Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Jean-Paul Chartrand

Jean-Paul Chartrand

Homme |

265
coéquipiers
203
abonnés


visites

Bonne boxe!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

Arash en a arraché

Vues: 8 votes
Jean-Paul Chartrand Catégorie : Boxe Mots-clés : arash usmanee

C’était soirée de grande première vendredi soir dernier au Turning Stone Resort and Casino de Verona, dans l’État de New York, où se déroulait l’affrontement entre le Canadien Arash Usmanee et le Dominicain Aargenis Mendez.

Je dis grande première car l’ex-champion mondial des poids lourds, Iron Mike Tyson, y allait de sa première promotion. Et dans l’ensemble, il a assez bien réussi même si son favori Argenis Mendez a dû se contenter d’un verdict nul. Au moins, grâce à ce verdict, il a pu conserver sa couronne IBF des super-plumes.

Pour Arash Usmanee, c’était une autre décision surprenante pour lui, mais au moins cette fois, il n’a pas été floué par les trois juges. Au contraire, la plupart et j’en suis un, ont cru qu’il s’en était tiré avec un peu de veine.

Fait à souligner, c’est Usmanee qui avait ouvert cette saison 2013 le 4 janvier dernier, au Magic Casino de Miami, en se faisant voler la décision face au Cubain Rances Barthelemy et c’est ce même Usmanee qui a mis un terme à la présente campagne d’ESPN. Le combat a été tout de même assez intéressant. Comme c’est son habitude, Usmanee s’est porté à l’attaque et Mendez s’est défendu en répliquant à chaque occasion.

Ce 23 août mettait aussi fin à la douzième saison de boxe d’ESPN.

Maudits verdicts nuls

J’ai de la difficulté à comprendre qu’en 2013, on se contente aussi souvent de verdicts nuls dans le monde de la boxe. Un de ces jours, il faudra bien que quelqu’un quelque part fasse quelque chose pour remédier à la situation.

Par exemple : si un match de championnat est déclaré nul après douze rounds, pourquoi n’y aurait-il pas un round supplémentaire? Si c’est bon pour le hockey et le football et combien d’autres sports, pourquoi ne pourrait-on pas faire de même pour la boxe? D’ailleurs, l’analyste d’ESPN Teddy Atlas s’est fait un devoir de s’en prendre une fois de plus aux juges qui ont décidé de l’issue de la rencontre. L’un d’entre eux, Don Adkeman a opté pour un score de 115-113 pour Usmanee, tandis que les deux autres y allaient d’un pointage de 114-114, ce qui a fait dire à Atlas qu’on devrait nommer des juges pour surveiller et reprendre les décisions des juges actuels.

Une accolade avec Tyson

Il y a eu un moment assez touchant au cours de la soirée. À un certain moment, Mike Tyson et Teddy Atlas sont tombés dans les bras l’un de l’autre, ce qui ne s’était pas vu depuis 1982. C’est qu’en 1982, Tyson avait touché les parties intimes d’une parente de Teddy Atlas. L’affaire s’était passée dans l’État de New York et avait fait la manchette quand Atlas avait menacé Tyson avec un revolver.

« C’était jadis, s’était contenté de dire Tyson au journaliste d’ESPN au sujet de l’incident. La vie est courte et j’ai fait amende honorable avec tout le monde. »

Toujours champion

Donc, aujourd’hui on se retrouve avec Argenis Mendez toujours champion IBF des super-plumes mais je doute qu’il donne une autre chance à Usmanee. Selon moi, le combat a été serré, un peu trop même au goût du champion. Mais ma carte était de 115-113 en sa faveur quand même. Peut-être Mendez a-t-il pris le combat trop à la légère.
Mendez avait jusqu’au 9 décembre pour défendre sa couronne contre son premier aspirant mais on voulait livrer un combat avant cet affrontement.

C’est Mendez lui-même et ses seconds qui avaient choisi Usmanee comme adversaire. Au début, on voulait que Mendez tente d’unifier les titres en affrontant Takashi Miura, mais cela ne s’est pas réalisé. Ensuite, Mendez devait affronter Rocky Martinez, mais cet affrontement est tombé à l’eau. Or, on s’est rabattu sur Usmanee.

Malgré tout, il faut féliciter Usmanee pour son courage et sa détermination. Si contre Barthelemy les juges lui avaient fait mauvaise note, cette fois, il a été plus chanceux.

Bonne boxe

Feed

Manuel Murray a dit...

@Cedrick, t'as pas tord sur les médias! en espérant que ça change!

vincent kirouac a dit...

Le titre est innaceptable tout simplement ! C'est un combat serez mais les round gagnez sont clairement 7 contre 5 en faveur du Canadien esperont que le promoteur D'Arash exige une revanche ! Dès sa défence obligatoire que je doute qu'il gagne !

Cedrick Daniel Halley a dit...

J'avais aussi 115-113 Mendez, mais laissez-moi vous dire, les grands perdants sont les médias Québécois qui n'ont jamais donné assez d'attention à Usmanee. Usmanee est un athlète qui travaille extrêment fort, il a vécu une vie très difficile, je peux pas croire que son combat de championnat du monde est passé inaperçu de la sorte, dans les médias au Québec.

françois pelletier a dit...

Le titre est complètement raté, surtout que c'est vraiment plus Mendez qui en a arraché que Usmanee, à mon humble avis. Mendez et son équipe ont carrément sous-estimé Usmanee, et le champion a dû travaillé d'arrache-pied (s'cusez là) pour enlever à l'arraché (désolé) une nulle.

marc normandin a dit...

Le problème c'est pas l'analyse. C'est le titre qui fait cheap.

kevin gravel a dit...

@Vincent Kirouac

Quel commentaire stupide, pas étonnant que ton premier ait été supprimé. T'as beau pas etre daccord avec son analyse, le combat a été jugé nulle majoritaire, ca aurait pu etre jugé d'un coté comme de l'autre..... J'veux pas m'avancer sur ta situation, mais habituellement les commentaires de morons sont écrits par des morons.....mais p-e que je généralise....

françois pelletier a dit...

Soyez pas trop durs avec M. CHartrand, les gars. Qu'on soit d'accord ou non avec ces propos, il reste encore une référence en termes d'expérience en analyse de boxe au Québec. Nommez-moi un journaliste-analyste qui connait ça plus que lui!

Il est possible d'argumenter sans lui faire sentir la différence d'âge entre lui et vous (nous).

françois pelletier a dit...

J'avais perso Usmanee gagnant par deux points, et si l'arbitre avait "callé" le knockdown au 12e round, Usmanee aurait remporté la victoire. J'ai bien vu comme tout le mode que Mendez frappait avec plus d'autorité, mais soyons sérieux: ce gars-là n'a presque pas lancé de coups durant les 4 premiers rounds.

Dans mon livre à moi, un boxeur ne peut pas remporter un round en atteignant son adversaire trois-quatre fois alors que l'auter t'a attient plus de 30 fois!

J'avoue par contre que Arash aurait avantage à mieux canaliser son énergie et mieux choisir ses coups.

françois pelletier a dit...

TOut le monde aura compris que c'était une grande première!

boxingmtl a dit...

"c’était la première fois que l’ex-champion mondial des poids lourds, Iron Mike Tyson, y allait de sa première promotion. "

manuel deschambault a dit...

et pourtant j ai trouver que mendez en arrachait plus que usmanee

André Forcier a dit...

Quel beau jeu de mots pour le titre de l'article. Bravo...

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010