Quelques heures après avoir appris que Thomas Vanek rejoindra leurs rangs, les joueurs du Canadien, affrontent les Ducks, dès 22h sur RDS!. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

Patrick Leduc

Patrick Leduc

Homme | ans

132
coéquipiers
99
abonnés


236411 visites

Suivez-moi sur Twitter: @patleduc15
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

Niveau d'alerte : orange!

Vues:5913 1 vote

Alors, vous ne donnez pas cher de la peau de l’Impact en séries? Bande de pessimistes. Et vous êtes nombreux! Nul besoin d’une enquête non probabiliste. Je le détecte dans le ton quand on m’aborde avec ce genre d’affirmation: Ouain, notre club va pas fort, fort…

Fin limier, je crois savoir où vous voulez en venir. Inutile d’adoucir la formule en transformant la proposition par une question. On a-tu des chances? De toute façon, je vous rétorquerais comme à un sondeur que je ne suis pas tout à fait en désaccord. Il faut toujours se donner une marge d’erreur.

L’Impact a réussi à se qualifier, mais les joueurs l’ont admis eux-mêmes, il n’y avait pas de gloire à la façon dont ça s’est passé. Et comme vous avez si judicieusement opté de suivre un lien menant à ce blogue de grande qualité, j’en déduis que vous sollicitez à ce propos le fond de ma pensée. Comme j’en ai déjà parlé, je pourrais me contenter de vous envoyer quérir mon opinion ailleurs qu’ici. (N’ayez crainte, j’y suis aussi.)

Mais des choses à dire, j’en ai encore plein la besace. Surtout quand il s’agit de l’Impact et de ce que l’on qualifie de nouvelle saison. Sur ce, commençons! Dans sa chronique, Patrice Bernier décrivait l’adversaire de la ronde préliminaire – l’indémontable Dynamo de Houston – en long et en large. Or, voici les points sur lesquels j’insisterais si j’avais à préparer le onze montréalais à l’affrontement.


- Notre efficace collaborateur de Vision du jeu signale au chapitre des faiblesses que les Texans ne font « pas de début de match tonitruant. [Il s’agit de la] plus mauvaise équipe offensive dans le 1er quart d’heure ». Tiens, tiens.

- Par contre, Houston en marque un gros paquet en fin de rencontre (14), période où l’Impact en accorde beaucoup trop (15!).

- Donc, un scénario qui commence lentement et qui pourrait se terminer par un feu d’artifice. Ça me fait un peu penser à de vulgaires histoires de vestiaire, une machine à popcorn.

- Une statistique pour les pessimistes : l’Impact a accordé le premier but à ses cinq derniers matchs. La constance n’est pas toujours une vertue.

- L’espoir renaît? Marco Di Vaio, dont l’entrevue sera diffusée lors de l’avant-match jeudi 20 h à RDS, voit les choses sous un nouvel angle. “Finalement, nous avons atteint un de nos objectifs. Peut-être que maintenant, nous jouerons plus libérés?

- En passant, ce soir, on prend pour les Red Sox? En fait, on prend surtout pour une victoire qui évitera la tenue d’un 7e match jeudi soir…

- Au moment d’écrire ces lignes, on ignore si Patrice Bernier sera en mesure de débuter le match. Or, si l’Impact obtenait un penalty, SVP laissez à d’autres ce genre de folie.

- Bon, il faudrait arrêter d’écrire autant d’inanités. Le temps presse, et j’ai un costume à trouver!

Dynamo vs Impact : le match parfait?

- Si je vous disais que Houston a des problèmes en défense centrale, notamment sur des contres et que l’Impact passe invariablement par le centre pour marquer des buts... Allez-vous me dire qu’ils sont faits l’un pour l’autre?

- Le Dynamo ne marque pas autant de buts sur coups de pied arrêtés que l’an dernier. Brad Davis ayant manqué quelques matchs cette année en raison de ses convocations en équipe nationale, ceci explique-t-il cela? Le gaucher a tout de même 9 passes décisives cette année.

- Giles Barnes représente une menace sur ballons aériens. Reste à savoir s’il est plus dangereux pour le but de l’Impact ou les spectateurs assis dans la tribune derrière celui-ci.

