Jean Pagé

Jean Pagé

Homme |
Ste-Eustache

151
coéquipiers
107
abonnés


visites

Mentir c'est normal...avant les élections et après la chasse.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes

5 groupes

Minimiser
Mur de commentaires

Maurice Richard, chasseur et pêcheur

Vues: 12 votes
Jean Pagé Catégorie : Chasse

Tous le connaissent comme hockeyeur mais Maurice Richard était aussi adroit avec un fusil ou une canne à pêche qu’avec un bâton de hockey.

Je n’étais pas encore à RDS lorsque je chassais le chevreuil et pêchais la truite en compagnie du joueur de hockey le plus populaire de chez-nous. Si nous étions sur un lac , nous ne parlions que de pêche. Lorsque nous nous rencontrions en forêt, nos discours étaient en rapport avec nos gibiers préférés. En ce qui me concerne, nous étions probablement de bons amis, parce que nous ne parlions jamais de hockey. Ces rapprochements de la nature en pêchant et chassant, semblaient ses moyens de détente et d’évasion du « Rocket », au lieu d’être toujours plongé dans le monde du hockey.

De nombreux territoires

Lorsqu’il désirait capturer de la ouananiche, il me demandait de l’accompagner au lac Saint-Jean, chez son ami et pêcheur hors pair Alonzo Tremblay. La façon d’y pêcher à cette époque, puisque les ménés étaient permis, se résumait en une « Daredevle » rouge et blanche d’Eppinger, suivie d’un monobrin de 15 pouces, dont l’hameçon était appâté d’un méné. Une excellente méthode de pêcher de Maurice à cette époque, mais elle l’est encore de nos jours, à condition de vérifier les modifications qu’il y a eu aux règlements. Aujourd’hui, en maints endroits, il est interdit de pêcher avec des vairons – les vers pouvant très bien remplacer ces vifs.

Maurice fréquentait plusieurs clubs de chasse et pêche, dont le sien, où il se retrouvait fréquemment en compagnie des ministres libéraux du temps, Azellus Denis et Guy Rouleau. C’était son club, le Nicolac au nord de Sainte-Anne-du-Lac. Il était aussi membre du Club des 12 , sur la route de la Singer au nord de Thurso. Comme j’étais secrétaire-trésorier du Club du Lac des Grandes-Baies de Nominingue, il venait me rencontrer fréquemment à cet endroit pour chasser le chevreuil et pêcher la truite en ma compagnie.

Sur la rivière du chêne

Maurice était un pêcheur utilisant le lancer léger, mais aussi le lancer lourd ou l’équipement conçu pour la grise ou le doré. Par un bon samedi matin, alors que nous causions chez-moi, il me demandait de lui expliquer comment s’y prendre pour pratiquer le lancer à la mouche, technique qu’il ne maîtrisait pas mais qui l’intéressait.. En moins de temps qu’il me prend à l’écrire, nous étions sur la berge de la rivière du Chêne, voisine de l’île su la rivièe des Mille-Iles où j’habite.

Les grands sportifs, les champions comme l’était Maurice, semblent pouvoir s’adonner à la pratique d’un autre sport très facilement. Après quelques explications de ma part et en mouchant à ses côtés pour le corriger, en moins de dix minutes il maîtrisait cette forme de lancer. Par la suite, lorsque je pêchais en sa compagnie, je l’observais et réalisais qu’il était devenu fin moucheur en si peu de temps.

Pour ce qui en était de la chasse au chevreuil, nous la pratiquions uniquement en battues. Dans la plupart de ces chasses, le gibier se déplaçait à vive allure – un chevreuil qui passait à la course à portée de la carabine du grand hockeyeur qu’était le numéro 9 était un animal mort. C’était aussi facile pour lui, que de faire pénétrer la rondelle dans le filet.

Maurice marchand d’équipement de pêche

Rares sont ceux qui de nos jours réalisent que l’argent n’avait pas la valeur qu’on lui connaît aujourd’hui. Nous pouvons facilement le constater dans le domaine qu’était impliqué Maurice, un sport où coulent maintenant les millions.

Les salaires n’étant pas ce qu’ils sont de nos jours pour jouer au hockey, Maurice comme bien d’autres trouvaient une autre source de revenus. Il fallait un moyen de grossir les fins de mois. Maurice achetait donc du monobrin de la compagnie Berkley. Dans son sous-sol, Il embobinait cette ligne à pêche sous le nom « Clipper » et vendait son produit dans les magasins de sports. Comme, à la même époque, j’apposais ma signature sur les bobines de monobrin « Distinction », nous étions de gais et très amicaux compétiteurs, ceci au point que mon distributeur A.H.Besner Ltée, ajoutait la « Clipper » dans ses agences. Ce qui nous faisait bien rire entre deux truites aux bouts des lignes, ou deux bières dans la chaloupe.

Son chandail portant le numéro 9 fût suspendu aux poutres du toit au Forum. Tout juste à côté, ils auraient pu placer sa canne à mouche et son fusil de chasse, puisqu’il maîtrisait tout aussi bien ces deux autres sports.

Feed

Jean Pagé a dit...

@Guillaume,

ce fût un plaisir Guillaume.
Un de ces jours, je rédigerai des parties de chasse ou
de pêche en compagnie d'autres joueurs du Canadien.
C'était dans le temps où les coupes Stanley se succédaient
l'une après l'autre, à l'ancien Forum.

Jean Pagé a dit...

@Gun Guru,

Tu as raison, Mia lorsque nous chassions au club du lac des Grandes,
ou au lac des 7-Frères, il utilisait un .12 Browning. Ceci j'en suis assuré parce que c'était
un de mes fusils qu'il utilisait.
Pourquoi ce calibre?
Tout simplement parce que nous chassions des bois aux nombreuses savanes.
Lorsqu'un chevreuil passait, il fallait être excessivement rapîde, au travers des cèdres ou du sapinage.
Ce que nous pouvions aisément faire en utilisant ce calibre avec des SSG Imperial à cette époque.
C'est donc 1 à 1...

Amitié et merci pour ta remarque.

Gun Guru a dit...

Pour la question du calibre, pour le peu que j'en sache, il chassait avec une remington a pompe en calibre 30-06.

Gun Guru a dit...

Merci de ce beau témoignage... sincèrement!

Guillaume Parent a dit...

Superbe billet!

Merci de partager ces moments privilégiés avec le Rocket!

Yves M a dit...

Bon Billet Jean..
j'ai justement une belle photo d'archive de Maurice a Pèche ;-)

alain jardel a dit...

Excellent et très intéressant comme billet . Bravo Jean " Rocket " Pagé ; 5*****

benteck a dit...

Suberbe Billet M.Pagé et en passant M.Richard chassait le chevreuil avec quel Calibre?

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010