Patrick Leduc

Patrick Leduc

Homme | ans

132
coéquipiers
99
abonnés


visites

Suivez-moi sur Twitter: @patleduc15
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

"Toujours pas de cigare"

Vues: 5 votes

Je ne sais pas pour vous, mais je suis toujours en mode attente. Comme disent les Chinois, l’Impact s’approche, mais toujours pas de cigare…

À l’image de Justin Braun, les insuccès du club ne sont généralement pas causés par un manque d’effort, comme l’assaut de la fin de match à Salt Lake le prouve. En bout de ligne, la différence se situe plutôt au niveau de la qualité des prises de décision et, surtout, de la précision dans l’exécution.

Là où un Thierry Henry enfonce le clou, les Montréalais pardonnent encore ... Pour le moment, du moins.

En attendant la visite de Toronto – qui n’est pas sorti indemne de son périple à Torreon – l’Impact devra trouver le moyen de se créer davantage d’occasions nettes pour profiter des largesses de la défense des rouges.

Pour marquer, il faut tirer

En jetant un coup d’œil aux statistiques du match au Rio Tinto Stadium, j’étais surpris de constater qu’on avait compté 14 tirs tentés par l’Impact contre les 15 du Real. J’avais pourtant eu l’impression que l’équipe de Jason Kreis avait dominé par une plus grande marge à ce chapitre. Or, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que Salt Lake a en réalité obtenu 12 tirs (5 cadrés vs 7 non-cadrés) contre 2 cadrés et 4 non-cadrés pour Montréal. Ainsi, l’écart entre les deux équipes est plus représentatif de l’allure du match.

Y a-t-il un problème de comptabilité en MLS? Pas vraiment. La différence s’explique par le nombre de tirs bloqués, Le Real aurait contré jusqu’à 8 tentatives montréalaises (3 pour l’Impact). Et ce n’est pas une question de courage. La cause me semble plus logique. D’abord la provenance des tirs de l’Impact diffère grandement de celle de ceux du Real (beaucoup plus de tirs de loin pour Montréal), tout comme le nombre de joueurs positionnés entre le tireur et sa cible.

Les tirs du Real Salt Lake – Cliquez sur l’image pour agrandir

Les tirs de l’Impact de Montréal – Cliquez sur l’image pour agrandir

En d’autres mots, les attaquants du Real ont eu plusieurs fois le champ libre pour tester Donovan Ricketts. On ne peut en dire autant de l’Impact. Les bleus-blancs-noirs sont trop rarement parvenus à se rendre dans le dos de la défense adverse alors que Salt Lake a maintes fois trouvé le moyen de transpercer l’arrière-garde montréalaise qui a toujours du mal avec les ballons en profondeur.


Petite trêve de MLS pour terminer ce billet. L’inspiration provient d’Espagne cette semaine, mais pas seulement du Barça. L’Athletic Bilbao enflamme la ligue Europa depuis sa démonstration en quart-de-finale face au Manchester United. Les Basques sont un véritable délice à regarder : un alliage d’émotion et d’intelligence.

Manchester United 2 – Athletic Bilbao 3 – Match Aller

But de Fernando Llorente au match retour

En passant, l’équipe de Marcelo Bielsa remet ça ce jeudi en après-midi face à Schalke. Laissez-vous séduire…

Feed

Renaud La Rue a dit...

Bonjour M Leduc,

Je viens de lire un article sur fabrice Lassonde du mois de Janvier. Il disait vouloir tenter sa chance en Allemagne en quatrième division et que la NASL était une des dernières options. Les salaires sont-ils si différents en quatrième division allemande qu'en NASL? Je vous remercie.

Renaud

Benoit Duchesne a dit...

