Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
143
abonnés


581047 visites

Mardi soir, il y a eu exactement 50 buts marqués en 10 matchs, mais aucune équipe n'a réussi plus de quatre buts dans une rencontre.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Ribeiro égal avec Crosby, le gardien Brian Elliott atroce et Boucher produit sans Galchenyuk ...

Vues:4798 10 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Mike Ribeiro a une fiche identique à celle de Sidney Crosby !

Ils ont une fiche de 5-12-17 en 13 matchs en 2012-2013

En ce début de saison 2012-2013, on assiste à des choses spéciales et en consultant le classement des meilleurs marqueurs, on constate des surprises.

En effet, ce classement est dominé non pas par les Evgeni Malkin, Alexander Ovechkin, Steven Stamkos ou Sidney Crosny, mais par Thomas Vanek, des Sabres de Buffalo, dont la fiche est de 11-12-23 en 13 matchs et il est suivi par Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago, qui a un rendement de 9-11-20 en 13 rencontres.

Il y a aussi Mike Ribeiro, des Capitals de Washington, qui avec une récente poussée en attaque, affiche un dossier de 5-12-17 en 13 matchs et cela est un rendement identique à celui de Sidney Crosby, qui a aussi une fiche de 5-12-17 en 13 rencontres !

La petite différence est le fait que les Penguins de Pittsburgh, dont la fiche est de 8-5-0-0 pour 16 points en 13 rencontres, luttent pour le premier rang de leur section et de l’Association de l’Est, alors que les Capitals de Washington, qui ont un rendement de 4-8-1-0 pour seulement neuf points en 13 matchs, croupissent au 30e et dernier rang du classement général, à égalité avec les Flames de Calgary (3-4-0-3 en 10 matchs), l’Avalanche du Colorado (4-6-1-0 en 11 rencontres) et les Islanders de New York, qui ont une fiche de 4-7-1-0 en 12 rencontres.


Atroce, le gardien Brian Elliott des Blues de St. Louis semble revenu au naturel …

Il affiche la 2e pire moyenne d’efficacité de la LNH !

Après avoir surpris tout le monde l’an dernier, le gardien Brian Elliott, des Blues de St. Louis semble vraiment revenu au naturel et est plus qu’ordinaire en ce début de saison 2012-2013.

En effet, l’ex-joueur des Sénateurs d’Ottawa et de l’Avalanche du Colorado, avait été éblouissant en 2011-2012, affichant en 38 matchs, un dossier de 23-10-4 avec une extraordinaire moyenne de 1,56, la meilleure de la LNH, devant celle de Jonathan Quick (1,96), des Kings de Los Angeles, neuf blanchissages, un de moins que ce dernier et une superbe efficacité de ,940, devant celle de Cory Schneider (,937), des Canucks de Vancouver.

En ce début de campagne, c’est vraiment pénible pour lui, car il affiche un rendement de 3-5-1 avec une très haute moyenne de 3,57 (au 34e rang du circuit) et une très faible efficacité de ,849, la 2e pire chez les gardiens ayant participé à quatre rencontres ou plus, derrière Scott Clemmensen (,837) de Panthers de la Floride, un véritable désastre !

Il a concédé quatre buts ou plus dans cinq de ses neuf rencontres et pour illustrer son excellence de l’an dernier, il n’avait été victime de quatre buts qu’en trois occasions, un sommet dans sa saison 2011-2012, lui qui a concédé cinq buts à deux reprises cette année.

Lors du présent mois de février, c’est la débandade, car il a un dossier de 0-4-1 avec une moyenne de 4.67 (20 buts concédés sur 105 tirs en 257:08 minutes de jeu) et une efficacité de seulement ,810 en cinq rencontres, lui dont le dernier gain remonte au 31 janvier, 4 à 1, face aux Blue Jackets de Columbus, alors qu’il n’avait concédé qu’un but sur 25 tirs.

Soulignons qu’avant sa superbe performance de 2011-2012, Elliott, qui aura 28 ans le 9 avril prochain, affichait un dossier ordinaire de 61-53-16 avec une moyenne de 2,90, seulement neuf blanchissages et une efficacité de ,901 en 142 rencontres.

