Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
142
abonnés


visites

Avec un peu plus de 300 matchs à disputer sur 1230, c'est vraiment une lutte sans merci qu'il existe dans la LNH cette saison.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le Canadien balayé en Floride, le jeu de puissance du Lightning inégal, Luongo éblouissant et les Blackhawks à domicile

Vues: 6 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Le Canadien a été balayé 0-4-0-0 en quatre matchs en Floride l’an dernier

Ce fut une première dans son histoire à ce chapitre

Le Canadien de Montréal, qui vient de subir trois défaites de suite (dont une en tirs de barrage), tentera de faire oublier sa triste performance de l’an dernier sur les patinoires des deux équipes de la Floride.

En effet, la formation dirigée par Michel Therrien, dont le rendement est de 6-4-0-1 en 11 rencontres, avait subi quatre défaites, toutes en temps régulier sur la patinoire du Lightning de Tampa Bay (0-2-0-0) et des Panthers de la Floride (0-2-0-0) en 2011-2012, ayant été surclassé 13 à 8 au chapitre des buts marqués et perdant trois matchs par un seul but d’écart.

Contre le Lightning, son adversaire de ce soir, il avait subi des défaites de 4 à 3, le 29 décembre 2011 et de 2 à 1, le 28 février 2012, alors que sur la patinoire des Panthers, qu’il affrontera jeudi soir, il avait perdu 3 à 2, le 31 décembre 2011 et de 4 à 2, le 26 février 2012.

C’est la première fois que le Canadien était balayé dans les quatre matchs disputés sur la patinoire de ces deux équipes lors d’une même saison.

Que fera la formation de Michel Therrien face à celle de Guy Boucher, qui vient de subir quatre défaites de suite en temps régulier ?

LES QUATRE MATCHS DU CANADIEN EN FLORIDE L’AN DERNIER
29 décembre 2011-Montréal 3 à Tampa Bay 4
31 décembre 2011-Montréal 2 en Floride 3
26 février 2012-Montréal 2 en Floride 4
28 février 2012-Montréal 1 à Tampa Bay 2


Le jeu de puissance du Lightning de Tampa Bay, explosif à domicile, amorphe à l’étranger !

Il occupe le 1er et le 28e rang respectivement à ce chapitre

C’est vraiment un rendement aux antipodes que présente le jeu de puissance du Lightning de Tampa Bay, qui est vraiment irrésistible à domicile et impuissant à l’étranger !

En effet, la formation dirigée par Guy Boucher, qui vient de subir quatre défaites de suite en temps réguliers, affiche un rendement global de 28,26% en 11 rencontres, ayant réussi 13 buts en 46 avantages numériques et elle occupe le 2e rang de la LNH, tout juste derrière les Blues de St. Louis, qui ont une efficacité élevée de 34,78%, ayant réussi 16 buts en 46 supériorités numériques.

Pour illustrer le rendement inégal du Lightning, il a une efficacité de 44,44% (12 buts en 27 avantages numériques), sur sa propre patinoire, au premier rang du circuit, alors qu’à l’étranger, il a été limité à un seul but en 19 avantages numériques, une piètre efficacité de 5,26%, ce qui le place au 28e rang, devant les Sabres de Buffalo, qui ont une efficacité de 3,85% (un but en 26 avantages) et les Red Wings de Detroit, qui n’ont pas réussi à marquer un filet en 23 occasions sur les patinoires adverses à ce chapitre.

Pis, le Lightning, qui n’a marqué qu’un but en avantage numérique à l’étranger, a aussi concédé un but alors qu’il évoluait en supériorité numérique, ce qui fait qu’il a un rendement nul sur les patinoires adverses !

Son seul but à l’étranger fut réussi par Ryan Malone, dans un revers de 4 à 1, face aux Hurricanes de la Caroline, le 22 janvier et ce but était un peu inutile, car il avait été marqué à 9:53 de la troisième période, alors que les Hurricanes menaient 4 à 0.