Bravo à Rds qui lors de la diffusion en rafale de son bulletin à Ris en ce dimanche après-midi, n'est même pas foutu de montrer les faits saillants de la première victoire de l'impact alors qu'on montre ce qui s'est passė dans la ligue anglaise et au hockey féminin!! Et se proclame diffuseur officiel de l'impact!!

sebastien rousseau a dit...

et misère maudit sport plate .... l'étuva être longue pars chance il y a les alouettes ouffff

Patrick Raphael a dit...

Pour Bilbao, en effet, c'est un beau club à regarder. Marcelo Bielsa en est pour quelque chose. C'est un entraîneur qui a toujours prôné un style TRÈS offensif. Son système 3-4-3 donne du jeu très ouvert...

Patrick Raphael a dit...

Comme attaquant de pointe, Braun semble avoir de la difficulté dans un espace restreint et encore plus quand il doit jouer 1 contre 1 pour passer un défenseur adverse. Corradi est bien meilleur dans ces situations mais il a perdu beaucoup de vitesse depuis ses belles années en Italie. Pour qu'il produise, les autres doivent créer de l'espace pour lui ou jouer des 1-2 pour créer des occasions pour les autres. Tout le monde savait que ce serait la faiblesse de l'équipe et c'est clair. Marsch essaie Wenger en attaque mais je le vois plus comme milieu offensif. Il a une bonne technique et une belle vision du jeu. Pour l'équipe, n'oublions pas qu'ils ont joué contre des équipe qui devraient toutes jouer en série, pour l'instant. En plus, ils ont joué 4 matchs sur 5 à l'étranger. Le match de samedi doit se solder par une victoire. TFC revient du Mexique en plus. C'est leur chance...

Patrick Raphael a dit...

Pour avoir vu un peu l'Impact, la force de l'équipe est clairement en milieu de terrain. Bernier, Arnaud et Mapp sont des valeurs sûres. Felipe est un joueur que je ne connaissais pas et je l'apprécie beaucoup. En défensive, Ferrari est un des meilleurs en défensive centrale dans toute la ligue, c'est clair. Quand Rivas reviendra, l'Impact aura un tandem de calibre international. Wahl n'est pas du même niveau et ça paraît. Ferrari doit donc travailler plus fort pour compenser. Nyassi est plus à l'aise comme milieu latéral qu'attaquant, selon moi.

sheldon a dit...

@ Jean-François Cuillerier

Ça faisait quelques matchs que l'on réclamait Thomas à la place de Wahl et il n'a pas déçu! Wahl ne semble pas à l'aise en défense central et l'on devrait l'utiliser à sa position naturelle, soit en défense latéral à la place de Gardner ou Brovsky. On améliorait du même coup 2 postes à la défense...

----------------Ricketts-------------------
Camara(blessé)/Valentin-Ferrari-Thomas-Wahl
----------------Bernier-Felipe-------------
-------------Nyassi-Arnaud-Mapp------------
-------------------Corradi-----------------

guillaumebp a dit...

Patrick, quelles sont les nouvelles pour Camara?

Je crois que l'on pourrait très bien le mettre latéral droit à son retour et Valentin aurait le temps d'apprendre à ses côtés.Il était clairement une coche au dessus la saison passée alors crois-tu qu'il peut être titulaire à cette position?

Jean-Francois Cuillerier a dit...

Patrick, malgré qu'il a été pris quelques fois à contre pied ou trop égale avec Ferrari, est-ce que tu peux encore dire que Wahl est une coche au-dessus de Thomas?

Robin Roy a dit...

Je suis content que l'Impact fasse partie de la MLS (je serai d'ailleurs au stade olympique samedi), mais en ce qui concerne la qualité du jeu, c'est vraiment la ligue espagnole qui donne le meilleur spectacle. Rien à voir avec la Ligue 1 ou même la serie A et la bundesliga. La premiership offre un bon qualibre également et un bon spectacle en raison de la parité un peu plus grande.

