Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

193
coéquipiers
143
abonnés


583252 visites

Aucun doute, le Canadien aura besoin des buts de ses attaquants pour bien faire dans le dernier droit de la saison.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le 1er trio du CH, Volte-face de Marleau, Suter ordinaire et Subban-Markov …

Vues:2634 9 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Le Canadien est 3-1-0-0 malgré aucun but du premier trio !

Cole-Desharnais-Pacioretty sont 0-7-7 dans les quatre matchs

Le Canadien de Montréal a trouvé le moyenne de remporter trois de ses quatre premiers matchs, malgré le fait qu’il n’ait pas reçu un seul but de la part de son premier trio !

En effet, la formation de Michel Therrien, qui a un rendement de 3-1-0-0 a réussi 13 buts, mais aucun de la part des trois joueurs de sa première unité en attaque, Erik Cole (0-1-1 en quatre matchs), David Desharnais (0-1-1 en quatre matchs) et Max Pacioretty (0-4-4 en trois matchs, lui qui a raté la dernière rencontre et qui sera absent pour environ un mois), affichent un dossier global de 0-7-7 avec un différentiel de plus un dans les quatre premières parties.

L’an dernier, ce premier trio, qui fut formé plus tard dans la saison, avait présenté un très bon dossier, 84 buts, 102 assistances pour 186 points en 242 rencontres, ayant tous atteint le plateau des 60 points, Pacioretty (33-32-65), Cole (35-26-61) et Desharnais (16-44-60) et ils avaient pris respectivement les trois premières positions de l’équipe au chapitre offensif.

Malgré ce brio, le CH n’avait pas participé aux éliminatoires en 2011-2012, chose qu’il espère réaliser cette année.

Pacioretty, qui a été remplacé par Lars Eller, dimanche, totalisait 10 tirs au but avant d’être mis à l’écart du jeu par une appendicectomie, alors que Cole a six tirs au filet, contre seulement deux pour Desharnais.

Erik Cole a permis au Canadien de gagner contre les Devils …

Même s’il n’a pas réussi à marquer, le vétéran Erik Cole travaille fort et c’est par son intensité qu’il a permis au Canadien de remporter le match de dimanche soir, face aux Devils du New Jersey (4 à 3, en prolongation), car il a tenté de battre de vitesse le défenseur Andy Greene et ce dernier l’a retenu, étant pénalisé à 4:01 de cette prolongation et cela a mené au but victorieux du défenseur Andrei Markov, en avantage numérique, à 4:22 de cette prolongation.

Une question qui se pose : que feront Erik Cole et David Desharnais en l’absence de Max Pacioretty ?


Quel changement pour Patrick Marleau des Sharks de San Jose !

Il a marqué dans ses cinq matchs, mais n’avait aucun but l’an dernier !

On peut se demander quelle mouche a piqué le vétéran attaquant Patrick Marleau, des Sharks de San Jose, car son rendement est diamétralement opposé à celui de l’an dernier !

En effet, le solide ailier gauche, qui a eu 33 ans le 15 septembre dernier, a réussi au moins un but dans chacun de ses cinq premiers matchs (dont deux buts dans chacun de ses quatre premiers matchs, une première depuis Cy Denneny, des Sénateurs (1) d’Ottawa en 1917-1918), affichant un dossier de 9-4-13 et cela représente un contraste frappant avec son rendement de l’an dernier, car il n’avait pas marqué lors de ses cinq premiers matchs, lui qui après avoir récolté deux assistances lors de son premier match, un gain de 6 à 3, face aux Coyotes de Phoenix, le 8 octobre 2011, avait été rayé de la feuille de pointage dans les quatre matchs suivants !

Il a récolté deux points ou plus dans chacun des cinq matchs, a marqué un but en avantage numérique dans quatre des cinq matchs et il a aussi réussi le filet victorieux dans trois rencontres de suite, celles du 22, 24 et 26 janvier.

Il s’est avéré d’une précision inouïe, marquant ses neuf buts à l’aide de seulement 24 tirs, une efficacité de 37,50%, ce qui est hors de l’ordinaire.

L’an dernier, il avait réussi son premier but lors de son 6e match, un gain de 4 à 2, face aux Bruins de Boston, au TD Garden, le 22 octobre 2011.

Il avait dû attendre à son 18e match pour réussir son 9e but et son 10e filet avait été marqué lors de son 20e match, dans un revers de 3 à 2, face aux Canucks de Vancouver.

