Frédérick A. Lavallée

Frédérick A. Lavallée

Homme | 33 ans
Montreal

223
coéquipiers
59
abonnés


160146 visites

Le joueur de la semaine est disponible maintenant sur le GC!
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mur de commentaires
Minimiser
Mots-clés populaires

Hors saison...(1)

Vues:1407 10 votes

Lorsque j’avais cinq ans, mes parents m’ont inscrit à un sport : le tee-ball. Vous savez, cette version du baseball qui se joue sans lanceur? Il n’y a que cet étrange bidule noir qui tient la balle et le frappeur s’élance de toutes ses forces avant de courir frénétiquement vers le premier but…


Ce petit joueur de tee-ball vise la Chine!!!

Je n’ai pas détesté mon expérience, tellement que deux ans plus tard, j’étais ré-inscrit! J’aurai finalement joué huit belles années, terminant avec une médiocre équipe de Saint-Léonard, avec laquelle j’ai encaissé vingt défaites en autant de sorties! Pendant que les joueurs s’amusaient et s’en foutaient sur le banc, je fulminais. On aurait juré un camp de jour, plus qu’une équipe de baseball…le cauchemar d’un passionné, quoi! ;)

Comme plusieurs (certains!) d’entre vous, j’étais un fan des Expos dans ma jeune jeunesse et, dès 1989, je me suis mis à rêver aux séries mondiales, aux frappeurs de 50+ circuits. Je me suis laissé emporter par les Raines, Foley, Langston, Santovenia, Owen…et mes préférés Tim Wallach et Tim Burke!

Les courses de 1992, 1993 et 1994 (hum!), on s’était bien battus en 1996…il y avait bien des étincelles de mi-saison ici et là quand on était chanceux, mais bon, rien de comparable à ce que mes premières années au baseball m’ont apporté…

Puis, l’argent s’en est mêlé, j’ai vu le ‘’premier dernier match’’ des Expos en 1998 contre les Marlins. Les Expos étaient revenus de l’arrière pour gagner 3-2 en neuvième et mon bon chum Vincent et moi avions fait la vie dure à Mark Kotsay au champ droit pendant les sept premières manches….seulement pour l’acclamer et le saluer amicalement à la fin du match, car il était bien sympathique, ce mec! :)

Malheureusement, à voir les masses salariales gonfler et les chances des Expos de survivre réduites à néant, je me suis désintéressé. Pas nécessairement du sport en tant que tel. Donnez-moi un gant et une balle et vous me verrez sourires à belles dents lors d’une journée d’été comme lorsque j’étais gosse…

Parce que non, je n’ai pas oublié l’odeur du gazon frais après la pluie, les marques brunes sur les pantalons après s’être pris pour Superman au champ centre, les petits bleus résultant des ‘’hit by pitch’‘, regarder la balle s’envoler au loin lorsqu’on l’accroche solidement.

Ce petit ’’rush’’ d’adrénaline quand on produit un point après un double sur un compte complet…ou un opportuniste but sur balle grâce à son oeil de lynx, comme c’était mon cas. ;) Plonger pour empêcher une balle d’atteindre le champ centre, et relayer de toutes ses forces au premier but pour retirer le coureur adverse sous les applaudissements des gens présents est un sentiment que je n’oublierai jamais…

Je n’étais pas un grand sportif et ce, dans tous les sens du terme. Du haut de mes 5’3 pieds, j’ai arrêté de jouer très jeune car on m’avait carrément refusé dans le meilleur niveau car j’étais trop petit. J’avais l’oeil, j’étais solide défensivement, mais je cognais et lancais avec une force très ordinaire…et c’est à cette dernière saison de vingt défaites que la passion s’est éteinte pour moi…le baseball comme je l’ai aimé mes cinq premières années n’était déjà plus.

Puis, le baseball majeur a suivi…les Expos sont partis, il n’en reste presque plus rien. Les Yankees continuent de dépenser en argent des montants que je n’ose même plus vouloir savoir. Mais j’apprécie encore un beau catch, un lanceur dans sa zone, ou un retentissant circuit d’un Fielder…qui me fait me sentir comme si j’avais dix ans encore…


Puissant cogneur avec les Tigers, Cecil Fielder (debout) a été surpris lorsque son fils et tout aussi puissant cogneur Prince (assis) s’est joint aux…Tigers récemment!

Comme j’ai toujours adoré le hockey comme premier sport, j’écris là-dessus sans réserves et je lis chaque livre susceptible de m’intéresser. Le baseball? J’y reviens, lentement mais sûrement. Je garde un oeil un peu plus ouvert l’été sur ce sport et j’ai ressorti mon gant poussiéreux il y a deux ans.

