retordre à d’autres formations plus puissantes et c’est le cas des Panthers de la Floride, face au Canadien de Montréal, dans la Ligue nationale de hockey.

En effet, la formation dirigée par Kevin Dineen, qui présente une fiche à vie de 574-606-142 (69-55) pour 1414 points en 1446 matchs réguliers, une moyenne de victoires-défaites de ,489, présente un rendement de 34-24-6 (5-2) pour 81 points en 71 matchs, une moyenne de ,570, face au Canadien de Montréal.

Leur 3e meilleur rendement contre une autre équipe de la LNH

Cette moyenne de ,570 est la 3e plus élevée des Panthers contre une autre équipe, eux qui ont un rendement de ,620 en 104 matchs contre le Lightning de Tampa Bay (55 gains, 30 revers, 10 nulles et neuf défaites en bris d’égalité) et de ,596 en 78 matchs contre les Islanders de New York, affichant un rendement de 39 gains, 24 défaites, huit nulles et sept revers en bris d’égalité.

Il est vrai que les Panthers ne sont dans la LNH que depuis la saison 1993-1994, l’année où le Canadien de Montréal a commencé à devenir moins dominant.

Une fiche parfaite de 4-0-0-0 en quatre matchs la saison dernière …

Pis, l’an dernier, les Panthers, qui ont remporté le championnat de la faible section Sud-Est, avec un rendement de 38-26-7-11 pour 94 points en 82 matchs, ont fait mal au Canadien, car ils ont tout simplement balayé la série de quatre matchs (4-0-0-0) face au Tricolore en 2011-2012, dont un gain qui fut remporté en tirs de barrage, le 27 mars 2012, au Centre Bell.

Les Panthers n’ont marqué que 12 buts lors des quatre rencontres, une faible moyenne de 3,00 buts par matchs, mais ils n’ont concédé que sept maigres filets au Canadien (dont trois en avantage numérique), une moyenne de 1,75 par rencontre, concédant deux buts ou moins dans les quatre occasions.

Le Canadien avait réussi le premier but pas moins de trois fois (lors des trois premiers matchs), mais avait été incapable de préserver cette mince avance, subissant trois revers en temps régulier, alors que lors du 4e et dernier duel, il avait concédé le premier filet aux Panthers (Wojtek Wolski) et ces derniers avaient triomphé 3 à 2, en tirs de barrage, sur la glace du tricolore.

Dans le match en tirs de barrage, le 27 mars dernier, l’attaquant Wojtek Wolski, des Panthers qui avait réussi le premier but de la rencontre, fut le seul à avoir réussi à marquer un but, face au gardien Carey Price, qui avait arrêté Mikael Samuelsson, alors que Scott Clemmensen avait arrêté David Desharnais, Tomas Plekanec et Louis Leblanc.

Peu de buts entre les deux équipes depuis trois ans

On sait que les matchs impliquant les Panthers et le Canadien ont toujours donné lieu à du jeu défensif et terne où peu de buts sont marqués, car lors des 11 derniers duels entre les deux équipes, il n’y eu que 47 buts, une moyenne de seulement 4,27 filets par match, 22 par les Panthers (moyenne de 2,00) et 25 par le Canadien, une moyenne de 2,27 par rencontre et aucune équipe n’a réussi à marquer plus de quatre buts lors d’une rencontre.

Le dernier gain du Canadien contre les Panthers remonte au 3 mars 2011, alors qu’il avait triomphé par voie de blanchissage, 4 à 0, sur la patinoire de ces derniers, alors que le gardien Carey Price avait réalisé 30 arrêts.

Seule visite à Montréal de la recrue Jonathan Huberdeau, auteur de trois points à son premier match

En raison du calendrier écourté, le Canadien ne disputera que trois matchs contre les Panthers de la Floride et ce duel du 22 janvier 2013 sera le seul de cette équipe au Centre Bell cette saison, donc la seule occasion pur les partisans de l’équipe de voir à l’œuvre la recrue Jonathan Huberdeau, le premier choix de la formation (3e) au repêchage de 2011, qui a été superbe lors de son premier match dans la LNH, récoltant trois points, dont un but, dans le gain de 5 à 1, samedi soir, face aux Hurricanes de la Caroline, lui qui fut rayé de la feuille de pointage dans le revers de 4 à 0, face aux Sénateurs d’Ottawa, lundi soir.

LA SÉRIE DE QUATRE MATCHS ENTRE LES PANTHERS ET LE CANADIEN EN 2011-2012
24 octobre 2011-Floride 2 à Montréal 1 (Jacob Markstrom, 41 tirs)
31 décembre 2011-Montréal 2 en Floride 3 (José Théodore, 10 tirs, un but concédé, Scott Clemmensen, 18 tirs, un but concédé, victoire)
26 février 2012-Montréal 2 en Floride 4 (Scott Clemmensen, 20 tirs)
27 mars 2012-Floride 3 à Montréal 2 (fus.) (Scott Clemmensen, 29 tirs)

LA SÉRIE DE TROIS MATCHS ENTRE LES PANTHERS ET LE CANADIEN EN 2012-2013
22 janvier 2013-Floride à Montréal (19h30)
14 février 2013-Montréal en Floride (19h30)
10 mars 2013-Montréal en Floride (18h)


Un 1000e match à oublier pour Vincent Lecavalier …

On peut dire que le 1000e match de la carrière de l’attaquant Vincent Lecavalier, du Lightning de Tampa Bay, n’a pas été très reluisant.

En effet, le grand attaquant, qui est devenu le 278e joueur de l’histoire de la LNH à atteindre ce plateau, a vu son équipe subir un revers de 4 à 3, lundi après-midi, face aux Islanders de New York, au Colisée Nassau.