Il avait présenté un rendement global de 30-34-64 en 82 matchs, lui qui affiche un dossier à vie de 396-447-843 et un différentiel de plus 35 en 1122 matchs et qui deviendra sous peu le 88e joueur de l’histoire de la LNH à atteindre le plateau des 400 buts, étant présentement à égalité avec l’attaquant Dave Keon (396 buts en 1296 matchs) et le défenseur Paul Coffey, qui a totalisé 396 buts en 1409 rencontres.

Lors de sa meilleure saison en 2009-2010, alors qu’il avait réussi un sommet personnel de 44 buts en 82 matchs (sa seule saison de 40 buts), Marleau affichait un dossier de 5-1-6 après cinq rencontres et avait réussi son 9e but lors de son 11e match et son 10e but, lors de sa 12e rencontre.

Ayant réussi au moins un but dans ses cinq premiers matchs et aucun but dans ses cinq premiers matchs l’an dernier, que fera le solide attaquant à son 6e match, lui qui affronte les Ducks d’Anaheim, une équipe contre laquelle il a un rendement en carrière de 23-26-49 avec un différentiel de plus cinq en 84 matchs ?

Soulignons que le dernier joueur à avoir marqué un but ou plus dans chacun de ses six premiers matchs d’une saison est Keith Tkachuk, avec les Blues de St. Louis lors de la saison 2008-2009, alors qu’il avait réussi sept buts, marquant deux fois lors de son match initial, le 10 octobre, face aux Predators de Nashville et un but dans les cinq matchs suivants, les 11, 13, 16, 18 et 22 octobre 2008.

LA FICHE DE PATRICK MARLEAU APRÈS CINQ MATCHS
SAISONS-PJ-B-A-PTS-(P/M)-PUN
2011-2012-5—0—2——-2-(P 1)——2
2012-2013-5—9—4——13-(P 6)——0

SON RENDEMENT DANS LES CINQ PREMIERS MATCHS EN 2011-2012
8 octobre 2011-Phoenix 3 à San Jose 6 (0-2-2)
14 octobre 2011-San Jose 0 à Anaheim 1 (0-0-0)
15 octobre 2011-Saint Louis 4 à San Jose 2 (0-0-0)
17 octobre 2011-Anaheim 3 à San Jose 2 (0-0-0)
21 octobre 2011-San Jose 4 à New Jersey 3 (fus.) (0-0-0)
(Il avait réussi son premier but lors de son 6e match)
22 octobre 2011-San Jose 4 à Boston 2 (1-0-1)

SON RENDEMENT DANS LES CINQ PREMIERS MATCHS EN 2012-2013
20 janvier 2013-San Jose 4 à Calgary 1 (2-0-2)
22 janvier 2013-San Jose 6 à Edmonton 3 (2-1-3)
24 janvier 2013-Phoenix 3 à San Jose 5 (2-1-3)
26 janvier 2013-Colorado 0 à San Jose 4 (2-1-3)
27 janvier 2013-Vancouver 1 à San Jose 4 (1-1-2)
(Il a réussi au moins un but dans chacun des cinq premiers matchs)
29 janvier 2013-Anaheim à San Jose (22h30)


Le défenseur Ryan Suter a le pire différentiel chez le Wild du Minnesota !

Le joueur de 100 millions ne répond pas aux attentes de l’équipe

En ce début de saison, il y a de belles surprises comme celle de Patrick Marleau, mais aussi de fortes déceptions et le défenseur Ryan Suter, du Wild du Minnesota est dans cette deuxième catégorie.

En effet, auteur d’une fiche de 7-39-46 avec un différentiel de plus 15 lors de ses 79 matchs disputés dans l’uniforme des Predators de Nashville l’an dernier, il a un dossier de 0-3-3 avec un piètre différentiel de moins cinq lors des cinq premiers matchs du Wild du Minnesota cette saison, lui qui a signé un très lucratif contrat de près de 100 millions (98) d’une durée de 13 ans, le 4 juillet dernier.

Pis, son différentiel de moins cinq est le pire de l’équipe, derrière l’attaquant Kyle Brodziak, qui a une fiche de 0-1-1 avec un différentiel de moins quatre en cinq rencontres.

Suter, qui a eu 28 ans, le 21 janvier et qui fut le premier choix des Predators, le 7e au total lors du repêchage de 2003, ne s’est pas retrouvé en territoire positif, ayant eu un différentiel négatif dans quatre des cinq rencontres et un différentiel égal dans l’autre match, un gain de 1 à 0, face aux Stars de Dallas, à domicile, le 20 janvier.

