Amateurs de boxe, programme double pour vous aujourd’hui : dès 14h00, Ricky Burns mettra son titre WBO des légers en jeu face à Terence Crawford. À 21h30, Julio Cesar Chavez Jr tentera de se racheter après sa victoire controversée face à Brian Vera en affrontant à nouveau le guerrier texan. Rejoignez le clavardage en direct . Bonne boxe!


Pour le match entre le Canadien et les Maple Leafs, c’est dès 19h00, ici

Jean Pagé

Jean Pagé

Homme |
Ste-Eustache

151
coéquipiers
107
abonnés


visites

Mentir c'est normal...avant les élections et après la chasse.
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes

5 groupes

Minimiser
Mur de commentaires

Pas chanceux avec nos ministres...

Vues: 4 votes
Jean Pagé Catégorie : Chasse

En me rendant à Québec, pour la célébration du 25e anniversaire de la Fondation québécoise de la Faune, je désirais par le fait même, rencontrer le nouveau ministre responsable de la chasse et de la pêche. J’avais plusieurs suggestions à lui transmettre à la suite de l’inertie ayant précédé sa venue dans notre monde de la faune, la chasse et la pêche. Ce nouveau venu, en l’occurrence, Denis Breton était président honoraire de cet évènement, mais ne semblait pas savoir où il était.

La Fondation de la Faune du Québec (FFQ) est cet organisme contribuant depuis 25 ans, à la mise en valeur et à la protection de la faune et de ses habitats. Les invités à cette réception étaient impliqués dans cette organisation financièrement ou contribuant de leur dévouement à l’amélioration et la conservation des conditions fauniques de notre province. Tels sont buts de cet organisme depuis 1987.

Le ministre Breton, débutait son allocution à la façon d’un éléphant faisant son entrée dans une boutique de porcelaine. Il s’adressait à la Fédération québécoise des Chasseurs et Pêcheurs (FQCP), mais non à la Fondation qui désirait l’honorer, c’est-à-dire l’organisme qui l’accueillait. Un murmure se faisait entendre chez les invités :
Comment un ministre pouvait-il commettre une telle erreur?
C’était un premier sujet de l’entretien relatif à cette initiale apparition publique du ministre nouvellement élu, sous la bannière du Parti Québécois de Pauline Marois.
Ça ne faisait que débuter, voici d’autres exemples : je n’ai rien contre les femmes, loin de là! Je suis de ceux, qui leur suggèrent qu’elles devraient s’impliquer encore plus, en chasse et pêche, depuis que je fais ma vie dans le journalisme. Mais Breton se faisait entendre d’une tout autre façon, semblant vouloir ajouter un maillon à la chaîne des erreurs commises depuis l’avènement au pouvoir des nouveaux ministres et députés.
Soulignant la venue au pouvoir, de la nouvelle première ministre Pauline Marois, il ajoutait qu’il devrait y avoir d’autres femmes, qui devraient assumer la direction d’organismes du genre de celui, où il avait été invité.

Quant au contenu de son discours, la partie initiale improvisée n’avait aucun rapport avec l’évènement, où ses buts. Il causa même des agents de Conservation de la Faune, ce qui n’avait aucun rapport avec la FQF, où il était invité, pas plus que le compostage, la pollution et autres sujets « verts », qui pourtant résumaient le contenu de son entretien.

Il me faut admettre que les chasseurs et pêcheurs ne furent pas tellement favorisés sur le plan ministériel, depuis la période de Guy Chevrette. Il était présent à cette soirée, des mieux organisée. Ce fut avec le plus grand plaisir que j’ai pu m’entretenir avec lui. Je crois que le nouveau venu, en la personne de Denis Breton en aurait eu beaucoup à apprendre de ce prédécesseur. Consulter monsieur Chevrette préalablement, lui aurait évité une succession d’erreurs non de tenir des propos des plus désobligeants et désagréables.
Le ministre Breton a débuté sur un mauvais pied cette première visite, dans le monde de l’halieutique et de la cynégétique.
Tel est mon propos à la suite des commentaires entendus lors de cette réception, et ceux publiés par un quotidien de Québec le lendemain.

Feed

Claude Roy a dit...

En partant

Le nom du ministre est Daniel Breton pas Denis

Alors vous reprochez au Nouveau Ministre les mêmes erreurs que vous faites

benteck a dit...

M.Chevrette était un ministre de coeur pour la faune,la chasse et la pêche et personne n'a été en mesure de lui succédé avec autant d'énergie et d’implication!

Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010