Promobanner

Monsieur Panthéon

Monsieur Panthéon

Homme |
Montreal

44
coéquipiers
11
abonnés


visites

Twitter : pantheonsportqc
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Il y a 27 ans, Jacques Plante nous quittait

Vues: 2 votes

Il y a 27 ans, Jacques Plante décédait à Genève, en Suisse, à l’âge de 57 ans.

Jacques Plante a été un des plus grands gardiens de but de l’histoire de la Ligue nationale de hockey. Avec les Canadiens de Montréal, il a gagné à six reprises le trophée Georges-Vézina ainsi que six coupes Stanley (1953, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960).

Plante a été un grand innovateur. Il a introduit le masque en 1959 après avoir été sérieusement blessé au visage lors d’un match à New York. C’est lui également qui a montré aux autres gardiens de but l’art de sortir de ses filets et de contrôler la rondelle.

À sept reprises, il est choisi sur des équipes d’étoiles de la Ligue nationale, trois fois sur la première et quatre fois sur la seconde. En 837 matchs réguliers, il a obtenu 82 jeux blancs et a conservé une moyenne de 2,38. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1978, au Temple de la renommée des sports du Canada (1981) et au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec en 1994.

Jacques Plante, le plus grand gardien de but de l’histoire des Canadiens de Montréal, devant Vézina, Hainsworth, Durnan, Dryden et Roy?

Feed

Monsieur Panthéon a dit...

Merci Jacques pour votre beau témoignage. En effet, une très belle coïncidence.

Jacques P Morin a dit...

Monsieur Panthéon, grâce à votre billet, je viens d'allumer sur un autre date marquante de ma vie. Il y a dix ans aujourd'hui décédait mon père... Drôle de coïncidence, n'est-ce pas ?

Jacques P Morin a dit...

Le classement fait récemment par Pierre Houde et RDS nommait ce portier comme le plus grand gardien qu'a eu le Canadien.
Vous ne pouvez savoir comment j'en étais fier et ému.
Mon premier idole a été Jacques Plante car il était plus qu'un cerbère, il était un innovateur. Il avait une personnalité un peu excentrique mais quelle intelligence ce natif de Shawinigan.
Il tricotait ses tuques tout en analysant ce qu'il pourrait améliorer à son style, ses techniques et ses équipements pour devenir encore meilleur.

Il est encore pour moi le meilleur suivi de près par Patrick Roy, un autre phénomène hors de l'ordinaire sur glace et en dehors.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010