Exceptionnellement ce soir, le Grand Club va fermer ses portes pendant 24h pour des questions de maintenance. Vous aurez de nouveau accès au GC mardi soir. Merci de votre compréhension!

Didier Orméjuste

Didier Orméjuste

Homme |
Montreal

75
coéquipiers
63
abonnés


visites

140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

La journée des médias du SB47

Vues: 4 votes
154254_large

Mardi c’était la journée des médias du 47e Super Bowl. Pas moins de 5205 membres des médias étaient accrédités pour l’événement, ce qui constitue un record. Sans surprise, le joueur qui était le plus en demande était le secondeur étoile des Ravens, Ray Lewis.

Le vétéran de 17 saisons a annoncé avant le début des éliminatoires qu’il prendra sa retraite à la fin de la saison. Lewis avait mené les Ravens à la conquête du Super Bowl 35 et il avait été élu joueur par excellence de la rencontre. Lewis a bien l’intention de saisir cette dernière belle opportunité.

« Quand j’étais jeune, je rêvais de participer au Super Bowl. Je l’ai gagné à ma 5e saison et j’y suis de retour à ma toute dernière année.
Quitter le terrain sous les confettis en étant champion du Super Bowl sera le plus grand héritage que je pourrai laisser. »

Tout au long de son illustre de carrière, Lewis a servi de mentor à plusieurs de ses coéquipiers. Ces derniers, comme Ray Rice, sont très reconnaissants des conseils qu’il leur a fourni.

« Ray Lewis m’a principalement appris comment agir en professionnel. C’est-à-dire comment se comporter sur le terrain ainsi qu’à l’extérieur du terrain. »

Il n’y a aucun doute que les Ravens aimeraient gagner le match ultime pour Lewis. Toutefois, chaque membre de l’équipe aimerait d’abord et avant tout réaliser le rêve de tout joueur de football, qui est de mériter sa propre bague du Super Bowl. Le plaqueur, Haloti Ngata a bien l’intention de le faire.

« Quand Ray nous a annoncé qu’il prenait sa retraite, il nous a dit de jouer pour nous-mêmes et non pour les autres. Tous les joueurs ont compris et en donnent plus pour Ray. »

Il y a 14 ans, le quart John Elway avait terminé sa carrière en remportant un 2e Super Bowl consécutif. Puis, le demi à l’attaque Jerome Bettis a pris sa retraite à la suite d’une victoire lors du 40e Super Bowl. On verra dimanche si Lewis pourra imiter ces 2 grands joueurs en terminant sa carrière en soulevant le trophée Lombardi à bout de bras.

Feed
Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010