Jeune, j’aimais bien regarder les Expos à la télé. Le baseball Labbatt 50 des Expos, sur les ondes de Radio-Canada. Avec la fameuse petite musique d’entrée et la voix unique de l’ancien lanceur Claude Raymond à l’analyse! ;)

Voici un petit quelque chose de tout simple, mais qui me rappelle tellement l’excitation ressentie lorsque j’étais assis anxieusement, comptant les minutes, devant le téléviseur pour un autre match de mes Expos!

Les circuits de Henry Rodriguez, de Vladimir Guerrero…les étranges gestes de Carlos Perez au monticule, les déclarations de Mike Lansing, le doigt d’honneur de Jose Vidro….tant de souvenirs des Expos.

Avec les années, je ne suis rendu compte de ceci…au hockey, j’aime le sport d’abord, puis les Canadiens ensuite. Au baseball, c’était les Expos d’abord…

Sur ce, bonne fin de journée à tous. Les différents camps d’entraînement reprennent bientôt alors à tous les fans de baseball, je souhaite un bon camp!

Je vous laisse sur ce dernier souvenir, qui est d’actualité. C’est le dernier coup sûr de ’’Kid’’, Gary Carter. Un beau moment que j’apprécierai toujours revoir…

Vous pouvez maintenant me suivre sur Twitter @FredLePlombier !

Feed

Frédérick A. Lavallée a dit...

Merci à tous pour votre participation sur ce billet! Je vais re-tenter l'expérience éventuellement! J'ai ai perdu de nombreux bouts au baseball depuis une dizaine d'années...je dois ré-apprendre! ;)

Et quand j'apprends, j'aime ça le partager, donc...préparez-vous à lire deux ou trois ''baseball 101 de gars rouillé'' sur le GC!

Peut-être que je resterai aussi fidèle à mon style habituel. :)

Bon camp d'entraînement, les mordus1

cy 45 rogers a dit...

Radio-Canada ont été lâches & poltrons d'avoir un jour largué les Expos de leur petit écran.
J'aimais beaucoup la sobriété de leurs commentateurs Camille Dubé ou René Pothier qui lui a décrit le match parfait de David Cone contre les Expos le Dimanche à Don Larsen au Yankee Stadium en 1999.
Même Réjean Tremblay qui le baseball n'était peut être pas son sport numéro UN est allé au "batte" pour les amateurs de baseball versus SRC._

Frédérick A. Lavallée a dit...

@Catherine

Même si je ne veux pas me l'avouer hahaha! ;)

Tu as raison Cath..quand je marche et que je passe près d'un terrain, inévitablement, les souvenirs se font nombreux. :)

Catherine Bourgoin a dit...

Salut Fred, très belle histoire. C'est vrai qu'au baseball, le fait d'être plus grand peut aider. Sauf pour courir. C'était ma faiblesse. J'étais tellement lente. Mais pour frapper et lancer, c'est toujours un atout d'avoir de longs bras. Je vois que ta passion est toujours aussi forte pour le baseball même si tu ne veux pas te l'avouer.C'est caché bien loin dans toi mais si on avait une autre équipe à Montréal, je suis certaine que tu tomberais en amour avec :)

Très belle histoire, ce fut un plaisir de te lire.

J'adore la vidéo de Carter à la fin. Quel souvenir! Quel joueur :)

Je te laisse un lien des Fielder juste au cas ;) http://www.youtube.com/watch?v=RcvaYgWc9eY

QcFan a dit...

Excellent billet, c'est vrai.

Les expos me manquent...

Good job!

cy 45 rogers a dit...

Dominic tu veux me faire prendre des gravols ou du pepto-bismol en me nommant Yvan Martineau ce grand animateur de télévision, grand fefan du CH à TQS à l'époque début-'90-'96 ,puis je me souviens qu'Alain Chantelois décriait challengeait souvent Yvan Martineau d'aller au Stade voir les Expos & qu'il ne donnait jamais suite à ses invitations.
Si je serais impoli vindicatif je dirais que Yvan Martineau est un mangeux de m@$*& :-(( & c'était l'époque ad nauseum encore Mario Tremblay/Réjean Houle sévissait chez les Habs,pas de vedette éclatante hormis Damphousse rescapé.

Le baseball rejoint le monde des régions, un sport relaxe qu'on peut suivre tranquille sans s'étourdir par les 110%,L'Antichambre,Le Match etc.. si les Expos gagnent on est heureux,si ils perdent,on se console pour le lendemain.

