Marc Griffin

Marc Griffin

Homme | 45 ans
Boucherville

175
coéquipiers
114
abonnés


185627 visites

Bonne saison! Vous pouvez me rejoindre sur twitter @marcgriffinRDS
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Bye bye 2012

Vues:3454 5 votes
Marc Griffin Catégorie : Baseball Mots-clés : baseball
152122_large

Plusieurs équipes telles que les Blue Jays ont récemment effectué des changements importants à leur formation en vue de la prochaine saison. Tous les amateurs de balle ont déjà hâte que la saison 2013 s’amorce afin de découvrir comment se comporteront toutes ces équipes et entre autres, le duo Hamilton-Pujols avec les Angels. Mais revenons en arrière afin de vous partager les moments qui m’ont marqué lors de la saison 2012.

Les équipes

Ça commence mal le bilan puisque je vous parle des Marlins. Mais plusieurs les avaient choisis afin de terminer au premier rang de la division est de la Nationale. Quel désastre!
Ils n’ont remporté que 69 matchs.

Du côté des équipes surprenantes, les Orioles et les Nationals nous ont offert un rendement au-delà des espérances et méritent certes un coup de chapeau! Par contre, pour moi l’équipe de l’année a été les A’s d’Oakland. Jamais on n’aurait pu prédire qu’ils devanceraient les Rangers en les balayant lors du dernier week-end de la saison pour remporter le titre de la division ouest de l’Américaine. Une équipe sans grande vedette, mais qui est l’exemple parfait de ne jamais baisser les bras. Évidemment les Giants de San Francisco sont aussi un bel exemple de la manière de jouer en équipe. Le baseball est le sport d’équipe le plus individuel qui soit. Tu ne peux pas te cacher. Que tu sois le meilleur ou le moins bon joueur. Que tu sois le plus grand ou le plus petit, tu dois te présenter au bâton seul sans l’aide de personne. Si la balle est frappée vers toi, c’est toi qui dois faire le travail. Si un ou plusieurs joueurs ne font pas le travail, la chaîne se brise et le résultat ne sera pas à la hauteur. Les Giants ont compris le principe et ils ont gagné la Série mondiale parce que la chaîne n’a jamais débarqué.

Les jeunes

Le baseball 2.0 comme j’aime bien l’appeler est tellement rafraîchissant. Quel plaisir d’apprécier des joueurs qui jouent le sport comme il se doit; avec intensité, avec respect tout en ayant du fun! Je pourrais vous en nommer plusieurs, mais pour moi ces quatre joueurs représentent la nouvelle génération de jeunes joueurs qui fera en sorte que le baseball est entre bonnes mains : Mike Trout, Bryce Harper, Buster Posey et Stephen Strasburg.

Les mégacontrats

À la fin du mois d’avril, Albert Pujols frappait pour une moyenne de .217, aucun circuit et 4 points produits. Ça paniquait à Los Angeles. Fidèle à lui-même, Pujols a terminé la saison avec 30 circuits et 105 points produits, mais son équipe ne s’est pas qualifiée pour les séries. Il aura la chance de se reprendre.

À Detroit, à la suite de la blessure à Victor Martinez, les Tigers ont décidé d’offrir la lune à Prince Fielder. Il a répondu avec une excellente saison, moyenne de .313, 30 circuits et 108 points produits. Mais ce que je retiens c’est qu’à sa saison précédente avec les Brewers, il frappait derrière Ryan Braun qui a remporté le titre du joueur par excellence dans la ligue nationale. En 2012, il frappait derrière le gars qui a remporté non seulement le titre du joueur par excellence dans l’Américaine, mais en plus le gagnant de la triple couronne. Disons que ça parait bien dans un CV.

Lanceurs

Trois matchs parfaits! Philip Humber avec les White Sox, Félix Hernandez avec les Mariners et Matt Cain avec les Giants. On ajoute à ça les matchs sans point ni coup sûr, Jared Weaver avec les Angels, Johan Santana avec les Mets et Homer Bailey des Reds.

Mais le lanceur qui a retenu le plus mon attention est certes, R.A. Dickey qui a fait parler de lui par ses succès bien sûr, mais surtout en raison de sa balle papillon qui oscillait les 80 mph. C’est déjà extrêmement complexe de lancer ce tir, mais d’avoir du contrôle et de la vélocité en plus le rendait unique. Il a couronné le tout en remportant le trophée Cy Young dans la Nationale.

Je ne voudrais passer sous silence le dossier Stephen Strasburg. On ne saura jamais si la décision de le retirer de la formation après 160 manches lancées aura été la meilleure, mais permettez-moi d’être toujours en désaccord avec la façon dont ce dossier a été géré. Je n’ai pas de problème de le limiter à 160 manches, mais bien la façon d’utiliser les 160 manches que je mets en cause.

Transactions

Il y en a eu plusieurs évidemment, mais j’en retiens deux. Celle entre les Dodgers et les Red Sox impliquant entre autres Josh Beckett, Carl Crawford et Adrian Gonzalez. L’avenir nous dira qui a eu le meilleur, mais à voir de quelle façon les Red Sox sont en train de combler la perte des joueurs échangés ne m’encouragent guère. Par contre, la transaction qui a profité le plus fut réalisée le 27 juillet 2012, alors que les Rockies échangent Marco Scutaro aux Giants de San Francisco contre le joueur d’avant-champ Charlie Culberson. Scutaro a été le joueur le plus utile en série de championnats et fut un élément clé de la victoire des Giants en Série mondiale. Ça prouve que les meilleures transactions ne sont parfois pas celles qui impliquent beaucoup de joueurs!