Le but en désavantage numérique qu’il a concédé fut très important, car avec une égalité de 1 à 1 vers la fin de la 2e période, c’est Ilya Kovalchuk, qui faisait mouche à 17:34 de la 2e période et les Devils du New Jersey prenaient ainsi une avance de 2 à 1 pour finalement triompher 4 à 2, à Newark, jeudi dernier.

Le Canadien devra éviter le banc des pénalités lors de son match de ce soir au St. Pete Times Forum, car le Lightning a réussi au moins un but en avantage numérique dans chacune de ses six rencontres locales.

L’an dernier, le Lightning avait terminé avec une efficacité de 15,24%, au 25e rang de la LNH, lui qui avait eu un rendement à domicile ordinaire, terminant au 18e rang, avec un dossier de 22 buts en 132 avantages, comparativement à une efficacité à l’étranger de 13,87%, marquant 19 buts en 137 supériorités numériques, se classant au 22e rang.


Le gardien Roberto Luongo est superbe en ce début de saison

Les Canucks de Vancouver ont une meilleure fiche que l’an dernier !

Impliqués dans la saga du gardien Roberto Luongo, les Canucks de Vancouver ne semblent pas trop dérangés en ce début de saison, car ils connaissent un excellent rendement.

En effet, la formation dirigée par Alain Vigneault, qui n’a pas cessé d’être au centre de rumeurs impliquant une transaction impliquant le gardien Roberto Luongo, présente un superbe dossier de 7-2-0-2 pour 16 points en 11 rencontres et ce rendement est supérieur à celui de l’an dernier qui était de 5-5-0-1 pour 11 points après 11 matchs, elle qui avait remporté le Trophée des Présidents remis à la formation qui remporte le championnat du calendrier régulier, pour une 2e saison de suite.

Encore plus spectaculaire, les Canucks n’ont concédé que 24 buts en 11 matchs, une moyenne de 2,18, eux qui avaient concédé 33 buts après leurs 11 premiers matchs (moyenne de 3,00 par match) en 2011-2012.

Le gardien Roberto Lungo surclasse Cory Schneider et est au 2e rang de la LNH

Dans ce contexte, le gardien Roberto Luongo semble plus motivé que jamais actuellement, car il présente des statistiques supérieures à Cory Schneider, celui que l’on veut garder comme gardien numéro un de l’équipe.

Luongo affiche un dossier de 3-0-0-2 avec une excellente moyenne de 1,53, un blanchissage et une superbe efficacité de ,940 en six rencontres, alors que Schneider présente un dossier de 4-2-0-0 avec une moyenne de 2,36, un jeu blanc et une efficacité de ,921 en six rencontres également.

Soulignons que Luongo se retrouve au 2e rang de la LNH au chapitre de la moyenne et de l’efficacité, n’étant devancé que par Craig Anderson, qui a une moyenne de 1,49 et une efficacité de ,950 en 10 rencontres.

Ce début de saison de Luongo est de loin meilleur que celui de l’an dernier, car il affichait un dossier de 2-3-0-1 avec une très haute moyenne de 3,45, aucun blanchissage et une piètre efficacité de ,868 après ses six premières rencontres.


Un beau long séjour à domicile attend les Blackhawks de Chicago …

Ils disputeront leurs sept prochains matchs devant leurs partisans

Après avoir eu le pire calendrier du circuit depuis le début de la saison, les Blackhawks de Chicago pourront enfin défaire leurs valises pour quelques semaines …

En effet, la formation dirigée par Joel Quenneville, qui domine le circuit avec une fiche de 10-0-0-2 pour 22 points en 12 rencontres (seule équipe invaincue en temps régulier), a disputé pas moins de 10 de ses 12 premiers matchs à l’étranger, où elle a réussi à se forger un dossier de 8-0-0-2, dont 4-0-0-2 lors de son récent voyage de six rencontres, qui a pris fin, dimanche par un gain de 3 à 0, contre les Predators de Nashville.

Ce séjour de sept matchs en 14 jours au United Center débutera par un affrontement en ce mardi soir, contre les surprenants Ducks d’Anaheim, dont la fiche est de 8-2-0-1 pour 17 points en 11 rencontres.

