cflman

cflman

Homme | 63 ans

255
coéquipiers
96
abonnés


259038 visites

La CFL du football rapide et excitant! Il faut écrire CFLman.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

EN ME VIDANT LE CŒUR!

Vues:2195 13 votes
150753_large

Les 50,112 spectateurs ont été témoins d’un match qui s’est décidé à la toute fin, 27 à 20. Dans mon for intérieur, j’espérais une victoire des Alouettes, mais je vous avoue que j’avais des doutes. D’habitude, quand une équipe domine deux des trois facettes du jeu, elle sort le plus souvent gagnante. Les Argonauts étaient de très loin plus forts du côté des unités spéciales et pour contrer le jeu de passe. Dans le match d’hier, même l’attaque des Argos était plus forte. Malgré cela, les joueurs de Montréal ont bien combattu jusqu’à la fin. Avoir fermé la porte aux Argos 3 fois à une ou deux verges des buts était sublime. Soulignons également deux passes rabattues par les demis défensifs de Montréal dans la zone des buts.

Chris Jones des Argonauts

À mon humble avis, le match s’est surtout joué au niveau des coordonnateurs en défensive. À de très nombreuses reprises, on voyait Calvillo qui ne trouvait aucun receveur à découvert. La tertiaire des Argos a joué un superbe match. L’attaque au sol de Montréal a eu un départ canon. Mais la défensive de Toronto s’est vite ajustée. Le match aurait pu être hors de portée en première demie, n’eût été des 3 revirements et le manque d’opportunisme des Argonauts.

Le coordonnateur en défensive des Argonauts Chris Jones, a trouvé la bonne formule contre l’attaque de Montréal. Avec 303 verges dans les airs et 111 au sol pour 404 verges au total, Montréal a gagné sa part de verges. Toutefois, elle a été en position de marquer qu’à 5 reprises si mes souvenirs sont bons. De plus, Calvillo s’est fait intercepté en deux occasions.

Jeff Reinebold des Alouettes

La défensive des Alouettes n’a pas été en mesure de presser suffisamment Ricky Ray et de neutraliser Chad Owens. Le coordonnateur à la défensive Reinebold savait qu’Owens allait être ciblé. Il n’a pas été en mesure d’imaginer une défensive pour le contrer. Aussi, Chad Owens a capté 11 passes pour un total, tenez-vous bien, de 207 verges de gains! Alors que du côté de la défensive de Chris Jones, on n’a donné que 3 réceptions à Jamel Richardson pour 78 verges de gains et deux réceptions à S.J. Green pour 56 verges. Le porteur de ballon explosif de Toronto Chad Kackert a galopé 13 fois pour 139 verges de gains et a marqué le touché de la victoire sur une longue course. Avec 399 de gains aériens et 143 de gains au sol, la défensive des Alouettes a cédé 542 verges aux Argonauts. Personnellement j’ai des doutes que le coordonnateur de la défensive des Alouettes Jeff Reinebold soit de retour avec l’équipe l’année prochaine.

Plan de match et exécutions

Ce que je m’explique mal, il me semble que Trestman devait savoir que la pression des Argos allait converger vers la pochette protectrice de Calvillo au centre. Oui, il y a bien eu quelques passes voilées pour la contrée. Mais, les Argonauts étaient bien préparés. Si mes souvenirs sont bons, ce n’est qu’au 4e quart qu’on a commencé intentionnellement à faire déplacer l’endroit où Calvillo décrochait ses passes.

La pression sur Calvillo était si forte que par moment, on envoyait que deux receveurs et le reste étaient employés à bloquer! Les Blitzs revêtaient diverses formes et ont rendu la tâche difficile à la ligne à l’attaque. Encore la, bravo Chris Jones. Quand il était à Calgary, il a également fait mal aux Alouettes.

Dans toutes les facettes du jeu, Toronto a mieux exécuté les jeux, point à la ligne. Avec la présence de Chad Owens, pour limiter les dégâts et permettre à la couverture de botté de se rendre à lui le plus rapidement possible, on sacrifiait de la distance. C’est comme si l’on accorde dès le départ, un ou deux premiers jeux avant que ne commence la prochaine séquence offensive de Toronto.

