Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

Roger Leblond

Roger Leblond

Homme | ans

194
coéquipiers
143
abonnés


visites

Dans la LNH, même si 25 équipes peuvent participer aux séries, il devrait y avoir quelques importantes transactions, d'ici le 5 mars.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Le Canadien, du 28e au 4e rang et les six anciennes équipes dans les séries

Vues: 3 votes
Roger Leblond Catégorie : Hockey

Le Canadien a grimpé du 28e au 4e rang du classement général !

Il a maintenu un rythme d’une saison de 108 points en 82 matchs

Il est quasi-impossible d’avoir une volte-face plus prononcée que celle qu’a connue le Canadien de Montréal cette saison dans la Ligue nationale de hockey !

En effet, la formation dirigée par Michel Therrien, qui a présenté une fiche de 29-14-5 pour 63 points (une moyenne de ,656) en 48 matchs, a terminé au premier rang de la section Nord-Est et au quatrième rang du classement général, ce qui et vraiment impressionnant, car elle a grimpé de 24 échelons, elle qui l’an dernier, avait terminé au 28e rang de ce classement général des 30 équipes, ayant présenté une fiche de 31-35-16 (une moyenne de ,476) pour seulement 78 points en 82 rencontres.

Sur une saison de 82 rencontres, cela équivaudrait à un dossier de 50-24-8 et un total de 108 points.

Les Ducks d’Anaheim ont aussi fait un bond prodigieux cette saison !

Au chapitre des améliorations, on ne peut passer sous silence la superbe fiche des Ducks d’Anaheim, qui après avoir terminé au 25e rang du classement général l’an dernier (fiche de 34-36-12 pour 80 points en 82 matchs, une moyenne de ,488), ont été vraiment superbes cette année, terminant aussi haut que le troisième rang du classement général (un bond de 22 positions), ayant présenté un dossier de 30-12-6 pour 66 points en 48 rencontres, ce qui représente une moyenne de ,688 et qui donnerait un total de 113 points (fiche de 51-20-11) sur une saison complète de 82 rencontres.

Cette amélioration au chapitre de la moyenne victoires-défaites (de ,4875 à ,6875) est supérieure à celle du Canadien (de ,4756 à ,6562).

Cette saison, seuls les Blackhawks de Chicago (fiche de 36-7-5 pour 77 points) et les Penguins de Pittsburgh, avec un dossier de 36-12-0 (72 points) ont fait mieux que la formation dirigée par Bruce Boudreau et aussi celle de Michel Therrien.

Grimper de 24 échelons pour le Canadien de Montréal et de 22 échelons pour les Ducks d’Anaheim, aucun expert ne pouvait prédire pareille volte-face et possiblement que les dirigeants des deux équipes sont surpris eux aussi !

Verrons-nous ces quatre équipes dans le carré d’As des séries éliminatoires ou en finale de la Coupe Stanley cette saison ?


Une première depuis 1995-1996, les six anciennes équipes dans les éliminatoires !

Verrons-nous une grande finale entre deux de ces six formations ?

Une rareté : les six anciennes équipes participent aux séries éliminatoires cette saison, une première depuis longtemps.

En effet, les Bruins de Boston, les Blackhawks de Chicago, les Red Wings de Detroit, le Canadien de Montréal, les Rangers de New York et les Maple Leafs de Toronto sont du rendez-vous du printemps pour la première fois depuis la saison 1995-1996.

Cet exploit a été réalisé alors que les Red Wings de Detroit ont réussi à se qualifier lors du 48e et dernier match du calendrier écourté, eux qui sont dans les éliminatoires pour la 22e fois de suite.

Lors de cette saison-là (1995-1996), aucune équipe n’avait atteint la finale, car nous avions assisté à une confrontation entre les surprenants Panthers de la Floride et l’Avalanche du Colorado (anciens Nordiques de Québec) et c’est la formation de Denver qui était sortie victorieuse, balayant celle de la Floride en quatre matchs et ainsi mettre la main sur la première Coupe Stanley de son histoire.

Soulignons que le Canadien était dirigée par Mario Tremblay, qui avait pris la relève de Jaques Demers, qui avait perdu son poste après seulement quatre rencontres (0-4-0) et le CH avait été éliminé au premier tour en six matchs contre les Rangers de New York, même si le Tricolore avait pris une avance de 2-0 en remportant les deux premières rencontres sur la patinoire des Rangers.

Ce n’est que la cinquième fois que les six anciennes équipes parviennent à se classer pour les éliminatoires d’une même saison, depuis que la LNH a décidé de transférer les Blackhawks de Chicago dans la section Ouest à la fin de la saison 1969-1970, car de 1967-1968 à 1969-1970, les six anciennes formations étaient toutes dans la section Est, car on avait placé les six nouvelles équipes de l’expansion de 1967 dans la section Ouest.

DEPUIS LA SAISON 1970-1971
LES SIX ANCIENNES ÉQUIPES DANS LES ÉLIMINATOIRES
1977-1978-Montréal gagne la Coupe Stanley (Montréal 4 Los Angeles 1)
1986-1987-Aucune équipe en finale (Edmonton 4 Philadelphie 3)
1993-1994-Rangers de NY gagnent la Coupe Stanley (Rangers 4 Vancouver 3)
1995-1996-Aucune équipe en finale (Colorado 4 Floride 0)
2012-2013-Quelles équipes seront de la grande finale ?


Feed

Roger Leblond a dit...

Bonjour Gilbert,

Effectivement, même si la saison régulière ne veut plus rien dire, les Penguins de Pittsburgh et les Blackhawks de Chicago ont de bonnes chances de se retrouver en finale de la Coupe Stanley.

Ces deux équipes lorsqu'elles ont tous leurs joueurs en santé sont vraiment intéressantes à voir évoluer et elles jouent du hockey dans l'ensemble très spectaculaire.

L'an dernier, personne aurait pu prédire que les Devils du New Jersey et les Kings de Los Angeles s'affronteraient en finale et c'est ce qui s'est produit.

La saison régulière est de 48 matchs cette année, mais les séries éliminatoires sont une série de quatre saisons de quatre à sept matchs et dans lesquelles aucune équipe ne peut connaître une série de quatre défaites de suite ...

Souhaitons que nous puissions voir du beau hockey durant ce printemps et que la boucherie de certaines équipes soit conservée à l'écart du jeu !

Gilbert Rochon a dit...

Le Ch devra se rende en final de l'est mais les Pingouins sont trop puissant, et dans l'ouest c'est un peu la même chose avec les Hawks, donc une finale Hawks Pingouins et je prend les Pingouins en 6.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010