Promobanner

Ligue canadienne de football

Ligue canadienne de football

|
Toronto

80
coéquipiers
96
abonnés


50717 visites

Les mises à jour sont faites par Olivier et Guillaume de l'équipe du www.LCF.ca . Suivez la LCF sur www.twitter.com/LCFca .
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Boulay : Rester concentré

Vues:896 3 votes


Suivez Étienne sur Twitter : @etienneboulay22

Cette semaine, dans le cadre de la demi-finale de l’Est (13 h – RDS), nous affrontons les Eskimos d’Edmonton, une équipe contre laquelle nous avons joué seulement deux fois cette année. En temps normal, lorsqu’il n’y a pas de croisement éliminatoire, nous affronterions un rival de l’Est, que l’on peut avoir affronté trois, quatre, voire cinq fois lors d’une saison (si on tient compte du calendrier préparatoire). Je ne pense pas que la familiarité, ou son absence, influence la préparation pour un match aussi important. Il s’agit d’une équipe que nous connaissons un peu moins, mais c’est aussi le cas pour eux, alors je ne pense pas que cette situation avantage une équipe.

En matière de préparation, c’est sûr que l’intensité monte d’un cran. Tout le monde est plus concentré, tout le monde fait des petits extra, mais en gros, la manière dont nous nous préparons est la même. De mon côté, je ne suis pas superstitieux, mais j’ai ma routine. J’ai la chance d’avoir joué dans les éliminatoires avant, donc je sais à quoi m’attendre. Je dois ça vétérans qui m’ont accompagné chez les Alouettes, qui m’ont appris à approcher ces matchs importants comme si c’était un match de saison régulière. Rester en terrain connu permet de maximiser sa concentration sur la tâche à accomplir. De plus, cette semaine, nous avons la chance de nous entraîner au Centre Rogers. Je trouve que c’est un plus parce que ça facilite la tâche quand vient le temps de faire de la visualisation.

Milanovich en contrôle

Scott Milanovich, même s’il en est à sa première saison, fait beaucoup confiance à ses entraîneurs et à ses joueurs. Il ne semble pas être plus ou moins tendu qu’à l’habitude. Nous tentons de conserver la même routine que nous avons suivie pendant la saison. Je pense que l’expérience qu’il a en éliminatoires en raison de son passage à Montréal fait qu’il sait que ce n’est pas le temps de réinventer la roue. Il faut comprendre que nous avons fait les choses d’une certaine manière et qu’elle nous a permis de nous rendre où nous sommes. Il faut donc continuer avec cette mentalité.

Bien que nous ayons un match de plus à jouer si nous voulons atteindre le match ultime et que notre deuxième place ne nous a pas donné droit à une semaine de vacances comme les équipes de premières places, nous avons joué notre dernier match un jeudi, ce qui nous a permis d’avoir quelques jours de repos supplémentaires. C’était un moment parfait pour nous afin de maximiser la récupération.

Le vestiaire, les émotions et la gestion des distractions

Les vétérans en ont parlé un peu pendant la semaine : ce qui est difficile lors des éliminatoires, c’est de contrôler ses émotions. Tout le monde est bien excité, c’est facile de commencer la semaine en lion et d’avoir une pratique bien intense la première journée et d’être très concentré, mais je pense que la meilleure chose à faire, c’est d’augmenter tout cela de manière graduelle jusqu’à dimanche. Ce n’est pas évident, mais je pense que nous comptons sur assez de vétérans pour accompagner ceux qui ont moins d’expérience. On compte sur des gars comme Ricky Ray, Jarious Jackson, Jason Barnes, Ken-Yon Rambo, Jordan Younger. Je pense que le mélange est bon pour guider les jeunes sur les choses à faire à ce stade-ci de la saison.

Nous sommes tous conscients des enjeux et de la possibilité d’avoir la chance de jouer cette 100e Coupe Grey à domicile. Mais on sait aussi que la route ne sera pas facile et qu’il n’y a rien qui nous garantit que nous serons à Montréal la semaine prochaine si nous ne prenons pas soin de ce qu’on doit faire en fin de semaine. Je pense que nous faisons du bon travail pour nous concentrer et, je sais que c’est le cliché, pour y aller une partie à la fois. On a la chance d’amorcer les éliminatoires avec du momentum. Nous avons eu deux bons matchs pour finir la saison, il faut en profiter.

-

Propos recueillis par LCF.ca

Feed

lestaf a dit...

Belle victoire contre ces Eskimos privés de leur meilleur joueur à la défensive. Les rivaux de cette semaine risquent de donner un peu plus d'opposition. Heureux de te voir sur le terrain, mais mes encouragements seront pour les Alouettes!

Denis Beauchamp a dit...

Bonne chance pour la partie de demain Etienne mais ,malheureusement, , si tu es l'adversaire des Alouettes le 18 au stade, je crierai contre ton équipe de toutes mes forces!

Go Als Go, jusqu'au bout!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010