Dans un match si serré, il est dommage que S.J. Green et Brian Bratton aient laissé tomber une passe dans la zone des buts. Ce dernier aurait pu signifier une égalité de 27-27 et forcer la prolongation. En fin de match, alors qu’il avait encore du temps, on peu se questionner sur le fait de ne pas avoir tenté de gagner un premier essai au lieu d’y aller à 3 reprises pour le touché? Peut-être que Toronto a empêché les premières lectures de Calvillo?

Scott Milanovich a eu le meilleur sur Marc Trestman. Mais une bonne partie pourrait être causée par l’incompétence du coordonnateur défensif des Alouettes Jeff Reinebold. Ce dernier d’ailleurs ne semble pas faire l’unanimité dans le vestiaire. Mise à part le déplacement inhabituel du blocage en début de match et du jeu truqué en situation de botté, l’offensive de Marc Trestman n’a pas surpris la défense adverse comme on s’y attendait. Les plans de matchs vont tous du côté de Toronto.

Du côté de Montréal, l’effort était au rendez-vous et ce fut de même pour Toronto. Il n’y a eu aucune décision controversée dans ce match. Toronto n’a rien volé. Ce fut une victoire méritée.

Une autre petite réflexion. Eurent été de toutes ces blessures chez les plaqueurs défensifs des Alouettes, s’il y avait eu plus de pression au centre, forçant Ray à se déplacer, peut-être que le résultat aurait été différent. Cela fait deux séries éliminatoires d’affilée que la défensive des Alouettes a été éprouvée particulièrement à une position. L’année passée c’était les demis défensifs et cette année c’était au tour des plaqueurs défensifs (Ventrell Jenkins, J.P. Bekasiak et Scooter Berry). Les blessures font partie du jeu. Toutes les équipes en ont. Je voulais juste vous partager cette pensée.

Pour plusieurs la victoire des Argos dans le château fort des Alouettes était une surprise. Que penser de la victoire des Stampeders dans le château fort des Lions? En début de saison, les favoris pour atteindre la finale de la coupe Grey étaient les Lions et les Tiger-Cats. La coupe Grey sera donc disputée par deux équipes surprises, les Stampeders et les Argonauts. Décidément, tout peu arriver dans la LCF!

Marc-Olivier Brouillette

Pour ceux qui ont une pensée pour Marc-Olivier. Plus de peur que de mal. Tous les examens se sont montrés négatifs. Il va bien!

Est-ce la fin d’une époque?

Comme d’habitude en fin d’année, Anthony Calvillo va réfléchir sur son avenir. Puisque les défensives de la ligue avaient déchiffré comment se défendre contre Calvillo, avant que la saison ne débute, j’avais exprimé la nécessité de modifier le système offensif des Alouettes. En effet, cette année, Montréal est allé plus souvent vers la longue passe. Calvillo ou pas, il doit y avoir d’autres changements.

Depuis quelque temps, une idée me tricote l’esprit. Je vois à l’occasion en même temps, dans le champ-arrière des Alouettes, Brendon Whitaker et Chris Jennings. Tous deux sont dangereux au sol et dans les airs. Ils sont de bons bloqueurs. On y pensera deux fois avant de se ruer directement vers le quart. Tous les deux peuvent recevoir une passe piège.

Il faut absolument, résoudre le problème des unités spéciales à tous les niveaux et de la défensive chancelante de Montréal. À quand un bon coordonnateur attitré des unités spéciales?

Le futur quart partant

Trouver un successeur à Anthony Calvillo. Si A.C. annonce rapidement sa retraite avant février. Peut-être qu’Adrian McPherson restera. Je ne dis pas qu’il représente nécessairement la solution. Il pourrait être qu’une transition. Peu importe. S’il est le partant, il faudra que le système offensif soit adapté à son style. McPherson n’est pas un quart de pochette protectrice. Le 3e quart Josh Neiswander ressemble plus au style de Calvillo. En 2013, il en sera à sa 3e saison.