Dominic Bourgeois a dit...

Il est vraiment super ton billet. Moi aussi je détestais ceux qui n'étaient pas sérieux dans mes équipes de baseball ou quand c'était mal organisé. Trop souvent les arbitres ne se présentaient pas aux match ou le terrain n'avait pas été préparé pour le match. Pour moi le baseball était mon sport favori même si je jouais dans du hockey de compétition, dans mon coeur c'était et ça restera toujours le baseball. Avant de jouer junior et senior les ligues ou j'ai joué étaient vraiment mal organisé.

Très bon commentaire ''cy 45 rogers'', de mon coté j'ai jamais digéré le peu de place accordé aux expos comparé au canadien. Je me souviens qu'en 1996 en pleine course au meilleure deuxième ça parlait du tournoi de golf à Stéphane Quintal à ckac et à l'émission d'Yvan Martineau à quatre saisons au lieu de parlé baseball. C'est aussi vrai que le baseball rejoint d'avantages de catégories de gens que le hockey. Vivement le retour des expos à Montréal!!

cy 45 rogers a dit...

Après 3 autres saisons de 40 défaites & + du Canadien qui va décourager même les fefans déjà les fans sont déja découragés lucides,la demande de sports professionnel va faire que la place pour une 4ème équipe professionnelle sera le bienvenu & je ne m'intèresserai jamais à l'Impact des Saputo.

Le baseball majeur peut rejoindre la MASSE (!) le peuple comme divertissement estival quotidien souvent les amateurs de baseball c'était monsieur,madame tout le monde,ordinaire,des jeunes,des ados,jeunes adultes des plus vieux-vieilles qui n'écoutent pas les émissions sportives à la radio ou les débats sportifs de fin-de-soirée à la TV.

La base de fans-fefans achètent les billets de saison,billets le jour du match gonflent les ratings tv-radio.
La masse suit les bandwagoners lors des courses au championnât ça t'les prend! & les médias de Bell,Cogèco & Vidéotron.

Frédérick A. Lavallée a dit...

@gerant

Merci. Je savais qu'un billet sur le baseball soulèverait moins les passions, mais ce n'est pas grave. ;)

gerant_destrade a dit...

Dommage que les commenaires sont peu nombreux, mais c'est un très beau et bon texte. UN moment d'arrêt apprécié dans une journée, un moment qui parle d'autre chose que de nos pitoyables professionnels du hockey...
5*

cy 45 rogers a dit...

Les médias médiocres montréalaids je pointe du doigt le grand responsable: Michel Tremblay quand il a pris le contrôle du pupître des sports de CKAC 730 RadioMédia vers la fin des années'90,les Expos n'avaient plus vraiment leur place au soleil à CKAC, dans les années'70-'80,c'était la locomotive la fierté de CKAC Télémédia les Expos,ils avaient leur place acquise,ils faisaient partie de la famille radiophonique de Télémédia,concours du coup de circuit chanceux,promotions,temps d'antenne généreux,les 162 parties diffusées même ceux du Wrigley Field les mardis-mercredis après-midis alors que Pierre Pascau,André Arthur ou Jean Cournoyer sévissaient l'après-midi premiers dans les ratings BBM. Les reportages de West Palm Beach en Mars,pas juste des capsules vites mâchées aux Amateurs de Sports à 6PM,les matchs d'ouverture du Stade avec déploiement.

Le sale guidé par sa fefanerie du Canadien a bousillé celà en rien de temps,on était non-grata ensuite.

Jean-Philippe St-Louis a dit...

Étant trop jeune pour avoir connu les Expos (j'avais 10 ans lorsqu'ils on quitté) alors dans mon cas, c'est le baseball en premier. Le baseball est mon sport favori (malgré les salaires faramineux). J'ai vécu la même situation que toi: j'ai été refusé dans les meilleurs niveaux ce qui n'a pas aidé ma confiance en tant que joueur de baseball. J'étais un très bon joueur défensif au 2e but et a l'arret-court. J'ai aussi joué comme receveur pendant quelques temps. J'étais aussi un bon frappeur: puissant mais pas assez pour être un frappeur de circuit. Je me contentais donc de doubles. Au monticule par contre, j'étais assez médiocre malgré quelques bonnes manches de travail. Maitenant, tout comme toi, j'apprécie le baseball pour les beaux jeux défensifs et les bons duels de lanceurs et aucun son n'est aussi beaux a mes oreilles qu'une balle faisant contact avec un baton. Je joue encore de manière sporadique a baseball et je m'amuse encore comme un enfant.

Très bon billet 5*

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010