Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
142
abonnés


visites

Nul doute que l'absence prolongée des défenseurs Kris Letang et Paul Martin va faire très mal aux Penguins de Pittsburgh.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le Canadien impuissant contre les Maple Leafs et Sergei Kostitsyn se cherche plus que jamais !

Vues: 1 vote
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Le Canadien a été maîtrisé contre les Maple Leafs de Toronto

Il n’a marqué qu’un but en deux matchs et il fut en avantage numérique !

On peut dire que les Maple Leafs de Toronto s’avèrent la bête noire du Canadien de Montréal en cette saison écourtée de 2012-2013.

En effet, la formation dirigée par Randy Carlyle, qui affiche un excellent dossier de 12-8-0-0 pour 24 points en 20 rencontres, a remporté ses deux matchs contre celle de Michel Therrien (les deux au Centre Bell), la surclassant 8 à 1 au chapitre des buts marqués et n’ayant pas tiré de l’arrière dans les deux parties.

Pis, le seul but du Tricolore lors de ces deux matchs a été réussi en avantage numérique, par Brian Gionta à 13:51 de la 3e période, durant une pénalité à Mikhail Grabovski, un ancien du Canadien, lors du revers de 2 à 1, dans le match d’ouverture du 19 janvier dernier.

Dans l’autre match, les Leafs avaient lessivé le CH 6 à 0, le 9 février, marquant deux buts dans chacune des trois périodes.

Sur les huit buts marqués par les Maple Leafs, quatre l’ont été en avantage numérique, ayant eu un rendement de 4 buts en 11 supériorités, une efficacité de 36,36% lors des deux matchs, alors que dans leurs 18 autres matchs, les Leafs ont un rendement en avantage numérique de seulement 13,51%, ayant réussi 10 buts en 74 supériorités.

Ce match au Centre Air Canada est le premier de trois entre les deux équipes à cet endroit cette saison, les deux prochains auront lieu le samedi, 13 avril et samedi, 27 avril, lors du dernier jour du calendrier régulier.

Le Canadien a connu du succès dans la ville reine depuis cinq ans

Soulignons que le Canadien de Montréal semble confortable dans le domicile des Leafs depuis cinq ans, car il présente un excellent rendement de 6-3-0-1 lors de ses 10 derniers matchs disputés au Centre Air Canada, dont un dossier de 2-1-0-0 en trois matchs l’an dernier.

Dans son histoire, la fiche du Canadien sur la patinoire de ses adversaires de la ville reine est de 128 gains, 181 revers, 45 nulles et trois revers en bris d’égalité en 357 rencontres.

LES 10 DERNIERS MATCHS DU CANADIEN DE MONTRÉAL À TORONTO
4 avril 2009-Montréal 6 à Toronto 2
1 octobre 2009-Montréal 4 à Toronto 3 (prol.)
26 décembre 2009-Montréal 3 à Toronto 2 (prol.)
20 mars 2010-Montréal 2 à Toronto 3 (fus.)
7 octobre 2010-Montréal 2 à Toronto 3
11 décembre 2010-Montréal 1 à Toronto 3
9 avril 2011-Montréal 4 à Toronto 1
6 octobre 2011-Montréal 0 à Toronto 2
21 janvier 2012-Montréal 3 à Toronto 1
11 février 2012-Montréal 5 à Toronto 0
27 février 2013-Montréal à Toronto (19h30)
13 avril 2013-Montréal à Toronto (19h)
27 avril 2013-Montréal à Toronto (19h)


Sergei Kostitsyn ne produit pas les résultats souhaités avec les Predators de Nashville

Irrégulier, il n’a marqué que deux buts en 20 rencontres et trois fois en 44 matchs !

À l’image de sa courte carrière, l’attaquant Sergei Kostitsyn, des Predators de Nashville est irrégulier et décevant dans cette saison écourtée.

En effet, l’ex-joueur du Canadien, qui avait terminé la saison 2011-2012 en queue de poisson, affiche malgré un bon différentiel de plus sept, un décevant dossier de 2-7-9 en 20 rencontres, ce qui n’est pas à la hauteur des attentes, lui qui fut utilisé durant une moyenne de 16:36 minutes par rencontre.