Par la suite, les Blackhawks recevront les Sharks de San Jose, les Kings de Los Angeles, les Canucks de Vancouver, les Sharks de San Jose (à nouveau), les Blue Jackets de Columbus et les Oilers d’Edmonton.

Dans ce calendrier écourté de la saison 2012-2013, cette séquence de sept rencontres consécutives à domicile sera la plus longue, deux autres équipes auront un tel genre de scénario, les Islanders de New York, du 24 février au 9 mars et les Sharks de San Jose, du 27 mars au 7 avril.

Lors de leurs deux matchs locaux, les Blackhawks ont remporté un gain de 3 à 2, face aux Blues de St. Louis, le 22 janvier et de 2 à 1, en prolongation, contre les Red Wings de Detroit, le 27 janvier dernier.

LE SÉJOUR DE SEPT RENCONTRES À DOMICILE DES BLACKHAWKS DE CHICAGO
12 février 2013-Anaheim à Chicago (20h30)
15 février 2013-San Jose à Chicago (20h30)
17 février 2013-Los Angeles à Chicago (15h30)
19 février 2013-Vancouver à Chicago (20h30)
22 février 2013-San Jose à Chicago (20h30)
24 février 2013-Columbus à Chicago (19h)
25 février 2013-Edmonton à Chicago (20h30)


Feed

soupqc a dit...

Merci! Enfin! Quelqu'un qui parle des Hawks!

Autant je peux apprécier les exploits de nos jeunes prodiges et de notre Sainte-Flanelle, les Blackhawks ont un début de saison spectaculaire. 10 matchs sur la route et aucune défaite en temps réglementaire, c'est impressionnant. Dans une saison de 82 matchs, c'est très bien, mais là, c'est le quart de la saison avec une fiche de 0,916 et il ne reste que 14 matchs à l'étranger (moins de 40% des matchs).

Chicago est partie pour la gloire cette saison... voyons combien de temps ça dure...

dany horth a dit...

En toute logique Canadien a une meilleur équipe sur papier que le Lightning mais les facteurs négatifs:match a l'étranger,préparation adéquate??mauvaise pénalité dernièrement.Facteurs positifs ou négatifs:nouveau trio.Facteur positif ils sont sur une mauvaise séquence et ils veulent s'en sortir.Canadien va disputer une bonne partie selon moi ce soir.Prediction pour le fun CH=4 Lg=0

constant gallant a dit...

le CH et ses punitions stupides ! Souvent se sont des punitions pour avoir retenu(le joueur ou le bâton)sans dire que ce sont des punitions de paresseux qui ne peuvent suivre l'autre équipe,ca inaugure mal...
On porte trop d'attention sur l'indicipline de White,mais il n'est pas le seul qui purge des punitions innutiles...
Contre Tampa,sans vouloir donner d'ordre aux joueurs du CH,mais tenez-vous loin du banc des punitions,ça va faire mal au tableau indicateur,dans la colone des buts.

Roger Leblond a dit...

Bonjour Constant,

Il est à souhaiter que nous puissions voir du beau hockey dans le match entre le Canadien et le Lightning, car il y aura beaucoup de talent sur la patinoire.

Mais, il faut s'attendre à tout, car le Canadien, aussi surprenant que cela puisse paraître, est la formation la plus pénalisée de la LNH.

constant gallant a dit...

Salut Roger...

Ce soir contre Tampa,nous verrons une partie de diminutif(St-Louis et Deharnais)mais nous verrons aussi de très bonnes recrues en Galchenyuk et la trouvaille innusité de Tampa le mini Cory Conacher qui domine la liste des recrues sur les feuilles de pointages.
Ce ne sera pas une rencontre dont l'intimidation et les coups salauds seront d'office.
Je crois que la vitesse sera au rendez-vous,et que le CH dans ce style est capable de rivaliser...
C'est une genre de rencontre oû des gars comme Subban peuvent faire la différence...

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010