Arcadio Marcuzzi

Arcadio Marcuzzi

Homme |
Montreal

79
coéquipiers
18
abonnés


85546 visites

Suivez-moi sur Twitter: @LeFooteur
140 caractères

Dernière connexion:

Minimiser
Mes Groupes
Minimiser
Mes Coéquipiers
Minimiser
Mes blogueurs préférés
Minimiser
Mur de commentaires

Vers la Coupe du Monde: Touche pas à mon Maracanã!

Vues:412 2 votes

Les travaux vont bon train à Rio de Janeiro. Le stade qui accueillera la finale de la Coupe du monde de 2014 est prêt à 70 %, et devrait rouvrir ses portes dès février prochain. La modernisation du temple du foot brésilien ainsi que sa concession à des intérêts privés soulèvent toutefois de vives critiques. Si pour certains le Maracanã est sur le point d’être totalement rénové, pour d’autres il a plutôt été défiguré.

« Ils ont agi avec brutalité, imbécillité! C’était le meilleur stade du monde et les politiciens l’ont détruit. Ils auraient pu le rénover sans le défigurer. Le Maracanã fait partie de notre histoire, mais il n’existe plus ». Ce sont les mots de Romário, champion du monde avec la Seleção en 1994, aujourd’hui député fédéral. O baixinho est l’un de ceux qui suggèrent qu’on rebaptise l’arène.

Cette résistance à la nouveauté vient sans doute du caractère nostalgique des Cariocas, mais force est d’avouer que le Maracanã est bien plus qu’un simple stade. Protagoniste de la littérature brésilienne, il a des sambas en son honneur et fait partie du patrimoine culturel et émotif de la ville.

Construit pour recevoir la Coupe du monde de 1950, alors que Rio de Janeiro était la capitale du pays, le stade du Maracanã est vite devenu un symbole mythique. Son entrée dans l’histoire du ballon rond s’est consolidée lors de la finale de cette compétition. Maracanazo : 200 000 partisans, Uruguay 2, Brésil 1. Ouch! Il a ensuite été la scène des années glorieuses de Garrincha, Didi, Nilton Santos et du club Botafogo. Puis, il y a eu le 1000e but de Pelé, et la décennie de Flamengo et Zico.

LISEZ LA SUITE SUR LEFOOTEUR.COM

Feed
Avec la collaboration du Fonds Bell  |  Termes et conditions  |  Code de conduite  |  Contactez-nous
© RDS.ca 2010