Bien sûr le summum du spectacle appartient aisément à Messi et compagnie à Barcelone, mais même un match de liga sans le barça et le real offre vraiment du foot de qualité. Bilbao, Valence, Malaga, Athlético. Toutes des équipes exquises!

Pour ceux qui comme moi sont fans de technique et de finesse, c'est la meilleure ligue selon moi!

actarus1977 a dit...

Ça nous fait rêver à penser que si Braun pouvait avoir le quart du talent technique de Fernando Llorente...

guillaume2roy a dit...

Première victoire contre Toronto ? Go Impact Go !

Patrick,
Pourquoi Patrice Bernier n'a pas joué ?
Il a été solide contre le Red Bull...
On dirait que Marsch ne voit pas Patrice dans sa soupe. Sinon peut-être qu'il crois qu'il n'est pas encore à 100 % physiquement.
Marsch a l'air un peu capoté sur le cardio... style programme Américain... Mais c'est vrai que ça va vite en MLS...

Merci
Go Impact Go

Jason Lefebvre a dit...

Je me suis mal exprimer , désolé , je m'y connais plus en foot américain , mais je commence à me débrouiller pas mal en européen aussi .

djief a dit...

@Jason Lefebvre er eric bernier
C'est le contraire, l'attaquent doit se trouver devant les défenseurs au moment où la passe est effectuée. En gros, le dernier défenseur avant le gardien correspond à la ligne bleue du hockey, et le moment de référence est celui où le ballon quitte le pied du passeur, plutôt que celui où il traverse la ligne de hors jeu comme au hockey.

Allez voir les lois du jeu : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_du_jeu

Jason Lefebvre a dit...

@ éric ... l'attaquant dois se trouver derrières les défenseurs avant que la passe soit faite pour ne pas qu'il y ait hors-jeu , et le contact est toléré , mais un peu laissé à la discrétion de l'arbitre .

franckybluesy a dit...

Encore un très bon billet.Mon impression est qu'on est encore en train de se chercher.Je pense que le "cigare" s'en vient avec la venue de Toronto.C'est une chance unique de lancer notre saison.Et même si on perd ce match il ne faut absolument pas s'affoler.La marche est haute pour une première année en mls même si l'équipe de Saputo fait un travail sensationnel.Il va falloir que les nouveaux partisans du soccer (du foot je voulais dire)donnent une chance à l'impact.De mon côté je donne une bonne quinzaine de match à l'impact pour trouver ses marques et ses automatismes.Les petits détails dont tu parles sont d'après moi ceux d'une jeune équipe qui se cherche (et attend son ballack ehehehe)Je ne sais pas ce que tu en penses mais j'ai aussi hâte que le stade Saputo ouvre ses portes afin qu'on puisse jouer dans une configuration normale ( ni a l’extérieur ni dans un stade de 57000 personnes)qui enlèvera aussi de la pression aux joueurs.Allez l'impact!Allez Montréal et vive le foot.

eric bernier a dit...

Allo je commence a m`interresser au soccer depuis l`arrivé de l`impact en mls , a vrai dire je pars vraiment de loin , est ce que quelqu`un pourrait m`expliquer comment fonctionne les hors jeu , ont dirait que des fois ces bon et d`autre fois refusé et il n`y a pas de ligne visible comme au hockey , l`impact aurait eu de bonne chance de marqué si l`arbitre aurait laissé poursuive le jeu au lieu de l`arreter chaque fois qu`un joueur se presentait devant le gardien , autre question , est ce que les contacts sont permis ou pas , la aussi ont dirait que des fois ca passe et d`autre fois pas du tout , merci de m`eclairer

Michel Korkemaz a dit...

Mon dieu mais quelle volée et en plus, dans les deux matchs wow !

Jason Lefebvre a dit...

Je trouve que l'impact manque encore de cohésion , on voit souvent deux joueur se ruer sur le ballon , l'un laisse du fait sa position , et hop , une chance de marquer . Ce type de problème devrait se régler avec le temps , on espère .

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010