Promobanner

Frédéric Plante

Frédéric Plante

Homme | 43 ans
la Prairie

978
coéquipiers
456
abonnés


740661 visites

Anima Sana In Corpore Sano (Un esprit sain dans un corps sain) ASICS (@FredPlanteRDS)
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mur de commentaires

« Poqués » par la vie

Vues:7295 9 votes
Frédéric Plante Catégorie : Amateur Mots-clés : courir marathon course à pied Publié dans le groupe:
154388_large

Certains ne l’ont vraiment pas facile. La vie fait tout sauf leur sourire. Ils semblent être condamnés au malheur. Les aléas du quotidien les entraînent à faire de mauvais choix et les mènent à une impasse.

Pourtant, plutôt que de s’apitoyer sur leur sort, ils cherchent à s’en sortir. Tout ce dont ils ont besoin, c’est d’un petit coup de main.

C’est le but du programme Cours ta réussite, à Québec, et qui en est à sa deuxième édition cette année. L’objectif est simple. Permettre à des jeunes gens défavorisés par la vie de retrouver la dignité en encourageant la persévérance scolaire grâce, entre autres, à la course à pied.

La voix de l’homme au bout du fil est convaincante. Martin Pelletier est un externe en médecine à l’Université Laval. Il est un des trois initiateurs du projet. En compagnie de Caroline Hosatte-Ducassy et Émilie Pouliot, il a décidé de s’impliquer à fond dans ce programme dont il m’explique les points importants.

« Cours ta réussite fut inspiré par des programmes similaires existants déjà aux États-Unis (Students Run LA) et à Montréal (Étudiants dans la course). Il s’adresse à de jeunes défavorisés qui ont décroché ou sont à risque de décrochage avant l’obtention d’un diplôme d’études de niveau secondaire. Ce sont souvent des gens “poqués” par la vie! »

Ces jeunes de 16 à 24 ans proviennent de tous les milieux et ont tous des parcours bien différents. Mais ils ont une chose en commun: un parcours de vie difficile, semé d’embûches. Et tous ont le même objectif: la volonté de s’en sortir. Dix-sept ont été sélectionnés en septembre et octobre 2012 en se basant sur leur volonté de relever un défi. Ce défi, ce sera de participer et terminer le marathon de Québec en août 2013.

Lors de la première édition, en 2012, 18 participants avaient été sélectionnés. Une douzaine d’entre eux sont parvenus à franchir le fil d’arrivée du marathon. « Leurs chronos n’étaient pas important. De les voir terminer la longue et difficile épreuve était ce qui prévalait. Cela signifiait qu’ils avaient relevé le défi du programme Cours ta réussite », explique avec fierté le futur médecin.

Ultimement, le but du programme est de motiver les inscrits pour qu’ils complètent un diplôme d’études secondaires. En les entourant étroitement, les organisateurs croient que tout cela est possible.

« Cette année nous avons 17 participants. D’abord, ils ont tous passé un examen médical pour s’assurer de leur bonne santé. Mais nous ne cherchions surtout pas à évaluer leurs aptitudes physiques », précise Martin. « Nos recruteurs ont sélectionnés les jeunes en se basant sur leur détermination affichée. En gros, ils devaient nous convaincre de leur volonté et nous expliquer pourquoi Cours ta réussite pouvait les aider. »

Une impressionnante équipe de spécialistes entoure la jeune cohorte. Entre autres, mentors, entraîneurs, tuteurs, nutritionnistes, physiothérapeutes et kinésiologues. Tous travaillent en étroite collaboration pour enseigner aux participants ce que sont de saines habitudes de vie. Martin Pelletier explique cependant que les jeunes ont droit à un suivi individuel propre à chacun.

« Une semaine typique prévoit un entraînement individuel et trois de groupe. Mais les jeunes sont déterminés et veulent travailler pour s’en sortir. On parle de solides décrocheurs. Ils proviennent du centre d’éducation aux adultes Louis-Jolliet ou de la Maison pour jeunes itinérants Dauphine dans le Vieux-Québec. »

Lorsque je demande à Martin pourquoi il a décidé de fonder et de s’impliquer de la sorte dans ce projet, il me répond simplement que le goût d’aider était trop fort. Il avait le désir de faire quelque chose d’utile.

Le 25 août prochain, si vous êtes dans le coin de Québec et que vous avez la chance d’assister ou de participer au marathon des Deux Rives, ouvrez l’œil! N’économisez pas vos encouragements lorsque vous verrez de jeunes coureurs portant le chandail de Cours ta réussite.

Ils seront alors en route vers le fil d’arrivée de leur course, mais également en direction de la ligne de départ de leur nouvelle vie.

Feed

Andrew Bélanger a dit...

@jean-francois bluteau

"La selection" des 17 nest pas delaisser au depourvu les autres... mais tu enverra pas un cardiaque faire un marathon si il a de la misere a attacher c'est soulier !


@frederic plante
Continu le bon travail que tu fait, c'est une tres tres tres bonne chose que des gens qui peuvent faire une differance prennent le temps de parler des bonnes cause qui sont meconnu de la population en general

Jean-Francois Bluteau a dit...

bravo ! Fred ,mais que font ils avec ceux qui n on pas une bonne santé et ne font pas partie des 17 personnes choisi on les abandonne? on les laisse dans leur trous ? c est tres honorable tout ca mais moi dans ma vie de tout les jours j aide tout le monde et je ne fait pas de selections au lieu d aider seulement ceux qui semble avoir encore une volonté de fer malgré les aléas que la vie leur a imposer ils doit bien avoir plus que 17 jeunes qui pouraient participer a ce superbe programme ,ce que vous faite est merveilleux je le pense vraiment dans mon coeur mais je suis contre la selection d un individus au détriment d un autre pour l aptitude physique ou mentale de cette autre personne. aider une personne qui a de la volonté c est tres facile arriver a aider une personne qui n a plus une once de volonté voila ce qui me motive

Yvan Maurais a dit...

Très beau billet Frédéric. Merci de t'être intéressé à ce groupe de jeunes qui ont décidé de reprendre leur vie en main et ce malgré leurs problèmes personnels et les aléas de leur vie. Ça ne coûte pas cher d'aider les autres ça prend juste un coeur et la volonté de vouloir changer les choses. On ne saura jamais combien auront repris leur vie en en main par la suite, mais s'il y en a un, déjà ça aura valu la peine de fonder cet organisme. Bravo à toi pour ce texte ainsi qu'à tous ces jeunes qui ont décidé de ne pas abandonner et comment ne pas oublié le fondateur de l'organisme le Dr Martin Pelletier. Encore B*R*A*V*O*

Paul Later a dit...

Bravo Fred de t'intéressé à ses espoirs!!et Bravooo aussi pour tout ses jeunes qui désires réussir dans la vie !!

Si cette chance m'avait été offert lorsque j'étais aux études
, je serais probablement un meilleur aujourd'hui !!

Bravo Fredddd,,go fred go !!

réal simard a dit...

excellent ce billet,il y a encore des gens qui ont le coeur à la bonne place,encore une fois,bravo.

coliseum a dit...

Super ton billet. Merci. 5*****

Daniel Lequin a dit...

Tu sais Fred, ces intervenants ont toute mon admiration. Cette mission humaine vaut son pesant d'or et que la course à pied soit utilisée comme outil principal, c'est réconfortant à quelque part.

Ils méritent d'être encouragés, appuyés et reconnus. Je pense que ton billet représente une belle vitrine pour cet organisme. Respect.

guy5555555 a dit...

5*****************

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010