Promobanner

Le Canadien s’attellera à une tâche des plus difficiles lorsqu’il tentera de battre les Sharks de San Jose à leur domicile. L’affrontement vous sera présenté à RDS dès 21 h 30 Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct


Saul Alvarez remonte sur le ring après sa 1ère défaite en carrière face à Floyd Mayweather! Il affrontera son compatriote, le solide cogneur Alfredo Angulo dès 21h! Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!

Monsieur Panthéon

Monsieur Panthéon

Homme |
Montreal

43
coéquipiers
10
abonnés


47435 visites

Twitter : pantheonsportqc
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

12 nouveaux membres au Temple de la renommée du basketball

Vues:245 2 votes
137891_large

Le Temple de la renommée du basketball (Naismith Memorial Basketball Hall of Fame) a annoncé aujourd’hui les 12 nouveaux membres qui seront intronisés au début du mois de septembre 2012. Ce sont :

- Catégorie membres nord-américains intronisés :

Reggie Miller (joueur)

Il a passé la totalité de sa carrière de 18 saisons avec les Pacers de l’Indiana (1987 à 2005) où s’est imposé comme l’un des meilleurs marqueurs de la NBA, excellant sous pression, particulièrement en séries éliminatoires lui qui détient le record pour le plus de tirs de trois points (320). Meneur dans plusieurs catégories offensives des Pacers, il a participé aux matchs des étoiles à cinq reprises. Médaillé d’or aux Jeux olympiques en 1996 et médaillé d’or aux championnats du monde de la FIBA en 1994. En saison, il a conservé une moyenne de 18,2 points par matchs, alors qu’en séries éliminatoires, il marquait en moyenne 20,6 points.

Don Nelson (entraîneur)

Il est l’entraîneur ayant remporté le plus de victoires (1335) dans l’histoire de la NBA. De plus, il a ajouté 75 victoires en séries éliminatoires. Nelson est l’un des deux entraîneurs à remporter 250 victoires avec trois équipes (Milwaukee, Golden State et Dallas). Entraîneur du Dream Team qui a remporté la médaille d’or aux championnats du monde de la FIBA en 1994. En tant que joueur, Nelson a remporté cinq titres de la NBA avec les Celtics de Boston (1966, 1968, 1969, 1974 et 1976).

Ralph Sampson (joueur)

Après une brillante carrière à l’Université de la Virginie où il est devenu le sixième joueur de l’histoire de la NCAA à amasser 2000 points et 1500 rebonds, Sampson, trois fois récipiendaire du titre de joueur collégial de l’année, a été sélectionné au premier rang du repêchage de la NBA en 1983 par les Rockets de Houston. Recrue de l’année dans la NBA en 1984, Sampson a participé à trois matchs des étoiles de la NBA (1984, 1985, 1986).

Jamaal Wilkes (joueur)

Après une carrière universitaire avec les Bruins de UCLA où il a remporté deux titres de la NCAA (1972 et 1973), Wilkes a joué 12 saisons dans la NBA avec les Warriors de Golden State (1974 à 1977), les Lakers de Los Angeles (1977 à 1985) et les Clippers de Los Angeles (1985-1986). Nommé la recrue de l’année dans la NBA en 1975, Wilkes a gagné quatre titres de la NBA (1975, 1980, 1982 et 1985).

Hank Nichols (arbitre)

Il a oeuvré comme arbitre pendant plusieurs années dans la NCAA, officiant six finales du championnat de la NCAA, trois finales NIT, 10 matchs du Final Four. Il a aussi arbitré lors de deux Jeux olympiques. Après sa carrière d’officiel, il est devenu le coordonnateur national des officiels de la NCAA pendant plus de 20 ans.

- Catégorie femmes intronisées :

All American Red Heads (équipe)

Le pendant féminin des Harlem Globetrotters, cette équipe a été l’une des premières formations féminines professionnelles. Cette formation jouait environ 200 parties par année parcourant les États-Unis, le Canada et les Philippines. Entre 1936 et 1986, les All Americans Red Heads ont brisé les barrières sociales et les stéréotypes jouant des parties autant dans les petits villages ruraux que dans des arénas aussi célèbres que le Madison Square Garden ou le vieux Chicago Stadium.

Katrina McClain (joueuse)

Son palmarès fait d’elle l’une des joueurs les plus titrées de l’histoire du basketball américain : double médaillée d’or (1988 et 1996) et médaillée de bronze (1992) aux Jeux olympiques, deux médailles d’or (1986 et 1990) et une médaille de bronze (1994) aux championnats du monde de la FIBA. Elle a ajouté cinq médailles aux Jeux de l’Amitié, aux Jeux panaméricains et aux Jeux mondiaux universitaires. Nommée athlète féminine de l’année en 1988 et 1992 par Basketball USA.

- Catégorie membre international intronisé :

Lidia Alexeeva (entraîneuse)

Elle a dirigé avec grands succès l’équipe féminine d’U.R.S.S. remportant deux médailles d’or aux Jeux olympiques (1976 et 1980), quatre titres aux championnats du monde de la FIBA (1967, 1971, 1975, 1983), quatre médailles d’or aux Jeux mondiaux universitaires, 10 titres aux championnats d’Europe et 17 titres nationaux. Alexeeva fut préalablement intronisée au Temple de la renommée du basketball féminin (1999) et au Temple de la renommée de la FIBA (2007).

Autres membres intronisés : Don Barksale (catégorie pionnier afro-américain), Mel Daniels (catégorie ancien joueur de l’American Basketball Association), Chet Walker (catégorie vétérans), Phil Knight (grand collaborateur au basketball).

Feed

Jason Lefebvre a dit...

Mes meilleurs souvenirs des année 90 , fut probablement les nombreuses victoires de mes Bulls et Jordan , contre Reggie Miller , et ses Pacers . Je n'ai jamais vraiment été fan de Miller , qui toute sa vie il trouva le moyen de perdre en série , et il a eu des club très solide . Et ne me parlé pas de ce match ou il à fait trois trois points dans les dernières secondes d'un match face aux Knicks , le tour suivant , les attendait Chicago . Excellent billet , 5***** !

Joelle Cyr a dit...

Excellent billet, très intéressant!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010