Patrick Leduc

Patrick Leduc

Homme | ans

132
coéquipiers
99
abonnés


visites

Suivez-moi sur Twitter: @patleduc15
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

Questions sans réponses, "Mister" et boule de gomme

Vues: 2 votes

Une chose est certaine, on n’a pas fini de se poser des questions. Encore moins de trouver des réponses. Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, je dois bien être rendu à l’étape de l’acceptation. Tiens, il me semble que les récents événements feraient un excellent sujet pour un film de Bernard Émond. Mais le réalisateur québécois fait-il dans le mélodrame?

Si vous ne me suivez pas dans cette quête de sens, voici quelques pistes pour remettre les choses en contexte: 1. Le bilan 2. L’entrevue au 5@7 3. Le divorce 4. Ce que j’en pense.


Après tant de lourdeur, je n’ai pas trop envie de traiter de philosophie aujourd’hui. Allons-y donc avec un sujet plus léger. Pourquoi pas la mode italienne.

En dehors des écharpes bourgeois-bohème, de la défense à trois et des complets cintrés, ce que l’Italie semble offrir de plus tendance cette saison, c’est le jeune entraîneur qui enflamme le calcio par son audace.

À l’heure où l’on se parle, toute la Botte n’en a que pour Andrea Stramaccioni, plus jeune “Mister” de Serie A à 36 ans, depuis la victoire historique des Nerazzurri sur la Juventus. Or, Stramaccioni n’est pas seul. Vincenzo Montella, ex-artilleur de la Roma, se démarque par un style de jeu offensif que l’on n’associe pas naturellement au soccer italien. Montella travaille d’ailleurs à la Fiorentina, que l’Impact rencontrera pendant sa tournée en Toscane – un périple qui influencera fort probablement l’édition 2013 du Bleu-blanc-noir. L’ouvrage accompli par Stramaccioni et Montella ne passe pas inaperçu. Dans bien des publications footbalistiques, on vante la nouvelle génération de techniciens transalpins. Un vent nouveau qui pourrait bientôt souffler sur le plus italien des clubs de ligue majeure?

Mister modèle?

Alors que Mauro Biello entame son audition à la barre du onze montréalais, il ne serait pas surprenant que la direction du club explore la possibilité de faire venir un entraîneur issu du calcio de ce côté de l’Atlantique. Est-ce que le fait que les Européens n’aient pratiquement jamais eu de succès à la tête de clubs MLS freinera les ardeurs de l’Impact? (Le passage sur Walter Zenga et son épopée avec le Revolution est assez savoureux.) Si tel est le cas, on est bien loin du club qui désirait compter sur quelqu’un de familier avec le circuit Garber pour mener ses hommes – ça, c’était en 2011... Mais qui dit Mister ne dit pas nécessairement maîtrise de la langue de Shakespeare. Une solution en tandem avec Biello n’est pas à écarter non plus, surtout si la communication pose problème.

À ce chapitre, j’ai peu de noms à vous proposer. Quand on a commencé à évoquer un entraîneur italien pour l’Impact, j’ai aussitôt pensé à Roberto Donadoni, actuellement à Parma, mais qui a vécu l’expérience MLS à New York alors que le club portait le nom de Metrostars en 1996. Des chances de le voir à Montréal? Pas tellement. À moins qu’il ne se fasse congédier d’ici à la fin de la saison…

Donadoni: Fantasista sur l’astroturf des Giants (1996)

Biello, Donadoni, Nesta ou Corradi... Tous ces noms font moins de boucane que Marcelo Lippi, qui doit fumer son cigare en Chine par les temps qui courent, lui qui ne semble pas détester l’aventure exotique à l’étranger. Toutefois, ne comptez pas trop sur une réunion entre ex-champions du monde (Nesta et Lippi). Je serais très surpris que le club montréalais investisse la somme nécessaire à attirer le légendaire Lippi. Il s’agit d’un montant d’argent qu’on souhaiterait sûrement dédier à un futur joueur désigné, à un numéro 10 ou même à Alberto Aquilani, s’il veut bien s’y “prêter”, capisce?

Mode, questions, philosophie... Il ne faut pas trop se prendre la tête avec tout ça quand on suit l’Impact de près, ou même de loin, surtout quand ils sont en Italie. Bref, tant que tu gagnes, n’importe quel paradigme peut faire l’affaire de la direction, et de toute façon, ils fournissent le complet!

Feed

martin brodeur 30 a dit...

Gourcuff joue en equipe de france oublié cette idée tout de suite elle ne fait aucun sens.
Aulas le vendra a au moins 15 millions d'euro en indemnité de transfert , on n'a pas de budget pour 15million + 5 en salaire.Il faut recruter des joueurs en fin de contrat ou des jeunes potentiels.

Pour l'entraineur
Papa peut être mais il a un beau projet qu'il construit avec Lorient je ne le vois pas quitter.
Pour l'entraîneur peut etre Kombouaré mais des rumeurs l'envoie à Bordeaux en fin de saison, Gillot irait à Lille.
Dans le moule des virés de ligue 1 (Le guen)(Geretz) ou même gerard Houillier il doit connaitre la ligue il travaille avec les Red bull.

Sébastien D'Onofrio a dit...

@ Carl Plante

Gourcuff serait une superbe addition.

Et je suis d’accord avec toi pour aller chercher des joueurs d’Amérique latine ou d’Afrique mais présentement, en tant que jeune équipe en MLS, l’Impact regarde en Italie car c’est à cet endroit qu’ils ont de bons contacts. Il faudrait qu’ils développent leurs contacts ailleurs. Je pense notamment à Marc Dos Santos au Brésil.