Son rendement a fait en sorte que l’absence de Jaroslav Halak, blessé à l’aine, s’est avérée importante, car les Blues, qui viennent de subir cinq défaites de suite (dont une en tirs de barrage), affichent un décevant dossier de 6-5-0-1 pour 13 points en 12 matchs, eux qui ont concédé 40 buts à leurs adversaires.

Comble de malheur pour les Blues, ils ont vu le gardien Jaroslav Halak aggraver sa blessure à l’aine et il sera à nouveau absent pour une période indéterminée et cela veut dire que Elliott aura beaucoup de pression, lui qui sera possiblement le partant dans le match de ce soir, face aux Red Wings de Detroit, à l’aréna Joe-Louis une équipe qui vient de remporter ses trois derniers matchs, ne concédant que quatre buts lors de cette séquence.


Sans Alex Galchenyuk, Reid Boucher produit à un train d’enfer avec le Sting de Sarnia

Il domine le hockey junior canadien avec 49 buts en 54 matchs

Après avoir connu un début de saison ordinaire et explosé par la suite, on pensait que l’attaquant Reid Boucher, du Sting de Sarnia, dans la Ligue junior de l’Ontario ralentirait suite au départ d’Alex Galchenyuk, mais c’est le contraire qui s’est produit !

En effet, le centre de 5’11’’ et de 195 livres, présente une fiche de 49-25-74 avec un différentiel de plus 11 en 54 matchs, son total de buts étant de loin le plus élevé de la OHL (11 buts de plus que Vincent Trocheck, des Whalers de Plymouth, qui a 38 filets en 48 rencontres et aussi de tout le hockey junior canadien.

Auteur de 49 filets, il tentera d’atteindre le plateau des 50 buts en disputant un match en ce mercredi, 13 février, contre les Greyhounds de Sault Ste. Marie, au Centre Essar.

Boucher, qui fut le 4e choix des Devils du New Jersey, le 99e au total lors du repêchage de juin 2011 et qui a eu 19 ans le 8 septembre dernier, en est seulement à sa 2e saison dans la OHL, ayant présenté une fiche de 28-22-50 avec un différentiel de moins 19 en 67 matchs l’an dernier, lui qui avait été le choix de 14e ronde du Sting, le 272e au total lors du repêchage du circuit en 2009.

Boucher avait connu un début difficile, mais totalise 46 buts à ses 43 derniers matchs depuis le 20 octobre

Soulignons que Boucher n’a pas été productif en début de saison, car il affichait en date du 19 octobre 2012, un dossier ordinaire de 3-5-8 avec un différentiel de moins six lors de ses 11 premiers matchs, mais il a tout simplement explosé depuis le 20 octobre, affichant un reluisant dossier de 46 buts, 20 assistances pour 66 points et un différentiel de plus 17 lors de ses 43 dernières rencontres.

Encore plus spectaculaire, il a réussi neuf buts lors de ses six rencontres disputées au mois de février et affiche un total de 18 buts en seulement 12 matchs (dont deux buts ou plus en sept occasions, incluant un sommet de quatre filets le 12 janvier, face aux 67’s d’Ottawa), depuis le 12 janvier dernier, une moyenne de 1,50 but par rencontre, une explosion peu ordinaire !

Il a été éblouissant depuis le départ de l’attaquant Alex Galchenyuk du Canadien …

On peut dire que le départ de l’excellent attaquant Alex Galchenyuk n’a pas ralenti Reid Boucher, bien au contraire, car depuis que le joueur du Canadien a quitté le Sting le 16 décembre dernier, Boucher affiche un dossier de 24-10-34 en 20 rencontres et au moment de son départ, Galchenyuk affichait un dossier de 27-34-61 en 33 rencontres.

Seulement cinq joueurs ont atteint le plateau des 40 buts dans le hockey junior canadien

Soulignons qu’actuellement, seulement cinq joueurs ont atteint le plateau des 40 buts dans les trois ligues juniors canadiennes, car dans la LHJMQ, Anthony Mantha, des Foreurs de Val-d’Or est le meneur avec 42 filets en 53 rencontres et Josh Currie, du Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard est tout juste derrière avec 40 buts en 53 rencontres.