- Le soldat Brovsky est de retour. Bizarre, cette phrase me fait étrangement penser à la série Homeland. Son attitude de guerrier sera certainement la bienvenue dans la défense montréalaise. Sera-t-il encore en filature sur Barnes lors des corners? Alerte orange?

- Sinon, on surveillera les duels entre Matteo Ferrari et Will Bruin, entre Collen Warner (?) et Warren Creavalle et bien sûr, entre Andrew Wenger et... Andrew Wenger.

Ah, ça me rappelle ce classique

- Tiens, tiens, puisqu’on sait maintenant que Michael Bradley est surnommé Lex Luthor. Superman se trouverait-il chez l’Impact?

- Je vous ai dit qu’il y avait un avant-match à 20 h? Analyse Libéro au rendez-vous! Allez, l’Impact, on a envie de vous voir contre Titi Henry et compagnie…

Feed

pierre-olivier paquette a dit...

wenger(1er au total du superdraft) a été préféré a mattock donc il doit avoir de très bonne qualiter premier au total cest pas rien !!!!!!!!!!! sinon limpact a ses chances si divaio-paponi son réuni et quon arrête de jouer arnaud-divaio on va surment pouvoir avoir quelque chose de bien

Jérémie Charland a dit...

Moi,j'essaie de croire que l'impact a une chance,un peu comme dans la série Sens-CH

Sébastien D'Onofrio a dit...

@Benoit Bélanger

Lefèvre a connu beaucoup de difficulté cette saison lorsqu'il était opposé à des attaquants physiques ce qui est tout à fait compréhensible pour un jeune de 24 ans (je crois). Je pense notamment à la partie contre Toronto où Dike a abusé de lui et Ouimette toute la partie. D'ailleurs, il a été l'un des responsables du but encaissé à Toronto. Et les attaquants de Houston sont très physiques...

Par contre, il a connu de très bonnes parties contre des attaquants moins physiques que ce soit à LA ou contre CD Heredia.

Je crois juste que si les entraîneurs jugent que Rivas est en forme pour faire le travail, Rivas doit jouer aux côtés de Ferrari. Vous avez un bon point lorsque vous dites que le gars n'a pas joué depuis fort longtemps mais ce sera aux entraîneurs de juger le tout.

Pour Wenger en défense centrale, ça l'aurait effectivement été une bonne option à considérer.

bruce24 a dit...

@ Benoit Bélanger : Je supportes tes points à 100%

@ Patrick Leduc : Depuis qu'il a été repêché je suis fans de Wenger. Cependant, bien qu'il est barracké comme un déménageur, il éprouve une timidité hors du commun à se défaire de ses adversaires. Il perd souvent ses batailles physique ... Je me demande aussi de combien de filet désert il a besoin pour réenfiler un but (dire qu'il en avait marqué un magnifique contre Lyon je crois). Lorsqu'il rate, on peut lire la même expression sur le visage de Di Vaio, qu'on voyait l'an dernier, qu'en il voullait à Mapp, de rater ses passes.

Mais je l'avoue : Des chances il en à. C'est probablement pourquoi qu'on lui en veut. Tant de chances et peu de finalité.

Andrew : L'INSTINC DU TUEUR, SVP !!!

Benoit Bélanger a dit...

Il y a des comiques dans le groupe! Rivas n'a pas joué un match depuis un an et on veut le titulariser demain soir...LOL

Le gars a surtout de l'expérience en médecine et en cyclisme.
Je crois que l'impact n'a pas l'équipe pour aller jusqu'au bout, alors pourquoi ne pas donner de l'expérience à 1 ou 2 jeunes justement? (Lefevre)

Je pense pas que Lefevre a beaucoup à se reprocher cette année. Ce serait même une petite insulte de lui mettre Rivas à sa place.

Pour Wenger, combien de volume de jeu il doit avoir pour en marquer encore un autre? J'aurais tellement remis ce gars là en défense centrale il y a des lunes...

Stephan Ioconof a dit...

Wenger a besoin de volume de jeu et c'est tout, les buts il les mettras au fond du filet l'an prochain, c'est beaucoup demander à un jeune qui a à peine 1500 minutes en 2 saisons.