Seulement deux buts, dont un avantage numérique, cela ferait en sorte qu’en maintenant le même rythme, le joueur qui aura 26 ans le 20 mars prochain, terminerait avec un gros total de cinq buts en 48 rencontres, une fiche qui ressemblerait plus à celle d’un défenseur ou à un joueur occasionnel de quatrième trio …

Pour illustrer son irrégularité chronique, il avait débuté la saison avec un dossier de 0-2-2 lors de ses sept premiers matchs et après avoir marqué son premier but, dans un gain de 2 à 1, en tirs de barrage, face aux Sharks de San Jose, le 2 février, il avait traversé une autre séquence de sept matchs sans aucun but (0-1-1, du 5 au 16 février) et depuis qu’il a réussi son deuxième but de la saison, dans un revers de 6 à 5, face à l’Avalanche du Colorado, le 18 février, il a une fiche de 0-3-3 lors de ses quatre dernières parties.

Il avait connu une léthargie de 14 matchs pour terminer la saison 2011-2012

Cette léthargie semble le prolongement de celle de la saison dernière, car il avait terminé la campagne 2011-2012 en étant rayé de la feuille de pointage dans ses neuf derniers matchs et n’avait pas marqué lors de ses 14 dernières parties, affichant un dossier de 0-5-5 lors de cette période.

Cela lui fait un rendement global de 2-12-14 lors de ses 34 dernières rencontres régulières, lui qui avait aussi été pitoyable en séries éliminatoires l’an dernier, affichant un dossier de 1-1-2 en 10 rencontres.

Quelle équipe serait satisfaite d’un joueur offensif qui marquerait trois buts sur une période de 44 rencontres, incluant les éliminatoires ?

Après avoir présenté une fiche de 23-27-50 en 77 matchs en 2010-2011, il avait régressé l’an dernier, affichant un dossier de 17-26-43 en 75 rencontres régulières.

Les Predators ont besoin de la production offensive de Kostitsyn, car ils ont une fiche de 9-6-1-4 en 20 rencontres et n’ont marqué que 44 buts, une moyenne de 2,20 filets par match.

Ils amorcent en ce mercredi, un voyage de trois rencontres à l’étranger, en visitant les surprenants Ducks d’Anaheim et ils visiteront par la suite, les Sharks de San Jose samedi et les Kings de Los Angeles lundi prochain.


Feed

Francis Chabot a dit...

Hum...<br><br>

Sergei Kostitsyn a 9 points en 20 matchs avec +7. Il vient au 3e rang des meilleurs pointeurs de son équipe. Il gagne 3 millions. Il y a 5 attaquants chez les Preds qui gagnent plus cher que lui. Je ne vois pas le problème du tout. Pourquoi le viser lui ?<br><br>

On s'entend tu pour dire qu'un gars repêché en 7e ronde et qui gagne 3 millions faut pas s'attendre à plus de 50 points. Déjà 50 points c'est bon pour un gars de même.<br><br>

50 points c'est une moyenne de 0.6 points par match. Sur 20 matchs c'est 12 points. Donc il est 3 points en retard de sa production maximale souhaitée. Et ce avec +7 le meilleur différentielle + et - de l'équipe.<br><br>

Parlons de Gionta plutôt svp. En voilà un qui déçoit pour vrai.

viking77 a dit...

De mon côté je ne crois pas que le problème soit Réellement Sergei Kostitsyn. Le problème c'est les Prédateurs. 2 joueurs de plus de 10 points. Qui est le centre de Kostitsyn? Craig Smith l'était pour les dernières parties. L'équipe doit une fière chandelle à Pekka Rinne qui garde l'équipe en bonne position. Kostitsyn mène les siens dans les +/- ce qui démontre qu'il a pris de la maturité.
a 3m$ avec son contrat jusqu'à l'an prochain, c'est une bonne signature. Je ne suis donc pas d'accord avec ton point de vue.

Cynthia Lessard a dit...

Rien de surprenant dans le cas du petit frère Serge..il est à l'image de AK46

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010