Dans la Ligue junior de l’Ouest, deux joueurs ont atteint ce plateau, Brendan Leipsic (40-61-101 en 54 matchs) et Nicolas Petan (40-60-100 en 57 matchs), des Winterhawks de Portland et ils sont les deux seuls à avoir atteint le plateau des 100 points dans le hockey junior canadien jusqu’ici cette saison.


Feed

Paméla O'Neill a dit...

Je sais bien!!

alain g. martel a dit...

Bon billet...

J'ai aussi remarqué que Ribeiro n'a pas encore réussi à amener son équipe très loin depuis qu'il a quitté Montréal. Je suis parfaitement en accord avec le fait que c'est ce que l'on a eu en retour qui a fait le plus mal...

Marto

philippe massy a dit...

Vraie pour Ribeiro ,mais par contre, Il ne joue pas avec dupuis et kunitz . s'il aurrait la chance de jouer avec J.Neal Avec qui malkin peut jouer . On ne parlerait pas de Ribeiro a la meme Fiche que crosby !!!

mr_baucher a dit...

Très intéressant !
4* parce que je suis essoufflé ... 1 phrase = 1 paragraphe. Utilise plus de points ;)

guy5555555 a dit...

salut

bon billet

pour ribeiro qui l aurrais cru

Roger Leblond a dit...

Bonjour Paméla,

Dans le cas de Mike Ribeiro, le Canadien avait pris la décision de s'en départir, mais c'était surtout pour des raisons autres que son rendement sur la patinoire et cette transaction avait été effectué le 30 septembre 2006, vers la fin du camp d'entraînement.

Le CH avait obtenu le défenseur Janne Niinimaa, qui n'a fait long feu à Montréal, car il était en fin de carrière.

Roger Leblond a dit...

Bonjour Yves,

Je ne pense pas que les Capitals de Washington, qui ont été l'une des meilleures équipes de la LNH depuis cinq ans, soient tentés de connaître une saison de misère pour obtenir de meilleurs choix au repêchage.

Surtout qu'il ne faut pas oublier que les règlements sont différents d'auparavant, car en 2013, les 14 formations qui ne participeront pas aux éliminatoires (et non pas seulement les trois dernières au classement général) auront une chance d'obtenir le premier choix au repêchage universel.

Labreche Yves a dit...

Bonjour Roger

Penses-tu que les Caps vont finir dernier,juste pour avoir la chance d'avoir un des premiers choix?

Jonathan Charron a dit...

pour ribeiro. je suis content qu'il soit partie de montreal car malgré son grand talent partout ou il passe, son équipe va mal, dallas, on fait seulement 1 fois les séries depuis qu'il est la, et maintenant a washington qui sont dernier depuis qu'il arrivé malgré qu'il est un des meilleur pointeur de l'équipe et de la ligue, en fait je trouve que c'est une excellante décision de l'voir échangé. ca pouuris un vestaire ce genre de joueur.

peut etre la chose qu'on a eu en retour qu'il a blamer, mais on aurait pas eu beaucoup plus quand meme. a cause de son comportement, malgré qu'il a maturé un peu depuis ce temps

Paméla O'Neill a dit...

La fiche de Ribeiro identique à celle de Crosby... j'adore! Quelle gaffe le CH a fait en s'en débarrassant!! Je ne lui ai toujours pas pardonné d'ailleurs!

constant gallant a dit...

Salut Roger.
Wow,une chance que l'on visionne tout ton texte,tu te ferais crucifier de comparer Ribeiro à Crosby. lolll
J'ai été un des premiers à penser que la venue de Ribeiro dans la troupe d'Ovechkin serait un gros + pour les Caps.
Ribeiro fonctionne bien,mais l'équipe en arrache.(va-t'on encore pointer l'entraineur)?
Je ne sais pas ce qui se passe avec cette équipe là,ils ont de très bons joueurs,mais rien ne fonctionne. Il y a peut-être trop d'individualistes dans la gang ?

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010