Lors de cette rencontre, Lecavalier n’a récolté aucun point, n’a gagné que huit de ses 18 mises en jeu (44,44%) et a terminé avec un différentiel de moins deux, n’obtenant qu’un tir au but, appliquant une mise en échec et fut sur la glace pour les 3e et 4e buts des Islanders de New York, tout en n’ayant pas été sur la patinoire pour aucun des trois buts de son équipe, obtenant un temps d’utilisation de 17:18 minutes.

Dans son premier match, un gain de 6 à 3, face aux Capitals de Washington, samedi dernier, le premier choix au repêchage universel de 1998, avait récolté deux points, dont son premier but, ayant été utilisé durant 17:38 minutes, obtenant cinq tirs au but.

Lecavalier, dont la fiche à vie est de 374-470-844 avec un différentiel de moins 114 en 1000 rencontres, tentera de se reprendre ce soir, alors que le Lightning rendra visite aux Hurricanes de la Caroline, qui ont été vaincus 5 à 1, face aux Panthers de la Floride, samedi dernier.


Les Predators de Nashville débutent un très long voyage à l’étranger …

S’ils veulent demeurer dans la lutte pour une place dans les séries éliminatoires, les Predators de Nashville doivent relever le défi qui se présente devant eux et d’exceller lors de leur séquence de sept matchs matchs de suite à l’étranger, qui débute en ce mardi, 22 janvier.

En effet, la formation dirigée par l’éternel Barry Trotz, qui a perdu son match d’ouverture, 3 à 2, en tirs de barrage, face aux Blue Jackets de Columbus, samedi soir et 4 à 3, face aux Blues de Saint Louis, à nouveau en tirs de barrage, lundi soir, va disputer ses sept prochaines parties sur les patinoires adverses, un défi majeur s’il en est un.

Lors de ce voyage, qui débutera en ce mardi pour prendre fin mardi, le 5 février, les Predators visiteront respectivement le Wild du Minnesota, les Blues de St. Louis, les Ducks d’Anaheim, les Coyotes de Phoenix, les Kings de Los Angeles, les Sharks de San Jose et à nouveau, les Blues de St. Louis.

Un petit avantage, ils auront au moins une journée de congé entre chacune des sept rencontres de ce long voyage.

Ils reviendront devant leurs partisans, jeudi, le 7 février prochain, pour un duel intéressant, car ils recevront la visite des champions de la Coupe Stanley, les Kings de Los Angeles pour la seule fois de la présente saison.

L’an dernier, les Predators avaient excellé sur les patinoires adverses, affichant un dossier de 22-16-1-2 pour 47 points en 41 matchs, au 2e rang de l’Association de l’Ouest et au 8e rang de toute la Ligue nationale de hockey.

LA SÉQUENCE DE SEPT MATCHS DE SUITE À L’ÉTRANGER DES PREDATORS DE NASHVILLE
Du 22 janvier au 5 février 2013
Mardi, 22 janvier 2013-Nashville vs Minnesota (20h)
Jeud, 24 janvier 2013-Nashville vs St. Louis (20h)
Samedi, 26 janvier 2013-Nashville vs Anaheim (22h30)
Lundi, 28 janvier 2013-Nashville vs Phoenix (22h)
Jeudi, 31 janvier 2013-Nashville vs Los Angeles (22h30)
Samedi, 2 février 2013-Nashville vs San Jose (22h30)
Mardi, 5 février 2013-Nashville vs St. Louis (20h)


Feed

noully a dit...

Bon billet Roger!!
Disons que ce soir,on va faire la bascule,on va conjurer le sort,on va faire la culbute et on va gagner.
on a raté le premier rendez-vous tant attendue,on ne perdra pas 2,sinon Martin va revenir pour donner un coup de mains à Therrien pour mêler les trios!

GO HABS GO ce soir!!

Roger Leblond a dit...

Bonjour spectre73,

On peut dire que les Panthers de la Floride ont toujours été une équipe qui pratiquait l'anti-hockey, car elle n'a jamais réussi à avoir assez de bons joueurs offensifs pour avoir un jeu basé sur l'attaque.

Ce fut vraiment frappant lors des débuts de l'équipe, qui était dirigée par Roger Neilson, un apôtre du jeu défensif.

Même lorsqu'ils ont atteint la finale de la Coupe Stanley pour la seule fois de leur histoire en 1995-1996, ils avaient réussi en jouant un style hermétique et avaient réussi à marquer assez de buts pour se rendre à la finale, mais ils avaient frappé un noeud, car l'Avalanche du Colorado avec une superbe attaque et un gardien comme Patrick Roy, avaient réussi à les balayer en quatre matchs.

spectre73 a dit...

Les Panthers ont toujours su endormir le Canadiens et peu importe qui était le coach. Je m'attend pas mal à la même chose ce soir...

Réal Leblanc a dit...

les équipes adorent jouer contre le Canadien car ils savent qu'ils ne seront pas bousculés et leur chance de victoire vient d'augmenter.
Contre Philadelphie,Boston ça risque de ne pas être drôle OUCH!

c.chelios24 a dit...

Pas surprenant, le Canadien se comporte comme un club d`expansion depuis 20 ans. Il tente de dire aux partisans qu`ils sont les meilleurs. Elle est bien bonne celle-là! Ils sont les meilleurs dans le marketing, oui, mais de loin sur la patinoire. De plus, t`aurais pu ajouter aussi que la Floride s`est rendu en final de la coupe Stanley et non Montréal.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010