Il a été utilisé durant une moyenne de 27:44 minutes par match (le quatrième plus élevé du circuit), lui qui l’an dernier, avait un rendement de 2-1-3 avec un différentiel de plus un après cinq rencontres et qui avait eu une moyenne de 26:30 minutes de jeu par match, au 3e rang de la LNH, derrière Brian Campbell, des Panthers de la Floride et Duncan Keith, des Blackhawks de Chicago, qui avaient eu 26:53 minutes de temps d’utilisation par rencontre.


En avantage numérique : Subban 5 en 81, Markov 4 en 4 !

Que feront les deux défenseurs et l’équipe en avantage numérique ?

Juste pour illustrer le production du défenseur Andrei Markov en avantage numérique pour le Canadien de Montréal cette saison, soulignons qu’il a réussi quatre buts en quatre matchs dans ces circonstances, alors que son coéquipier P.K. Subban, qui a réussi à signer une nouvelle entente avec l’équipe, a réussi cinq buts en 81 matchs à ce chapitre l’an dernier.

Le CH avait eu le 28e pire rendement avec Subban et en l’absence de Markov l’an dernier

Le jeu de puissance du Canadien, qui affiche un rendement de 27,27% en quatre matchs (six buts en 27 avantages numériques) et qui est l’un des meilleurs de la LNH, avec Andrei Markov dans la formation et l’absence de P.K. Subban, n’avait pu faire mieux qu’un rendement de seulement 14,29% (43 buts en 301 avantages numériques), au 28e rang de la LNH, avec ce dernier dans l’alignement et en l’absence de Markov durant la saison 2011-2012.

La question qui se pose : que sera le rendement de ces deux joueurs lorsqu’ils évolueront ensemble durant l’avantage numérique de l’équipe cette année ?


Feed

Mario Chalifoux a dit...

Le 1er trio devra se lever le plus rapidement possible même en l'absence de Max Pacioretty parce que les matchs vont devenir de plus en plus rapide et difficile.J'ai bien hâte de voir Markov et Subban ensemble en Power Play.Je pense que Markov restera avec Diaz et Subban jouera avec Kaberle,Bouillon ou Weber.

toutunhom a dit...

Le CH leur manque un joueur presentement pour que le powerplay soit encore plus devastateur...

Un joueur comme Frentzen, ou Tim Kerr a philadelphi, dnas le passer, des gars qui ont les deux patins planter dans glace devant le gardien, pas tassable, mais qui en plus, ramasse les retour et marque leur part de buts..

Mais yen a pas beaucoup des comme ca... John Leclair l'a fais en 93, lors de la derniere coupe...

Roger Leblond a dit...

Bonjour bruins04,

On dit toujours qu'il ne faut pas briser une combinaison gagnante, mais ça dépend aussi des circonstances, car on peut toujours améliorer une manière de gagner, soit de le faire en temps régulier plutôt qu'en prolongation ou tirs de barrage, car cela donne des points à l'équipe adverse.

Dans le cas de Kaberle, c'est vrai qu'il ne lance pas souvent au but, mais son talent de passeur lui permet d'alimenter l'autre défenseur ou encore les ailiers lorsqu'ils se tiennent près du cercle des mises en jeu.

Mais, beaucoup d'éléments entrent en ligne de compte pour expliquer les succès ou les insuccès de certains joueurs ou de certaines équipes ...

bruins04 a dit...

Il ne faut pas que Therrien tombe dans le piège d'envoyer Subban sur la première unité du power play. - b'en remarque que j'aimerais çà pcq je ne suis pas un fan du CH :-)
La chimie est bonne avec Diaz et Markov, donc garde çà intact. Subban montera sur la 1er unité quand ca ira moins bien avec Marko-Diaz
Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que Kaberle a sa place sur l'avantage numérique. On l'a vu à Boston et c'est pareil à Montreal. Il "feed" l'autre défenseur et ne tire pratiquement jamais - ce qui la job de l'autre équipe facile.
L'an passé il l'a passait à Subban qui voulait juste passer à travers le but mais qu'il le manquait par 10 pieds une fois sur 2.
Markov lance bas et sur le net et n'essaye pas de la passer au travers le gardien et c'est ce qui fait la différence

Roger Leblond a dit...

Bonjour dman pierre,

Où vas-tu chercher le raisonnement indiqué ?

Tout ce qui a été écrit est la réalité, aucun but du premier trio et une fiche de 3-1-0-0 du CH et rien n'est indiqué sur ce que sera la suite, car le passé n'est jamais garant de l'avenir ...