Le 4e quart c’est le jeune Stephen Garcia. Il mesure 6 pieds et deux pouces et 220 lb. Il vient de l’université de la Caroline du Sud. Ce quart semble avoir eu plusieurs problèmes de comportements. En effet, au collégial il fut suspendu à 5 reprises. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles aucune équipe de la NFL ne l’a repêché? Quoi qu’il en soit, Trestman en a essayé plusieurs et c’est lui qu’il a retenu. Il doit avoir du potentiel pour le football de la LCF.

Un autre Kerry Watkins S.V.P.

Dans le but d’étirer la défensive à la verticale, il faudrait un grand receveur ultra rapide. Cela donnerait plus d’espaces à des receveurs comme Richardson, Green et London. Brian Bratton a connu une mauvaise fin de saison et finale de l’Est. Est-ce la fin pour lui comme partant?

Éric Deslauriers

Visiblement Éric n’a pas la confiance de Calvillo. Il a raté son opportunité à moins qu’A.C. prenne sa retraite. Éric pourrait peut-être avoir un nouveau départ avec un nouveau quart. À moins qu’on décide de l’employer que sur les unités spéciales? Peu importe, sa situation semble précaire à Montréal l’an prochain.

L’important repêchage des athlètes canadiens

Depuis quelques années, il y a une nouvelle tendance dans la LCF. Des équipes comme les Rougriders, les Stampeders et les Lions ont des partants à l’offensive comme porteurs de ballon et receveurs de passes. Des positions généralement occupées par des Américains. Montréal profitera de choix supplémentaires. Jim Popp se doit de faire de bons choix.

Montréal aura un quart canadien très athlétique du nom de Kyle Graves qui se présentera au camp l’an prochain. Ce dernier est aussi botteur de dégagements. On pourrait aussi le transformer en receveur de passe. Pour la défensive adverse, sa simple présence représentera un danger constant pour les jeux truqués.

Signé : CFLman

Feed

bouddha12 a dit...

J'aime bien ton idée de Withaker et Jenning dans le champ arrière. De ce que j'ai vu de Jenning, il me semble supérieur à Brandon, mais il reste à le prouver sur une longue saison. Un que je ne suis plus capable de voir, c'est Éric Deslaurier. Je suis désolé, mais à chaque matches, il commet au moins un revirement.

Stéphane Lamoureux a dit...

Celui que je vois pour remplacer Anthony Calvillo est VINCE YOUNG mais pour cela il faudra que Jim Popp puisse le convaincre de venir jouer dans la CFL. Pour ce qui est de l'avenir de Calvillo je le verrais très bien dans le rôle d'entraîneur des quarts-arrières.

Michel Emard a dit...

Personne ne souhaite le départ de Jim Popp cependant il y a lieu de reconnaitre qu'il a fortement négligé le poste de retpourneur de botté. Quelle équipe a un pire retourneur que les Alouettes. Les Argos ont largement gagné le positionnement du terrain et ce fut le cas pendant toute la saison.
Non seulement les retours de botté procurent une position avantageuse mais motivent l'offensive et l'inverse décourage la défensive.
Les priorités pour 2013 , un ailier défensif , un retourneur électrisant,3 super spécialistes des unités spéciales et un vrai futur QB # 1. Nous perdons le focus de trouver un QB en remplacement de A.C. en gardant Adrian McPherson dans l'entourage. Au mieux ,il ne sera jamais meilleur que Steven Jyles.

François Plourde a dit...

Pour les détracteurs de Jim Popp...On oublie vite! Tout DG fait de bons comme de mauvais coups. Et dans son cas, nettement plus de bons que de mauvais! La perte de Jim Popp serait un coup TRÈS difficile à encaisser pour nos Alouettes. En passant, les Panthers de la Caroline dans la NFL se chercheront un DG et possiblement un entraîneur. Et d'où sont Popp et Trestman déjà?