Pour les pessimistes la profondeur et les mauvais choix d'effectifs en juillet et août on fait en sorte que l'Impact s'est retrouvé dans cette situation..... ou est le préparateur physique on l'entend pas beaucoup lui !

Pour demain encourageons notre équipe point à la ligne !

Patrick Leduc a dit...

En tout cas, avec ou sans RIVAS, ce sera pas plate ;)

@bruce24 Wenger peut s'imposer physiquement sur presque n'importe qui en MLS. Il obtient des occasions que les autres n'auraient jamais. La croyance, c'est qu'un jour elles vont rentrer. Vous pouvez sans doute envoyer votre suggestion à l'Impact, ils sont très actifs sur les médias sociaux

- PatricK Leduc

pierre pilon a dit...

S'il est guéri (ne serait-ce qu'à 70%), allons-y avec Rivas! Et dès le départ! C'est au début du match qu'on aura besoin de son expérience, quitte àle remplacer pour les 20-25 dernières minutes, par le jeune Lefebvre, qui saura à son tour dynamiser ses coéquipiers par sa fougue.
Go Impact!

bruce24 a dit...

Patric Le Duc,

J'aimerais savoir ce que l'Entraineur voit dans Wenger, pour l'insérer comme partant, au Lieu de Paponi ou Romero ou même Blake Smtih ?

Sébastien Lemay a dit...

Il faut se rappeler le passée de Nelson Rivas.

Il revient d'une importante blessure et il a tout à prouver à Joey Saputo pour l'an prochain.

Il est le genre de défenseur qui joue gros, très gros.

Par son background, je préfère le voir jeudi sur le 11 partant en compagnie de Ferrari que de voir le jeune Lefèbvre. Ce dernier est prometteur mais il faut y aller avec l'expérience avant tout

Sébastien Bouchard a dit...

Si Rivas est en mesure de jouer, il doit être sur l'équipe partante. Je ne peux pas imaginer l'Impact jouer sa survie en séries avec un joueur n'ayant pas 10 matchs d'expérience professionnelle en défense centrale.

À moins de faire jouer Ferrari et Camara en défense centrale, Brovsky à droite et Tissot ou Ouimette à gauche?

alexandre magny a dit...

Je comprends qu'ont a une chance mais si l'kimpact joue comme contre toronto ou comme dans les dernieres semaines ben ont va se faire exploser.



La seule façon de gagner ce match c'est de jouer comme en 2eme mi temps contre la new orléan.


Reste qu'a voir comment l'impact a réagi dans un match crucial a toronto en sortant flat ça inspire pas trop confiance mais bon qui sait.


C'est 1 match et rendu la tout peut arriver.

Sébastien D'Onofrio a dit...

@ Patrick Leduc

Pour reprendre vos termes du début de votre texte où vous traitez ceux qui ne croient pas trop trop aux chances de l'Impact de «Bande de pessimistes», je commence à croire que je devrai vous inclure dans cette bande pour ce qui est du cas Wenger ;-). Le problème c'est que Wenger est probablement aussi dans cette même bande.

À suivre...

Patrick Leduc a dit...

@Sébastien Rivas, c'est un cas exceptionnel. Capable d'être le meilleur sur le terrain même après un an d'absence. Mais susceptible de tomber soudainement au combat après 55 minutes! Je l'imagine plutôt commencer sur le banc. Wenger? S'il arrive à bout de ses propres démons.

Sébastien D'Onofrio a dit...

Mapp devra connaître tout un match car sans lui, la relance offensive est quais-inexistante. La force de Houston se trouve sur les flancs que celle de l'Impact se trouve dans l'axe alors j'espère que nos latéraux et nos ailiers seront en grande forme.

@ Patrick Leduc

Y a-t-il des chances de voir Rivas en action et même sur le onze partant ? Il me semble que contre Bruin et Barnes, son style physique ne serait pas de trop. J'aime bien Lefèvre mais Rivas lui est quand même supérieur.

Et pour Wenger, je lui prédis le titre du «joueur du match». Jermaine Taylor, ce défenseur central de Houston aux allures d'un réfrigérateur, sera absent alors il y aura un peu plus d'espace pour nos attaquants. Et Di Vaio a beaucoup plus d'espace avec Wenger à ses côtés que lorsqu'il est seul en pointe.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010