Les statistiques illustrent souvent des faits inusités et c'est le cas du Canadien actuellement, car le trio de Gallagher-Galchenyuk-Prust a réussi trois buts.

dman pierre a dit...

woww ok j etais pas au courant que quatre matchs faisaient une saison alors si je me fie a ton raisonnement markov va finir la saison avec 47 buts ! c est bien cela non ?????

Roger Leblond a dit...

Bonjour r47,

On va laisser ça aux entraîneurs, mais le CH possède quatre joueurs en mesure de produire sur le jeu de puissance, Markov, Subban, Diaz et Kaberle, ce qui n'est pas rien, car cela fait deux duos de qualité pour cette unité spéciale.

Si les défenseurs du Canadien demeurent en santé, la ligne bleue sera bien défendue durant la présente saison...

r47 a dit...

Pas sûr que Markov et Subban évolueront ensemble sur l'avantage numérique...il faudrait conserver la paire Markov-Diaz intacte.

neely a dit...

Subban ne jouera pas contre les Jets, c'est pas certain pour mercredi contre Ottawa. Je crois qu'il reviendra au jeu en fin de semaine.

Francis Lavallée a dit...

Watch out contre les Jets ce soir, j'ai pas mal l'impression que Subban va faire sentir pas mal sa présence sur la glace.

mr bruins a dit...

Subban de retour la dégringolade va commencer.......

Roger Leblond a dit...

Bonjour Toutunhom,

Effectivement, Markov n'aura pas à être utilisé en désavantage numérique et il ne faut pas oublier que Francis Bouillon est de retour et que Alexei Emelin et Raphaël Diaz ont acquis une expérience intéressante l'an dernier.

Avec Markov, Subban, Gorges, Diaz, Emelin, Bouillon et Kaberle, cela fait un très bon groupe de défenseurs de la LNH et c'est possiblement là que le CH va se détacher de plusieurs autres équipes.

toutunhom a dit...

L'an passer, tout allait mal chez le CH, et toute l'incertitude qui venait de la direction faisait en sorte que sur la glace, l'effort n'y etait pas..

Markov aurait peut-etre fait mieux, ou peut etre pas dans des circonstances similaires, mais on ne sauras jamais

La différence avec un subban, c'est que maintenant, les taches peuvent etre mieux divisés.. Un markov n'aura pas besoin d'etre utilisé en PK, donc plus d'energie lorsque les PP se presenteront.

Roger Leblond a dit...

Bonjour à vous tous,

Pour faire le point sur PK Subban, c'est de souligner qu'après avoir réussi 14 buts, dont neuf en avantage numérique en 2010-2011, il n'a marqué que sept buts, dont seulement cinq en supériorité numérique en 2011-2012.

Après une excellente première saison, alors qu'il avait été nommé sur l'équipe d'étoiles des recrues de la LNH, nous étions en droit de s'attendre à une meilleure saison que celle qu'il a connue l'an dernier.

Était-ce dû à la guigne de la deuxième année ?

Nous allons le constater assez vite, sans oublier que tout est axé sur un concept d'équipe actuellement.

3346 a dit...

P.K est un atout de plus, mais si le CH veut du traffic devant le gardien adversaire ,il faudra que P.K tiennent ses tirs bas sinon il y a quelque joueurs qui vont lui parler; nous sommes dans la NHL ,ET C'EST LA QUE L'ON SEPARENT LES ENFANTS DES HOMMES;
Felicitation aux entraineurs, et esperons que les veterans tiennent la cadence, car on voit que la jeunesse dans la NHL pousse les vieux a mieux performer ex.(Marleau)

agally94 a dit...

Pour défensdre Suter, il est le seul défenseur potable chez le Wild et ça fait un couple de fois qu'il joue presque 30 minutes par match.

Il est toujours sur le jeu

serge ladou a dit...

J ai hate de voir PK en avantage, car cet année les joueurs SON COACHER contrairement, alors que l an passé tout les joueurs fesait ce qu il voulait, et une ambience pourrit.Laissons la chance a Therrien et PK de ce connaitre. En ce qui concerne Markov avec la maturité que ce joueur a acquis avec le temps , on espere tous que Subban suive son exemple.

jeff cassista a dit...

Le role d'un défenseur en PP est pas necessairement de marquer des buts mais sourtout de metre la rondelle au filet et la dessu Markov a une longueur d'avance sur PK, le probleme avec PK ses quil veut faire exploser la rondelle sur chaque lancer fack sa va toujours 10 pieds a coté du net.

Sylvain Lapointe a dit...

Un petit peu injuste cette satistique concernant Subban et l'avantage numérique comme si c'était de sa faute.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010