Pour Jim Popp, n'oublions pas que lorsque les Alouettes sont revenus à Montréal en 1996, il a eu à rebâtir l'équipe de A à Z, les joueurs des Stallions de Baltimore ayant été libérés de leurs contrats. Pas une sinécure et à ce que je sache, Jim Popp a fait une bonne job et les résultats ont été plus que satisfaisants à long terme. Donc s'il y doit y avoir un reconstruction, Jim Popp doit absolument rester alors tentons de ne pas lui tomber sur la rate :).

cflman a dit...

Merci à tous.

Mon cher Lestaf,

Merci de la précision sur l'échappé de Bratton. Bien d'accord avec toi, Calvillo devrait partager son poste avec un autre quart et le reposer en vu des séries. Peut être faudra t-il renoncer à la course du championnat de division? Trestman voudrait-il? Par contre on ferait d'une pierre deux coups, formation de la relève et repos.

lestaf a dit...

J'en reviens aux propos que je tenais en début de saison. Calvillo est rendu à un âge où pour être performant en fin de saison, il doit avoir un repos en milieu de saison. Il a eu ces repos forcés en 2009 et 2010, et il a terminé la saison en force. Il ne les a pas eus en 2008, 2011 et 2012 et il a été erratique dans les éliminatoires. Disons qu'en 2011, il a été à la hauteur et que c'est la défensive qui a perdu la partie. Mais dimanche, il paraissaît fatigué. Les Alouettes repêchent aux 3ième et au 5ème rangs au printemps prochain et devraient regarnir l'équipe sur la ligne défensive et chez les secondeurs. Ça serait bien d'avoir un bon jeune receveur canadien aussi.

lestaf a dit...

@ Michel Emard

Popp ne peut être responsable par la seule erreur d'avoir laissé aller Owens. Le coordonnateur des unités spéciales des Alouettes est d'une incompétence inégalée dans l'histoire de la LCF. Il est excellent avec les demis offensifs et devrait s'en tenir à ça. Même Owens aurait l'air fou avec les schémas de pas de blocage que Bischoff met sur le terrain. Si Popp veut amener un nouveau coordonnateur de la défensive, il pourrait muter Reinebold aux unités spéciales. Reinebold a fait la pluie et le beau temps dans la NCAA avec ces unités. D'accord sur McPherson, et à la lecture des propos de Popp ce matin, l'avenir de McPherson à Montréal est au mieux temporaire. Manifestement, il ne fait pas partie des plans d'avenir de l'équipe autrement que comme substitut.

lestaf a dit...

Merci CFLman de ces observations. Pour ma part, j'ai bien vu le jeu de Bratton et c'était un attrapé difficile. Il luttait contre son couvreur et n'a réussi à s'en dégager que vers la fin du jeu alors que le ballon était dans les airs. Il était alors en déséquilibre courant de reculons pour tenter de rejoindre la passe. Il l'a reçue sur l'épaule, c'est vrai, mais hors d'équilibre. J'en veux plus à Deslauriers de s'être fait bêtement arracher le ballon des mains comme un pee-wee. Si sympathique soit-il, Deslauriers n'a pas les mains assez fortes pour être receveur au niveau professionnel. Il ne reviendra pas.

Michel Emard a dit...

Le responsable de la défaite est Jim Popp qui n'a su conserver Chad Owens, Larry Taylor et même Ezra Landry. Trent Guy a été médiocre toute l'année et je m'attendais à son congédiement à chaque match.
Eric Deslauriers a également connu sa large part de médiocrité et il y a bien peu de matchs oû il n'a pas commis de bourdes.
Malgré son âge, nous espérons tous le retour d'A.C. car le beau Adrien ressemble 3 fois sur 4 à une poule pas de tête lors des jeux de passe car il est incapable de trouver un deuxième choix même à 5 pieds de lui!!!. Les plus vieux se rapelleront d'un certain Jimmy Jones qui ne finissaient jamais les matchs avec le bon vieux Sonny Wade à la rescousse et personne ne veut revivre cela.

Stéphane Bédard a dit...