Le match des étoiles

Qu’on apprécie ou non, l’enjeu du match des étoiles est crucial! Parles-en à Justin Verlander. Certes le meilleur lanceur du baseball, il a toutefois mal choisi son moment lors de ce match présenté à Kansas City pour connaître sa pire sortie de la saison. Il avait donné cinq points mérités en une seule manche de travail aux frappeurs de la ligue nationale. Avec leur victoire, les représentants de la ligue nationale allaient obtenir l’avantage du terrain pour la Série mondiale. Verlander et les Tigers devaient donc amorcer la Série mondiale à San Francisco. On connaît la suite : Pablo Sandoval n’était nullement intimidé par la présence de Verlander chez lui et les Tigers ne s’en sont jamais remis.

En terminant

On a tous retenu des moments marquants, possiblement bien différents des uns des autres, mais qui rendent ce sport si intrigant et si fascinant. En voici quelques’ un…

La triple couronne de Miguel Cabrera
L’arrivée et le départ de Bobby Valentine avec les Red Sox
La dernière saison de Chipper Jones. On aurait souhaité un meilleur dénouement pour son dernier match.
Les jeux spectaculaires de Brandon Phillips des Reds. Il était sur les faits saillants chaque semaine.
La découverte de Pablo Sandoval
La glissade de l’année va à Ichiro Suzuki alors avec les Yankees. Une glissade au marbre contre les Orioles en séries de division.
Mike Trout… wow!
Le retour de Buster Posey… wow!
Sans oublier les circuits de Raoul Ibanez des Yankees en fin de rencontres en séries... inoubliables!
Moins de 100 jours avant le premier match de la saison 2013!

Feed

peterats a dit...

Merci à Sportsnet qui vient de nous présenter chacun des matchs de la série mondiale 1992, remportée par les Blue Jays de Toronto. Du bonbon.
Surtout avec un des pires arrêt-court de leur histoire: Manuel Lee, ce qui n'est sans ajouter aux mérites des Jays. Merci Sportsnet !

Jean-Philippe St-Louis a dit...

Sans oublier la Triple Couronne de Miguel Cabrera! Je ne pensait jamais voir cela de mon vivant!

Jean-Philippe St-Louis a dit...

Le baseball nous apporte tant de bon moments que tu résume très bien Marc! Dans mon cas, ce qui a retenu mon attention, est la sublime performances des recrues cette saison. L'arrivée de Phillippe Aumont et Chris Leroux (il ne faut pas l'oublier lui aussi) dans les majeures avec les Phillies et les Pirates est aussi une bonne nouvelle pour le baseball au Québec. Il ne faut pas passer sous le silence la domination des lanceurs avec tous ces matchs sans point ni coup sûr cette saison. C'est pas mêlant, bientôt, réussir cet exploit ne sera même plus considéré comme étant exceptionnel.

Espérons que 2013 nous apporte autant de bons moments qu'en 2012!

Bonne année Marc!

Marc Griffin a dit...

Salut Charles, c'est un bilan de la saison 2012 et non un aperçu de la saison 2013. Évidemment les Jays seront à surveiller. Ce sera une saison excitante dans la section est de l'Américaine! Bonne année!

charles Dion a dit...

Tu n'as pas parlé des Blue Jays qui seront l'équipe à battre dans l'Américaine Est SI ils n'ont pas trop de blessés.

Gilles Lagace a dit...

Les expos sont parti alors GO les Jays GO. MERCI Marc et bonne annee.

Alexandre Contreras a dit...

Tu résumes parfaitement la saison 2012 Marc, numéro 1!

J'ajouterais toutefois, sur une note plus « personnelle », les débuts de Philippe Aumont, un des rares Québécois que l'on voit dans les Ligues majeures du baseball.

J'ai très très hâte à la prochaine saison, notamment pour voir le rendement des nouveaux Blue Jays. Sur papier, cette équipe se classe parmi les meilleures. Mais on sait tous que sur le terrain, ça peut être une toute autre histoire.

Joyeuses Fêtes!

normik a dit...

Bravo pour ton billet Marc qui résume bien l'année 2012 ...qui en fut une très intéressante et que j'ai hâte a 2013 ...Une bonne et heureuse Année 2013 a toi et tes lecteurs! Et je me propose d'aller voir plusieurs matchs de la ligue des pamplemousses ce printemps!

alain jardel a dit...

Bien hâte de revoir Russell Martin en 2013 et le Blue Jays nouveau ; Joyeuses Fêtes Marc .

Marc Griffin a dit...

@Daniel Corriveau, je ne l'oublie pas. j'adore Brett Lawrie mais j'aimerais bien le voir évoluer durant une saison complète sans blessure afin de le mesurer aux meilleures. Joyeuses Fêtes!

Marc Griffin a dit...

@tars Welder, oui en effet, je fais toujours ce lapsus puisque j'ai joué avec un Frank Humber....Merci et joyeuses fêtes!

Tars Welder a dit...

Philip Humber !

Daniel Corriveau a dit...

Excellent billet Marc!! Quand tu parles de baseball 2.0, tu oublies souvent Brett Lawrie... pour moi, il fait partie autant que les quatre que tu as mentionné!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010