Quelques heures après avoir appris que Thomas Vanek rejoindra leurs rangs, les joueurs du Canadien, affrontent les Ducks, dès 22h sur RDS!. Rejoignez d’autres amateurs sur le Clavardage en direct

Benoit Huot

Benoit Huot

Homme | ans
Longueuil

15
coéquipiers
8
abonnés


9630 visites

Très heureux d'être revenu à la maison après un séjour de rêve à Londres aux Jeux Paralympiques
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Une semaine magique

Vues:1501 2 votes
Benoit Huot Catégorie : Jeux Mots-clés : jeux paralympiques
147847_large

Les Jeux paralympiques de Londres sont maintenant derrière nous. C’est avec grand plaisir que je prends quelques instants pour partager avec vous ces moments de magie. Effectivement, ce fût une semaine de rêve qui vient de se terminer avec la cérémonie de clôture hier soir. Cold Play, Rhianna et Jay-Z en ont mis plein la vue au 80 000 spectateurs présents. J’ai eu le grand honneur d’être le porte-drapeau canadien lors de cette cérémonie. Ce fut très intense de soulever la feuille d’érable au bout de mes bras. Je ne pouvais pas m’empêcher d’avoir un énorme sourire aux lèvres. C’était de loin le plus grand honneur que j’ai reçu pour mes efforts dans la piscine. Selon moi, plusieurs autres athlètes de l’équipe canadienne auraient mérité d’être dans mes souliers car nous avons de super athlètes et ambassadeurs paralympiques au sein de l’équipe nationale. J’ai cependant profité de cette chance et savourer chaque instant de cet expérience.

Pour revenir aux Jeux, ce fut les plus incroyables auxquels j’ai participé. Ce n’était pas nécessairement les plus spectaculaires mais c’était de loin les mieux organisés, structurés et présentés. Bravo à Londres et à la Grande-Bretagne pour ce succès. Tout le monde avait le même discours, c’est une victoire. Les britanniques sont des grands partisans des sports paralympiques et ils nous l’ont démontré encore une fois. Les 20 séances de compétition à la natation ont été vues à guichet fermé. Plus de 12 000 sièges ont pris preneur pour encourager les meilleurs athlètes paralympiques.

Je suis très heureux d’avoir accompli les objectifs que je m’étais fixés. Autant mes objectifs de performance que mon défi d’avoir du plaisir dans l’aventure. Le tout débutait avec mon épreuve de prédilection dès la première journée. J’étais le favori sur cette distance et je me sentais vraiment bien dans mon approche. En me levant le matin de cette journée là, je savais que j’avais tout fait en mon pouvoir pour être prêt à bien nager. J’avais répété le 200 m quatre-nages si souvent dans les quatre dernières années que sans même m’en rendre compte, j’étais en mode pilote automatique en ronde préliminaire et en finale. Pour moi, c’est une bonne sensation d’être dans ce mode car ça nous donne une confiance et une stabilité de performance. La concentration et l’excitation étaient au rendez-vous. J’ai été capable de bien gérer tous les petits détails pour enfin réaliser ce qu’il m’avait échappé il y a quatre ans à Beijing, soit de remonter sur la plus haute marche du podium aux Jeux paralympiques. En plus de la médaille d’or, j’ai abaissé mon record personnel et inscrit une nouvelle marque mondiale. C’était comme si j’avais écrit ce scénario et que je le voyais dans un rêve. C’était difficile pour moi de garder toutes ses émotions à l’intérieur. Quelques larmes ont coulé et après huit ans d’attente, j’ai eu accès au sommet de la pyramide. J’avais finalement réussi mon rêve d’y revenir.

Mes parents et ma copine étaient présents à Londres. J’étais si content de pouvoir partager avec eux. Le reste de la semaine s’est déroulé de superbe façon. J’étais toujours sur mon nuage et je m’amusais à chaque fois que je touchais à l’eau. Je suis donc revenu à la maison avec une médaille d’or au 200 m quatre-nages, une d’argent au 400 m libre et une de bronze au 100 m dos, tous avec des meilleurs chronos personnels.

J’ai quitté Londres avec le sentiment du devoir accompli. J’ai profité et savouré chacun des moments. J’ai eu du plaisir et garder mon grand sourire du début à la fin malgré la pression qui pouvait se faire sentir.

Je vous remercie pour ces quatre belles dernières années et j’espère avoir la chance de vous revoir bientôt.

Maintenant, un peu de repos et célébrons les performances des athlètes paralympiques canadiens!

Feed

Louise Charpentier a dit...

Excellent billet 5 *****

Louise Charpentier a dit...

Félicitations Benoît . Tu m'as fait vibrer assise dans mon fauteuil, ou je nageais avec toi. J'ai tellement crier à ton arrivée.....J'étais tellement fier de toi......une Médaille d'Argent WOW super.........puis tu poursuis dans d'autres courses le 200 mètres 4 nages......et la j'en crois pas mes yeux mais tu es PREMIER WOW Incroyable....

3 médailles .....Des jeux fantastiques pour toi . Tu nous a bien représenté Benoît , tu m'as fait vivre de très beaux moments.

Je suis d'accord avec toi, sur le fait qu'on devrait présenter les Jeux Paralympiques avant les JO., et préparé le terrain pour eux du Gros Spectacles...
Bravo Benoît tu es Super Incroyabe, un peu de repos pour toi maintenant ......si tu peu !

Audrey Roy a dit...

Félicitations pour tes médailles Benoit.

En passant, j'ai écouté ton segment au bulletin Sports 30 et je suis d'accord avec toi concernant le fait que les Jeux paralympiques auraient avantage à être présentés avant les JO, question de préparer le terrain avant le « gros show » ensuite.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010