En tout cas ils ont eu le don de nous garder sur le bout de notre siège jusqu'au bout!!! Dans le stade l'ambiance était tout simplement incroyable. J'ai fait 700 kms (1400 aller retour) pour partir d'Amqui pour vivre cela dans la métropole et, malgré la défaite, mon fils et moi ne regrettons rien! A long terme, je crois que nous pourrons dire dans 5 ans que nous avons assistés à la naissance d'une grnade rivalité entre MTL et Toronto... Ce n'est pas la fin c'est le commencement!

Alain Desautels a dit...

C'est la 2e année d'affilée qu'on ne réussi pas à gagner un match en éliminatoire, il faut réévaluer l'équipe dans son ensemble...mais je ne suis pas d'accord pour jeter le blâme sur Reinebold, son système est trop compliqué parce la ligne défensive n'applique pas assez de pression, les Als doivent employer le blitz à outrance pour compenser, ce qui les rend vulnérables aux longs gains. Quand tu dois user du blitz une fois à tous les 2 jeux, il faut "déguiser" la défensive avec des formations exotiques, c'est ce qui rend le cahier de jeux très compliqué. Jim Popp doit trouver des DL capables de gagner des duels à un contre un...

François Plourde a dit...

Excellent billet et d'accord avec deuvl. Avec sa force de frappe malgré les blessures à London et Whitaker, l'attaque des Alouettes aurait dû être capable d'inscrire plus que 27 points. Au moins, les arbitres n'ont pas fait la différence. S'il y avait une volonté quelconque de la ligue de voir les Argonauts à la 100è Coupe Grey, c'est ce don - désolé, le terme échange n'est aucunement applicable - de Ricky Ray à Toronto par les Eskimos qui selon moi serait l'élément le plus indicatif. Incompétence d'Eric Tillman ou pression de la LCF sur ce dernier? On ne saura jamais ce qui est réellement arrivé et c'est mieux ainsi pour la crédibilité de cette ligue.

Chapeau aux Argonauts, il ne l'ont pas volé.

Catherine Bourgoin a dit...

Salut CFL, les Argos ont mérité la victoire, même si ça brise le coeur, la meilleure équipe a gagné. Les faiblesses des Alouettes, les unités spéciales, entre autres, ont été un problème toute la saison. Souvent, ils se sortaient quand même du pétrin dans un match, mais en séries, ça ne pardonne pas.

Il y a eu beaucoup de positif malgré cette saison assez ordinaire. Même s'il a manqué de constance, j'ai bien aimé le jeu de Patrick Lavoie à sa saison recrue. Ça promet pour la suite.

Concernant Calvillo, je ne comprends pas l'attitude de certains, qui le vantaient l'an dernier et après un match ordinaire face aux Argos, blâment AC! Il n'a pas été très bon dans ce match, c'est certain mais l'équipe au complet à besoin de se regarder le nombril.

Tu as raison, la pression sur Calvillo était trop forte et ce, trop souvent cette saison.

Bonne finale CFL.

deuvl a dit...

Désolé mais pour moi la défensive de Reinbold en a fait assez en gardant les argos à moins de 30 points et en les blanchissant les 10 dernières minutes du match. Peut-être qu'un nouveau système défensif serait la solution mais je sais pas si encore tout recommencer serait une bonne idée. Ce match m'a rappelé la coupe Grey 2008 et qui était le coord défensif des gagnants? Chris Jones. 13 points on 1ère demie pis un seul en 2e. hier 17 en 1ère et 3 en 2e. Je lui lève mon chapeau. Calvillo a surpassé les espérances cette année en brisant 2 autres records de la LCF et en menant son équipe à la finale de l'Est. Il mérite de revenir une autre année mais c'est clair qu'il faut commencer à chercher un remplacant qui va être prêt pour la saison 2014.

J'avais comme toi le sentiment que les choses n'allaient pas finir rose mais au moins les gens ont pu jouir à la mi-temps et ont été gardé en haleine jusqu'à la fin. Dur de demander mieux dans les circonstances.

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010