@ Carl Laitenberger

Pirlo en 2014, j’en rêve et je crois que l’Impact aussi en rêve.

Sébastien D'Onofrio a dit...

@ Patrick

J’ai toujours adoré ce joueur qui a toujours passé quelque peu sous le radar. Ça ferait ainsi du bien d’aller chercher un joueur originaire d’Amérique latine plutôt que d'Italie (ma nonna ne serait pas fière de m’entendre dire ça…)

Je trouve que les joueurs d’Amérique latine ce débrouillent très bien en MLS et les équipes qui en compte plusieurs font très bonne figure. Il suffit de regarder les équipes en série cette année (Seattle, RSL, LA et j'en passe)

Et pourquoi ne pas contracter un prêt avec Bologne ou Fiorentina pour un jeune joueur plus ou moins prometteur en Serie A mais qui ferait très bien en MLS. Après tout, le club B de Bologne a battu l’Impact hier avec de très bons jeunes joueurs non ?

@Jean-François

Bien d’accord avec toi pour Luca Toni. Il y a de bien meilleures options que ça.

Patrick Leduc a dit...

@Carl Plante L'Impact a pris un virage français en 2010 avec Cédric Joqueviel, Philippe Billy, Anthony Le Gall et Richard Pelletier. Ça s'est poursuivi en 2011 avec Hassoun Camara, Idriss Ech-Chergui et Kevin Hatchi. Pourtant, seul Camara a fait le saut en MLS. Il y a de bons joueurs en France qui aideraient certainement l'Impact, mais on semble avoir tourné la page. Laurent Blanc? C'est bien beau rêver, mais je doute qu'il ait l'intérêt et que la direction trouveraient des atomes crochus avec le Français.

Gourcuff, c'est un cas intéressant, tant le père que le fils. Mais Christian est attaché à Lorient, un modèle de petit club! C'est sûr qu'avec tous les éducateurs français à l'Académie, avoir un entraîneur de l'Hexagone serait logique, mais je doute qu'on regarde de ce côté, c'est bien moins à la mode!

Patrick Leduc a dit...

@Sébastien Pizarro est une excellente alternative, meilleure qu'Aquilani, d'après moi. Ça pourrait se jouer au niveau contractuel. Le Chilien avait contribué au succès de Man City en fin de saison l'an dernier!

Patrick Leduc a dit...

@Carl Tu as raison sur toute la ligne. Et j'ajouterais, en 08/2014!

@Jean-François SVP, ne vous rendez pas malade!

Carl Plante a dit...

Suite :

Est-ce que Laurent Blanc s'est trouvé une job ? (C'était lui, je crois, qui était à la tête des Girondins de Bordeaux quand ils étaient venus au Stade Olympique contre Guingamp en 2009 pour le Trophé des Champions.) Sur Wikipedia, on mentionne qu'il était un défenseur très offensif...

Autre option : Christian Gourcuff à Lorient.

Il a déjà joué un peu pour le Supra de Mtl (était-ce en même temps que Biello et De Santis ?). C'est sans doute un bon technicien et très exigeant, je crois, qui pratique (Wikipedia) le style de "jeu à la nantaise" : ça pourrait peut-être convenir avec l'Impact ?

http://www.rue89.com/rue89-sport/2012/09/21/lorient-gagne-parce-que-christian-gourcuff-se-fiche-du-resultat-235460

Qu'en penses-tu ?

Jeu à la nantaise, très intéressant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_%C3%A0_la_nantaise

et les séquences de jeu au milieu de ce vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=sofTsKXxn_E

Carl Plante a dit...

Patrick, est-ce que je me trompe en pensant cela : je ne souhaite à l'Impact ni Biello comme entraîneur, ni un italien : j'aime Mauro et je souhaite qu'il reste avec l'Impact mais j'aimerais mieux un technicien avec un bagage européen accru, pour soutirer les potentiels de nos joueurs de ce continent.

Quant à la nationalité, il est temps d'aller voir ailleurs qu'en Italie. Il va falloir dénicher d'autres membres de l'Impact qui parle français et c'est dans ce pays que j'irais voir en 1er : la France.

Un Français ce serait super car en plus de la filière italienne, on pourrait développer un bon filon français pour éventuellement amener à Mtl 1 ou 2 gros noms. Sans oublier que l'Afrique francophone serait aussi un marché à prospecter (en MLS on regarde beaucoup en Amérique latine).

Carl Laitenberger a dit...

Hors-sujet : Quelle mauvaise idée de la FIFA de placer des matchs amicaux en milieu de semaine prochaine. Nous sommes au milieu de la saison et nous arrivons dans les matchs les plus importants en Ligue des Champions. On a déjà les matchs plates de qualification de Coupe du monde à se taper, pourquoi imposer, en plus, des friendlies insignifiants? RIDICULE!

C'était mon "pétage de coche" du vendredi.

Aquilani à Montréal? Je ne suis pas certain que c'est vraiment ce que l'Impact a besoin mais pourquoi pas? Tant qu'à continuer avec les joueurs de Serie A. What's next? Pirlo en 2014?

Jean-Francois Cuillerier a dit...

Pas Toni. La lèpre avant Toni

Sébastien D'Onofrio a dit...

Aquilani sous forme de prêt est une excellente idée. L'Impact est déjà à Florence si je ne me trompe pas et la partie n'est que le 15 novembre alors, ils ont amplement le temps de discuter de plein de choses. La relation entre Fiorentina et l'Impact est déjà bonne alors les deux équipes pourraient en venir à une entente quelconque.

Il y a déjà des rumeurs sur Luca Toni et un autre joueur intéressant, dont le contrat vient à échéance en 2013, est le milieu de terrain chilien David Pizarro qui a déjà joué avec Rome et Man City.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010